Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
je fatigue...
S
3 novembre 2016 20:36
Bonjour a tous,

Je viens vers vous afin de vous expliquer ma situation et d'avoir qq conseils.

Voila mon histoire: du haut de mes 22 ans j'ai étudié pendant plusieurs années et je possède un master. Mon père est décédé Allah i rahmo durant ma dernière année d'étude et depuis je ne trouve ni stage ni travail donc je reste à la maison. N'ayant pas l'habitude de rien faire de ma vie, je reste à la maison et commence à baisser les bras. J'ai aussi comme l'impression d'avoir "pris la place de mon père" et je m'occupais de tous ce dont il s'occupait afin d'aider ma famille. je vis avec ma mere et ma soeur malade: j'ai d'autres frères et soeurs mais tous le monde est marié donc c'est moi qui gère la paperasse, les courses et tout. malgré les sacrifices pour mes études cela n'a encore pas porté ces fruits. Je m'investis énormément et j'ai l'impression que personne ne s'en rend compte; je commence à fatiguer et pète un cable par moment j'ai des crises de pleurs: aussi à savoir que pendant plusieurs années j'ai fais des dépressions avant le décès de mon père.

Je ne me plains pas mais ce changement dans ma vie me provoque des sauts émotionnels.

que me conseillez vous? barakallah ou fikoum
3 novembre 2016 20:39
Allah i sehel. Demande de l'aide à tes frères et soeurs, et dis leur que tout ceci est dure à gérer et que tu sature. Ne gère pas tout toute seule!
Citation
Sisi12345 a écrit:
Bonjour a tous,

Je viens vers vous afin de vous expliquer ma situation et d'avoir qq conseils.

Voila mon histoire: du haut de mes 22 ans j'ai étudié pendant plusieurs années et je possède un master. Mon père est décédé Allah i rahmo durant ma dernière année d'étude et depuis je ne trouve ni stage ni travail donc je reste à la maison. N'ayant pas l'habitude de rien faire de ma vie, je reste à la maison et commence à baisser les bras. J'ai aussi comme l'impression d'avoir "pris la place de mon père" et je m'occupais de tous ce dont il s'occupait afin d'aider ma famille. je vis avec ma mere et ma soeur malade: j'ai d'autres frères et soeurs mais tous le monde est marié donc c'est moi qui gère la paperasse, les courses et tout. malgré les sacrifices pour mes études cela n'a encore pas porté ces fruits. Je m'investis énormément et j'ai l'impression que personne ne s'en rend compte; je commence à fatiguer et pète un cable par moment j'ai des crises de pleurs: aussi à savoir que pendant plusieurs années j'ai fais des dépressions avant le décès de mon père.

Je ne me plains pas mais ce changement dans ma vie me provoque des sauts émotionnels.

que me conseillez vous? barakallah ou fikoum
C
3 novembre 2016 20:45
Ce serait bien que t'es freres et soeurs sachent que tu es epuiser. Pas la peine de leur cacher pour ensuite faire un burn out ce serait encore plus grave.

Partagez vous les tâches administratives. Et toi consacre toi des moments pour toi, pour souffler, et te vider la tête de temps en temps.
3 novembre 2016 20:48
Salem .
L'avantage d'être plusieurs frères et soeurs c'est de porter les épreuves à plusieurs.
Il serait bien qu ils te soulagent de temps en temps,venir le week-end pour faire les courses,faire le ménage chez ta maman,remplir les papiers, il y a des démarches faisables par le net ,à distance.
C'est normal que tu craques.
S
3 novembre 2016 20:50
bonjour chercher du boulot c'est déjà du boulot lol alors ne te démotives pas, en attendant tu eux toujours trouver un boulot histoire de pas rester à rien faire ou faire de l'associatif par ex
sinon pour ta famille apprends à déléguer et demande à tes proche de s'investirr aussi un minimum histoire de te laisser souffler aussi mais en même temps vu que tu es dispo normal qu'ils comptent sur toi mais attention à ce que ça ne devienne pas ton rôle à toi toute seule non plus, d'ou l'importance de les tenir au courant et de les investir dans les problèmes de ta mère et soeur ce sera à charge de revanche quand tu auras toi aussi travail et mari

Allahi rham ton père et chafi ta soeur
S
3 novembre 2016 20:51
salam

Tu ne dois pas t'oublier dans tout ça car c'est beau de se sacrifier ma sha Allah mais si tu continues tu vas te faire du mal et qui sera là pour ta mere et ta soeur apres? Preserve ta santé parle à tes freres et soeurs ils ont autant de part de responsabilités que toi et s'ils ne savent pas que tu vas mal comment pourraient ils t'aider? accorde toi des moments de vie pour toi ce n'est pas être égoiste que de penser à soi de temps en temps tu en as besoin. Rabi m3ak in sha Allah!
S
3 novembre 2016 21:04
merci pour les conseils mais malheureusement ils en sont bien conscients: je leur dit qu'ils ne font rien. De plus, je suis la petite dernière. le pire c'est le manque de reconnaissance. étant aussi très travail et étude, le fait de ne rien faire de ma vie ne m'aide pas et je craque on me dit "qu'est-ce que tas arrêtes de te plaindre".
J'ai l'impression qu'on ne me comprend pas: certes j'ai perdu mon père on en souffre tous mais en plus de sa j'ai failli ne pas avoir mon année car je n'ai pas trouvé de stage, je cherche depuis 8 mois quelque chose à faire et je n'ai malheuresement personne sur qui compter en tant qu'ami. en plus de sa j'ai fais 4 ans de dépression et suis soucieuse pour ma mère et ma soeur qui est malade.
Je sais il y a pire dans la vie al hamdoulilai mais on ne comprend pas ma détresse, je n'en parle à personne. Est-ce que j'abuse, j'aimerai bien qu'on me le dise franchement si c'est le cas.
3 novembre 2016 21:07
Ton histoire me fait penser à la mienne.

Plus de père donc je gère tout (courses, loyer, factures, ménage, préparer les repas, papiers administratifs, m'occuper de mes petites soeurs...). Ma mère m'a déléguée toutes ces responsabilités et aujourd'hui j'ai 25 ans et je craque.

Comme je suis fonctionnaire j'ai décidé de demander ma mutation loin de ma ville. Je sais que c'est lâche mais j'ai besoin de vivre pour moi et de faire enfin ma vie.

Un conseil maintenant que tu as fini tes études trouve un travail et vis ta vie sinon tu risques de le regretter....
3 novembre 2016 21:08
Salam aleikoum

C'est juste inconcevable pour moi qu'on reste à la maison avec un master No No

Quel master as-tu fais ?

C'est bien de t'occuper de ta famille mais il faut aussi penser à soi thumbs up

Comment vas-tu rencontrer quelqu'un et te marier si tu restes cloîtrée à la maison...

Si tu ne trouves pas de jobs dans ta filière essaies-en une autre , passe une formation au pire , un concours de la fonction publique, tu as baissé les bras trop rapidement...


Citation
Sisi12345 a écrit:
Bonjour a tous,

Je viens vers vous afin de vous expliquer ma situation et d'avoir qq conseils.

Voila mon histoire: du haut de mes 22 ans j'ai étudié pendant plusieurs années et je possède un master. Mon père est décédé Allah i rahmo durant ma dernière année d'étude et depuis je ne trouve ni stage ni travail donc je reste à la maison. N'ayant pas l'habitude de rien faire de ma vie, je reste à la maison et commence à baisser les bras. J'ai aussi comme l'impression d'avoir "pris la place de mon père" et je m'occupais de tous ce dont il s'occupait afin d'aider ma famille. je vis avec ma mere et ma soeur malade: j'ai d'autres frères et soeurs mais tous le monde est marié donc c'est moi qui gère la paperasse, les courses et tout. malgré les sacrifices pour mes études cela n'a encore pas porté ces fruits. Je m'investis énormément et j'ai l'impression que personne ne s'en rend compte; je commence à fatiguer et pète un cable par moment j'ai des crises de pleurs: aussi à savoir que pendant plusieurs années j'ai fais des dépressions avant le décès de mon père.

Je ne me plains pas mais ce changement dans ma vie me provoque des sauts émotionnels.

que me conseillez vous? barakallah ou fikoum
3 novembre 2016 21:27
Attention la routine et d'oublier de te marier, si tu restes trop à la maison on te remarquera pas surtout la gente masculine... pense à toi tant qu'il est encore temps!
3 novembre 2016 22:05
J'ai pas vécu la même histoire que toi mais il y a beaucoup de similitude avec la mienne, je sais ce que sais d'être incompris par sa propre famille je ne pourrais pas t'aider car je vie encore actuellement cette situation d'être incompris qu'on ne soit pas reconnaissant malgré les efforts apporter de ma part et malgré le faite que je ne sois plus comme avant etc, le seul conseil que j'ai à te donner c'est d'être forte mentalement et de passer au dessus de sa, j'espère que sa t'aidera au présent et que cela t'aidera a avancer dans le futur inch'Allah.
Citation
Sisi12345 a écrit:
merci pour les conseils mais malheureusement ils en sont bien conscients: je leur dit qu'ils ne font rien. De plus, je suis la petite dernière. le pire c'est le manque de reconnaissance. étant aussi très travail et étude, le fait de ne rien faire de ma vie ne m'aide pas et je craque on me dit "qu'est-ce que tas arrêtes de te plaindre".
J'ai l'impression qu'on ne me comprend pas: certes j'ai perdu mon père on en souffre tous mais en plus de sa j'ai failli ne pas avoir mon année car je n'ai pas trouvé de stage, je cherche depuis 8 mois quelque chose à faire et je n'ai malheuresement personne sur qui compter en tant qu'ami. en plus de sa j'ai fais 4 ans de dépression et suis soucieuse pour ma mère et ma soeur qui est malade.
Je sais il y a pire dans la vie al hamdoulilai mais on ne comprend pas ma détresse, je n'en parle à personne. Est-ce que j'abuse, j'aimerai bien qu'on me le dise franchement si c'est le cas.
S
3 novembre 2016 23:09
J'ai un master en finance. Dans la région où je suis Ya pas beaucoup de boulot mais je suis consciente qu'il faut que je bosse mon anglais pour augmenter mes chances. On peut être diplômée et ne rien trouve c dur en ce moment. Apre je suis de tendance discrète je sors pas trop et n'aime pas me faire remarquer. le mariage je pense pas que c pour moi. Dieu seul sait.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook