Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
FAIRE SUIVRE >>> Le lynchage des femmes de Hassi Messaoud
s
23 avril 2010 16:46
Lu dans Le Monde
[abonnes.lemonde.fr]

Le lynchage des femmes de Hassi Messaoud se poursuit
(extraits)
"Des faits extrêmement graves ont eu lieu ces deux derniers mois dans la ville de Hassi Messaoud, base pétrolière du sud algérien où une chasse aux femmes s'est organisée. Ces dernières, venues des quatre coins du pays, travaillant dans des multinationales afin de subvenir aux besoins de leurs familles, se sont fait agresser régulièrement la nuit... La plupart du temps, les femmes avaient beau hurler, aucun voisin ne leur venait en aide. Lorsqu'elles se rendaient au commissariat, elles devaient supplier des policiers méprisants pour que leurs plaintes soient enregistrées...
Ces crimes ne sont que la continuité de la tragédie du 13 juillet 2001, dont il est important de rappeler les faits : plus d'une centaine de femmes furent violées et torturées à l'appel d'un imam, par quatre cents à cinq cents hommes – l'une d'elles fut enterrée vivante !...
... Le Code de la famille voté en 1984 à l'Assemblée nationale algérienne est pour moi l'un des facteurs qui a rendu possible le lynchage des femmes de Hassi Messaoud... en mettant les femmes à la disposition et sous le contrôle des hommes, ce code envoie un message fort à toute la société et aux hommes en particulier : "Si vous avez des problèmes, de mal-être, ne nous cassez pas la tête avec vos revendications, défoulez-vous sur les femmes !" Comme dit le proverbe algérien : "Tekber ou tansa wou ttaffrha fi'n'sa", "Tu grandiras, tu oublieras et tu le feras payer aux femmes."
Le deuxième facteur important est le travail de grande envergure des intégristes qui, pendant des années, ont imprégné tout le tissu social de leurs discours profondément haineux et misogynes, en désignant les femmes comme la cause de tous les maux de la société...
Et si, aujourd'hui, plusieurs associations algériennes se sont mobilisées, j'appelle le peuple algérien à exprimer son désaccord sur ce qui entache son intégrité.
Hassi Messaoud n'est pas une affaire de femmes, c'est une affaire d'État. C'est aussi une affaire de droits humains. En somme, c'est notre affaire à tous !"

Nadia Kaci est comédienne, coauteure de Laissées pour mortes. Le lynchage des femmes de Hassi Messaoud, Max Milo éditions.

Message à FAIRE SUIVRE
"Dieu a créé les chats pour permettre aux hommes de caresser un tigre"
X
23 avril 2010 22:09
On ne fera pas suivre ce tissu d'âneries.

Citation
a écrit:
Ces crimes ne sont que la continuité de la tragédie du 13 juillet 2001, dont il est important de rappeler les faits : plus d'une centaine de femmes furent violées et torturées à l'appel d'un imam, par quatre cents à cinq cents hommes – l'une d'elles fut enterrée vivante !...

Ou sont les preuves? L'Imâm, du haut de son Minbar, a appelé expressément à torturer et à tuer ces femmes? Amas de mensonges, une fois de plus. Et enterrées vivante, qui plus est? Et pourquoi pas crucifiées ou rôties sur un barbecue?

Encore un discours d'acculturés et d'opportunistes.
A
23 avril 2010 22:32
Sacré Rasta, avec toi personne n'aurait entendu parler des camps d'exterminations en 39/45 Winking smiley
"Pas de guerre entre les races, pas de paix entre les classes" !
a
23 avril 2010 22:32
"Hassi Messaoud n'est pas une affaire de femmes, c'est une affaire d'État. C'est aussi une affaire de droits humains. En somme, c'est notre affaire à tous !"

Et j'ajouterais que "c'est notre affaire à tous" veut dire que c'est une affaire universelle, mondiale, terrestre et humaine... et je plains sincèrement ceux qui, encore aujourd'hui, ne veulent pas comprendre à quel niveau se situe le problèmes.

Tous les êtres humains, y compris et notamment tous les tenants de l'arabo-islamisme, devraient comprendre qu'elles/qu'ils devraient (et surtout qu'ils devraient) tous et toutes se dresser contre ces faits ne pouvant les honorer.

Nier la réalité n'a jamais favorisé la résolution des problèmes... et s'abriter derrière une idéologie encore moins.
s
23 avril 2010 22:47
oui le pouvoir algériens est très occupé pour détourner l'argent du gaz et le pétrole

le reste il s'en fiche royalement que ces femmes se font violentées


ce régime corrompu algérien laisse faire massacrer ses femmes qui souffrent le martyre
je hais l'hypocrisie
X
23 avril 2010 23:27
On peut condamner ces actes de violence (ça allait tellement de soi que je n'ai pas jugé nécessaire d'apporter ma voix au concert de cris d'indignation) sans souscrire aux propos stupides de cette Nadia Kaci qui affirme qu'un Imâm à incité des hommes à violer et à torturer des femmes.

Par ailleurs, je en suis pas obligé de prendre ce que disent les médias pour argent comptant.

Le reste est digne de Fadela Amara el Soussi, l'exagération nuit souvent à la vérité et finit par la décrédibiliser.
a
24 avril 2010 00:46
Citation
sakki a écrit:
oui le pouvoir algériens est très occupé pour détourner l'argent du gaz et le pétrole

le reste il s'en fiche royalement que ces femmes se font violentées


ce régime corrompu algérien laisse faire massacrer ses femmes qui souffrent le martyre

Tout ce que tu dis est. san doute vrai Hélas !.... mais est-ce vraiment du ressort de la seule mentalité du régime algérien actuellement au pouvoir... et ne serait-ce point aussi du à une idéologie laquelle n'est pas seument algérienne ? Mais beaucoup plus diffuse dans le monde entier et, notamment, dans une certaine aire culturelle ?
s
24 avril 2010 10:50
Pour ceux qui douteraient, d'autres liens
[www.afrik.com]
[www.elwatan.com]
[www.algeria-watch.org]
[www.elwatan.com]
[fr.wikipedia.org]
[algerie.actudz.com]
[www.medespacefemmes.org]

38800 références sur Google
D
24 avril 2010 20:02
Rien de nouveau, cette affaire date de 2001, jugée en 2004, on en a déjà parlé ici : [www.yabiladi.com]
Et je ne vois pas ce qui te fait dire que c'est toujours le cas aujourd'hui, merci de préciser car je n'ai pas pu avoir accès à ton lien, ni ici ni là [www.forum-algerie.com]
h
24 avril 2010 20:07
Citation
superdaddy a écrit:
Pour ceux qui douteraient, d'autres liens
[www.afrik.com]
[www.elwatan.com]
[www.algeria-watch.org]
[www.elwatan.com]
[fr.wikipedia.org]
[algerie.actudz.com]
[www.medespacefemmes.org]

38800 références sur Google

grace a ton post et mes citations .. y aura maintenant plus de 38900 references ...

on arrivera facilement a 50000 ...
assalam o alykoum
D
24 avril 2010 20:12
Citation
habib75 a écrit:
Citation
superdaddy a écrit:
Pour ceux qui douteraient, d'autres liens
[www.afrik.com]
[www.elwatan.com]
[www.algeria-watch.org]
[www.elwatan.com]
[fr.wikipedia.org]
[algerie.actudz.com]
[www.medespacefemmes.org]

38800 références sur Google

grace a ton post et mes citations .. y aura maintenant plus de 38900 references ...

on arrivera facilement a 50000 ...

Ah oui, mince, j'avais pas compris que c'était ça le but. OupsGrinning smiley
w
25 avril 2010 11:15
Citation
Djemila75 a écrit:
Rien de nouveau, cette affaire date de 2001, jugée en 2004, on en a déjà parlé ici : [www.yabiladi.com]
Et je ne vois pas ce qui te fait dire que c'est toujours le cas aujourd'hui, merci de préciser car je n'ai pas pu avoir accès à ton lien, ni ici ni là [www.forum-algerie.com]

Rien de nouveau?? Mais tu n'as pas entendu que ça a recommencé?? (ça n'a jamais cessé tu me dira) mais les violences sont de plus en plus nombreuses et tjrs pour le même motif!
Les personnes qui ont d'ailleurs dit que rien ne prouvait que c'était le dires d'un Imam, je les renvoi au livre!! Et au témoignages des personnes qui ont vécu cet affreux évenement!!

Je suis choquée de voir les réactions de certains! Biensur, ils sont tranquillement loins de tout ça!....
C véritablement honteux pour l'état Algérien!!
D
25 avril 2010 14:14
Merci Wedding2011, effectivement, je n'avais pas vu que ces actes ignobles continuaient (j'étais en vacances, coupée des médias).
Je suis comme toi meurtrie de ce que ces femmes vivent, dégoutée du silence des autorités, silence qui vaut à mes yeux approbation, mais un peu rassurée déjà que des associations se soient élevées en soutien. Ce sont elles qu'il faut encourager.

En tout état de cause, il est important de préciser que les quartiers des 36 et 40 Logements ne sont plus aussi insécurisés qu’avant la publication de notre reportage. Selon des témoignages de femmes qui y résident, les rondes effectuées depuis quelques jours, de nuit comme de jour, par des policiers véhiculés ont mis fin aux attaques nocturnes des maisons par des bandes organisées de délinquants. Depuis une semaine, les femmes peuvent dormir tranquillement sans être réveillées par les bruits des portes fracassées. Reste à savoir si les plaintes qu’elles ont déposées contre leurs agresseurs vont connaître une suite….

[iranenlutte.wordpress.com]

Par contre, je n'ai pas trouvé de pétition à signer, si quelqu'un a ça, merci.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook