Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Les faux hadiths
Baligh [ MP ]
3 avril 2012 22:17
Asalamu 'alaykoum,

Malheureusement il circule des hadiths faibles, peu fiables voir faux, un peu partout.

Par exemple les hadiths suivants:
"Les Juifs se sont séparés en 71 groupes et les Chrétiens en 72. Quant à ma communauté, elle se séparera en 73 groupes ; tous sont voués à l'enfer sauf un : c'est le groupe de ceux qui suivent cette voie qui est la mienne et celle de mes Compagnons".

"La divergence de ma communauté est une miséricorde".

" Ali Ibn Abi Talib (ra) a raconté s’être rendu avec Fatima (ra) auprès du Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam), et l’avoir trouvé en pleurant et peiné. Ali dit : « Je lui demandai : « Par mon père et ma mère, que je sacrifierais pour toi ! O Prophète de Dieu ! Qu’est ce qui t’afflige tant ? » Il répondit : « O Ali ! j’ai vu la nuit du voyage céleste des femmes de ma communauté châtiées par différentes sortes de châtiments, alors j’ai pleuré tellement leur souffrance était grande : j’ai vu une femme suspendue par les cheveux, son cerveau bouillonnant ! Et j’ai vue une femme suspendue par la langue auquel on versait de l’eau surchauffée de l’Enfer ; et j’ai vu une femme dont on avait attaché les seins aux pieds, et les mains au toupet ; et j’ai vu une femme suspendue par les seins.

J’ai vue une femme dont la tête avait été transformée en tête de porc et le corps en âne, et qui subissait des milliers de formes de châtiments. J’y ai vu une femme dont l’apparence était celle d’un chien ; le feu lui entrait par la bouche et lui sortait par l’anus, et les Anges lui frappaient avec des bâtons de feu ! »

Alors (sa fille) Fatima (ra) se leva vers lui et lui dit : « Mon bien aimé et ma consolation ! Qu’ont-elles fait pour qu’elles soient punies.

Le Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) répondit : « O ma fille ! Celle qui était suspendue par les cheveux, ne se couvrait pas les cheveux devant les hommes ! Celle qui était suspendue par la langue nuisait à son mari avec sa langue ! Quand à celle qui était suspendue par les seins, elle était infidèle à son mari. Celle qui avait les pieds liés aux seins et les mains attachées à son toupet, et que les vipères et les scorpions piquaient, elle donnait peu d’importance à l’hygiène de son corps, et ne se lavait pas des souillures (après les rapports sexuels avec son mari et après les règles), et négligeait la prière !

Quand à celle dont la tête avait été transformée en tête de porc, et le corps en âne, elle était une personne de mauvaise langue ; elle médisait et mentait ! Tandis que celle qui avait l’apparence d’un chien, et dont le feu entrait par la bouche et ressortait par l’anus, c’était une femme qui faisait des reproches aux autres en leur rappelant ses bienfaits, c’est une envieuse ! "



Il faut faire attention à ne pas citer et/ou croire des hadiths faibles ou faux. Les sahihs de Boukhari et Mouslim doivent rester une référence.
Qu'Allah nous guide dans la droiture.

Wa Allahu a'lam.
bouloulou4 [ MP ]
4 avril 2012 13:37
En effet, sans compter les vrais ahadith qu'on utilise à tort et à travers.
filsdelislam [ MP ]
4 avril 2012 17:34
Salam ahlikoum Par contre le hadith le premier n'est pas faible...
muslima-muslima [ MP ]
4 avril 2012 18:14
As salam alaykom wa rahmato Allah wa barakatoh

Autre faux hadith :


La première question de la Fatwa numéro ( 21368 )
Q 1: J'ai eu l'occasion de lire deux dépliants portant des hadiths du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) au sujet de certaines Sourate du Coran, Il a dit: Dix (Sourate) préservent contre dix (malheurs) :
1- Al-Fâtiha préserve contre la colère d'Allah.
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 257) 2- Yâ-Sîne préserve contre la soif du Jour Dernier.
3- Al-Insâne préserve contre les terreurs du Jour de la Résurrection.
4- Al-Wâqi`a préserve contre la pauvreté.
5- Tabârak préserve contre les supplices de la tombe.
6- Al-Kawthar préserve contre les conflits.
7-Al-Kâfiroûne préserve la personne contre le fait de mourir dans la mécréance.
8- Al-Ikhlâss préserve contre l'hypocrisie.
9- Al-Falaq préserve contre l'envie.
10- An-Nâss préserve contre l'obsession.
Dans le deuxième dépliant, il y était écrit:
Hadith numéro 1: Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: O `Alî ne t'endors qu'après avoir effectué cinq actes :
1- Lire la totalité du Coran.
2- Donner en aumône quatre mille dirhams.
3- Faire la visite de La Ka`ba honorée (La Maison Sacré).
4- Assurer ta place au Paradis.
5- Donner satisfaction à tes ennemis.
Alors, `Alî (Qu'Allah lui honore la face) dit: Comment cela, ô Prophète d'Allah? Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit:
1- Ne sais-tu pas que lorsque tu lis (Qoul houwa Allahou Ahad) "Dis: «Il est Allah, Unique." trois fois,
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 258) c'est comme si tu avais lu le Coran en entier.
2- Et lorsque tu lis Al Fâtiha quatre fois, c'est comme si tu avais donné quatre mille dirhams en aumône.
3- Et lorsque tu dis: (Lâ ilâha illâ Allah, wahdahou lâ charîka lah, lahou Al-Moulkou wa lahou Al-hamd, youhyî wa youmîte wa houwa `alâ koulli chay 'ine qadîr) (il n'est d'autre divinité qu'Allah, l'Unique, sans nul autre associé, A Lui est la Royauté, à Lui s'adressent les Louanges; Il fait vivre et Il fait mourir, Il est Tout-Puissant) dix fois, c'est comme si tu avais visité la Ka`ba.
4- Et quand tu dis: (Lâ hawla wa lâ qouwwata illâ billah Al-`Aliy Al-`Azhîm) (Il n'est de force ni de puissance que par Allah -Le Très-Haut, le Tout-Puissant-) dix fois, tu as assuré ta place au Paradis.
5- Et quand tu dis: (Astaghfirou Allah al `Azhîm alladhî lâ ilâha illâ houwa Al-Hayyou Al-Qayyoûm wa atoûbou ilayh) (Je sollicite le pardon auprès d'Allah, Il n'existe d'autre divinité que Lui, Le Vivant, Le Pourvoyeur, et je me repentis auprès de Lui), tu as donné satisfaction à tes ennemis.
Deuxième hadith: Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:
Il n'y a point de lumière sur la face de celui qui n'accomplit pas la prière du Sobh .
Il n'y a point de bénédiction dans les gains de celui qui n'accomplit pas la prière du Zhouhr.
Il n'y a point de bien dans la vie de celui qui n'accomplit pas la prière du `Asr.
Il n'y a point de bénédiction dans la descendance de celui qui n'accomplit pas la prière du Maghrib.
Il ne se repose point dans son sommeil celui qui n'accomplit pas la prière du `Ichâ'.
Dans le troisième hadith, Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: Il arrivera un temps où les gens de ma communauté ... aimeront cinq et oublieront cinq:
1- Ils aimeront les créatures et oublieront le Créateur.
( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 259) 2- Ils aimeront l'argent et oublieront le Jugement.
3- Ils aimeront les péchés et oublieront le repentir.
4- Ils aimeront les palais et oublieront les tombes.
5- Ils aimeront la vie ici-bas et oublieront l'au-delà.
Ma question, O votre Eminence, le cheikh, les hadiths précédents sont -ils authentifiés d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), vu que ces hadiths sont publiés et distribués de temps à autre, notamment dans (la Maison Sacré d'Allah)
La Mecque
qu'Allah la préserve. Eclairez-nous, qu'Allah vous rétribue.
R 1 : Après investigations, il s'est avéré que ces hadiths n'ont aucun fondement dans la Sunna. Aussi, convient-il de cesser de les distribuer.
Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
Baligh [ MP ]
4 avril 2012 20:35
Citation
filsdelislam a écrit:
Salam ahlikoum Par contre le hadith le premier n'est pas faible...

'alaykoum salam,

Pourrais tu me donner une référence qui te permette d’affirmer la fiabilité de ce hadith. Moi aussi j'ai cru à ce hadith et puis on m'a que non, il n’était pas sahih.
Ce hadith n'est répertorié ni dans boukhari ni dans mouslim.

Au fond de moi j'ai toujours pensé que la division n’était pas muslim. Lorsque on lit le coran, lorsque on écoute les cours, lorsque nos pères nous font la leçon, on parle toujours de respect, de tolérance, d’écoute, de compassion, de justice, d’égalité, du Dieu miséricordieux et pardonneur.

Et puis je me souvient d'un texte qui donnait à peu prés ça : "La terre dit à Dieu : Comment peuvent ils être si ingrat, Seigneur? Laisse moi les ensevelir. La mer dit à Dieu : Comment peuvent ils etre si ingrat Seigneur? Laisse moi les noyer. Alors dieu leur répondit, si c’était vous qui les aviez crée, vous vous montrerez plus compatissant (ou patient)".
Je chercherais ce texte pour donner la réplique exacte.

Wa Allahu a'lam.

Barakallahufik muslima-muslima pour ta participation.
muslima-muslima [ MP ]
4 avril 2012 22:03
Wa alaykom el salam wa rahmato Allah wa barakatoh
""Les Juifs se sont séparés en 71 groupes et les Chrétiens en 72. Quant à ma communauté, elle se séparera en 73 groupes ; tous sont voués à l'enfer sauf un : c'est le groupe de ceux qui suivent cette voie qui est la mienne et celle de mes Compagnons". est un hadith sahih

Le dalil : La question 3 de la Fatwa numéro ( 4246 ) :
Q3: Quel est le sens de la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) sur la Oumma lorsqu'il dit dans un hadith: Toutes seront dans le feu excepté une seule. ? Quel est ce groupe? Est-ce que les autres soixante douze groupes resteront pour l'éternité en Enfer comme les polythéistes ou non?
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 231)

Si on dit: la communauté du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), est-ce que ce terme concerne uniquement ceux qui l'ont suivi ou il comprend également ceux qui ne l'ont pas suivi?
R3: Le sens voulu par "Oumma" dans ce hadith est la communauté qui a répondu "Oumma Al-Idjâba" (constituée exclusivement de musulmans), et elle se divise en soixante treize groupes dont soixante douze sont déviés et innovateurs. Cependant leurs innovations ne les font pas sortir de l'Islam, ils seront châtiés pour celles-ci et pour leurs déviations sauf ceux à qui Allah fera grâce, pardonnera et fera rentrer au Paradis. Et le groupe unique sauvé sont les gens de la Sunna et du Consensus ('Ahl As-Sunna wal Djamâ`a), ceux qui ont suivi la Sunna du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et qui se sont attachés à ce, sur quoi ils étaient lui et ses compagnons (Qu'Allah soit satisfait d'eux), ils sont ceux desquels le Prophète d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit: Un groupe de ma communauté ne cessera d'être victorieux sur la vérité, et ceux qui les délaisseront ou les contrarieront, ne leur causeront aucun tort et ce jusqu'au jour du Jugement Dernier. Par contre, ceux qui sont sortis de l'Islam à cause de leurs innovations font partie de la communauté du prêche "Oumma Da`wa" (renferme tous ceux qui sont visés par son message quelque soit leur race et quelque soit leur religion), et non de celle qui a répondu (Oumma al-idjâba), ils resteront éternellement en Enfer, et cela est ce qui est le plus juste. Il a été dit que la signification de "communauté" dans ce hadith c'est la communauté du prêche, elle est vaste et comprend tous ceux à qui a été envoyé le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qu'ils soient croyants ou mécréants. Alors que la signification de "sauf un" est: la communauté qui a répondu, et qui concerne uniquement ceux qui ont cru au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) d'une foi sincère et qui sont morts sur cette croyance. Ce groupe est le groupe sauvé, qu'il soit châtié ou pas, sa destination est le paradis.
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 232)

En revanche, les soixante douze groupes, autres que le groupe sauvé sont tous des mécréants qui resteront éternellement en enfer.
De cela, il devient évident que la communauté du prêche est plus vaste que celle qui a répondu, en effet tous ceux qui font partie de la communauté qui a répondu, font partie de la communauté du prêche et non le contraire.
Qu'Allah nous accorde la réussite et que la prière et la paix d'Allah soient sur notre Prophète Mohammad, sa famille et ses compagnons.
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

Membre Membre vice Président du comité Président
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân 'Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz
muslima-muslima [ MP ]
4 avril 2012 22:17
Cette communauté se divisera

en soixante-treize groupes

La fatwa numéro ( 830 ) :
Q: J'ai pris connaissance d'un noble hadith qu'a rapporté Cheikh Al-Islam Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb dans son livre [Mokhtasar sîrat ar-rasoul Salla Allah `Alaihi Wa Sallam] "Résumé de la vie du Messager (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam)", dans lequel il dit (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): Cette communauté se divisera en soixante-treize groupes, tous en enfer sauf un. Donc, la personne qui pose la question voudrait un éclaircissement sur ce thème , sur lequel l'Imam Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb a dit dans son livre précédemment cité: "ce sujet est parmi les plus importants, en effet, celui qui l'a compris est un Faqî (savant) et celui qui l'a mis en pratique est un musulman, nous demandons
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 221)
à Allah le Généreux, Celui qui comble de bienfaits, de nous accorder la faveur de nous le faire comprendre et de nous permettre de le pratiquer. Il aimerait également une réponse aux questions suivantes qui concernent le hadith cité ci-dessus: premièrement, quel est le groupe sauvé indiqué dans le hadith? Deuxièmement, est-ce que les groupes autres que "les gens du hadith", comme les Chiites , les Châfi'ites , les Hanafites , les Tîdjânis et autres font partie des soixante-douze groupes dont le Noble Messager a dit qu'ils rentreraient en Enfer? Troisièmement, si tous ces groupes sont destinés au Feu sauf un, comment leur autorisez-vous la visite de la Maison Sacrée d'Allah? Est-ce que le grand Imam était dans l'erreur ou vous êtes-vous détourné du droit chemin?
R: premièrement: Ce qu'a cité l'Imam et Cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb (Qu'Allah lui fasse miséricorde) dans "Résumé de la vie du Messager" est une partie du hadith authentique connu, rapporté par les auteurs des "Sounans" et des "Mousnads" comme Abou Dâwoud, An-Nasâ`î, At-Tirmidhî et d'autres, avec des versions différentes, dont: Les juifs se sont divisés en soixante et onze groupes tous iront au feu sauf un, les Chrétiens se sont divisés en soixante douze groupes tous iront au feu sauf un et cette communauté se divisera en soixante treize groupes tous iront au feu sauf un.
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 222)
Et dans une deuxième version: en soixante-treize religions Alors que dans une autre version: On interrogea le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) sur ce groupe épargné. Il (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) répondit : "Ce sont ceux qui suivent ma guidée et celle de mes compagnons". Et dans une variante: C'est la Djamâ`a. La main d'Allah est au-dessus de celle de la Djamâ`a (le groupe des musulmans dont les membres sont unis) .
Deuxièmement: Le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a décrit le groupe sauvé dans certaines versions du hadith précédent par ses qualités et ses caractéristiques, dans sa réponse à la question de ses Compagnons: quel est le groupe sauvé? Lorsqu'il dit: Ce sont ceux qui suivent ma voie et celle de mes compagnons aujourd’hui. Selon une autre version, il dit: C'est la Djamâ`a. La main d'Allah est au-dessus de celle de la Djamâ`a (le groupe des musulmans dont les membres sont unis) Il l'a décrit comme étant le groupe qui dans sa croyance, sa parole, sa pratique et son comportement, est sur ce quoi étaient le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et ses Compagnons (Qu'Allah soit satisfait d'eux). C'est le groupe qui emprunte la voie du Livre et de la Sunna dans tout ce qu'il applique (comme obligations) et délaisse (comme interdits), et qui s'attache à la voie de la Djamâ'a des musulmans qui sont les Compagnons (Qu'Allah soit satisfait d'eux) puisqu'ils ne suivirent personne si ce n'est le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qui ne parle pas sous l'effet de la passion, et dont les paroles ne sont rien d'autre qu'une révélation inspirée. Assurément, tous ceux qui suivent le Livre, la Sunna (actes et paroles) et le Consensus de la Oumma et qui restent indifférents aux conjectures mensongères,
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 223)
aux passions déviantes et aux fausses interprétations que la langue arabe - qui est la langue du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et avec laquelle a été révélé le Noble Coran - refuse et que les fondements de la législation islamique rejettent. Tous ceux qui sont ainsi font partie du groupe sauvé, des gens de la Sunna et du Consensus.
Troisièmement: En revanche, celui qui prend sa passion comme divinité et contredit le Livre et la Sunna authentique, avec sa pensée ou la pensée de son Imam et la parole de celui qu'il suit aveuglement et avec entêtement, ou qui interprète les textes du Livre et de la Sunna avec ce que la langue arabe et les fondements de la législation islamique rejettent, il se sera écarté par cela de la Djamâ'a. Il fera partie des soixante douze groupes dont le Messager exempt d'erreur, Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a déclaré qu'ils iraient tous au Feu. La caractéristique qui permet de reconnaître ces groupes est: l'abandon du Livre, de la Sunna et du Consensus par des interprétations qui ne sont pas en accord avec la langue du Coran et les fondements de la Charia et qui n'autorisent pas d'excuser l'auteur (de ces interprétations) pour ses erreurs.
Quatrièmement: Le thème mentionné par l'Imam de la Da`wa (le prêche) Cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb et dont il a rappelé qu'il était parmi les sujets les plus importants et que celui qui l'a compris, aura compris la religion et que celui qui l'a mis en pratique est musulman, ce thème est celui qui a été exposé dans le deuxième paragraphe de la réponse. En effet, celui qui distingue le groupe sauvé, par rapport à la distinction qu'en a faite le Prophète Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), et que les autres groupes s'opposent à celui-ci; et qui discerne le groupe sauvé du groupe damné et comprend la différence entre ces deux groupes, en étant en accord avec la description donnée par le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), aura certes compris la religion et aura discerné entre ceux
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 224)
dont il est obligatoire de s'attacher à leur groupe et ceux dont il faut s'écarter et fuir comme on fuit le lion. Quant à celui qui s'est imposé la pratique de cette compréhension juste et a suivi le groupe de la guidée, de la vérité et leur Imam, c'est le vrai musulman car ses caractéristiques correspondent à celles du groupe sauvé en ce qui concerne le savoir, la croyance, les paroles et les actes. Nul doute que ce sujet est parmi les plus importants, les plus bénéfiques et les plus vastes en avantages. Qu'Allah fasse miséricorde à l'Imam et Cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb, un homme à la clairvoyance perspicace et à la compréhension précise de la religion et de ses objectifs, de telle sorte qu'il porte l'attention des musulmans sur ce qui est important pour eux dans leur religion, parfois en orientant comme ici, parfois par des formules et des explications comme dans beaucoup de ses écrits.
Cinquièmement: Le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) n'a pas fait des noms, par lesquels étaient connus les clans affiliés à l'Islam, des signes permettant de reconnaître les soixante douze groupes, ni des symboles les différenciant les uns des autres. Par contre, il leur a attribué comme signes le délaissement du Livre, de la Sunna, du consensus des Califes bien guidés et du reste des Compagnons (qu'Allah soit satisfait d'eux tous), le suivi des conjectures et des caprices, ainsi que le fait de parler sur Allah sans science et d'être des fanatiques de ceux qu'ils suivent en dehors du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), par hostilité et par alliance. En revanche, il a donné comme caractéristiques au groupe sauvé, le suivi du Livre et de la Sunna, l'adhérence à la communauté des musulmans et le fait de préférer cela à leurs connaissances, leurs conjectures et leurs passions. En effet leurs penchants suivent la législation islamique, ils prennent pour allié et témoignent d'hostilité en fonction de cela. Quant à celui qui prend des critères, pour évaluer
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 225)
les groupes, autre que la description donnée par le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et avec lesquels il différencie entre le groupe sauvé et le groupe damné, aura certes parlé sans science, donné un jugement sur ces groupes sans clairvoyance, et aura été injuste envers lui même ainsi qu'envers ces factions affiliées à l'Islam. Alors que celui qui se réfère, pour distinguer le groupe sauvé du groupe damné, à la description donnée par le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), aura été juste dans son jugement et aura su que les groupes de cette communauté ne sont pas de la même nature. En effet, parmi eux figurent ceux qui sont plus attentifs au suivi de la législation islamique, plus soumis à celle-ci et plus éloignés des innovations en religion, des altérations et des rajouts ou des diminutions de ses textes. Ceux-là ont tous les atouts pour faire partie du groupe sauvé. On compte parmi eux les savants du hadith et les Imams du Fiqh (jurisprudence) du Livre et de la Sunna qui sont aptes à faire des efforts d'interprétation (Idjtihâd) qui préservent la législation et qui lui sont soumis, mais qui ont mal interprété les textes, ils sont alors excusés pour leurs erreurs car à l'origine, cela fait partie des risques de l'Idjtihâd. Figurent également parmi eux ceux qui rejettent certains textes de la législation (islamique) soit parce qu'ils sont nouveaux dans l'Islam soit parce qu'ils ont grandi dans les régions frontalières des Pays Islamiques et qu'il ne leur est pas parvenu ce qu'ils rejettent. De même qu'il y a parmi eux ceux qui commettent des péchés ou inventent des innovations qui ne les font pas sortir du cadre de l'Islam, ils sont ainsi croyants, obéissants à Allah en fonction de leurs obéissances et mauvais en fonction de ce qu'ils font comme péchés et inventent comme innovations; ils sont alors sous la volonté d'Allah s'Il veut Il leur pardonne et s'Il veut Il les châtie. Le Très-Haut dit: Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Et il dit: D'autres ont reconnu leurs péchés, ils ont mêlé de bonnes actions à d'autres mauvaises. Il se peut qu'Allah accueille leur repentir.
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 226)
Les uns et les autres ne sont pas mécréants pour avoir mal interprété et rejeté ce qu'ils ont rejeté mais ils sont excusés et sont du nombre du groupe sauvé même s'ils sont en-dessous (en mérite) des premiers. Et parmi eux, on trouve ceux qui ont nié ce qui est connu de la religion par nécessité après que cela leur ait été expliqué et qui ont suivi leur passion au lieu de la guidée d'Allah ou qui ont interprété certains textes de la législation islamique d'une interprétation éloignée et contredisant ceux qui les ont précédés parmi la communauté des musulmans. Et lorsque la vérité leur a été exposée et les preuves leur sont parvenues à travers des débats ou autre ils ne l'ont pas suivis, ceux-là sont des mécréants qui ont abjuré leur religion même s'ils prétendent être des musulmans et qu'ils font des efforts pour appeler à l'Islam selon leur croyance et leur voie. Comme le groupe des Qadianistes Ahmadites qui ont nié que la prophétie s'achevait avec la venue de Mohammad (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et qui ont prétendu que Gholâm Ahmad Al-Qâdyânî est un prophète d'Allah et son messager ou qu'il est le Messie Issâ ibn Mariam ou que l'âme de Mohammad ou de Issâ s'est réincarnée dans son corps et qu'il a atteint son rang en ce qui concerne la prophétie et le message.
Sixièmement: Les gens de la Sunna et du Consensus ont des fondements établis par des preuves sur lesquels ils se basent et auxquels ils se réfèrent pour argumenter sur des sujets partiels et pour la mise en pratique des règles envers eux même aussi bien qu'envers les autres. Parmi ces fondements: la foi est définie par la parole, les actes et la croyance, elle augmente avec l'obéissance alors qu'elle diminue à cause des péchés. A chaque fois que le musulman augmente dans l'obéissance, sa foi augmente, en revanche, celle-ci diminue à chaque fois qu'il renonce à l'obéissance
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 227)
ou qu'il commet des péchés, qui ne débouchent pas sur de la mécréance claire. Effectivement, pour eux la foi a des degrés et le groupe sauvé comporte des niveaux différents, les uns plus élevés que les autres selon les arguments et selon ce que les gens ont prononcé comme paroles et accompli comme actes. Parmi leurs fondements également: ils ne taxent pas de mécréant une personne ou un groupe en particulier parmi les gens de la Qibla (direction vers laquelle s'oriente le musulman lorsqu'il prie), en effet ils s'abstiennent de faire cela car le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) interdit à Ousâma ibn Zayd ibn Hâritha de tuer un homme qui était du nombre des mécréants après qu'il eut dit: "nulle divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah" et n'accepta pas le prétexte d'Ousâma, pour ce crime, qui prétendit qu'il l'avait prononcé pour préserver sa vie, au contraire il lui dit: Pourquoi ne lui as-tu pas ouvert le cœur pour voir s'il l'a dit sincèrement ou non? Ce qui signifie: est-ce qu'il l'a dit sincèrement du fond du cœur ou non. Sauf celui qui a commis un acte de mécréance évidente, comme le fait de nier, par nécessité, ce qui est connu dans la religion ou de contredire complètement le consensus et interpréter des textes clairs qui ne nécessitent pas d'interprétation; puis, il ne revient sur cela après qu'on lui ait expliqué la vérité.
L'Imam de la Da`wa (l'appel) Cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb (Qu'Allah lui fasse miséricorde) est resté attaché à la voie des gens de la Sunna et du Consensus ('Ahl As-Sunna wal Djamâ`a) et a suivi leurs fondements, en effet, il ne taxe pas de mécréant une personne ou un groupe en particulier comptant parmi les gens de la Qibla pour des péchés, des interprétations ou des innovations sauf
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 228)
s'il y a des preuves sur sa mécréance et qu'il est établi que le message lui est parvenu ainsi que l'explication de la vérité. Et le gouvernement Saoudien (qu'Allah le prenne sous Sa garde et le renforce par Son succès) ne s'oppose pas à cela dans ses relations avec son peuple et le jugement qu'il applique sur eux, ni dans sa position envers les Musulmans des autres Etats et en particulier ceux qui viennent à la Maison sacrée d'Allah pour accomplir le pèlerinage ou la 'Omra (le petit pèlerinage), il pense du bien des Musulmans, les considèrent comme ses frères en religion. Il cherche l'entraide avec eux dans ce qui les rend plus forts, il préserve leurs droits et leur rend ce qu'il leur a été dérobé. Il accueille ceux qui viennent à lui et leur facilite l'accomplissement de leurs rites ou de leurs affaires de la meilleure des façons avec sympathie et révérence. N'est au courant de cela que celui qui connaît son engagement, qui a été responsable de ses affaires et qui sait ce qu'il a dépensé comme effort et argent pour une amélioration globale des Musulmans ainsi que ce qu'il a procuré comme confort pour les visiteurs (pèlerins) de la Maison Sacrée .
C'est pour cela qu'il autorise aux différents groupes de Musulmans la visite de la Maison sacrée d'Allah sans rechercher ce qu'ils dissimulent comme croyance, se contentant de ce qui est apparent sans regarder les intérieurs, car c'est Allah qui se charge des secrets. Et s'il lui est apparue la mécréance d'une personne ou d'un groupe particulier comme les Qadianistes par exemple, et que cela est confirmé par les savants reconnus des Etats islamiques, il ne pourra faire autrement que d'empêcher, celui dont la mécréance et l'apostasie ont été confirmées, d'accomplir le pèlerinage et la 'Omra (petit pèlerinage), préservant ainsi la Maison sacrée d'Allah d'être approchée par celui qui a dans son cœur de la mécréance et mettant en pratique la Parole du Très-Haut: O vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu’impureté: qu’ils ne s’approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci.
( Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 229)
Et Sa parole (le Très-Haut): et purifie Ma Maison pour ceux qui tournent autour, pour ceux qui s'y tiennent debout et pour ceux qui s'y inclinent et se prosternent".
Il ressort de ce qui a précédé, l'importance de ce sujet considérable indiqué par l'Imam de la Da`wa de son époque le Cheikh Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb (Qu'Allah lui fasse miséricorde) qui a suivi la voie saine puisqu'il s'est attaché aux fondements des gens de la Sunna et du consensus ('Ahl As-Sunna wal Djamâ`a) et que le gouvernement Saoudien, dans ses relations avec les musulmans dans le monde, n'a pas dévié du droit chemin, mais s'est conformé aux règles des gens de la Sunna et du consensus comme l'a fait l'Imam de la Da`wa, en effet, il a considéré les musulmans selon les apparences sans rechercher ce que renferment leurs cœurs, il a été indulgent avec ceux dont la réalité est cachée et dur avec ceux dont le crime a été dévoilé et qui ont persisté dans leur apostasie après les discussions et les explications successives.
Qu'Allah nous accorde la réussite et que la prière et la paix d'Allah soient sur notre Prophète Mohammad, sa famille et ses compagnons.
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

Membre vice Président du comité Président
`Abd-Allah ibn Solymân ibn Manî` 'Abd-Ar-Razâq `Affifî 'Ibrâhîm ibn Mohammad 'Al Ach-Chaykh
ng5 [ MP ]
4 avril 2012 22:44
Asalama aleykum

Concernant la sourate Al Mulk , il y'a bien des dalil sur le fait qu'elle protege du chatiment de la tombe.

Il a été rapporté par Abû Hurayrah que le Prophète Salla-llah allahi wa salam a dit :

« Une certaine Sourate du Qor’ân, qui contient trente versets, a intercédé en faveur d’un homme jusqu’à ce qu’il en fût pardonné [pour ses péchés]. C’est la Sourate -Tabârak al-ladhî bi-yadihi al-Mulk - [c’est-à-dire la Sourate al-Mulk - La Royauté]. »(Tirmidhi,Abou Daoud)

Il a été rapporté que Abdallâh Ibn Mass’oud a dit :

« Quiconque récite la Sourate « al-Mulk » [La Royauté] chaque nuit, Allâh le préservera du supplice de la tombe. Du temps du Messager d’Allâh Salla-llah allahi wa salam nous l’appelions « al-Mâni’ah » [La protectrice]. Elle est, en fait, une Sourate du Qor’ân dont la récitation chaque nuit est source d’une bonne et grande rétribution. »(Anassai ,Hakim)

Les Savants de la commission de fatwa ont dit :

« [...] Et il y a dans cela, l’espoir que pour quiconque croit en cette Sourate [al-Mulk] et préserve sa lecture régulièrement, en ne cherchant que la satisfaction d’Allâh, s’initie des leçons contenu dans cette Sourate et agit conformément aux préceptes contenus en celle-ci, et bien elle [la Sourate] intercédera pour lui [dans l’Au-delà]. » (4/334)
filsdelislam [ MP ]
5 avril 2012 02:16
Salam ahlikoum le hadith des 73 secte certaine secte la rende daif car sa ne leur conviens pas ou qu'il déteste muwawiha ladi Allah Anhou comme les habash dont certain le considère comme mécréant...



Tirmidi, Ibn Hibban, Hakim, Ibn Taymiyyah, Ibn Al-Qayyim

Rapporte entre autre par Ahmed(4/102),Ad-Darimi(2/241),At-Tabrani(19/376,884-885),Al-Hakam(1/128),et il est authentique.

on rapporte entre autre Ahmed(2/332),Abu Daoud(4596),At-Tirmidi(2642),Ibn Majah(3990),Abou Ya`la(5910,5978,6117),Ibn Hiban(14/6247) et (15/6731),Al-Hakam(1/6,128),tous d après un hadith d Abu Houraira et il y a beaucoup d autres versions d après Anas Abdallah fils de `Amr fils d`Al-Asse et d autres qu eux 2,qu ALLAH les agree.
L'ont authentifie At-Tirmidi,Al-Hakam,Adhaabi et Al-Jouzajani,Al-Baghawi,As-Shatibi,Ibn Taymiya
Ibn Hiban,Ibn Kathir,Ibn Hajar,Al-Iraqui,Al-Boussairy,Al-Albani Ibn qayim et beaucoup d`autres qu eux encore.
Baligh [ MP ]
8 avril 2012 17:42
Asalamu 'alaykoum,

Muslima muslima, la fatwa 830 que tu as mis ici présente un hadith raporté par le Cheikh Al-Islam Mohammad ibn `Abd-Al-Wahâb, or ce sheikh est voulu wahabiste.

J'ai demandé un jour à mon père :
Ya abi, de quel "groupe" faisons nous partie? Il m'a répondu nous ne faisons partie d'aucun groupe.
J'ai répliqué alors : Qu'est ce que nous sommes? Il m'a répondu : Nous sommes musulman comme l'a voulu pour nous Allah par l’intermédiaire de ses prophètes : Adam, Nouh, Ibrahim, Moussa, Mohamad... (paix sur eux).

Ensuite il m'a montré ce verset

Sourate 5- la table servie :
Verset 3 : (...)Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous.(...)

Si nous savions à l'avance quel groupe serait sauvé, il serait facile pour chacun de rejoindre le "bon groupe" et d'attendre le jour du jugement.

Sourate 49- Les appartements
10. Les croyants ne sont que des frères. établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde.

11. Ô vous qui avez cru! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que "perversion" lorsqu'on a déjà la foi . Et quiconque ne se repent pas... Ceux-là sont les injustes.

12. Ô vous qui avez cru! évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non! ) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.

13. Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand-Connaisseur.

14. Les Bédouins ont dit : "Nous avons la foi". Dis : "Vous n'avez pas encore la foi. Dites plutôt : Nous nous sommes simplement soumis, car la foi n'a pas encore pénétré dans vos coeurs. Et si vous obéissez à Allah et à Son messager, Il ne vous fera rien perdre de vos oeuvres". Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

15. Les vrais croyants sont seulement ceux qui croient en Allah et en Son messager, qui par la suite ne doutent point et qui luttent avec leurs biens et leurs personnes dans le chemin d'Allah. Ceux-là sont les véridiques.

16. Dis : "Est-ce vous qui apprendrez à Allah votre religion, alors qu'Allah sait tout ce qui est dans les cieux et sur la terre?" Et Allah est Omniscient.

Wa Allahu a'lam.
filsdelislam [ MP ]
9 avril 2012 03:35
Salam ahlikoum baligh

J'aimerais te demander que pense tu de ces secte qui se disent musulmane.

Khawârij: considère tout pêche comme de la mecreance.

Al-qadariyya:pour eux Allah ne prédestine rien.

Les mu‘tazila:Il disent que le coran à été cree.

Al-jabriyya: il disent que comme Allah à prédestiné tout eux on le droit de tout faire puisque tout est imposer donc il on tuer des millier de musulman.

Al-jahmiyya:il renie tout les attribut d'Allah

Al-jahmiyya: il disent que la foi n'a rien avoir avec les acte

Al mushabbiha:il font de anthropomorphisme

Les Nusayriyya:il considère qu'il sont exonéré d'acte(priere jeun ...)

Ahmadiya:il prenne un autre prophète après Mohamed sallahu y'a salam

Shiite: qui est diviser en plusieurs secte dont certaine insulte les sahaba

Comment s'y retrouve si on dis que on es seulement musulman ???


filsdelislam [ MP ]
9 avril 2012 03:39
Je me suis trompé le 2ème jamiya ces murjia
mirabelle_tkt [ MP ]
9 avril 2012 03:43
je connais un homme qui fait de plus en plus n'importe quoi avec la religion

cet homme dernièrement a osé dire que dans le coran il est dit que "monter dans une voiture c'est interdit, c'est hram" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook