Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Être heureux
R
31 décembre 2021 11:54
Salam aleikoum,

Ne pas être en accord avec nous même et nos aspirations profondes nous empêche d'être heureux.
Pire, ça peut nous briser moralement sur le long terme.

Pourtant, pour tout un tas de raisons, on se dirige et reste parfois dans des situations qui ne nous conviennent pas.
Par principe, par manque de confiance en soi et d'estime de soit, à cause de nos croyances limitantes, par peur du changement (peur de sortir de sa zone de confort, de perdre quelque chose), par peur du regard des gens, par l'emprise qu'une tierce personne exerce sur nous, par dépendance à une tierce personne, par peur de décevoir ou de faire souffrir l'autre/les autres, etc.

Voilà, c'est juste un constat.
31 décembre 2021 12:10
Selem alikom

À force de courir après le bonheur on se prive des petites joies du quotidien.
El hamdoulilah.

Ériger le bonheur en objectif ultime c’est se voiler la face quant à notre nature même.

Nous sommes faits d’émotions et de sentiments.
Qui se croisent se passent le salam se chevauchent.

Espérer une émotion un sentiment unique et rectiligne c’est esperer une vie monotone et dénuée de reel interêt.

En somme c’est comme un ECG plat. Il faut vite trouver un défibrillateur et réintroduire du jus là dedans Grinning smiley

🤪
« L’avenir est un présent que nous fait le passé » #LiveYourLife ☀️
31 décembre 2021 12:25
Alaikoum Selem

La plupart du temps, ça vient de l'éducation, et /ou de certains traumatismes..
Ce mode de pensée n est que la conséquence d un autre mal être.
Et il faudrait moins se projeter dans le regard de l'autre, si une personne n arrête pas de rabaisser ou ne te valorise jamais, tu vas penser que c est vrai et au final tu ne feras jamais rien.
Est ce que l'avis de cette personne est la vérité?non c est sa mauvaise foi qui parle.

Ce qui compte c est de s'en rendre compte, de vouloir changer(mm en faisant des choses infimes) pour se sentir mieux, de prendre soin de son être mentalement, physiquement et se lancer des petits défis (si tu en as réellement envie et pas pour rentrer dans un moule).
Ce sont des solutions ponctuelles mais qui t aideront à voir les choses différemment et à aller mieux bi idnilah.
M
31 décembre 2021 12:25
Wa3likom Salam

Quand on est musulman on sait que le bonheur n'est pas sur terre ... ici c'est qu'un passage et ne pas être éprouvée par dieu est quelque part en sois plutôt effrayant.
Citation
Rozenn* a écrit:
Salam aleikoum,

Ne pas être en accord avec nous même et nos aspirations profondes nous empêche d'être heureux.
Pire, ça peut nous briser moralement sur le long terme.

Pourtant, pour tout un tas de raisons, on se dirige et reste parfois dans des situations qui ne nous conviennent pas.
Par principe, par manque de confiance en soi et d'estime de soit, à cause de nos croyances limitantes, par peur du changement (peur de sortir de sa zone de confort, de perdre quelque chose), par peur du regard des gens, par l'emprise qu'une tierce personne exerce sur nous, par dépendance à une tierce personne, par peur de décevoir ou de faire souffrir l'autre/les autres, etc.

Voilà, c'est juste un constat.
31 décembre 2021 12:52
Aleikoum salam

c'est quoi être heureux?

notre corps est un bon indicateur et nous envoie des signaux lorsqu'on souffre mais quand on est heureux, tout ce que notre corps nous révèle est une absence de douleur donc être heureux ne serait ce pas de se détacher de tout ce qui pourrait nous faire souffrir?
R
31 décembre 2021 13:22
La dépression inhibe les émotions positives et exacerbé les émotions négatives.
Ce n'est pas conscient, ni maîtrisable.

Après pour moi le bonheur c'est l'équilibre psychique, la capacité à retrouver la sérénité après une épreuve par exemple.
Quand il y a trop d'émotions négatives injustifiées c'est preuve d'une anomalie dans le psychisme.
Par exemple pleurer tous les jours, se réveiller la boule au ventre, souffrir de trouble du sommeil ou trouble alimentaire.
Citation
Passagère. a écrit:
Selem alikom

À force de courir après le bonheur on se prive des petites joies du quotidien.
El hamdoulilah.

Ériger le bonheur en objectif ultime c’est se voiler la face quant à notre nature même.

Nous sommes faits d’émotions et de sentiments.
Qui se croisent se passent le salam se chevauchent.

Espérer une émotion un sentiment unique et rectiligne c’est esperer une vie monotone et dénuée de reel interêt.

En somme c’est comme un ECG plat. Il faut vite trouver un défibrillateur et réintroduire du jus là dedans Grinning smiley

🤪
R
31 décembre 2021 13:25
Le mal être est-il une épreuve, ou une conséquence de l'épreuve ?

Ne nous éprouvons nous pas nous même de par nos choix dans la vie ?
Citation
MamsSolo a écrit:
Wa3likom Salam

Quand on est musulman on sait que le bonheur n'est pas sur terre ... ici c'est qu'un passage et ne pas être éprouvée par dieu est quelque part en sois plutôt effrayant.
R
31 décembre 2021 13:30
C'est en effet ma conception du bonheur : absence de souffrance ou capacité à retrouver la sérénité après une épreuve, capacité à continuer de positiver malgré l'épreuve, à continuer à assurer au quotidien.

Mais est-ce moralement acceptable de se débarrasser de toute source de souffrance ?
Citation
Gandalf le gris a écrit:
Aleikoum salam

c'est quoi être heureux?

notre corps est un bon indicateur et nous envoie des signaux lorsqu'on souffre mais quand on est heureux, tout ce que notre corps nous révèle est une absence de douleur donc être heureux ne serait ce pas de se détacher de tout ce qui pourrait nous faire souffrir?
M
31 décembre 2021 13:34
Je ne pense pas sinon les sahabas à l'époque du prophète Mohamed sws n'aurait pas pleuré quand ils se levaient et qu'ils se portaient bien n'avaient aucuns soucis en disant "ya Allah nous aurait tu oublié".
(Je ne connais pas le hadiths mots pour mots juste le contenu)
Allah o a3lam

Mais selon moi les galères doivent arriver peu importe la façon, ce qui changent c'est notre façon de les appréhender, et quand on arrive à les accepter on est serein, calme, apaisé mais heureux ? Je ne sais pas si c'est pour ici bas.
D'ailleurs il est conseillé de ne jamais se réjouir de quelques chose n'y de s'en attristé.
L'islam est la religion du juste milieu...donc même en sentiments il ne faut pas être dans les extrême.
Enfin c'est ma façon de voir les choses bien évidemment.

Citation
Rozenn* a écrit:
Le mal être est-il une épreuve, ou une conséquence de l'épreuve ?

Ne nous éprouvons nous pas nous même de par nos choix dans la vie ?
31 décembre 2021 13:42
"la capacité à retrouver la sérénité après une épreuve"


Continues à invoquer Allah, rien n est figé...



Les épreuves existent aussi pour expier nos péchés et nous rapprocher d Allah.
Citation
Rozenn* a écrit:
La dépression inhibe les émotions positives et exacerbé les émotions négatives.
Ce n'est pas conscient, ni maîtrisable.

Après pour moi le bonheur c'est l'équilibre psychique, la capacité à retrouver la sérénité après une épreuve par exemple.
Quand il y a trop d'émotions négatives injustifiées c'est preuve d'une anomalie dans le psychisme.
Par exemple pleurer tous les jours, se réveiller la boule au ventre, souffrir de trouble du sommeil ou trouble alimentaire.
31 décembre 2021 15:53
en faite ça dépend de quelle souffrance on parle


Car en réalité on peut échapper à la souffrance, car refuser la souffrance c'est refuser de vivre, c'est nier la vie, c'est refuser d'être nous mêmes, car c'est dans la souffrance qu'on apprend le plus de choses sur nous, elle peut être inspirante, rédemptrice car elle nous pousse à nous poser des questions et à y trouver des réponses..

mais quand je parlais de souffrance, je parlais de celle qu'on peut contrôler par le détachement, et c'est une souffrance qui vient généralement de nous même, elle dépend de notre perception de la vie, de nos attentes et se nourrit de mauvaises émotions qui nous consument à petit feu..

Dieu nous a donné les outils pour mieux gérer les événements dans notre vie en leur donnant du sens..

Savoir gérer notre souffrance c'est un des enjeux de la vie

Citation
Rozenn* a écrit:
C'est en effet ma conception du bonheur : absence de souffrance ou capacité à retrouver la sérénité après une épreuve, capacité à continuer de positiver malgré l'épreuve, à continuer à assurer au quotidien.

Mais est-ce moralement acceptable de se débarrasser de toute source de souffrance ?
31 décembre 2021 18:42
Assalamu alaykum wa rahmatullahi wa barakatuhu,

Je ne suis pas d'accord, on peut avoir des moments d'épreuves mais également des moments de bonheur.

Citation
MamsSolo a écrit:
Wa3likom Salam

Quand on est musulman on sait que le bonheur n'est pas sur terre ... ici c'est qu'un passage et ne pas être éprouvée par dieu est quelque part en sois plutôt effrayant.
N
31 décembre 2021 19:00
Salam w rahmat Allah,
Ça dépend, il suffit de voir dans quelles conditions/états est la mère quand elle donne la vie. C'est d'ailleurs la plus forte douleur au monde il me semble.
Je me dis aussi qu'il y'a des choses qui en valent "la peine" et que le bonheur n'est pas synonyme d'absence de douleur mais peut être d'alignement entre nos attentes/besoins et efforts que nous sommes prêts à fournir. Être en accord avec sois même.
Le prix n'est pas forcément "pécunier/numéraire/monétaire".

Exemple du sport et dépassement de soi qui réveillent les muscles et pourtant les courbatures, la douleur.. ont des bénéfices sur le corps.
Enfin, je pense ... 🤷‍♀️


Citation
Gandalf le gris a écrit:
Aleikoum salam

c'est quoi être heureux?

notre corps est un bon indicateur et nous envoie des signaux lorsqu'on souffre mais quand on est heureux, tout ce que notre corps nous révèle est une absence de douleur donc être heureux ne serait ce pas de se détacher de tout ce qui pourrait nous faire souffrir?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 31/12/21 19:03 par Nj92.
M
31 décembre 2021 19:04
Wa3likom Salam

Autant pour moi je me suis mal exprimé mais je suis à 100% d'accord avec ce qu'il dit et ça rejoint ma pensée.

Barakallah o fik
Citation
Windoseur a écrit:
Assalamu alaykum wa rahmatullahi wa barakatuhu,

Je ne suis pas d'accord, on peut avoir des moments d'épreuves mais également des moments de bonheur.

31 décembre 2021 19:46
Ah d'acc pas de problème Oups

Désolé si j'ai pu paraître un peu sec
Citation
MamsSolo a écrit:
Wa3likom Salam

Autant pour moi je me suis mal exprimé mais je suis à 100% d'accord avec ce qu'il dit et ça rejoint ma pensée.

Barakallah o fik
M
31 décembre 2021 19:48
Non absolument 😁
Politesse + avis + arguments

Rien à redire
Citation
Windoseur a écrit:
Ah d'acc pas de problème Oups

Désolé si j'ai pu paraître un peu sec
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook