Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Les filles, vos papas (Allah y hfedhom)
5 novembre 2021 18:26
Selem alikom lebnet

En allant pour sortir récupérer un bouquin (héhé je l’ai acheté finalement Grinning smiley et moitié prix, on devrait trop faire du troc!),
Je préviens el walid, et je reste évasive sur le sujet du livre pcq bon je sais que ça ne va pas lui plaire.
Et il me dit « tu vas perdre ton temps et enrichir les gens alors que tu pourrais être en train de préparer ta cuisine tranquillement » (en arabe évidemment).
J’ai occulté et lui ai dit que le livre m’intéressait bref voilà

Et en fait je me dis, nos pères nous ont tjrs poussées à étudier etc. À être indépendantes machin.
Mais en fait c’est parce qu’ils avaient une femme à la maison qui leur faisait à manger et s’occupait d’eux.
Puis quand la walida n’est pas là, ils comptent sur les filles (je dis ils pcq j’imagine que d’autres pères d’origine maghrébine sont ainsi, wa allahou a’lem).

Je ne pense pas que l’un et l’autre soient incompatibles, mais je pense que si la maman n’était pas au foyer, ils auraient plus voulu que nous on le soit. Perplexe


Vous en pensez quoi ? Vos papas sont ainsi ?
1-2-3 Soleil. SubhanAllah wa bihamdihi.
s
5 novembre 2021 18:38
Quand j'étais étudiant, j'ai connu plusieurs filles qui étaient poussées par leur papa à faire des études, certaines sont même arrivées très loin, mais ces même papa aujourd'hui se remettent en question parce qu'ils voient leur fille sortir le matin pour aller au boulot, rentrer à la maison, mais à côté de cela, elles n'ont pas fondées leur foyer, et ils se demandent tout doucement ou finira leur fille quand ils ne seront plus là (je dis ça parce que j'ai déjà discuté avec des papas dans ce cas).

Mauvais parie de la part des pères, et des fois, ce ne sont même pas des études utiles, ou même pas des études tout court, juste un job.

Qu'on le veuille ou non, l'homme ne verra jamais la femme par son intellect, mais par son physique, sa jeunesse, sa féminité, et son éducation (politesse etc.).



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/11/21 18:39 par streptoanthracis.
C
5 novembre 2021 18:38
Wa aleykoum as Salam,

Oui mon père est comme ça aussi.
En l'absence de ma mère ou même quand elle est la d'ailleurs, il me sollicite pour faire telle ou telle chose.

J'en pense que c'est pour notre bien. Une fille doit savoir faire le minimum syndicale à la maison (ménage, faire à manger ...) comme ça une fois mariée, elle saura faire.
J'ai oublié de préciser que ça ne l'a pas empêché de m'encourager dans mes études.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/11/21 18:40 par Cotton.
5 novembre 2021 18:40
L'un n'empêche pas l'autre
D
5 novembre 2021 18:42
Salam,

Non , pas dans mon cas.ptdr

Les hommes aiment dorloter mais il savent se débrouiller: cuisiner , faire le ménage et surtout les anciennes générations qui étaient arrivées en France sans leurs épouses.

Ils veulent que l'on soit indépendante parce qu'ils savent que dehors c'est la jungle et que tu as intérêt à te débrouiller.

PS: Si ton père te demande de cuisiner , c'est que tu as un bon niveau , moi , il ne me demande rien , au contraire , il me demande de m'en éloigner Perplexe
Je ne sais pas comment le prendre ptdr
Citation
TakeMeToTheMoon a écrit:
Selem alikom lebnet

En allant pour sortir récupérer un bouquin (héhé je l’ai acheté finalement Grinning smiley et moitié prix, on devrait trop faire du troc!),
Je préviens el walid, et je reste évasive sur le sujet du livre pcq bon je sais que ça ne va pas lui plaire.
Et il me dit « tu vas perdre ton temps et enrichir les gens alors que tu pourrais être en train de préparer ta cuisine tranquillement » (en arabe évidemment).
J’ai occulté et lui ai dit que le livre m’intéressait bref voilà

Et en fait je me dis, nos pères nous ont tjrs poussées à étudier etc. À être indépendantes machin.
Mais en fait c’est parce qu’ils avaient une femme à la maison qui leur faisait à manger et s’occupait d’eux.
Puis quand la walida n’est pas là, ils comptent sur les filles (je dis ils pcq j’imagine que d’autres pères d’origine maghrébine sont ainsi, wa allahou a’lem).

Je ne pense pas que l’un et l’autre soient incompatibles, mais je pense que si la maman n’était pas au foyer, ils auraient plus voulu que nous on le soit. Perplexe


Vous en pensez quoi ? Vos papas sont ainsi ?
5 novembre 2021 18:42
Holala, tu te fais vieux mon StreptoMachin, tu as oublié
" et par son vagin "
Citation
streptoanthracis a écrit:
Quand j'étais étudiant, j'ai connu plusieurs filles qui étaient poussées par leur papa à faire des études, certaines sont même arrivées très loin, mais ces même papa aujourd'hui se remettent en question parce qu'ils voient leur fille sortir le matin pour aller au boulot, rentrer à la maison, mais à côté de cela, elles n'ont pas fondées leur foyer, et ils se demandent tout doucement ou finira leur fille quand ils ne seront plus là (je dis ça parce que j'ai déjà discuté avec des papas dans ce cas).

Mauvais parie de la part des pères, et des fois, ce ne sont même pas des études utiles, ou même pas des études tout court, juste un job.

Qu'on le veuille ou non, l'homme ne verra jamais la femme par son intellect, mais par son physique, sa jeunesse, sa féminité, et son éducation (politesse etc.).
5 novembre 2021 18:42
Holala, tu te fais vieux mon StreptoMachin, tu as oublié
" et par son vagin "
Citation
streptoanthracis a écrit:
Quand j'étais étudiant, j'ai connu plusieurs filles qui étaient poussées par leur papa à faire des études, certaines sont même arrivées très loin, mais ces même papa aujourd'hui se remettent en question parce qu'ils voient leur fille sortir le matin pour aller au boulot, rentrer à la maison, mais à côté de cela, elles n'ont pas fondées leur foyer, et ils se demandent tout doucement ou finira leur fille quand ils ne seront plus là (je dis ça parce que j'ai déjà discuté avec des papas dans ce cas).

Mauvais parie de la part des pères, et des fois, ce ne sont même pas des études utiles, ou même pas des études tout court, juste un job.

Qu'on le veuille ou non, l'homme ne verra jamais la femme par son intellect, mais par son physique, sa jeunesse, sa féminité, et son éducation (politesse etc.).
Citation
streptoanthracis a écrit:
Quand j'étais étudiant, j'ai connu plusieurs filles qui étaient poussées par leur papa à faire des études, certaines sont même arrivées très loin, mais ces même papa aujourd'hui se remettent en question parce qu'ils voient leur fille sortir le matin pour aller au boulot, rentrer à la maison, mais à côté de cela, elles n'ont pas fondées leur foyer, et ils se demandent tout doucement ou finira leur fille quand ils ne seront plus là (je dis ça parce que j'ai déjà discuté avec des papas dans ce cas).

Mauvais parie de la part des pères, et des fois, ce ne sont même pas des études utiles, ou même pas des études tout court, juste un job.

Qu'on le veuille ou non, l'homme ne verra jamais la femme par son intellect, mais par son physique, sa jeunesse, sa féminité, et son éducation (politesse etc.).
s
5 novembre 2021 18:45
Quand je parle de "vagin", je fais allusion aux filles qui se vendent, ou qui sont avec des hommes hors mariage, parce que si un homme paie une dote, loue un appartement, et le meuble selon ses moyens, paie le loyer, subvient aux besoin de sa famille, juste pour un "vagin", alors qu'il pourrait avoir accès au sexe pour 3 tasses de cafés, cela serait problématique.

Citation
Temporelle* a écrit:
Holala, tu te fais vieux mon StreptoMachin, tu as oublié
" et par son vagin "



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/11/21 18:45 par streptoanthracis.
K
5 novembre 2021 18:53
Salam

Ma mère a toujours travaillé et mon père a toujours été très indépendant.
Quand ils se sont séparés mon père savait tout faire lui même, il ne comptait pas sur ses filles pour quoique ce soit.
Citation
TakeMeToTheMoon a écrit:
Selem alikom lebnet

En allant pour sortir récupérer un bouquin (héhé je l’ai acheté finalement Grinning smiley et moitié prix, on devrait trop faire du troc!),
Je préviens el walid, et je reste évasive sur le sujet du livre pcq bon je sais que ça ne va pas lui plaire.
Et il me dit « tu vas perdre ton temps et enrichir les gens alors que tu pourrais être en train de préparer ta cuisine tranquillement » (en arabe évidemment).
J’ai occulté et lui ai dit que le livre m’intéressait bref voilà

Et en fait je me dis, nos pères nous ont tjrs poussées à étudier etc. À être indépendantes machin.
Mais en fait c’est parce qu’ils avaient une femme à la maison qui leur faisait à manger et s’occupait d’eux.
Puis quand la walida n’est pas là, ils comptent sur les filles (je dis ils pcq j’imagine que d’autres pères d’origine maghrébine sont ainsi, wa allahou a’lem).

Je ne pense pas que l’un et l’autre soient incompatibles, mais je pense que si la maman n’était pas au foyer, ils auraient plus voulu que nous on le soit. Perplexe


Vous en pensez quoi ? Vos papas sont ainsi ?
s
5 novembre 2021 18:53
salam

moi quand ma mère n'est pas là, c'est lui qui prend le relais et ça lui fait plaisir

et moi je l'aide parce que j'aime passer du temps avec lui et que j'ai pas envie qu'il se fatigue plus, mais il insiste, cuisiner, faire le ménage, ça ne le dérange pas
5 novembre 2021 18:54
Et son tablier ... Eye rolling smiley

Je ne suis pas d'accord avec toi. Encore une fois, tu généralises.

J'ai fait des études, c'est pas pour autant que je ne n'ai pas choisi de devenir femme au foyer derrière.

Ce n'est pas parce qu'elles ont fait des études qu'elles n'ont pas réussi à se marier. C'est juste parce qu'elles n'ont pas trouvé un mari.

Actuellement, j'ai une fille qui flirte avec un garçon. Elle aimerait vraiment beaucoup qu'il passe aux choses sérieuses. Mais apparemment, le confort de chez papa et maman, ça lui va bien. Pourtant, il cumule deux boulots, donc il pourrait se lancer avec ma fille.

Ma fille a le projet depuis longtemps de descendre dans le sud. Elle ne lui a pas dit ses projets. Par contre, dans sa tête, s'il ne se réveille pas, à la fin de l'année scolaire prochaine, il devra faire sans elle parce qu'elle sera partie.

Quand y'a pas de sérieux derrière, ben on laisse tomber.

Tant qu'un homme sérieux ne se présente pas, tant que cet homme sérieux ne la convainc pas qu'avec lui, elle sera bien, elle ne lâchera pas la société derrière. Elle continuera d'aller bosser.

Si ton idée est de rester à la maison à attendre qu'un prince charmant y toque, c'est ridicule. Même si "papa" présente à sa fille 20 prétendants, rien ne dit que l'un d'entre eux lui plaira et/ou sera digne d'elle.

La qualité est rare. J'ai eu la chance de la trouver dans ma vie. Mon mari est génial. Mais si mes filles ne trouvent pas cet homme génial dans leur parcours de vie, autant qu'elles passent leur vie à avancer. Elles ne vont pas rester chez papa et maman indéfiniment.

Y'en a ici des presque trentenaires qui sont encore chez papa et maman, à moitié dépressives parce qu'à part la maison, ben y'a que dalle derrière. Ni mari, ni vie extérieure. Et les parents vieillissent et elles vont devenir quoi au juste ?


Citation
streptoanthracis a écrit:
Quand j'étais étudiant, j'ai connu plusieurs filles qui étaient poussées par leur papa à faire des études, certaines sont même arrivées très loin, mais ces même papa aujourd'hui se remettent en question parce qu'ils voient leur fille sortir le matin pour aller au boulot, rentrer à la maison, mais à côté de cela, elles n'ont pas fondées leur foyer, et ils se demandent tout doucement ou finira leur fille quand ils ne seront plus là (je dis ça parce que j'ai déjà discuté avec des papas dans ce cas).

Mauvais parie de la part des pères, et des fois, ce ne sont même pas des études utiles, ou même pas des études tout court, juste un job.

Qu'on le veuille ou non, l'homme ne verra jamais la femme par son intellect, mais par son physique, sa jeunesse, sa féminité, et son éducation (politesse etc.).
^
^$#
5 novembre 2021 18:56
Salam

Non pas mon père ptdr

Il nous a toujours poussé à travailler et etre indépendante.
Par contre il se reposait trop sur ma mère mais quand il a vécu tout seul, nous ses filles impossible de lui faire à manger ou de nettoyer son frigo ou son habitat.
Il faisait tout tout seul.

Il nous a jamais sollicité pour la cuisine etc .

Il sait très bien faire à manger Grinning smiley

C'est aussi un peu grâce à lui que j'ai compris que l homme peut / sait très bien le faire mais tout ça le gave mais je suis une femme et ça me gave aussi le ménage whistling smiley
Ya rien d enrichissant de passionnant à passer ses journées dans ça.

Je cuisine parce que ça me fait plaisir.

Ce sont des tâches considérées ingrates pour beaucoup d'hommes donc aucune envie de faire l'effort de le faire.

Faut dire aussi que ma mère a participé à l'habituer comme ça suite à son éducation.
Je ne réponds pas aux Mps.
s
5 novembre 2021 19:08
Je n'ai pas parlé du choix des femmes, j'ai parlé du choix des hommes.

La survie de toutes les espèces est liée à la reproduction, plus une femme avance dans l'âge moins elle attire les hommes, logique, déclin de la capacité à enfanter, c'est là la base du choix des hommes, je ne pense pas que tous les hommes aient lu des études sur la fertilité, mais tous sont attirés par la jeunesse parce que la femme jeune est la plus apte à procréer.

Conclusion, une femme qui passe son temps dans les études perd sa jeunesse, et sa valeur biologique si on peut appeler ça comme ça au profit d'un diplôme qui peut-être si elle a choisi la bonne orientation lui rapportera de l'argent, mais moins de valeur pour les hommes.

Ces femmes célibataires de 30 ans dont tu parles sont célibataires parce qu'elle n'ont pas compris leur "valeur biologique", et pense qu'elle est la même qu'une jeune fille de 20 ans, et qu'elles peuvent attirer les mêmes hommes, voilà pourquoi elles sont dépressive chez papa maman a leur âge !



Citation
Citronnus a écrit:
Et son tablier ... Eye rolling smiley

Je ne suis pas d'accord avec toi. Encore une fois, tu généralises.

J'ai fait des études, c'est pas pour autant que je ne n'ai pas choisi de devenir femme au foyer derrière.

Ce n'est pas parce qu'elles ont fait des études qu'elles n'ont pas réussi à se marier. C'est juste parce qu'elles n'ont pas trouvé un mari.

Actuellement, j'ai une fille qui flirte avec un garçon. Elle aimerait vraiment beaucoup qu'il passe aux choses sérieuses. Mais apparemment, le confort de chez papa et maman, ça lui va bien. Pourtant, il cumule deux boulots, donc il pourrait se lancer avec ma fille.

Ma fille a le projet depuis longtemps de descendre dans le sud. Elle ne lui a pas dit ses projets. Par contre, dans sa tête, s'il ne se réveille pas, à la fin de l'année scolaire prochaine, il devra faire sans elle parce qu'elle sera partie.

Quand y'a pas de sérieux derrière, ben on laisse tomber.

Tant qu'un homme sérieux ne se présente pas, tant que cet homme sérieux ne la convainc pas qu'avec lui, elle sera bien, elle ne lâchera pas la société derrière. Elle continuera d'aller bosser.

Si ton idée est de rester à la maison à attendre qu'un prince charmant y toque, c'est ridicule. Même si "papa" présente à sa fille 20 prétendants, rien ne dit que l'un d'entre eux lui plaira et/ou sera digne d'elle.

La qualité est rare. J'ai eu la chance de la trouver dans ma vie. Mon mari est génial. Mais si mes filles ne trouvent pas cet homme génial dans leur parcours de vie, autant qu'elles passent leur vie à avancer. Elles ne vont pas rester chez papa et maman indéfiniment.

Y'en a ici des presque trentenaires qui sont encore chez papa et maman, à moitié dépressives parce qu'à part la maison, ben y'a que dalle derrière. Ni mari, ni vie extérieure. Et les parents vieillissent et elles vont devenir quoi au juste ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/11/21 19:09 par streptoanthracis.
C
5 novembre 2021 19:17
Si je peux me permettre les études n'empêchent pas l'éducation.

Tout dépend de ce que les parents inculquent.
J'étais en pleines révisions dans ma chambre quand mon père venait me chercher pour aller aider ma mère en cuisine. Sur le coup, je rechignais mais après j'ai compris pourquoi il faisait ça.
J'ai finis par le faire de moi même.

Comme dis plus haut, l'un n'empêche pas l'autre.
Citation
streptoanthracis a écrit:
Je n'ai pas parlé du choix des femmes, j'ai parlé du choix des hommes.

La survie de toutes les espèces est liée à la reproduction, plus une femme avance dans l'âge moins elle attire les hommes, logique, déclin de la capacité à enfanter, c'est là la base du choix des hommes, je ne pense pas que tous les hommes aient lu des études sur la fertilité, mais tous sont attirés par la jeunesse parce que la femme jeune est la plus apte à procréer.

Conclusion, une femme qui passe son temps dans les études perd sa jeunesse, et sa valeur biologique si on peut appeler ça comme ça au profit d'un diplôme qui peut-être si elle a choisi la bonne orientation lui rapportera de l'argent, mais moins de valeur pour les hommes.

Ces femmes célibataires de 30 ans dont tu parles sont célibataires parce qu'elle n'ont pas compris leur "valeur biologique", et pense qu'elle est la même qu'une jeune fille de 20 ans, et qu'elles peuvent attirer les mêmes hommes, voilà pourquoi elles sont dépressive chez papa maman a leur âge !
a
5 novembre 2021 19:23
salam

mon père n est pas ainsi
quand ma mère était absente. c est lui qui faisait à manger même quand j avais 20 ans
s
5 novembre 2021 19:25
Chaque père gère son foyer comme il le souhaite, je parle de tout un tas de fille que j'ai connu étant étudiant, et beaucoup sont sur la touche aujourd'hui, certaines sont même bac +12, l'histoire c'est qu'elles s'attendaient à trouver un gars comme elle, mais elles étaient bac+12 à 34 ans, les hommes qui ont atteint un certain niveau d'étude, ingénieur, scientifique, médecin, ils se sont dirigés vers des femmes qui avaient 10 ans de moins qu'elles.

Il y a toujours des hommes, mais le soucis, c'est qu'elles attendent un type d'homme qui ne veulent d'elles, c'est un paradoxe, et leurs années avancent.

Je ne suis pas contre les études, mais si un jour j'ai une fille, ma priorité sera de la marier, pas qu'elle finisse sans époux et sans enfant à plus de 30 ans avec un job !

Citation
Cotton a écrit:
Si je peux me permettre les études n'empêchent pas l'éducation.

Tout dépend de ce que les parents inculquent.
J'étais en pleines révisions dans ma chambre quand mon père venait me chercher pour aller aider ma mère en cuisine. Sur le coup, je rechignais mais après j'ai compris pourquoi il faisait ça.
J'ai finis par le faire de moi même.

Comme dis plus haut, l'un n'empêche pas l'autre.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/11/21 19:28 par streptoanthracis.
5 novembre 2021 19:50
Je ne suis pas d’accord. Fin de la discussion. Je trouve ta mentalité pourrie moisie exécrable et tout sauf séduisante justement.

Bon courage.
Citation
streptoanthracis a écrit:
Quand j'étais étudiant, j'ai connu plusieurs filles qui étaient poussées par leur papa à faire des études, certaines sont même arrivées très loin, mais ces même papa aujourd'hui se remettent en question parce qu'ils voient leur fille sortir le matin pour aller au boulot, rentrer à la maison, mais à côté de cela, elles n'ont pas fondées leur foyer, et ils se demandent tout doucement ou finira leur fille quand ils ne seront plus là (je dis ça parce que j'ai déjà discuté avec des papas dans ce cas).

Mauvais parie de la part des pères, et des fois, ce ne sont même pas des études utiles, ou même pas des études tout court, juste un job.

Qu'on le veuille ou non, l'homme ne verra jamais la femme par son intellect, mais par son physique, sa jeunesse, sa féminité, et son éducation (politesse etc.).
1-2-3 Soleil. SubhanAllah wa bihamdihi.
5 novembre 2021 19:51
Non mon père c’est juste pcq il a faim ptdr

D’ailleurs je suis sure que si c’était pr mon mari il me dirait « prk il t’aide pas celui la ? Il veut que tu fasses tout ou quoi » 😂😂😂
Citation
Cotton a écrit:
Wa aleykoum as Salam,

Oui mon père est comme ça aussi.
En l'absence de ma mère ou même quand elle est la d'ailleurs, il me sollicite pour faire telle ou telle chose.

J'en pense que c'est pour notre bien. Une fille doit savoir faire le minimum syndicale à la maison (ménage, faire à manger ...) comme ça une fois mariée, elle saura faire.
J'ai oublié de préciser que ça ne l'a pas empêché de m'encourager dans mes études.
1-2-3 Soleil. SubhanAllah wa bihamdihi.
s
5 novembre 2021 19:53
Diderot disait : "on avale à pleine gorgée le mensonge qui nous flatte, et l'on boit goutte à goutte une vérité qui nous est amère"

Merci à toi aussi !
Citation
TakeMeToTheMoon a écrit:
Je ne suis pas d’accord. Fin de la discussion. Je trouve ta mentalité pourrie moisie exécrable et tout sauf séduisante justement.

Bon courage.
C
5 novembre 2021 19:56
Il s'agit là d'un autre sujet pour moi.

Tu parles de filles qui ont fait de longues études et qui ont attendu d'avoir un métier afin d'épouser un homme de leur niveau.
Ce n'est pas le cas de toutes les filles. Certaines avec un niveau élevé, ce sont mariées et gèrent très bien leur foyer.

C'est leur choix, à elles de l'assumer.

Finir à 30ans sans mari et sans enfant n'est pas un échec de la vie. On profite de nos familles, surtout parents.
personne ne sait ce que Dieu nous réserve.


Citation
streptoanthracis a écrit:
Chaque père gère son foyer comme il le souhaite, je parle de tout un tas de fille que j'ai connu étant étudiant, et beaucoup sont sur la touche aujourd'hui, certaines sont même bac +12, l'histoire c'est qu'elles s'attendaient à trouver un gars comme elle, mais elles étaient bac+12 à 34 ans, les hommes qui ont atteint un certain niveau d'étude, ingénieur, scientifique, médecin, ils se sont dirigés vers des femmes qui avaient 10 ans de moins qu'elles.

Il y a toujours des hommes, mais le soucis, c'est qu'elles attendent un type d'homme qui ne veulent d'elles, c'est un paradoxe, et leurs années avancent.

Je ne suis pas contre les études, mais si un jour j'ai une fille, ma priorité sera de la marier, pas qu'elle finisse sans époux et sans enfant à plus de 30 ans avec un job !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05/11/21 19:57 par Cotton.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook