Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Des fesses à couper le souffle !
jilali [ MP ]
4 février 2006 14:35
Les injections de silicone à visée cosmétique sont interdites en France, mais sont très prisées dans de nombreux pays et notamment aux Etats-Unis où beaucoup de lèvres pulpeuses doivent tout à ce dérivé du silicium.

Une observation dramatique, rapportée par un hôpital new-yorkais, vient nous rappeler l’une des raisons de la prohibition française (qui n’est d’ailleurs pas toujours respectée).

La patiente âgée de 30 ans et jusque là en bonne santé, avait reçu, 12 jours et 2 jours avant son admission, des injections de silicone dans les fesses dans le but d’en augmenter le galbe. Ce « traitement » avait été pratiqué par un opérateur non qualifié.

A l’arrivée aux urgences, la malade était en détresse respiratoire avec une saturation en oxygène sous air ambiant à 63 %. L’examen retrouvait une hypotension artérielle, une température à 38,3°C et des ronchus bilatéraux. La radio de thorax révélait un infiltrat du lobe inférieur gauche, tandis que le scanner thoracique mettait en évidence des infiltrats bilatéraux en verre dépoli. L’analyse des gaz du sang retrouvait une alcalose respiratoire avec hypoxie majeure.

L’intubation, pratiquée devant l’aggravation du tableau clinique ramenait 100 ml de sang rouge, cette hémorragie s’accompagnant d’une chute de l’hématocrite à 22 %.

Devant cette insuffisance respiratoire aiguë d’étiologie indéterminée avec hémorragie alvéolaire, une biopsie pulmonaire à ciel ouvert a été pratiquée. Elle a montré la présence de vacuoles lipidiques dans l’interstitium alvéolaire et des emboles dans les branches distales de l’artère pulmonaire. Les examens en microscopie électronique et optique ont confirmé la présence de silicone dans les vacuoles lipidiques.

Le diagnostic de pneumopathie au silicone a été posé et la malade traitée par corticoïdes intraveineux à très fortes doses. Elle a pu être extubée au 7ème jour.

La physiopathologie de ce type d’accident (dont quelques rares cas ont été décrits dans la littérature notamment chez des transsexuels) n’est pas totalement élucidée mais semble être en rapport avec des embolies pulmonaires de silicone à partir du site d’injection. Il est possible que la gravité exceptionnelle de la pneumopathie chez cette patiente était liée au volume de silicone utilisé qui, compte tenu du site à galber, était probablement supérieur à ce que l’on injecte habituellement dans les lèvres… même à Hollywood.

Si nos concitoyennes sont moins callipyges que les américaines, il ne faut donc pas regretter la prohibition du silicone dans notre pays.

Dr Céline Dupin (JIM, Fev 2006)


Gurvits G : “Silicone pneumonitis after cosmetic augmentation procedure.” N Engl J Med 2006 ; 354 : 211-212. © Copyright 2005 [www.jim.fr]
meselma85 [ MP ]
6 février 2006 00:53
tu me faire un résumé?????

C TROP LONG, sa mdonne pas envi de lire!lol
selma10 [ MP ]
8 février 2006 11:36
la flemme de lire
Malik212 [ MP ]
8 février 2006 11:59
Raison de la prohibition Francaise des injections de silicones :
Elle raconte l'histoire d'une femme de 30 ans qui s'est fait injecté du silicone dans les fesses...
Femme en bonne santé puis après l'injection plein de complication .... truc de fou lool Mesquina Grinning smiley

En gros le docteur qui a écrit ca est bien contente et explique pourquoi en France c'est interdit voila.
En faite , ya beaucoup de paragraphe qui enumère toutes les complications , c'est chaud !!! Moody Smiley


La prochaine fois , ca sera a vous de me faire un résumé bande de fainénantes loooooooool spinning smiley sticking its tongue outTongue sticking out smileyGrinning smileyGrinning smiley
mouslima95 [ MP ]
20 février 2006 13:45
salam alaykom

bon je saute du coq à l'âne mais tu t'exprimes très bien malik212 !
et en plus pas de fautes....

tu as vraiment 18 ans? et déjà marié? Machaallah



excuse moi mais c rare de voir un garçon qui s'exprime bien et aussi jeune

salam alaykom
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook