Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
explication de ce hadith
Seiwaza [ MP ]
15 mai 2016 22:24
Sâlam aleykoum waramatulah wa barakoutouh

Abou Houreyra (qu'Allah lui fasse miséricorde) a rapporté que le Prophète (sal'Allah wa aleyhi wa sâlam) a dit :
« La religion est facile à pratiquer. Quiconque cherche à être très rigoureux dans les pratiques religieuses, sera vaincu. Faites ces pratiques dans la mesure de votre capacité, cherchez à vous rapprocher de la perfection dans ces pratiques et réjouissez-vous [ de la récompense qui vous sera rétribuée ]. Le matin, le soir et une période de la nuit, sont les moments de préférence pour vous livrer aux exercices de piété ».
[ Rapporté par Boukhari ]

Est-ce que cela veut t-il dire que celui qui ne peut pas prier à la mosquée parce que ses parents l'ont interdit, où ne peut pas faire certains prières à l'heure et faire la prière du Vendredi à cause de l'école est pardonnée en comprenant ce hadith ? etc...
Abou_Ishaq [ MP ]
15 mai 2016 22:33
Alikom salam,

Ce hadith du prophète prière sur lui évoque plutôt la pratique des actes non obligatoires que ceux qui sont obligatoires.

Tout le monde doit faire ce qui est obligatoire en fonction de sq capacité. Cependant, pour ce qui est surregatoire, chacun le fait selon sa capacité et ne peut en aucun cas atteindre la perfection.

Le prophète dans ce hadith parle d'un type de personne qui complique la religion en voulant tout faire, comme par exemple ceux qui veulent faire toutes les différentes invocations de la journée faites par le prophète sur différents jours. Ce qui rend leur vie très dure.

A l'époque du prophète, trois personnes sont venues demander aux gens comment le prophète pratiquait son jeune, sa prière et son mariage.Ils ont considéré que sa salate et son jeune n'était pas suffisant et qu'eux peuvent faire mieux. Le prophète leur a reproché ceci et ils leur a interdit de chercher à faire plus que lui car ils ne peuvent pas tenir.

Il faut adorer Allah : en faisant les obligations et ensuite en rajoutant les actions recommandés selon notre capacité sans nuire à notre âme.

Wa allaho aalame.

Salam
[center][b]l'Imam Mâlik Rahimaho Allah a dit :[color=#006600]« La Sunnah, c'est l'Arche de Noé, quiconque s'embarque dessus est sauvé et quiconque s'en détourne est perdu »[/b][/center][/color]
Seiwaza [ MP ]
15 mai 2016 23:16
Qu'est-ce qui te permet de dire que ce hadith évoque plutôt les actes de piété non obligatoires que les actes obligatoires ?

Le prophète (sal'Allah wa aleyhi wa sâlam) n'a pas évoqué si c'était les actes obligatoire ou non, il a juste dis ''pratiques religieuses'', or les pratiques obligatoires l'emportant sur les surérogatoires !

Après est-ce que tu as lu ce que j'ai écris en dessous du hadith, si par exemple je suis dans l'incapacité de prier à l'heure pour l'école par exemple, mais que j'avais dans mon intention de la faire à l'heure mais que j'ai pas pu parce que je suis dans la salle de classe, et que je l'a fais en rentrant chez moi, je l'ai fais selon ma capacité, donc je suis pas fautif ?


Citation
Scofiane a écrit:
Alikom salam,

Ce hadith du prophète prière sur lui évoque plutôt la pratique des actes non obligatoires que ceux qui sont obligatoires.

Tout le monde doit faire ce qui est obligatoire en fonction de sq capacité. Cependant, pour ce qui est surregatoire, chacun le fait selon sa capacité et ne peut en aucun cas atteindre la perfection.

Le prophète dans ce hadith parle d'un type de personne qui complique la religion en voulant tout faire, comme par exemple ceux qui veulent faire toutes les différentes invocations de la journée faites par le prophète sur différents jours. Ce qui rend leur vie très dure.

A l'époque du prophète, trois personnes sont venues demander aux gens comment le prophète pratiquait son jeune, sa prière et son mariage.Ils ont considéré que sa salate et son jeune n'était pas suffisant et qu'eux peuvent faire mieux. Le prophète leur a reproché ceci et ils leur a interdit de chercher à faire plus que lui car ils ne peuvent pas tenir.

Il faut adorer Allah : en faisant les obligations et ensuite en rajoutant les actions recommandés selon notre capacité sans nuire à notre âme.

Wa allaho aalame.

Salam
yamariam [ MP ]
16 mai 2016 00:00
Wa Aleykum Salam,
Aurais-tu les références de ce hadîth en arabe, s'il te plaît?
Je crois que ça nous permettrait de mieux comprendre (selon les termes exacts utilisés, on comprend souvent beaucoup mieux le contexte et le sens) et inchaAllah de répondre à tes questions.

Les traductions en français sont souvent trop interprétées par le traducteur et passent trop souvent à côté du "coeur" du message.

Il y a une duâ dans le Qur'an, c'est le dernier verset de Surât Albaqara (sourate 2/286) qui pourra peut-être t'éclairer.

Bonne soirée
Abou_Ishaq [ MP ]
16 mai 2016 00:26
Salamo aleykom,

Alors, en premier lieu, saches, que ce hadith parle de ceux qui veulent exagérer dans les pratiques religieuses. Et en général, l'exagération concerne plus les pratiques surregatoires. Comme multiplier la prière pendant la nuit jusqu'à ce que la personne soit fatiguée et delaisse la prière du Fajre.

Attention, on n'exclut pas les pratiques obligatoires complètement, car il y a des gens qui exagèrent dans ces pratiques comme allonger la prière du ishaa beaucoup...mais c'est beaucoup plus rare que les non obligatoires.

Je ne donne rien de ma propre passion.
Cette explication est donnée par le compagnon amr ibno al ass, par l'imam ibno hajar, l'imam ibno al mounir...etc.

Pour la soeur qui demande le lien en arabe le voici : [islamqa.info].


Maintenant concernant ta question, saches que Allah nous a dit : 'la prière est une obligation à accomplir à l'heure". Cependant, il nous dit aussi: " et craigner Allah ce que vous pouvez" et aussi " allah ne demandera jamais à une ame plus que sa capacité"....
Donc si tu as une contrainte plus forte que toi; tu dois chercher au maximum à s'en débarrasser pour faire ta prière, si tu n'y arrives pas, Allah te pardonnera inchallah car le prophète salla alaljo alayhi wa salam a dit : Allah a pardonné à ma communauté l'erreur, l'oublie et puis ce dont ils ont été forcés à faire"

Wa allaho aalem,
Salam
[center][b]l'Imam Mâlik Rahimaho Allah a dit :[color=#006600]« La Sunnah, c'est l'Arche de Noé, quiconque s'embarque dessus est sauvé et quiconque s'en détourne est perdu »[/b][/center][/color]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook