Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
ETONNANT, non ?
Hamid [ MP ]
5 janvier 2004 13:42
Le MATIN

04.01.2004 | 17h00

La scène se passe à la porte d'un restaurant branché de Rabat. Un de ces restos où se retrouve la jeunesse huppée, dorée et SDF, c'est-à-dire sans difficulté financière, le temps d'une bouffe entre gringos, d'éclats de rire et autres petites babioles de vie douce et tranquille.


C'est le premier jour de l'an neuf. Le resto de la jeunesse sans souci est ouvert. Deux jeunes femmes ont choisi ce soir-là de s'encanailler à l'envers et de manger au plus près de cette jeunesse dorée, huppée et SDF. Une sortie à inscrire probablement dans la série de ces résolutions que l'on prend dans la nuit brumeuse et pleine de bulles du 31 décembre au 1er janvier.

Les deux jeunes femmes se font élégantes, portent belles djellabas blanches et immaculées. L'habit traditionnel, revu, corrigé, modernisé, genre super tendance à mettre en ces lendemains qui chantent, chantent, chantent. Mais, car il y a un énorme mais sinon il n'y aurait ni histoire ni chronique, il y a problème.

O surprise, ô stupeur, ô stupefaction, les deux jeunes femmes à la djellaba blanche se voient refuser l'entrée du resto, comme dans ces boites de nuit parisiennes où «tenue correcte » est forcement exigée. « Vous ne pouvez pas entrer Mesdames à cause de votre tenue», leur dit le préposé visagiste, payé pour repérer le correct de l'incorrect et trier le bon grain de l'ivraie.

Ce soir-là, les jeunes femmes à la djellaba blanche et immaculée auront, à leurs dépens, appris qu'à Rabat, capitale du Royaume du Maroc, pays maghrébin, jaloux de ses traditions et bla bla bla et bla bla bla, la djellaba, l'habit traditionnel, peut être aussi « tenue incorrecte », selon que l'on se trouve dans un endroit chic ou une gargote populaire.

Le port de la djellaba comme celui du voile en terre laïque est donc interdit. « Selon quelle loi ?», demande l'une des jeunes femmes au gérant appelé à la rescousse car tout cela prenait des accents et des allures de scandale. « C'est selon ma loi à moi », rétorque, très honnêtement du reste, le gérant qui visiblement veut préserver une certaine tenue à ce resto où on peut toutefois se rendre en jean's et baskets.

Nous sommes à Rabat, pas à Paris, no New York, Madrid ou Milan. Dans ces restos tendance pour jeunesse huppée, dorée (et probablement acculturée puisque la djellaba c'est pour les gueux) la djellaba est aussi incorrecte que le voile dans les écoles de la République. Ailleurs on parle de délit de faciès. Ici, au cœur de la capitale et dans le resto branché, il faut désormais parler de délit pour port de l'habit traditionnel.

Narjis Rerhaye

"Avec un H majuscule"
yamna [ MP ]
5 janvier 2004 13:55
je suis sans!!!!!!!!! voix!!!!!!!!!!!

al kalam min fedda ama soukout fa min dahab
étudiante [ MP ]
5 janvier 2004 13:56
non ce n'est pas étonnant, c'est comme ça et ça l'a toujours été. Ayant vécu et grandi la bas, ça ne me choque nullement. Au maroc, la djellaba n'est pas un habit pour aller au restau, c une tenue qui selon le prix qu'elle coute est vetue pour certaines occasions (fetes religieuses, ramadan, funérailles) ou deplacement au hammam, course rapide où la femme n'a pas envie de perdre du temps à s'habiller... ne faisant pas la polémique entre ça et le port du voile, je n'ai jamais vu personne en djellaba le jour de l'an, donc l'attitude de ces jeunes femmes étaient assez provocatrices...
et pour info, au Maroc, le gérant fait sa loi, il n'y a pas de loi globale.

--------- Mme Romantik ------------------------------------ L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
moi [ MP ]
5 janvier 2004 14:05
Alors là c'est la meilleure (provocatrice) tu dis n'importe quoi ma chère,la djelaba pour une course rapide et depuis quand tout le monde s'habille à l'occidentale ?
touhami [ MP ]
5 janvier 2004 14:20
trés étonnant !!
qt à celle qui dit avoir vécu et grandi là-bas, faut vraiment etre naif pr la croire.

moi [ MP ]
5 janvier 2004 14:36
EXACTEMENT!Elle nous prend vraiment pour des ####
chorouk [ MP ]
5 janvier 2004 14:42
N'importe quoi....et nos grand même pourraient aussi mettre des vétements plus occidentaliste aussi quand elles ne vont pas faire leur courses,hamman...J'hallucine!!!!
Si maintenant au Maroc mettre une jellaba pour aller au resto est une tenue provocatrice et ben c'est la meilleure!!!
Mesures tu ce que tu dis et surtout est ce que tu te relis????
chorouk [ MP ]
5 janvier 2004 14:45
Si tu dis avoir vécu au Maroc et ben je me permets ainsi que les autres d'en douter et de penser que tu confonds avec un autre pays.....souviens toi
étudiante [ MP ]
5 janvier 2004 15:11
ON NE DOIT PAS CONNAITRE LE même Maroc.A Rabat, ma ville où j'ai grandi et où je me rends au moins deux fois par an, ça se passe ainsi, d'ailleurs des restaus pareils, je ne pense pas que ça existe au fin fond du pays......

--------- Mme Romantik ------------------------------------ L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
étudiante [ MP ]
5 janvier 2004 15:12
je te le redis à toi, j'ai grandi au Maroc, le vrai, le beau, je ne le connais qu'à travers la télé et que pendant les vacances.......

--------- Mme Romantik ------------------------------------ L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
étudiante [ MP ]
5 janvier 2004 15:14
eh non, vous ne connaissez du maroc que très peu de choses!!!!!
je suis désolée de vous le dire, mais toutes les personnes qui ont grandi dans une grande ville au Maroc, confirmeront ce que je dis.....
c'est vous qui ne connaissez pas le maroc, le maroc ne se résume pas au petits patelins, et dans les grandes villes, ça se passe comme ça

--------- Mme Romantik ------------------------------------ L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
Sheraazade [ MP ]
5 janvier 2004 15:35
A mon avis étudiante doit faire partie de ces SDF marocains qui renient leurs coutumes ancestrales.
C'est fou quand même car la mode en Europe ces derniers temps s'est inspiréede nos tenues marocaines (terz, tunique...) et les marocains sont pas fichus d'honorer les tenues traditionnels.
C'est du délire!!!!!
On dirait que c'est hchouma de se rendre au resto en Djellaba, c'est devenu la tenue des povr qui ne mangent pas de viandes ou quoi?

Ma3a salama
yamna [ MP ]
5 janvier 2004 15:37
C'est vrai que dans les grandes villes en l'occurence dans des endroits branchés, le patron est le décideur, il n'ya pas de loi globale comme l'a souligné l'étudiante.

Les boites branchés ont tous des GROS pistons, ils recoivent des "flane ou frtellane", En quelques sortes, ils sont couverts même quant ils commettent des actes comme ça.

En général deux filles de surcroit avec des djellabas ça ne passe pas, soit ils les prennent pour des blédards, soit des p***.

Je suis de casa et le fait de se pointer dans un grand restaurant ou un hotel 5 * gêne tt le monde et te regarde comme une marsienne.

J'ai cru qu'avec ce qui se passe ici, cette loi contre le foulard leur a servi de leçon mais bon!!!!

je le redis, je suis sans voix, allah yster 3lina.

al kalam min fedda ama soukout fa min dahab
le_marocain [ MP ]
5 janvier 2004 15:46
je confirme les propos de l'étudiante, au maroc la djellaba est strictement mal vu surtout ds des coins branchés comme ces restos,ces boites de nuit, ces hotels de luxe...
LA HOGRA est venue de Maroc Chers fréres et Chéres soeurs.
il faut combattre l'alienation chez nous d'abord avant de se permettre de critiquer les autres...incroyable mais vrai!

étudiante [ MP ]
5 janvier 2004 15:47
je suis peut être SDF, et ça ne regarde que moi, je ne renie en rien mes coutumes ancestrales, bien au contraire, je suis encore plus marocaine que la plus part des gens de ce forum...Des tenues traditionnelles, j'en ai peut etre bcp plus que ce que vous pouvez croire, parce que dans ça aussi il y a une mode, une évolution, que je suis à la lettre, car je suis souvent invitée la bas et ici, et je me dois d'honorer ma culture.....
mais il y a des tenues pour tout, un restau un 31 decembre, où l'on danse, y a pas de djellaba... et sachez, mesdames et messieurs ceux qui croient connaitre le maroc, que la djellaba portée le soir dans ce genre d'endroit est signe d'appartenance à la communauté des prostituées!!!!
concernant le rapport à l'argent cité par sheraazad, les belles djellaba coutent très cheres, donc, ce n'est paas la tenue des pauvres, par contre, elle est souvent qualifiée de "cache misère" par nous les blédardes comme vous nous appeler................

--------- Mme Romantik ------------------------------------ L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
minna [ MP ]
5 janvier 2004 15:48
Je me range de l'avis de Yamna et étudiante pour dire haut et fort que depuis des années au Maroc j'ai toujours vu ds les grands hotels et notamment dans les grandes villes les patrons gérer leur établissement. Quant à refuser l'entrée de jeunes femmes parce qu'elles portent des jelabas, ça ne m'étonne pas du tout. Il faut vraiment avoir vécu là bas pour le croire!
De plus je suis surprise de votre étonnement général! Ce qui me laisse penser qu'il y a beaucoup de choses que vous ne connaissez pas du Maroc!

bonne journée
étudiante [ MP ]
5 janvier 2004 15:49
enfin quelqu'un qui connait son pays!

--------- Mme Romantik ------------------------------------ L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
santita [ MP ]
5 janvier 2004 15:50
alors maint vs voulez aller danser avec des djellaba, g cru ke j'en avais vu de ttes les couleurs, mais apremment vous me réservez encore plus de stupidités!
pr celui ki demande depuis kan les djellaba sont provocatrices, ma réponse est depuis tjrs, la djellaba n'a jamais été un vêtement occidental, alors pr aller faire des choses à l'occidentale il faut s'abstenir de mettre des vêtements traditionelles!!!
mes parents sortaient en boîtes et allaient au resto branchés dans leur jeunesse et n'ont jamais été avec des tenues traditionnelles notament les djellaba, c absurde!
les djellaba c beau kan c porté dans des occasions ki en valent la peine, mais pas en boite ou au resto branché!
jisuikiyes [ MP ]
5 janvier 2004 15:52
Ben ça c'est pas etonnant, mais ne faîtes pas d'homotetie avec le problème du voile en France.

In the bled, c'est "jôo" qui prime, la faim en un mot, si les restos sélectionnent leurs clients sur le vetement, c'est du racisme social, on croit que les femmes en jelaba ont moins de thunes que les femmes en simili Dior de la "Kreghâa", je vois ces soit disant élites poustilloner des miettes en accusant les pauvres du Maroc de tous les maux.

Je suis sûr que devant ce restau il y a une légion de "sourakzit" tellement que la rue n'appartient pas à ce-dit restau, moi si je suis attablé dans ce genre d'etablissement, je vois cette scène, je ne fais ni scandale, ni l'autruche, je me lève, je fais savoir au patron que je m'étais trompé, que l'argent des clients est quand même ce qui le fait vivre, et je lui dit "tchao-bye mon frère", pourrions nous avoir plus de précisions sur cette établissement pour nous éviter la peine de le salir?

[hr][b]L’art de la guerre, c’est de soumettre l’ennemi sans combat.[/b] (Sun Tzu)
étudiante [ MP ]
5 janvier 2004 15:54
je crois qu'il se passera bien de toi le gérant, car sa clientèle, il l'a.....ce n'est pas quelqu'un de passage qui lui salira sa réputation

--------- Mme Romantik ------------------------------------ L'amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n'est pas étrangère à l'amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook