Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Les filles "bien & sérieuses"
Sh-reen [ MP ]
30 avril 2017 22:05
Salam aleykoum

Le posteur n'a pas tort du tout et je comprend ce qu'il veut dire. Pour ceux qui ne sont pas d'accord, je vais témoigner et raconter une partie de ma vie. Tout ça pour encourager les jeunes filles et jeunes femmes à réaliser leurs rêves, se cultiver, s'enrichir, découvrir et vivre la vie à fond la caisse tout en restant dans le licite. Car ce sont nous qui créeront les femmes de demain et qu'il est important de briser des barrières afin de rendre - ou du moins essayer - le monde plus intelligent.

Ma famille est très conservatrice hormis quelques personnes qui se différencient parce qu'ils se sont mariés avec des français. Petite, mes parents m'interdisaient de sortir : je ne suis jamais allée à un goûter d'anniversaire, je ne suis jamais allée en classe de mer, au ski ou à des voyages à l'étranger avec l'école, etc. du coup je n'avais pas beaucoup d'amis. C'était école et maison, j'avais d'excellents résultats scolaires et je devais seulement penser à être au top scolaire ment parlant. Mes sorties se faisaient uniquement avec mes parents, oui on allait au pays souvent et à la plage, mon père nous emmenait au restaurant presque chaque dimanche. Quelques fois, ma mère nous emmenait nous promener sur Paris avec sa meilleure amie et ses enfants, et c'est là que je retiens les meilleurs moments de mon enfance.

Mais j'étais frustrée. Frustrée de voir mes camarades de classe se réunir à des anniversaires alors que je n'avais pas le droit, frustrée de les entendre raconter ce qu'il s'était passée en classe de mer alors que ma mère avait refusé que j'y aille... d'ailleurs, je ne sais même pas si c'était de la frustration ou de la peine. Un mélange des deux. Certes, ne pas vivre ces moments banals ne m'a pas tué mais j'aurais tellement aimé connaître ça. Je n'étais pas stupide ou en retard non plus car je lisais beaucoup, me cultivait grâce au net et tentait de découvrir le monde avec Wikipédia et Google Images, mais j'avais un gros manque.

Une fois arrivée au collège, j'ai commencé à avoir beaucoup plus d'amis et je me suis inscrite à l'AS (Association Sportive) de mon école. Du coup, j'étais moins assistée et je prenais ça pour de la liberté. Le peu que je pouvais avoir, j'en profitais et je dépassais souvent les bornes. Je mentais à mes parents pour faire des sorties toutes bêtes (McDo, jouer au stade, anniversaires, cinéma...) en mentant sur mon emploi du temps, en profitant du fait qu'ils ne savaient pas quel jour était férié ou pas (je disais que j'avais cours et je sortais). Un jour, je me suis faite prendre par mon père et je ne suis plus sortie pendant 2 ans.

Mais une fois la "punition levée", j'ai recommencé les "bêtises" parce que j'ai été trop privée. Du coup, encore une fois, j'abusais. Mes parents ne m'expliquaient pas pourquoi ils m'interdisaient certaines choses, alors j'enfreignais ces interdictions histoire de découvrir moi-même la vie. Mes résultats scolaires ont chuté et je suis tombée amoureuse, par la suite j'ai fais la plus grosse erreur de ma vie et je suis tombée en dépression. Résultat, abandon scolaire et j'en passe.

De ce que j'ai pu raconter ci-dessous, j'avais entre 11 et 17 ans. Pendant 6 ans de ma vie, les 6 ans où j'étais censée me construire et croquer la vie à pleine dents dans le licite, je les ai gâché à faire des bêtises et en allant trop loin parce que justement mes parents ne me laissaient aucune liberté. Parce que je refusais d'être le stéréotype : maison, école, ménage, dodo.

Aujourd'hui, j'ai 21 ans. Tout va beaucoup mieux. Je sors avec mes amies mais dans le licite, j'ai le droit de m'habiller avec les tenues que j'aime et mon style propre, j'ai le droit d'aller à des anniversaires (malheureusement, ma mère m'harcèle au téléphone dès 22h00 mais je peux la comprendre même si sa méfiance et son inquiétude est pénible) ou encore de faire d'autres choses simples et appréciables.

Là, je vais cet été faire mon premier voyage seule : 5 jours à l'étranger, mais je suis toute excitée à l'idée d'avoir ENFIN le droit de voyager. Je n'ai qu'une envie : vivre ma vie à fond tout en restant réaliste. Personne ne m'en empêchera, je suis capable de brûler le monde entier si on va à l'encontre de MA liberté.

Donc oui, cultivez-vous, vivez, riez, inscrivez-vous à des activités utiles, ne le cachez pas à vos parents et montrez-leur s'il le faut, car être honnête et ne pas avoir peur vous empêchera de faire des bêtises et donc de vous blesser et blesser votre famille.

Désolée du roman. Grinning smiley
elhamdou Lilah46 [ MP ]
30 avril 2017 23:26
Salam

Quand j avais 16 ans je ne sortais jamais
C était école maison! Les seules fois ou je sortais c était avec ma famille.

J avais pas d activité extérieure, et pas de sortie copine

El hamdoulilah je ne me suis jamais sentie malheureuse.
Bien au contraire
Et je te rassure jai rien raté de la vie.
J'ai grandi , fait des études, obtenu mon permis puis mon diplôme.
C est seulement a mes 20ans environ que je commençais à sortir en journée avec mes copines.

En bref , tout ca pour te dire que ta vision de la vie est différente de celles des autres.
Tes sources d épanouissement sont différentes de celles des autres.

Tu peux pas juger disant qu elles sont malheureuses, pas épanouis tout ca parce quelles n ont pas ton train de vie.

C est harchi faux.

Arrêtez de prendre VOTRE vie comme l exemple idéale et acceptez qu' on peut etre heureuse tout en étant différente de vous.
Pas de MP.
elhamdou Lilah46 [ MP ]
30 avril 2017 23:34
J'ai oublié de préciser
C était pas une contrainte dans le sens ou ca ne me derangais pas.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/04/17 23:48 par elhamdoulilah46.
Pas de MP.
elhamdou Lilah46 [ MP ]
30 avril 2017 23:44
Ça dépend des personnes..

J'ai eu les mêmes parents que toi.
Pas de classe de neige ni de mer ..ni de voyage Ils sont conservateurs. Tout ca sans explications.

C est pas pour autant que j essayais de profiter et mentais pour sortir etc
J'ai jamais profité d'une brèche de liberté.
Donc selon moi ce n est pas la faute aux parents
Mais A l ado sa personnalité son caractère son sérieux etc
Citation
Sh-reen a écrit:
Salam aleykoum

Le posteur n'a pas tort du tout et je comprend ce qu'il veut dire. Pour ceux qui ne sont pas d'accord, je vais témoigner et raconter une partie de ma vie. Tout ça pour encourager les jeunes filles et jeunes femmes à réaliser leurs rêves, se cultiver, s'enrichir, découvrir et vivre la vie à fond la caisse tout en restant dans le licite. Car ce sont nous qui créeront les femmes de demain et qu'il est important de briser des barrières afin de rendre - ou du moins essayer - le monde plus intelligent.

Ma famille est très conservatrice hormis quelques personnes qui se différencient parce qu'ils se sont mariés avec des français. Petite, mes parents m'interdisaient de sortir : je ne suis jamais allée à un goûter d'anniversaire, je ne suis jamais allée en classe de mer, au ski ou à des voyages à l'étranger avec l'école, etc. du coup je n'avais pas beaucoup d'amis. C'était école et maison, j'avais d'excellents résultats scolaires et je devais seulement penser à être au top scolaire ment parlant. Mes sorties se faisaient uniquement avec mes parents, oui on allait au pays souvent et à la plage, mon père nous emmenait au restaurant presque chaque dimanche. Quelques fois, ma mère nous emmenait nous promener sur Paris avec sa meilleure amie et ses enfants, et c'est là que je retiens les meilleurs moments de mon enfance.

Mais j'étais frustrée. Frustrée de voir mes camarades de classe se réunir à des anniversaires alors que je n'avais pas le droit, frustrée de les entendre raconter ce qu'il s'était passée en classe de mer alors que ma mère avait refusé que j'y aille... d'ailleurs, je ne sais même pas si c'était de la frustration ou de la peine. Un mélange des deux. Certes, ne pas vivre ces moments banals ne m'a pas tué mais j'aurais tellement aimé connaître ça. Je n'étais pas stupide ou en retard non plus car je lisais beaucoup, me cultivait grâce au net et tentait de découvrir le monde avec Wikipédia et Google Images, mais j'avais un gros manque.

Une fois arrivée au collège, j'ai commencé à avoir beaucoup plus d'amis et je me suis inscrite à l'AS (Association Sportive) de mon école. Du coup, j'étais moins assistée et je prenais ça pour de la liberté. Le peu que je pouvais avoir, j'en profitais et je dépassais souvent les bornes. Je mentais à mes parents pour faire des sorties toutes bêtes (McDo, jouer au stade, anniversaires, cinéma...) en mentant sur mon emploi du temps, en profitant du fait qu'ils ne savaient pas quel jour était férié ou pas (je disais que j'avais cours et je sortais). Un jour, je me suis faite prendre par mon père et je ne suis plus sortie pendant 2 ans.

Mais une fois la "punition levée", j'ai recommencé les "bêtises" parce que j'ai été trop privée. Du coup, encore une fois, j'abusais. Mes parents ne m'expliquaient pas pourquoi ils m'interdisaient certaines choses, alors j'enfreignais ces interdictions histoire de découvrir moi-même la vie. Mes résultats scolaires ont chuté et je suis tombée amoureuse, par la suite j'ai fais la plus grosse erreur de ma vie et je suis tombée en dépression. Résultat, abandon scolaire et j'en passe.

De ce que j'ai pu raconter ci-dessous, j'avais entre 11 et 17 ans. Pendant 6 ans de ma vie, les 6 ans où j'étais censée me construire et croquer la vie à pleine dents dans le licite, je les ai gâché à faire des bêtises et en allant trop loin parce que justement mes parents ne me laissaient aucune liberté. Parce que je refusais d'être le stéréotype : maison, école, ménage, dodo.

Aujourd'hui, j'ai 21 ans. Tout va beaucoup mieux. Je sors avec mes amies mais dans le licite, j'ai le droit de m'habiller avec les tenues que j'aime et mon style propre, j'ai le droit d'aller à des anniversaires (malheureusement, ma mère m'harcèle au téléphone dès 22h00 mais je peux la comprendre même si sa méfiance et son inquiétude est pénible) ou encore de faire d'autres choses simples et appréciables.

Là, je vais cet été faire mon premier voyage seule : 5 jours à l'étranger, mais je suis toute excitée à l'idée d'avoir ENFIN le droit de voyager. Je n'ai qu'une envie : vivre ma vie à fond tout en restant réaliste. Personne ne m'en empêchera, je suis capable de brûler le monde entier si on va à l'encontre de MA liberté.

Donc oui, cultivez-vous, vivez, riez, inscrivez-vous à des activités utiles, ne le cachez pas à vos parents et montrez-leur s'il le faut, car être honnête et ne pas avoir peur vous empêchera de faire des bêtises et donc de vous blesser et blesser votre famille.

Désolée du roman. Grinning smiley
Pas de MP.
carnaval1000 [ MP ]
30 avril 2017 23:48
"Moi ma fille est très sérieuse, c'est école-maison / travail-maison, elle ne sort jamais"
Et ces mêmes filles dire d'elles-mêmes, toutes fières
"Je suis une fille qui aime rester à la maison, j'adore regarder la télé, pas sortir"

Moi Catabase (donc mon opinion vaut ce qu'elle vaut, je vous l'accorde !), quand j'entends ça je me sens triste pour elles. Quelle fierté ces parents ont-ils à avoir fait de ces êtres des mortes-vivantes qui ne connaissent rien à ce que la vie a à offrir de plus beau, de plus amusant, de plus épanouissant ? Qui vivent par procuration via leur télévision... Sad Smiley
Comment ces filles là peuvent être réellement être intéressantes puisqu'elles ne connaissent rien et ne font rien ? De quoi discute-t-on avec elles ? Ca ne m'étonne pas qu'elles aient du mal à se marier les pauvres, moi-même je ne voudrais pas d'un homme s'il était comme ça, et les garçons de mon entourage ont un certain mépris pour ces filles (il y en a quelques unes dans chaque classe d'école) Sad Smiley


Laisse moi ta dire que les réponses dans tes questions sont dans l'exposé du problèmes

Si les filles sont des femmes d'intérieur et s'éclatent en tant que telles. Si elles sont en accord , voire en harmonie avec l'éducation recue et leur famille,Si de surcroit , l'exterieur ou le pays ne leur offre rien ( le pakistan) , ne crois tu pas que ces filles ont trouvé la formule magique du bonheur?

Laisse moi aussi te dire qu'on peut faire enormement de choses a la maison a l heure actuelle

Ces filles peuvent avoir une passion pour les les jeux vidéo, etre des gameuses

Elles peuvent avoir une passion pour la photo numérique et faire des oeuvre d'art avec des photoshop, etre membre de forum graphiques et realiser plein de projets artistiques, online

Elles peuvent etre des plumes, avoir une passion pour l'ecriture, et tenir des blogs, ecrire des chroniques Etre des redactrices web et se faire meme payer pour ca

Elles peuvent danser a la maison sur le son de musique endiablée en apprenant des clips de shakira et beyoncé.

Elle peuvent acquerir une grande culture dans tous les domaines en surfant tranquilement sur le net

Elles peuvent recevoir leurs amies et famille, echanger, rire, discuter , echnager , partager , ensemble

On vit a une époque ou on peut toute faire a la maison. Il suffit d'avoir une maison avec jardin, pour pouvoir en plus bronzer en toute discrétion chez soi

Il y a que le permis qu'on peut pas passer chez soi.

Dis moi maintenant , toi ce que vous faites dehors !
Citation
catabase- a écrit:
Hey bitches ! Yawning smiley

Il y a une chose que j'aimerais comprendre : j'ai observé chez les maghrébins et les personnes de culture musulmane en général, donc pakistanais y compris, de milieu pauvre et populaire une très grande fierté à dire ou sous-entendre
"Moi ma fille est très sérieuse, c'est école-maison / travail-maison, elle ne sort jamais"
Et ces mêmes filles dire d'elles-mêmes, toutes fières
"Je suis une fille qui aime rester à la maison, j'adore regarder la télé, pas sortir"

Moi Catabase (donc mon opinion vaut ce qu'elle vaut, je vous l'accorde !), quand j'entends ça je me sens triste pour elles. Quelle fierté ces parents ont-ils à avoir fait de ces êtres des mortes-vivantes qui ne connaissent rien à ce que la vie a à offrir de plus beau, de plus amusant, de plus épanouissant ? Qui vivent par procuration via leur télévision... Sad Smiley
Comment ces filles là peuvent être réellement être intéressantes puisqu'elles ne connaissent rien et ne font rien ? De quoi discute-t-on avec elles ? Ca ne m'étonne pas qu'elles aient du mal à se marier les pauvres, moi-même je ne voudrais pas d'un homme s'il était comme ça, et les garçons de mon entourage ont un certain mépris pour ces filles (il y en a quelques unes dans chaque classe d'école) Sad Smiley

Ma mère a une amie comme ça : elle et son mari n'ont quasi jamais travaillé depuis qu'ils sont en France, leurs deux filles ainées se sont orientées vers des métiers d'exécution, font vivre toute la famille avec leurs salaires et n'ont jamais connu rien d'autre que l'école, leur travail pas épanouissant, la maison et la télé...
Elles ont une soeur de mon âge qui elle fait des études mais pareil, elle est comme ses soeurs.
Elle avait passé deux semaines chez nous pnd que sa famille est allée en Algérie et elle a découvert tellement de choses qu'elle a adoré, j'étais tellement heureuse pour elle, elle est venue me voir au conservatoire, elle a essayé des instruments, à un concert, on a fait des balades en vélib sur les quais.....bref, des choses simples, quasi gratuites mais dont elle ne connaissait même pas l'existence... enfin si mais qu'à travers sa télé.

Et ce renfermement n'est pas exclusif aux "bledards" (je suis moi-même "bledarde" u_u), même les jeunes parents qui sont nés en France et font naitre leurs enfants en France reproduisent ce même schéma consistant à... passer à côté de sa vie.
AmayaBROWN [ MP ]
1 mai 2017 04:08
Ah donc d'après toi elles sont malheureuse parce qu'elles n'ont pas le mm train de vie que toi?!..
Citation
catabase- a écrit:
Elles sont comme ça parce qu'elle n'ont jamais connu autre chose ! Mais je t'assure que tu/elles sont très loin d'être épanouie. Elles ne le savent évidemment pas puisqu'elles ne l'ont jamais été, elles se contentent donc de leur triste vie.
C'est aux parent de faire connaitre tout le champ des possibles à leurs enfant.
Pistaches* [ MP ]
1 mai 2017 04:56
Dehors c'est la hess mon frère, hier encore on était une bande de gamins qui attendez l'hiver.
[center]Entreprendre, c'est viser l'meilleur en risquant le pire[/center] [center]Les filles arrêtez de danser sur des musique qui vous insultes. [/center]
elhamdou Lilah46 [ MP ]
1 mai 2017 08:59
J'avais pas fait attention sur ce passage "ca ne m étonne pas qu' elles aient du mal a se marier"

C est en lisant ton commentaire que j'ai vu ca.

Loool
Bah posteuse je suis mariée et même maman

Franchement n importe quoi lol.

)ps: ni mes parents ni moi moi sommes ventés que je restais a la maison c est pas un truc de fou tu sais) .



Citation
carnaval1000 a écrit:
"Moi ma fille est très sérieuse, c'est école-maison / travail-maison, elle ne sort jamais"
Et ces mêmes filles dire d'elles-mêmes, toutes fières
"Je suis une fille qui aime rester à la maison, j'adore regarder la télé, pas sortir"

Moi Catabase (donc mon opinion vaut ce qu'elle vaut, je vous l'accorde !), quand j'entends ça je me sens triste pour elles. Quelle fierté ces parents ont-ils à avoir fait de ces êtres des mortes-vivantes qui ne connaissent rien à ce que la vie a à offrir de plus beau, de plus amusant, de plus épanouissant ? Qui vivent par procuration via leur télévision... Sad Smiley
Comment ces filles là peuvent être réellement être intéressantes puisqu'elles ne connaissent rien et ne font rien ? De quoi discute-t-on avec elles ? Ca ne m'étonne pas qu'elles aient du mal à se marier les pauvres, moi-même je ne voudrais pas d'un homme s'il était comme ça, et les garçons de mon entourage ont un certain mépris pour ces filles (il y en a quelques unes dans chaque classe d'école) Sad Smiley


Laisse moi ta dire que les réponses dans tes questions sont dans l'exposé du problèmes

Si les filles sont des femmes d'intérieur et s'éclatent en tant que telles. Si elles sont en accord , voire en harmonie avec l'éducation recue et leur famille,Si de surcroit , l'exterieur ou le pays ne leur offre rien ( le pakistan) , ne crois tu pas que ces filles ont trouvé la formule magique du bonheur?

Laisse moi aussi te dire qu'on peut faire enormement de choses a la maison a l heure actuelle

Ces filles peuvent avoir une passion pour les les jeux vidéo, etre des gameuses

Elles peuvent avoir une passion pour la photo numérique et faire des oeuvre d'art avec des photoshop, etre membre de forum graphiques et realiser plein de projets artistiques, online

Elles peuvent etre des plumes, avoir une passion pour l'ecriture, et tenir des blogs, ecrire des chroniques Etre des redactrices web et se faire meme payer pour ca

Elles peuvent danser a la maison sur le son de musique endiablée en apprenant des clips de shakira et beyoncé.

Elle peuvent acquerir une grande culture dans tous les domaines en surfant tranquilement sur le net

Elles peuvent recevoir leurs amies et famille, echanger, rire, discuter , echnager , partager , ensemble

On vit a une époque ou on peut toute faire a la maison. Il suffit d'avoir une maison avec jardin, pour pouvoir en plus bronzer en toute discrétion chez soi

Il y a que le permis qu'on peut pas passer chez soi.

Dis moi maintenant , toi ce que vous faites dehors !
Pas de MP.
Sh-reen [ MP ]
1 mai 2017 11:22
Tu as raison dans le sens où ça dépend de la personnalité de l'ado en question : j'ai toujours été un brin rebelle, quelque peu égoïste et en quête d'indépendance. Ça a joué sur ma désobéissance et mes frustrations quand j'étais ado.

Mais je suis sûre et certaine que si mes parents m'auraient expliqué le pourquoi du comment, que les choses se seraient déroulées autrement. Parce que je fais partie du type de personne qui comprend les explications si elles sont fondées.

L'education conservatrice que nous a donné nos parents a un sens, mais si on sait pas expliquer à l'enfant, ça ne sert à rien.

Après je connais beaucoup de filles qui sont heureuses à la maison parce que sortir ne les intéresse vraiment pas ni autre chose. Oui, ça existe et elles ne font pas semblant d'être heureuse, elles le sont vraiment. Les activités culturelles etc. Elles peuvent s'en passer.

Mais pour celles qui au fond aspirent à d'autres choses et qui sont obligées de se plier, ça fait hyper mal.
Citation
elhamdoulilah46 a écrit:
Ça dépend des personnes..

J'ai eu les mêmes parents que toi.
Pas de classe de neige ni de mer ..ni de voyage Ils sont conservateurs. Tout ca sans explications.

C est pas pour autant que j essayais de profiter et mentais pour sortir etc
J'ai jamais profité d'une brèche de liberté.
Donc selon moi ce n est pas la faute aux parents
Mais A l ado sa personnalité son caractère son sérieux etc
carnaval1000 [ MP ]
1 mai 2017 19:24
y a plein de choses a faire a la maison avec les moyens de communications et technologiques modernes.

Ta remarque prouve ton inculture et la petitesse de ton horizon .


Citation
catabase- a écrit:
Et entre gens qui ont la télé pour seule distraction, vous discutez de quoi ?
carnaval1000 [ MP ]
1 mai 2017 19:28
C'est comme si tu disais que les filles de la campagne sont moins heureuses que les filles des grandes villes . Alors qu'on sait tous que c 'est faux

Le bonheur et l'épanouisssement ne dépend pas des activités culturelles et sportives

Autrement ca voudrait dire que toutes les générations d'avant étaient malheureuses et pas épanouies.

On peut être heureuses autrement . Ensuite on s'habitue.



Citation
catabase- a écrit:
Elles sont comme ça parce qu'elle n'ont jamais connu autre chose ! Mais je t'assure que tu/elles sont très loin d'être épanouie. Elles ne le savent évidemment pas puisqu'elles ne l'ont jamais été, elles se contentent donc de leur triste vie.
C'est aux parent de faire connaitre tout le champ des possibles à leurs enfant.
catabase- [ MP ]
1 mai 2017 19:29
Allez, continuez à vous rassurer sur la pauvreté de votre vie ptdr
Ne fais pas semblant de ne pas comprendre ce que j'ai voulu dire. Ou alors tu n'as réellement pas compris et dans ce cas, comme déjà dit, tu essaies de te rassurer sur ta vie.
Citation
carnaval1000 a écrit:
y a plein de choses a faire a la maison avec les moyens de communications et technologiques modernes.

Ta remarque prouve ton inculture et la petitesse de ton horizon .
Fée_clochette [ MP ]
1 mai 2017 20:32
Salam aleykoum,

Je comprends ce que tu veux dire et je partage avec quelques nuances tout de même.

Déjà certains n'ont pas compris ce que tu voulais dire et sont de suite montes sur leur grands chevaux. Elle n'a pas voulu dire du mal des casaniers, je pense que ce n'était pas son intention et surtout je ne pense pas qu elle visait celles et ceux qui le sont par choix. Mais celles et ceux qui sont le sont contraints par leurs parents.

De même que sortir profiter de la vie ne veut pas dire soiree boite de nuit et compagnie. Mais sorties sportives, culturelles, shopping, boire un verre etc... cela n'a jamais tue personne ni écarter du bon chemin si les personnes on la conscience des limites à ne pas franchir.

Mais il est vrai que je trouve triste la vie des gens qui ne font que leur train-train quotidien Maison / travail ou Maison / étude ou Maison tout court.
Il y a tellement de chose à voir et à faire. Cela ouvre nos horizons. On ne reste pas confiné dans ce que l'on a toujours pu connaître en étant coocooné par nos parents.

Je rejoins certains avis concernant la fragilité de la femme. Il ne faut pas exagérer nous ne sommes pas des pauvres bêtes sans défense à protéger.
J'ai moi même eu une éducation plutôt cool. Mes parents me faisaient confiance et j'avais mal de liberté. Ils m'ont expliqué ce qui était bien ou pas et c'était à moi une fois à l'extérieur de me faire ma propre idée tout en respectant leurs préconisations. Et c'est justement parce que j'avais leur entière confiance que je n'ai jamais pu les trahir. J'avais conscience de la chance que j'avais de pouvoir sortir la journée et le soir et je ne voulais pas qu'ils soient déçus de moi. Je n'aurais pas supporter de voir dans leur regards de la déception si j'avais fait une bêtise.

Je pense que c'est ainsi que j'eleverais ma fille inchallah (elle a 1 an piur le moment). En lui expliquant les choses, en lui donnant les clés pour réussir et ensuite l'a laisser apprendre la vie avec moi en soutien si besoin.
Je veux etre son amie afin qu'elle se confie à moi. Et ce même si elle a fait la pire bêtise de sa vie. Je veux le savoir et trouver une solution avec elle plutôt qunelle se depatouille de ses problèmes seule en faisant encore pire.
Fée_clochette [ MP ]
1 mai 2017 20:33
Ah oui la ou je ne suis pas dnaccord avec toi : quand tu dis que ces filles sont ennuyeuse ... la tu abuses un peu les pauvres ! Smiling Smiley
carnaval1000 [ MP ]
1 mai 2017 20:50
Je suis mère au foyer . Je passe beaucoup de temps a la maison et je suis très occupée , heureuse et epanouie

Et quand au cours d'une de mes distraction sur le net , je me retrouve avec des filles qui sont plus heureuses ou plus épanouies dehors, je me pose comme qui dirait une question.Winking smiley

Ca revient a l'eternel débat femme au foyer versus femme active . Ma foi, chacune fait ce qu'elle veut.

Mais croire qu'il n'y a de bonheur et de façon d'être heureux que celui qu'on prétend, c'est pas intelligent.

Maintenant , si tu affirmes être cultivée et épanouie, on ne demande qu'apprendre de toi. Alors explique nous ta culture . Que sais tu , dans quels domaines? Et en quoi cette culture te rend heureuse. Apprends nous -Smiling Smiley


Citation
catabase- a écrit:
Allez, continuez à vous rassurer sur la pauvreté de votre vie ptdr
Ne fais pas semblant de ne pas comprendre ce que j'ai voulu dire. Ou alors tu n'as réellement pas compris et dans ce cas, comme déjà dit, tu essaies de te rassurer sur ta vie.
KNL [ MP ]
1 mai 2017 21:03
catabase :

fille bien = qui apportera un mari à coup sûr

puisque dans la mentalité maghrébine, les hommes aiment ça les femmes qui n'ont pas vu la lumière du jour

épouser une femme comme ça pour combler leur manque de virilité et de rujula

il vaut mieux pour eux une femme manipulable à souhait ...


Citation
catabase- a écrit:
Hey bitches ! Yawning smiley

Il y a une chose que j'aimerais comprendre : j'ai observé chez les maghrébins et les personnes de culture musulmane en général, donc pakistanais y compris, de milieu pauvre et populaire une très grande fierté à dire ou sous-entendre
"Moi ma fille est très sérieuse, c'est école-maison / travail-maison, elle ne sort jamais"
Et ces mêmes filles dire d'elles-mêmes, toutes fières
"Je suis une fille qui aime rester à la maison, j'adore regarder la télé, pas sortir"

Moi Catabase (donc mon opinion vaut ce qu'elle vaut, je vous l'accorde !), quand j'entends ça je me sens triste pour elles. Quelle fierté ces parents ont-ils à avoir fait de ces êtres des mortes-vivantes qui ne connaissent rien à ce que la vie a à offrir de plus beau, de plus amusant, de plus épanouissant ? Qui vivent par procuration via leur télévision... Sad Smiley
Comment ces filles là peuvent être réellement être intéressantes puisqu'elles ne connaissent rien et ne font rien ? De quoi discute-t-on avec elles ? Ca ne m'étonne pas qu'elles aient du mal à se marier les pauvres, moi-même je ne voudrais pas d'un homme s'il était comme ça, et les garçons de mon entourage ont un certain mépris pour ces filles (il y en a quelques unes dans chaque classe d'école) Sad Smiley

Ma mère a une amie comme ça : elle et son mari n'ont quasi jamais travaillé depuis qu'ils sont en France, leurs deux filles ainées se sont orientées vers des métiers d'exécution, font vivre toute la famille avec leurs salaires et n'ont jamais connu rien d'autre que l'école, leur travail pas épanouissant, la maison et la télé...
Elles ont une soeur de mon âge qui elle fait des études mais pareil, elle est comme ses soeurs.
Elle avait passé deux semaines chez nous pnd que sa famille est allée en Algérie et elle a découvert tellement de choses qu'elle a adoré, j'étais tellement heureuse pour elle, elle est venue me voir au conservatoire, elle a essayé des instruments, à un concert, on a fait des balades en vélib sur les quais.....bref, des choses simples, quasi gratuites mais dont elle ne connaissait même pas l'existence... enfin si mais qu'à travers sa télé.

Et ce renfermement n'est pas exclusif aux "bledards" (je suis moi-même "bledarde" u_u), même les jeunes parents qui sont nés en France et font naitre leurs enfants en France reproduisent ce même schéma consistant à... passer à côté de sa vie.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/05/17 21:05 par KNL.
carnaval1000 [ MP ]
1 mai 2017 22:03
T'as 21 ans , tu veux aller en israel avec un passeport algerien. T'aimes le danger et le risque . Carrément la provocation . Ca donne du piquant a ta vie certes.
Mais les hommes quand ils se marient, ils veulent une fille sage, qui leur crée pas des problèmes dans la vie familiale.
Je ne doute pas que ta vie soit trépidante . Mais , moi homme, j'épouserais pas une fille qui se met en danger . J'épouserais une "fille bien." Et sans problémes.

Ah et on se demandera jusqu'à la fin , quels autres risques t'as pris, La seule inconnue, c'est comment un jour ca peut vous exploser à la figure.Are you crazy


Apres chacun , chacune fait ce qu'il , elle veut et c'est tres bien.


Citation
catabase- a écrit:
Allez, continuez à vous rassurer sur la pauvreté de votre vie ptdr
Ne fais pas semblant de ne pas comprendre ce que j'ai voulu dire. Ou alors tu n'as réellement pas compris et dans ce cas, comme déjà dit, tu essaies de te rassurer sur ta vie.
catabase- [ MP ]
1 mai 2017 22:15
Moody Smiley
Ah non je n'aime pas du tout le danger et le risque, je suis super peureuse, je ne comprends pas pourquoi tu affirmes ça, on se connait ? Moody Smiley
Et d'où tu sors que je ne suis ni une fille sage, ni une fille bien, et que je peux être source de problème ? Moody Smiley C'est marrant parce que je suis aux antipodes de ce tu penses que je suis. Je ne comprends vraiment pas ton post.
Et quel est le rapport avec le mariage ? Moody Smiley
Citation
carnaval1000 a écrit:
T'as 21 ans , tu veux aller en israel avec un passeport algerien. T'aimes le danger et le risque . Carrément la provocation . Ca donne du piquant a ta vie certes.
Mais les hommes quand ils se marient, ils veulent une fille sage, qui leur crée pas des problèmes dans la vie familiale.
Je ne doute pas que ta vie soit trépidante . Mais , moi homme, j'épouserais pas une fille qui se met en danger . J'épouserais une "fille bien." Et sans problémes.

Ah et on se demandera jusqu'à la fin , quels autres risques t'as pris, La seule inconnue, c'est comment un jour ca peut vous exploser à la figure.Are you crazy


Apres chacun , chacune fait ce qu'il , elle veut et c'est tres bien.
blackmous* [ MP ]
1 mai 2017 22:20
Je suis un homme et pourtant ce train de vie me convient parfaitement. Bien sûr, si jamais je suis marié plus tard je suis ouvert pour faire des sorties type restos ou voyages avec mon épouse, mais en dehors de ça bof, d'autant que beaucoup d'activités culturelles que les gens ont l'habitude de faire ne se font pas dans un cadre licite (concert, ciné, etc...). Et si certains trouvent cela triste et ennuyeux et bien soit. Déjà le musulman n'est pas sensé n'avoir rien à faire, il devrait consacrer son temps libre à l'adoration. De plus, ce bas-monde est une prison pour le croyant.
Jowariya [ MP ]
2 mai 2017 00:27
C'est assez réducteur car cela ne signifie pas qu elles n'ont pas de vie
École maison cela a été aussi mon quotidien. A l'école j'étais concentrée et assidue et a la maison j'avais justement l'occasion d'approfondir les cours, la lecture, la famille et oui la télé

Avec le recul je ne regrette pq cette éducation et remercie les parents et mes frères de m'avoir protège des illusions de la rue

L'école permet déjà un épanouissement et la maison aussi
Pourquoi penser que si on ne fait pas le conservatoire on est malheureux?

Que fais tu de +? Ne crois tu pas que l'épanouissement puisse se trouver auprès de sa famille entourée a la maison et de l'école avec profs et élèves?
Qu'on apprend bien plus a travers les œuvres les lectures...?
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate
Facebook