Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Etes-vous faits l'un pour l'autre ? Les clés de l'attachement
10 novembre 2020 23:18
Amir Levine, Rachel S. F. Heller - Etes-vous faits l'un pour l'autre ? Les clés de l'attachement

L’auteur enseigne aux lecteurs qu'être attaché à nos partenaires est un besoin humain fondamental et que, pour être heureux et épanoui dans la vie, nous devons trouver quelqu'un à qui nous attacher. Bien qu'être attaché signifie aussi être dépendant de quelqu'un, l'attachement nous rend globalement plus forts et plus sûrs.

Nous sommes « câblé » pour être dépendants

Vous savez ce que dise les gens au sujet des rencontres, n'est-ce pas ?
Fais-le courir, laisse-la venir à toi, en prétendant que tu n'as pas besoin de lui et occupe-toi de toi pour ne pas devenir dépendant pourtant c'est une mauvaise stratégie

Beaucoup de livres de conseils sur les rencontres sont basés sur la fausse idée que nous pouvons tout aussi bien fonctionner par nous-mêmes, mais c'est faux.

Amir Levine cite les travaux de John Bowlby et affirme que nous avons un besoin génétiquement programmé d'être avec quelqu'un et cela n'a rien à voir avec le fait que nous nous aimons ou que nous sommes comblés.

Une fois que nous sommes attachés, la codépendance se met en place automatiquement.
Mais cela ne signifie pas que nous devenons plus faibles. Bien au contraire, avec l'attachement nous devenons plus forts.

Notre système d’attachement

Les systèmes d'attachement sont un ensemble d'émotions et de comportements qui nous rapprochent des gens qu’on aime

Ils s'activent chez les enfants lorsque leur mère s'en va et restent actifs en pleurant et en sanglotant jusqu'à ce qu'elle rétablisse le contact. Il en va de même pour les adultes et leur partenaire

Le paradoxe : la dépendance nous rend plus forts

Lorsque nous avons un attachement solide avec notre partenaire et que nous savons qu'il est là pour nous soutenir et prendre soin de nous, nous devenons plus forts.

Une relation solide pour les humains est comme les fondations solides d'une maison
Et le contraire est vrai, si nous ne sommes pas sûrs de notre partenaire, notre relation engloutit toutes nos énergies et nous remplit de soucis.

Lorsque nous nous sentons en sécurité dans nos relations, nous avons plus confiance en nous. Une relation solide nous permet de prendre plus de risques

Les 4 types de styles d'attachement

Anxieux

- Veut être très proche
- A peur que son partenaire ne souhaite pas la même chose
- S'attache très (trop) rapidement
- Les relations demandent beaucoup d'énergie
- Très sensible à l'humeur de son partenaire
- Repère les humeurs de son partenaire très tôt mais elles sont souvent mal interprétées
- Vis de nombreuses émotions négatives
- Peux mal se comporter et dis des choses qu’elle peut regretter
- Sent que quelque chose ne va pas chez eux

Il est toutefois important de noter que si votre partenaire vous apporte toute la sécurité et le réconfort nécessaires, les personnes anxieuses abandonneront la plupart de leurs insécurités.

C'est pourquoi les personnes anxieuses sont mieux avec les stables

Stable

- Naturellement chaleureux et aimant
- Pas trop préoccupé par les hauts et les bas des relations
- Communique efficacement ses besoins
- Bon pour soutenir le partenaire
- A une vision réaliste des reproches qu’on peut leur faire

Evitant

- Place l'indépendance et l'autonomie au-dessus de tout
- Veut être proche mais se sent mal à l'aise quand il y a trop d'intimité
- Ne s'inquiète pas des hauts et des bas de la relation
- Ne s'ouvre pas
- S’Inquiète que la relation "devienne une cage".
- A un "idéal d'amour véritable" qu'il ne rencontre jamais
- Sent qu'il y a quelque chose qui ne va pas avec les partenaires avec lesquels il a été
- Tend à être moins heureux et satisfaits dans sa relation

Comment les styles d'attachement se développent

C'est un mélange de plusieurs influences.

Les gènes, l'expérience de vie et la façon dont nos parents nous ont élevés contribuent tous à déterminer notre style d'attachement.

Il existe une certaine "adhérence" aux styles d'attachement chez les adultes : environ 70 à 75 % des adultes conservent le même style d'attachement tout au long de leur vie.

Et pourtant, la vie et les expériences amoureuses peuvent changer cela même à l'âge adulte.

Le problème avec les évitants

Concentrons-nous maintenant sur l'un des attachements potentiellement les plus nuisibles.
Des études suggèrent qu'il n'est pas vrai que les évitants ne ressentent pas les émotions.
Leurs réactions d'attachement fonctionnent toujours en arrière-plan, mais ils sont simplement "meilleurs" pour les réprimer.

En effet, de plus en plus d'études révèlent que lorsque les évitants traversent des événements très stressants, leurs défenses se brisent et ils semblent se comporter comme les personnes anxieuses.
F
10 novembre 2020 23:52
C'est vraiment très intéressant ce que tu as partagé avec nous. Je pense qu'on ne peut pas vraiment mettre les gens dans des cases selon tel ou tel critère vu que l'être humain est très complexe. Beaucoup de paramètres rentrent en compte et font la différence entre chaque personne mais connaître ce genre de trucs permet de comprendre un peu mieux les réactions des gens, comment se comporter avec eux, et par la même occasion s'améliorer aussi...

Merci pour le partage.
و يبقى الله حتى عندما لا يبقى أحد
11 novembre 2020 00:13
Très intéressant. J'aime bien l'idée de la co-dépendance, je dirais même que c'est aussi de l'interdépendance : "tout seul on va vite, ensemble on va loin".

Cette ébauche est à l'opposé des conseils de love coaches 2.0 qui fleurissent sur YouTube. Ils devraient s'en inspirer au lieu de dire des bêtises à des célibataires en mal d'amour 😁
11 novembre 2020 08:41
Ce sont les techniques que les évitants utilisent pour ne pas dévoiler complètement leurs sentiments :
- Déclarer qu'ils ne sont pas prêts à s'engager, mais qu'ils restent quand même
- Se concentrer sur les imperfections de leur partenaire
- Souvenir d'un ex idéal
- Flirter avec les autres
- S'éloigner quand tout va bien
- S'engager dans des relations impossibles (longue distance, partenaires mariés, etc.)
- Garder des secrets
- Éviter la proximité physique

Une fois que les évitants se séparent, ils peuvent parfois voir la vérité et à quel point leur relation était vraiment bonne.

Styles d'attachement dans les relations de couple

Les stables peuvent être avec des personnes à la fois évitantes et anxieuses et les aider à surmonter leurs limites tant qu'elles restent stables. Les anxieux deviennent en effet moins anxieux avec des partenaires stables.

L'anxieux avec les évitants est l'une des pires combinaisons et elle est très courante.
S'il y a moins d'évitants que de partenaires stables, ils sont plus souvent sur le marché parce qu'ils ont moins de relations durables. Et comme ils rebondissent plus vite, ils retournent beaucoup plus au marché des rencontres.

Les évitants ne sortent généralement pas ensemble. Ils n'ont pas la force émotionnelle nécessaire pour rester ensemble

Comment les différents styles gèrent les conflits

Seules les personnes stables abordent le conflit ouvertement.

Les anxieux se méfient de la réaction de leur partenaire et peuvent avoir peur de toute la trajectoire de la relation. Lorsqu'elles s'engagent dans un conflit, elles exagèrent en lançant de fortes accusations, en pleurant etc

Les évitants craignent également que leur partenaire ne soit pas là lorsqu'ils ont besoin d'eux. Mais pour faire face à ces pensées, ils prennent leurs distances et trouvent à redire à leur partenaire.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook