Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Les erreurs à éviter pendant l’invocation
30 novembre 2009 14:23
Les erreurs à éviter pendant l’invocation
Extraits du livre : Correction de l’invocation « Tashih el-dou’a » du Dr Bakr Ibn AbdAllah Abou-Zayd.
Dans la manière de lever les mains : Nous avons déjà décrit la manière légale de le faire, mais celui qui contemple la manière dont les gens invoquent, voit des choses étonnantes. Parmi celles-ci :

Baisser ses mains (en les levant jointes ou séparées) jusqu’au niveau du nombril ou plus bas.

Lever ses mains séparées, les doigts dirigés vers la Qibla et les deux pouces vers le ciel.

Les retourner dans plusieurs sens durant l’invocation.

Les secouer en faisant d’autres mouvements en levant ses mains.

Essuyer le visage avec ses mains après avoir conclu l’invocation de « Al-Qounoût » du « Witr » ou une « Al-Qounoût » après un évènement grave survenu dans la communauté (« Nâzila ») dans une prière.

Essuyer la poitrine et les épaules avec ses mains après avoir conclu l’invocation ou après avoir prié sur le Prophète  […]

Placer la paume l’une contre l’autre ou se frotter les mains l’une contre l’autre à la fin de l’invocation.

Embrasser les deux pouces et les poser sur ses yeux lors de la prononciation du nom du prophète Muhammad  durant l’appel à la prière « adhan » et autre.

Que l’imam lève ses mains, ainsi que ceux qui assistent à la prière du vendredi (lors de l’invocation à la fin du sermon). Il est établi que le prophète  a levé ses mains pour une invocation de demande de pluie lors du sermon du vendredi, et les compagnons ont aussi levé leurs mains, puis cela ne s’est plus reproduits. Pour cela, les gens de science ont conseillé de le faire durant ce cas précis seulement. Mais si l’imam fait une invocation lors de son sermon qui ne concerne pas la demande de pluie, il est alors détestable pour lui ainsi que les autres de lever les mains. Ceci mérite l’attention de chacun.

Lever les mains pour invoquer, entre l’appel de rassemblement à la prière « Iqâma » et le début de la prière (avant que l’imam ne dise « Allahou

Lever les mains pour faire une invocation de groupe ou chacun seul, après la prière obligatoire. Ce point est sujet à débats tumultueux et des on-dit incessants, mais il s’est avéré que ceux qui prétendent cela légal n’ont aucune preuve, il est donc établi que c’est une innovation. […]

Lever les mains après la prosternation de lecture du Coran pour invoquer. Cette invocation durant laquelle on y lève les mains n’est soutenue par aucune preuve, c’est donc une innovation.

Lever les mains lors de la vue du croissant de lune : se mettre face au croissant et lever les mains pour invoquer constitue deux innovations. Car d’après la sounna, on devrait se mettre face à la Qibla et le fait de lever ses mains à ce moment n’est soutenu par aucune preuve.

Lever ses mains ou les poser sur sa poitrine comme il est accompli dans la prière ou s’assoir en position de la prononciation du « tachahoud » lors de la salutation faite au Prophète et ses deux compagnons à Médine. Tout ce qui précède n’est qu’innovation. En invoquer, lever les mains, s’assoir comme dans la prière ne doit être fait que vers la Qibla. Aussi, ceci est un renoncement aux bonnes manières de saluer le Prophète  et ses deux compagnons (qu’Allah les agrée) !

Mettre la main droite sur la tête après la prière et faire une invocation. À ce sujet, il y a un hadith d’après Anas (qu’Allah l’agrée) qui est faible.

Rassembler les doigts de la main droite et les mettre sur l’oeil droit, et faire de même pour l’oeil gauche puis réciter des paroles indistinctes et invoquer.

L’utilisation des deux index en invoquant, alors qu’il est établi d’après Abu Hourayra , que le prophète  est passé devant un homme qui invoquait en utilisant ses deux index, il lui a alors dit « unifie, unifie ! (soit : utilise qu’un doigt !) » [Rapporté par El-Tirmidhi et El-Hâkim qui l’a authentifié].
Traduit par : Miloud El-Wahrany
Revu et corrigé par Abu Hamza Al-Germâny
Publié par
Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

la plus-part des gens ils tiennent les mains a la hauteur du ventre ce que j'ai constaté dans les mosqués
s
30 novembre 2009 21:58
Alors on doit invoquer comment?
30 novembre 2009 22:56
d'après ce que j'ai compris les mains collé et a la hauteur des épaules je vais me renseigné
Qui donne ne doit jamais s'en souvenir. Qui reçoit ne doit jamais oublier.
k
30 novembre 2009 23:10
Citation
akacht a écrit:
Les erreurs à éviter pendant l’invocation
Extraits du livre : Correction de l’invocation « Tashih el-dou’a » du Dr Bakr Ibn AbdAllah Abou-Zayd.
Dans la manière de lever les mains : Nous avons déjà décrit la manière légale de le faire, mais celui qui contemple la manière dont les gens invoquent, voit des choses étonnantes. Parmi celles-ci :

Baisser ses mains (en les levant jointes ou séparées) jusqu’au niveau du nombril ou plus bas.

Lever ses mains séparées, les doigts dirigés vers la Qibla et les deux pouces vers le ciel.

Les retourner dans plusieurs sens durant l’invocation.

Les secouer en faisant d’autres mouvements en levant ses mains.

Essuyer le visage avec ses mains après avoir conclu l’invocation de « Al-Qounoût » du « Witr » ou une « Al-Qounoût » après un évènement grave survenu dans la communauté (« Nâzila ») dans une prière.

Essuyer la poitrine et les épaules avec ses mains après avoir conclu l’invocation ou après avoir prié sur le Prophète  […]

Placer la paume l’une contre l’autre ou se frotter les mains l’une contre l’autre à la fin de l’invocation.

Embrasser les deux pouces et les poser sur ses yeux lors de la prononciation du nom du prophète Muhammad  durant l’appel à la prière « adhan » et autre.

Que l’imam lève ses mains, ainsi que ceux qui assistent à la prière du vendredi (lors de l’invocation à la fin du sermon). Il est établi que le prophète  a levé ses mains pour une invocation de demande de pluie lors du sermon du vendredi, et les compagnons ont aussi levé leurs mains, puis cela ne s’est plus reproduits. Pour cela, les gens de science ont conseillé de le faire durant ce cas précis seulement. Mais si l’imam fait une invocation lors de son sermon qui ne concerne pas la demande de pluie, il est alors détestable pour lui ainsi que les autres de lever les mains. Ceci mérite l’attention de chacun.

Lever les mains pour invoquer, entre l’appel de rassemblement à la prière « Iqâma » et le début de la prière (avant que l’imam ne dise « Allahou

Lever les mains pour faire une invocation de groupe ou chacun seul, après la prière obligatoire. Ce point est sujet à débats tumultueux et des on-dit incessants, mais il s’est avéré que ceux qui prétendent cela légal n’ont aucune preuve, il est donc établi que c’est une innovation. […]

Lever les mains après la prosternation de lecture du Coran pour invoquer. Cette invocation durant laquelle on y lève les mains n’est soutenue par aucune preuve, c’est donc une innovation.

Lever les mains lors de la vue du croissant de lune : se mettre face au croissant et lever les mains pour invoquer constitue deux innovations. Car d’après la sounna, on devrait se mettre face à la Qibla et le fait de lever ses mains à ce moment n’est soutenu par aucune preuve.

Lever ses mains ou les poser sur sa poitrine comme il est accompli dans la prière ou s’assoir en position de la prononciation du « tachahoud » lors de la salutation faite au Prophète et ses deux compagnons à Médine. Tout ce qui précède n’est qu’innovation. En invoquer, lever les mains, s’assoir comme dans la prière ne doit être fait que vers la Qibla. Aussi, ceci est un renoncement aux bonnes manières de saluer le Prophète  et ses deux compagnons (qu’Allah les agrée) !

Mettre la main droite sur la tête après la prière et faire une invocation. À ce sujet, il y a un hadith d’après Anas (qu’Allah l’agrée) qui est faible.

Rassembler les doigts de la main droite et les mettre sur l’oeil droit, et faire de même pour l’oeil gauche puis réciter des paroles indistinctes et invoquer.

L’utilisation des deux index en invoquant, alors qu’il est établi d’après Abu Hourayra , que le prophète  est passé devant un homme qui invoquait en utilisant ses deux index, il lui a alors dit « unifie, unifie ! (soit : utilise qu’un doigt !) » [Rapporté par El-Tirmidhi et El-Hâkim qui l’a authentifié].
Traduit par : Miloud El-Wahrany
Revu et corrigé par Abu Hamza Al-Germâny
Publié par
Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)

la plus-part des gens ils tiennent les mains a la hauteur du ventre ce que j'ai constaté dans les mosqués

d'ou est la source
[b][i][color=#FF0000]On passe une partie de sa vie a apprendre a parler, et on n'oublie l'autre partie a se taire[/color][/i][/b]
1 décembre 2009 07:29
tu tape google ISLAMHOUSE.erreure
[www.ryadussalihindownload.org]


tape aussi sur google Tashih el-dou’a
Qui donne ne doit jamais s'en souvenir. Qui reçoit ne doit jamais oublier.
1 décembre 2009 07:42
voir aussi ici
[www.mosquee-lyon.org]
Qui donne ne doit jamais s'en souvenir. Qui reçoit ne doit jamais oublier.
a
1 décembre 2009 11:27
c'est quoi l'invocation dans la priére?Moody Smiley
[color=#FF0099][b]Mes sœurs, l'homme qui veut votre bonheur vous proposera un seul rendez vous: celui avec Dieu, afin de vous unir pour être heureux et de commencer main dans la main le début de votre chemin ....[/b][/color]
k
1 décembre 2009 15:27
Citation
fifi94 a écrit:
c'est quoi l'invocation dans la priére?Moody Smiley
ben c'est quand tu demandes a dieu le tout puissant ce que tu veux (des dou3as)
[b][i][color=#FF0000]On passe une partie de sa vie a apprendre a parler, et on n'oublie l'autre partie a se taire[/color][/i][/b]
e
4 décembre 2009 14:35
Salem alykoum

Alors on fait comment (position et hauteur des mains) pour faire des invocations et pour lesquelles (invocation),,,
barak allah fikoum
O
4 décembre 2009 15:19
salamou 3aleykoum,

"L'invocation c'est l'adoration", cela montre bien l'importance des invocations pour le musulman.

c'est pour cela que je vous conseille vivement de lire le livre intitulé: L'invocation, à la Lumière du Coran et de la Sunna authentique de sheikh Abdou-Llah alKhoudary.

c'est un livre facile à lire, et très clair, avec des sources authentiques comme son titre l'indique. il traite de tout ce qui est en rapport avec les dou3a: conditions, bienséances, et innovations.

si je me souviens bien, je l'avais acheté environ 5euros dans un marché.
h
4 décembre 2009 17:16
SALAME ALIKOUM
je sui une jeune muslima et je veut apprendre plein de chose sur l'islame allé à la mosqué par exemple avec des soeur lire le coran et partagé des discusion sur l'islmae
dans la région parisiène mérci et que alah vous protège amine
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook