Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Femme qui se retient de commettre l'adultère
R
17 juin 2021 22:07
Salam 3aleikom,

Par hasard quelqu'un aurait t-il la référence du haddith selon lequel l'un des califes (Omar ibn àl Khattab il me semble) entendit par hasard pendant une nuit, une femme dire à voix haute dans sa maison, que si ce n'était la crainte d'Allah elle commettrait l'adultère tellement le désir intime était présent, son mari étant parti en guerre depuis un moment ?

Merci de votre aide
17 juin 2021 22:09
Moi je connais l'histoire de Omar Ibn al Khattab qui avait demandé à la femme d'un moudjahid partit en expédition combien de temps elle accepterait d'être éloigné de son mari et elle répondit 4mois. De ce fait il a institué que la mobilisation d'un soldat en opération extérieure ne devait pas dépasser 4 mois
17 juin 2021 22:39
Y'a pas un hadith sur les hommes qui en font de même ? Eye rolling smiley
J
17 juin 2021 22:41
Aleykum Salam

Je ne sais pas.
Pt- etre Ces extraits t'intéresseront ils ?
Pas tt lu

source

" Aspect IX : Le fait que l’époux comble le désir naturel de son épouse par le coït.
Et ce, pour la protéger de la turpitude, la rendre chaste et la détourner de l’illicite, car suivant ce qui ressort des avis des savants, il est obligatoire pour l’homme d’avoir des rapports avec sa femme, à moins qu’il n’ait une excuse. C’est l’avis de Mâlik, d’Aboû Hanîfa et d’Ahmad et l’avis choisi par Ibn Taymiyya(52). La limite de son obligation dépend de ce qui suffit à la femme et la protège, tant que cela n’épuise pas l’homme physiquement et ne l’empêche pas de vaquer à ses occupations. Al-Boukhârî a rapporté que ‘Abd Allâh ibn ‘Amr ibn Al-‘Âs رضي الله عنهما a dit : « Le Messager d’Allâh صلَّى الله عليه وسلَّم m’a dit : “ Ô, ‘Abd Allâh, n’ai-je point été informé que tu jeûnais le jour et veillais la nuit en prière ? ” “ C’est vrai, ôMessager d’Allâh, répondis-je. ” Il صلَّى الله عليه وسلَّم dit : “ Ne le fais pas ! Jeûne et mange, prie et dors, car ton corps a un droit sur toi, tes yeux ont un droit sur toi et ta femme a un droit sur toi. ” »(53) Ce hadith prouve l’obligation de l’époux de combler le droit de son épouse aux rapports intimes, de sorte à ne pas la laisser comme suspendue(54). C’est l’un des droits les plus confirmés qu’elle a sur lui, supérieur au droit à la nourriture. Et ce, car les rapports dépendent du besoin de la femme et de la capacité de l’homme, comme c’est le cas de la nourriture(55). Ibn Taymiyya ـ رحمه الله ـ a dit : « Il incombe à l’homme d’avoir des rapports sexuels avec sa femme, à la mesure de ce qu’il lui suffit, tant que cela ne l’épuise pas physiquement et ne l’empêche pas de vaquer à ses occupations.Cela n’est pas délimité par un rapport tous les quatre mois,comme dans le cas de la femme esclave. Aussi, en cas de mésentente entre eux, il convient au juge de l’imposer à l’homme, comme pour les dépenses. »(56) Al-Qourtoubî ـ رحمه الله ـ a dit : « Il doit rechercher les moments où elle a besoin de l’homme, pour la préserver et lui éviter de convoiter quelqu’un d’autre que lui. Si l’homme constate qu’il est impuissant à s’acquitter du droit de sa f"

Section IV : L’obligation d’être équitable entre son épouse et sa coépouse.
S’il a plus d’une épouse, il est obligatoire pour l’époux d’être équitable entre son épouse et sa coépouse dans la façon de les traiter, en s’acquittant des droits religieux de chacune de manière équitable entre elles. Allâh عزّ وجلّ dit en effet :

﴿فَإِنْ خِفْتُمْ أَلاَّ تَعْدِلُوا فَوَاحِدَةً﴾ [النساء: 3].
Sens du verset :
﴾Mais si vous craignez de n’être pas juste avec celles-ci, alors une seule.﴿ [s. An-Nişâ’ (les Femmes) : v. 3]

Allâh a, donc, recommandé de se contenter d’une seule femme si l’on craint de ne pas être équitable en en épousant plus. Or, la crainte concerne plutôt le délaissement d’une obligation, ce qui prouve que l’équité entre elles est une obligation, par crainte d’iniquité et d’injustice. Allâh a signalé cela en disant :

﴿ذَلِكَ أَدْنَى أَلاَّ تَعُولُوا﴾ [النساء: 3].

Sens du verset :

﴾Cela afin de ne pas faire d’injustice [ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille].﴿ [s. An-Nişâ’ (les Femmes) : v. 3], c’est-à-dire pour que vous ne soyez pas injustes(79). Si l’injustice est interdite, alors l’équité entre elles est obligatoire. Le sens de cette égalité dans leurs droits conjugaux, tels que les dépenses, la répartition des nuits, la bonne conduite et le fait de ne pas incliner vers l’une d’elles, est confirmé dans le verset :

﴿وَلَنْ تَسْتَطِيعُوا أَنْ تَعْدِلُوا بَيْنَ النِّسَاءِ وَلَوْ حَرَصْتُمْ فَلاَ تَمِيلُوا كُلَّ الْمَيْلِ فَتَذَرُوهَا كَالْمُعَلَّقَةِ﴾ [النساء: 129].

Sens du verset :

﴾Vous ne pourrez jamais être équitables entre vos femmes, même si vous en êtes soucieux. Ne vous penchez pas tout à fait vers l’une d’elles, au point de laisser l’autre comme en suspens.﴿ [s. An-Nişâ’ (les Femmes) : v. 129]

Ceci est appuyé aussi par le hadith d’Aboû Hourayra رضي الله عنه dans lequel le Prophète صلَّى الله عليه وسلَّم a dit : « Celui qui a deux femmes et penche vers l’une des deux, se présentera le Jour de la Résurrection traînant l’un des deux côtés de son corps, qui tombera ou penchera. »(80) Le hadith montre qu’il est interdit d’incliner vers l’une de ses femmes au détriment de l’autre dans les droits conjugaux qui relèvent de la capacité de l’homme et de ce qu’il possède, comme la répartition des nuits et des dépenses (comme la nourriture, la boisson, l’habillement, le logement). Ceci est vrai même dans le cas où une épouse est musulmane et l’autre juive ou chrétienne, à l’unanimité des savants. Ibn Al-Moundhirـ رحمه الله ـ a dit : « [Les savants] sont unanimes quant au fait que la répartition, entre la musulmane et la femme des Gens du Livre, doit être équitable »(81), « et ce, car la répartition relève des droits conjugaux. Donc, la musulmane et la femme des Gens
Citation
Rayane2021 a écrit:
Salam 3aleikom,

Par hasard quelqu'un aurait t-il la référence du haddith selon lequel l'un des califes (Omar ibn àl Khattab il me semble) entendit par hasard pendant une nuit, une femme dire à voix haute dans sa maison, que si ce n'était la crainte d'Allah elle commettrait l'adultère tellement le désir intime était présent, son mari étant parti en guerre depuis un moment ?

Merci de votre aide
18 juin 2021 01:02
Grandit un peu tu veux bien
Citation
Citronnus a écrit:
Y'a pas un hadith sur les hommes qui en font de même ? Eye rolling smiley
18 juin 2021 01:29
Ohh ... à mon âge on ne grandit plus ... On rapetisse même mdr
Citation
Eternal Rou7 a écrit:
Grandit un peu tu veux bien
M
18 juin 2021 06:08
4 mois c'était au temps du Prophète(SAW) maintenant ce doit être même pas une semaine
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook