Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
euthanasie avis
5 septembre 2016 13:20
Salam aleykoum tous le monde Smiling Smiley

J'aimerai connaître votre position personnel à propos de l'euthanasie, si vous êtes pour ou contre ?

Pour ceux qui savent pas qu'est ce que l'euthanasie: c'est le fait de provoquer (le médecin) délibérément la mort d'un malade incurable ou en phase terminale d'une maladie afin d'abréger les souffrances du malade.
On distingue l'euthanasie active : qui est le fait d'injecter une substance létale.
et l'euthanasie passive : qui est le fait d'arrêter les traitements ,
et il y a le suicide assisté: c'est avec l'aide d'une personne pour nous donner la mort.

Et si vous êtes contre, cela signifie que vous accepter que le malade subisse un acharnement thérapeutique, c'est à dire le prolongement de la vie malgré la douleur ?

C'est une question qui peut un peu tous nous concerner, et je parle pour un malade qui n'a pas donner sa position avant la maladie (comme l'affaire Lambert quoi)

Et je ne connais pas la position quant à l'islam ? Si quelqu'un pourrais me répondre là dessus aussi. Smiling Smiley

Merci bien
Cogito ergo sum
I
5 septembre 2016 13:27
"L'euthanasie active" c'est le politiquement correct pour ne pas dire "suicide".

Ici, c'est sans équivoque une démarche qui a pour but de se donner la mort. Le suicide est interdit en Islam.


"L'euthanasie passive" étant par contre le fait de refuser un acharnement thérapeutique que je peux comprendre.

Seul Dieu AWJ décide de la mort.


...
[center]♥[color=#FF0000][b] NO MP PLEASE [/b][/color]♥[/center]
5 septembre 2016 13:30
Salam

C'est quoi pourquoi ou ce que veut dire exactement ( Acharnement ?)
Suite à ta magistrale démonstration de l’euthanasie...Et qui te dit qu'il y a toujours
douleur.Puisque on peut provoquer un coma artificiel en cas de besoin !

Citation
uneviedansledine a écrit:
Salam aleykoum tous le monde Smiling Smiley

J'aimerai connaître votre position personnel à propos de l'euthanasie, si vous êtes pour ou contre ?

Pour ceux qui savent pas qu'est ce que l'euthanasie: c'est le fait de provoquer (le médecin) délibérément la mort d'un malade incurable ou en phase terminale d'une maladie afin d'abréger les souffrances du malade.
On distingue l'euthanasie active : qui est le fait d'injecter une substance létale.
et l'euthanasie passive : qui est le fait d'arrêter les traitements ,
et il y a le suicide assisté: c'est avec l'aide d'une personne pour nous donner la mort.

Et si vous êtes contre, cela signifie que vous accepter que le malade subisse un acharnement thérapeutique, c'est à dire le prolongement de la vie malgré la douleur ?

C'est une question qui peut un peu tous nous concerner, et je parle pour un malade qui n'a pas donner sa position avant la maladie (comme l'affaire Lambert quoi)

Et je ne connais pas la position quant à l'islam ? Si quelqu'un pourrais me répondre là dessus aussi. Smiling Smiley

Merci bien
5 septembre 2016 13:40
Quant tu es tétraplégique et aveugle et dans un état de semi conscience, il y a surement une part de douleur ? Bien sûr je ne suis pas à la place du malade pour ressentir sa douleur (physique ou psychologique ? ) et donc ça dépend des cas.
Je parle d'acharnement c'est à dire d'être obstiner à poursuivre des soins malgré la volonté du malade qui ne peut s'exprimer .

Citation
baliygh75 a écrit:
Salam

C'est quoi pourquoi ou ce que veut dire exactement ( Acharnement ?)
Suite à ta magistrale démonstration de l’euthanasie...Et qui te dit qu'il y a toujours
douleur.Puisque on peut provoquer un coma artificiel en cas de besoin !
Cogito ergo sum
L
5 septembre 2016 13:43
J'ai vu il n'y a pas si longtemps un reportage sur un mec qui avait tout perdu suite à une sclérose en plaque très violente... Ne pouvant plus marcher ni rien faire, il avait perdu le goût de la vie.

Et à la fin, sa femme et sa famille, ils étaient tous d'accord pour l'euthanasier - le suicider - et je me souviens de la fin quand avant de mourir, il dit qu'il était un homme libre...

Ça m'avait beaucoup marqué.

Bon, après, je sais qu'en islam, c'est totalement interdit, qu'on doit endurer jusqu'à la mort décidée par Allah.

Mais c'est difficile de ne pas les comprendre, quel sens a leur vie quand ils ont tout perdu et savent très bien que le reste de leur existence sera misérable et sans aucun intérêt...

Je ne suis pas en train de dire que je suis pour mais je peux comprendre leur désarroi.
5 septembre 2016 13:50
Oui je suis tout à fait d'accord, je ne suis pas pour car c'est Allah qui en décide, mais c'est difficile pour le malade qui souffre mais aussi pour la famille qui endure avec lui en voyant ça souffrance qui n'est pas forcément que physique...
Citation
Le Feu Follet a écrit:
J'ai vu il n'y a pas si longtemps un reportage sur un mec qui avait tout perdu suite à une sclérose en plaque très violente... Ne pouvant plus marcher ni rien faire, il avait perdu le goût de la vie.

Et à la fin, sa femme et sa famille, ils étaient tous d'accord pour l'euthanasier - le suicider - et je me souviens de la fin quand avant de mourir, il dit qu'il était un homme libre...

Ça m'avait beaucoup marqué.

Bon, après, je sais qu'en islam, c'est totalement interdit, qu'on doit endurer jusqu'à la mort décidée par Allah.

Mais c'est difficile de ne pas les comprendre, quel sens a leur vie quand ils ont tout perdu et savent très bien que le reste de leur existence sera misérable et sans aucun intérêt...

Je ne suis pas en train de dire que je suis pour mais je peux comprendre leur désarroi.
Cogito ergo sum
5 septembre 2016 14:13
Salam


Possible que tu ne connaisses pas tous les services qui existent dans un hôpital
universitaire, mais ils existent des services ou des êtres humains sont dans un état
irréversible, on ne peut plus rien faire avec tout le savoir qu'on peut avoir de nos jours
cérébralement ils sont déjà décédés mais les machines les tiennent en vie artificiellement,
que faut-il faire selon Toi ??? que l'équipe se réunit en totalité avec le dossier de la
personne et manifeste par vote tous leurs impuissance. La personne dont je parle avait
40 ans avec un léger sourire (rictus) au coin des lèvres le cerveau totalement noyé dans
son liquide et qu'il ne reste qu'une seule alternative (débrancher...) Car Cliniquement
cette personne est décédée et d'autres dans le service ont besoin d'être soulagé par le matériel mobilisé, dont est équipée cette personne qui est en mort clinique, que faut-il faire ?? C'est le quotidien des soins intensifs...

Citation
uneviedansledine a écrit:
Quant tu es tétraplégique et aveugle et dans un état de semi conscience, il y a surement une part de douleur ? Bien sûr je ne suis pas à la place du malade pour ressentir sa douleur (physique ou psychologique ? ) et donc ça dépend des cas.
Je parle d'acharnement c'est à dire d'être obstiner à poursuivre des soins malgré la volonté du malade qui ne peut s'exprimer .
5 septembre 2016 14:34
Quelle est ta position toi ?
C'est une décision collégiale de l'équipe médicale et puis il y a la famille à coté, c'est tellement difficile de prendre une décision dans ce cas de figure..
Citation
baliygh75 a écrit:
Salam


Possible que tu ne connaisses pas tous les services qui existent dans un hôpital
universitaire, mais ils existent des services ou des êtres humains sont dans un état
irréversible, on ne peut plus rien faire avec tout le savoir qu'on peut avoir de nos jours
cérébralement ils sont déjà décédés mais les machines les tiennent en vie artificiellement,
que faut-il faire selon Toi ??? que l'équipe se réunit en totalité avec le dossier de la
personne et manifeste par vote tous leurs impuissance. La personne dont je parle avait
40 ans avec un léger sourire (rictus) au coin des lèvres le cerveau totalement noyé dans
son liquide et qu'il ne reste qu'une seule alternative (débrancher...) Car Cliniquement
cette personne est décédée et d'autres dans le service ont besoin d'être soulagé par le matériel mobilisé, dont est équipée cette personne qui est en mort clinique, que faut-il faire ?? C'est le quotidien des soins intensifs...
Cogito ergo sum
E
5 septembre 2016 14:43
D'abord je te remercie et te félicite pour ton courage d'aborder un sujet important comme celui-là
L'euthanasie est un suicide dans l'islam et dans les autres religions aussi. Après c'est dur et même impensable de prendre une décision à la place de quelqu'un qui est dans l'incapacité de formuler ses voeux par lui même. Il faut respecter les personnes qui font ce choix de mourir en dignité... ca ne sert rien l'acharnement therapeutique dans certains cas
5 septembre 2016 14:51
Elle est très intéressante ta question, sincèrement.

Honnêtement, super difficile à répondre. Je sais qu'Allah décide de la mort, mais s'il n'y avait pas tous ces moyens technologiques, la personne en mort clinique, juste retenue par des machines, serait déjà morte, non?

Il faudrait poser la question à des savants.

C'est une question délicate. Parce que la personne si elle ne peut plus accomplir d'actions, sa prière etc... pour demander sa guérison, que faire?

Je peux comprendre dans ce cas. qu'Allah nous en préserve.
5 septembre 2016 15:01
Oui c'est vrai on le dit verbalement que le suicide est interdit pour toutes les religions. Mais si c'était un proche, un parent qui serait dans cet état ? Ou si on est membre de l'équipe médicale et la famille nous demande de le laisser partir, que faire s'il y a qu'un maintient artificiel de la vie sans possibilité de retour à la vie normale ? Des médecins ou infirmiers l'ont déjà fait et ils sont considérés comme des assassins en France.
Citation
Ema33 a écrit:
D'abord je te remercie et te félicite pour ton courage d'aborder un sujet important comme celui-là
L'euthanasie est un suicide dans l'islam et dans les autres religions aussi. Après c'est dur et même impensable de prendre une décision à la place de quelqu'un qui est dans l'incapacité de formuler ses voeux par lui même. Il faut respecter les personnes qui font ce choix de mourir en dignité... ca ne sert rien l'acharnement therapeutique dans certains cas
Cogito ergo sum
P
5 septembre 2016 15:11
La question ne se pose pas on n'a pas a choisir la mort ! Au contraire il faut tout faire pour survivre alors je comprent c'est pas évident pour les personne qui souffre mais maintenant il y a des médicament pour enlevé la douleur par exemple la morphine.
5 septembre 2016 15:24
Merci pour ta réponse.

Oui j'aimerai connaître la décision des savants pour ce genre de cas ?

Oui on ne choisit pas la mort, Allah seul on décide mais t'as raison s'il y avait pas le maintient artificiel de la vie, la personne serait déjà morte..
Citation
Sara_JuJasIsl a écrit:
Elle est très intéressante ta question, sincèrement.

Honnêtement, super difficile à répondre. Je sais qu'Allah décide de la mort, mais s'il n'y avait pas tous ces moyens technologiques, la personne en mort clinique, juste retenue par des machines, serait déjà morte, non?

Il faudrait poser la question à des savants.

C'est une question délicate. Parce que la personne si elle ne peut plus accomplir d'actions, sa prière etc... pour demander sa guérison, que faire?

Je peux comprendre dans ce cas. qu'Allah nous en préserve.
Cogito ergo sum
5 septembre 2016 16:44
Salem

La réponse est très simple,on n a pas le droit d aider une personne souffrant de mettre fin à sa vie.
On peut pas jouer de la religion :l islam
C est la volonté d Allah,
Ma mère était malade,gravement malade,nous avions décidé de la garder á la maison ,et j étais prête ainsi que toute la famille de l aider de la soutenir,ma mère était une femme formidable,très patiente,et je souvenais très bien que chaque mouvement,une souffrance pour elle ,elle pleurait parfois, mais c est rare qu elle voulait mourir.Mais je savais très bien que ma mère est très croyante,forte et très patiente mais bon on est des êtres humain parfois on est faible mais pas au point de souhaiter la mort et vouloir disparaître.Oui et ma mère était une malade invalide, n osait pas faire une geste toute seule.Mais hamdollillah ,il faut toujours. penser au destin ,la volonté d Allah,et l accepter telle qu elle est
Oui Allah yarhamha j ai toujours souhaité qu elle soit encore en vie ,je l avais aimé , je l aime et je l aimerai jusqu'à la fin de mes jours
Aider une personne á mettre une fin sa vie c est à. dire qu elle n accepte pas son destin,qu elle refuse la volonté d Allah.
Moi je travaille dans le domaine social médical et je vois des personnes souffrant des maladies chroniques incurables,elles crient,elles veulent quitter ce monde mais elles sont soutenues par leurs entourages.Je vous dis pas tous .
Mais quand on est musulman ,on est sûre et certain que Qur'an est contre la suicide et tuer qlq

Voila en gros je suis tout a fait contre la suicide,aider qlq un á mettre fi de sa vie,je suis pour les soins palliatifs,aider le malade jusqu a la derrière minute
R
5 septembre 2016 18:04
Salam, sujet très intéressant.

Perso je suis contre car même si la personne souffre c'est un bien pour elle dans le sens où c'est perçu en islam comme une expiation des pêchés. Certaines personnes vont considerer la maladie comme une punition alors qu'en realité c'est en quelque sorte une benediction d'Allah de maniere a se presenter devant Lui indemne de toute mauvaise action. Je vais te citer un hadith qui va illustrer mon propos:

D'après Aicha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le croyant n'est pas touché par une épine ou par quelque chose de plus grave sans qu'Allah ne l'élève d'un degré et ne lui enlève un péché ».
(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°7731)
5 septembre 2016 18:34
Salam

Il existe déjà une commission d'éthique constituée de Oulémas , médecins et
Juristes concernant l'essentiel ainsi que donner notamment des avis sur la chirurgie
esthétique sur quelques (anomalies) qui peuvent être handicapantes ...A Médine me
semble-t-il..Dans cliniquement mort par exemple L'ECG est littéralement plat...

Citation
Sara_JuJasIsl a écrit:
Elle est très intéressante ta question, sincèrement.

Honnêtement, super difficile à répondre. Je sais qu'Allah décide de la mort, mais s'il n'y avait pas tous ces moyens technologiques, la personne en mort clinique, juste retenue par des machines, serait déjà morte, non?

Il faudrait poser la question à des savants.

C'est une question délicate. Parce que la personne si elle ne peut plus accomplir d'actions, sa prière etc... pour demander sa guérison, que faire?

Je peux comprendre dans ce cas. qu'Allah nous en préserve.
5 septembre 2016 19:16
BarakAllak oufiki,

C'est bon à savoir. A mon avis, ca doit être super difficile de les joindre, juste en Algérie c'était un peu la galère.

ECG plat d'accord, mais si ton cerveau est complètement incapable de réagir, complètement HS, tu ne peux pas vivre même si ton coeur bat. Questions trop sensibles à mon goût même avec le peu de connaissances que j'ai, ce sont des questions qui sont difficiles qui touchent trop de domaine éthico-médico-légales.

Et Dieu est plus Savant.
Citation
baliygh75 a écrit:
Salam

Il existe déjà une commission d'éthique constituée de Oulémas , médecins et
Juristes concernant l'essentiel ainsi que donner notamment des avis sur la chirurgie
esthétique sur quelques (anomalies) qui peuvent être handicapantes ...A Médine me
semble-t-il..Dans cliniquement mort par exemple L'ECG est littéralement plat...
5 septembre 2016 20:58
Je ne suis pas d'accord avec aucune forme d’enlever la vie. Il y a bcp de miracles qui sont arrivées pour des gens qui ont été en état végétatif pendant 16 ans ou plus et se sont réveillés...Donc je ne suis aucunement d'accord de débrancher une personne, c'est comme douter de l'existence et du pouvoir du Créateur.

Il y a des années, par 2011, j'ai vu un filme américain qui m'a bcp marqué. Un homme se marie avec une femme, celle-ci a un accident ou quelque chose comme ça...Elle est tenue en vie par les appareils, les parents ne sont pas d'accord pour la débrancher, le mari oui. La loi lui donne raison et elle est débranchée, les parents ont pu la rapprocher une dernière fois car le mari les a autorisé, car eu finalement pitié d'eux, mais la loi leur a interdit Ill Et tout c'était fait pour que le mari puisse hériter de son épouse.

Ca m'a bouleversé ce filme, au point que serai prête à tout signer d'avance, si la loi serai de telle nature, pour qu'on ne me débranche pas, car serai comme douter de ma foi.
[color=#333399]Le bonheur c'est la paix intérieure.[/color]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook