Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Enfant de 8 ans entendu par la police pour "apologie du terrorisme"
c
28 janvier 2015 21:16
Depuis ce mercredi après-midi, le compte Twitter d'une personne, qui se présente comme "avocat", dans le sud de la France, assure qu'un garçon de 8 ans, prénommé Ahmed, "a été entendu ce jour dans le cadre d'une audition libre" au commissariat de Nice pour "apologie d'acte de terrorisme".

Selon lui, le 8 janvier, l'enfant, alors dans sa classe de CE2, est invité par son professeur à s'exprimer sur les attentats. L'enfant aurait répondu: "Je ne suis pas Charlie, je suis avec les terroristes". D'après Le Parisien, et à en croire l'avocat de l'enfant, la direction de l'école aurait déposé plainte dans la foulée. Contacté par L'Express, l'avocat n'a pas été en mesure de confirmer ce dépôt de plainte.

Selon Rue 89, les policiers lui auraient demandé "ce que voulait dire le mot terrorisme". Il n'aurait pas su quoi répondre. "On a pris au sérieux des paroles d'un enfant de 8 ans qui ne comprend pas ce qu'il dit. C'est absurde", explique l'avocat, qui assure que le parquet de Nice devrait se prononcer sur les suites de l'affaire.

De même, le Comité contre l'islamophobie en France, qui s'est emparé du dossier, dénonce "l'hystérie collective dans laquelle la France est plongée depuis début janvier".

Vos réactions ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/01/15 21:17 par casa7.
a
28 janvier 2015 21:44
Salam,

C'est son "instituteur" qui a porté plainte. Une sensibilité à la Tsahal devant un enfant...
28 janvier 2015 22:04
Citation
casa7 a écrit:
Depuis ce mercredi après-midi, le compte Twitter d'une personne, qui se présente comme "avocat", dans le sud de la France, assure qu'un garçon de 8 ans, prénommé Ahmed, "a été entendu ce jour dans le cadre d'une audition libre" au commissariat de Nice pour "apologie d'acte de terrorisme".

Selon lui, le 8 janvier, l'enfant, alors dans sa classe de CE2, est invité par son professeur à s'exprimer sur les attentats. L'enfant aurait répondu: "Je ne suis pas Charlie, je suis avec les terroristes". D'après Le Parisien, et à en croire l'avocat de l'enfant, la direction de l'école aurait déposé plainte dans la foulée. Contacté par L'Express, l'avocat n'a pas été en mesure de confirmer ce dépôt de plainte.

Selon Rue 89, les policiers lui auraient demandé "ce que voulait dire le mot terrorisme". Il n'aurait pas su quoi répondre. "On a pris au sérieux des paroles d'un enfant de 8 ans qui ne comprend pas ce qu'il dit. C'est absurde", explique l'avocat, qui assure que le parquet de Nice devrait se prononcer sur les suites de l'affaire.

De même, le Comité contre l'islamophobie en France, qui s'est emparé du dossier, dénonce "l'hystérie collective dans laquelle la France est plongée depuis début janvier".

Vos réactions ?

Salam

Beaucoup le disent depuis le début, ces arrestation son très dangereuse.
Liberté d'expression ??? oui mais à partir du moment ou sa va dans le bon sens.
a
28 janvier 2015 22:16
Salam,

L'enfant aurait répondu: "Je ne suis pas Charlie, je suis avec les terroristes".

Une autre source :

Présent sur place, l’avocat « live tweet » l’audition de cet enfant en classe de CE2. C’est son instituteur qui aurait porté plainte. L’enfant aurait déclaré que « les journalistes [de Charlie Hebdo] méritaient la mort » et « je suis avec les terroristes« .

[www.focusur.fr]

???

Un fake ? Un peu gros toutes ces déclarations qu'on attribue à un gamin de 8 ans...
28 janvier 2015 22:52
Son instituteur ne peut être que un soldat lâche et peureux de Tsahal.

C est effrayant la bêtise humaine.
i
28 janvier 2015 23:12
.


La faute aux parents. L'enfant répète ce qu'il a entendu.



.
28 janvier 2015 23:17
Citation
imtiyaz a écrit:
.


La faute aux parents. L'enfant répète ce qu'il a entendu.



.[/quote

Quand bien même il répéterait ce qu il a entendu, faudrait il pour autant le convoquer a la police? Non mais je rêve la France est dirigee par les nazis, elle forme la jeunesse hitlérienne . Aucune différence si ce n est l antimusulmanisme.

Ça fait froid dans le dos.

Heureux de ne pas être français, et de ne pas vivre en Europe...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/01/15 07:59 par simouss mc flye.
S
29 janvier 2015 00:26
N'importe quoi, vraiment ....
Ils sont paranoïaques là
[color=#0033CC][center][i]Ne montre pas à Allah que tes problèmes sont grands, mais montre à tes problèmes qu'Allah est Grand[/i][/center][/color]
U
29 janvier 2015 07:55
C'est de l'apologie du crime.
(contre n'importe qui ou n'importe quoi, pas seulement pour l'assassinat des journalistes.)
C'est puni par la Loi.

Citation
a écrit:
«Visiblement, l'enfant ne comprend pas ce qu'il a dit. On ne sait pas où il est allé chercher ses propos», selon le directeur départemental de la sécurité publique.

Il faut donc trouver où il est allé chercher ses propos.

Le problème est chez les parents indignes, plus que chez l'enfant:
L'enfant est en grave péril moral chez de tels parents: Tous les enfants ont droit à l'éducation.


Plus on avance, plus les tentatives de manipulation politiques sont claires:
Le journaliste cherche visiblement à faire croire que l'enfant est totalement irresponsable et que les parents le seraient aussi.

Citation
a écrit:
L'enfant a été entendu pendant 30 minutes, puis a joué avec des jouets pendant l'audition de son père, civilement responsable.
[www.tdg.ch]
Quand l'être humain montre la Lune, Bôfbôfbôf le chien regarde le doigt. Les chiens aboient, la caravane passe. ***********************************************************************
C
29 janvier 2015 08:28
Ah bien je trouve ça normal que l'instit porte plainte en sachant que c'est les parents qui seront considérés comme responsables de ce genre de paroles ... Quand on ne sait pas éduquer des enfants dans le bon sens, on prend des mesures. C'est ce que cet instituteur a fait, et il a bien fait.

On peut évoquer la liberté d'expression, bien entendu, qui est ici bafouée. Mais cet enfant prône la haine. Peut-on accepter cela au nom de la liberté d'expression ?

On peut tout dire tant que ça ne porte pas atteinte à autrui, oui, ... mais là ...

Ce n'était qu'un gamin de 8 ans, mais il n'a pas dit ces mots là au hasard.

Si les parents peuvent être punis pour ce genre d'éducation, je dis bravo à cet instituteur ...
a
29 janvier 2015 09:24
Bla bla de coincé UMP lecteur du Figaro...
t
29 janvier 2015 09:54
Citation
Lotphy a écrit:
Ah bien je trouve ça normal que l'instit porte plainte en sachant que c'est les parents qui seront considérés comme responsables de ce genre de paroles ... Quand on ne sait pas éduquer des enfants dans le bon sens, on prend des mesures. C'est ce que cet instituteur a fait, et il a bien fait.

On peut évoquer la liberté d'expression, bien entendu, qui est ici bafouée. Mais cet enfant prône la haine. Peut-on accepter cela au nom de la liberté d'expression ?

On peut tout dire tant que ça ne porte pas atteinte à autrui, oui, ... mais là ...

Ce n'était qu'un gamin de 8 ans, mais il n'a pas dit ces mots là au hasard.

Si les parents peuvent être punis pour ce genre d'éducation, je dis bravo à cet instituteur ...


Moi je trouve pas ça normal, on parle d'un enfant de 8 ans...

Tu crois vraiment qu'un enfant la faculté mentale de savoir ce que l'on dit, pourquoi dit-on que les enfants sont innocents ?

Rien ne prouve qu"il l'a entendu de la bouche de ses parents, il peut très bien l"avoir entendu ailleurs.

On utilise l'affaire Charlie hebdo pour tout et n'importe quoi, et ça commence sérieusement à gaver !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/01/15 09:55 par tilaoutipala.
[b] Tilalilalouuuuuuuuuuuuuuum[/b]
i
29 janvier 2015 10:10
.


Ils ont trouvé la faille pour anéantir les arabes qui ont commencé réellement à déranger la société d'origine européenne.
Ils ont commencé par destituer la nationalité française à qui ont la double nationalité ou ceux qui ont droit à la double nationalité. ça c'est une bonne chose.



.
a
29 janvier 2015 10:30
Salam,

Ce "prof" est une vrai déchet. Cette interrogatoire portant sur le choix à prendre entre deux violences - à des enfants de 7-8 ans ! - me fait vomir. Un prof est là pour protéger et leur montrer ce qui est bon pour leur épanouissement. Pas à les perturber d'actualité d'adultes !
Ils n'aiment pas ça.

Et ce sérieux pas possible, incroyable :

On peut évoquer la liberté d'expression, bien entendu, qui est ici bafouée.

Est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous dites ?
29 janvier 2015 11:15
ce petit prof a oublié sa fonction qui est d expliquer à l'enfant ce qui est passée et dire la loi pour le faire résonner .




c'est un délateur tout simplement .
C
29 janvier 2015 11:26
Citation
tilaoutipala a écrit:
Rien ne prouve qu"il l'a entendu de la bouche de ses parents, il peut très bien l"avoir entendu ailleurs.
Bien entendu, et la marmotte met le chocolat dans le papier d'alu ...

Un enfant de 8 ans pour qu'il puisse dire des choses comme ça le lendemain des événements, c'est que ça a parlé sec à la maison la veille de cette façon, sinon, comment aurait-il pu construire ses paroles ? à 8 ans ...

Tu m'excuseras, mais j'ai été élevé à aimer les autres, quels qu'ils soient, j'ai jamais eu envie de dire des horreurs pareilles, même si des pseudos copains l'avaient dit avant ...

Il n'y a jamais de fumée sans feu.

En s'en prenant au gamin, l'instit et les flics s'en prennent aux parents, et c'est ce qu'il faut faire : traiter le problème à la source. A moins que tu ne cautionnes ces paroles horribles ?
t
29 janvier 2015 11:39
Citation
Lotphy a écrit:
Bien entendu, et la marmotte met le chocolat dans le papier d'alu ...

Un enfant de 8 ans pour qu'il puisse dire des choses comme ça le lendemain des événements, c'est que ça a parlé sec à la maison la veille de cette façon, sinon, comment aurait-il pu construire ses paroles ? à 8 ans ...

Tu m'excuseras, mais j'ai été élevé à aimer les autres, quels qu'ils soient, j'ai jamais eu envie de dire des horreurs pareilles, même si des pseudos copains l'avaient dit avant ...

Il n'y a jamais de fumée sans feu.

En s'en prenant au gamin, l'instit et les flics s'en prennent aux parents, et c'est ce qu'il faut faire : traiter le problème à la source. A moins que tu ne cautionnes ces paroles horribles ?

Qui te dis qui ne l'a pas entendu ailleurs ?

Tu es en capacité de le prouver ?

Les parents ne cautionnent pas ces propos et ils l"ont redit.

Cette histoire est ridicule.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 29/01/15 12:09 par tilaoutipala.
[b] Tilalilalouuuuuuuuuuuuuuum[/b]
29 janvier 2015 11:45
Salam ,

Voila la machine à bourrer le crane des écervelés commence à donner ses fruits Smiling Smiley
"Messieurs les français , quel que soit votre rôle dans la vie vous devez signaler tout les comportements "zarbis" de "zarabo-musulmans-terroriste" ils sont tous comme ça c'est leur nature même leurs enfants de 8 ans font l'apologie de terrorisme car !! "

On marche sur la tête la !!
[center][b]« Tout le monde pense à changer le monde mais personne ne songe à se changer lui-même. »[/b][/center] اكتُب مبادئك بقلمٍ جاف حيث الرسوخ و الثبات •• و اكتب آرائك بقلمِ رصاص حيث التعديل و التصحيح
L
29 janvier 2015 12:45
Salut
Auditionner un enfant de 8 ans c'est grave dans un pays protecteur de l'enfance.
Mais les parents c normal il doivent s'expliquer pourquoi il racontent' des choses comme ça a ses enfants.
Apres moi le fait de demander à des enfants d'être charlie et prendre une position par rapport à ce qui s'est passé déjà c très choquant pour les grands alors vous imaginer les enfants.
Pourquoi l'enseignant n'a pas expliquer le mot terroriste a l'enfants? Car l'enfant ne savait pas ce que cela veut dire.
Apres est ce que un enfants de 8 ans à la maturité et le baguage nécessaire pour faire la part des choses devant des caricatures ?
i
29 janvier 2015 13:00
Citation
zig-zag a écrit:
ce petit prof a oublié sa fonction qui est d expliquer à l'enfant ce qui est passée et dire la loi pour le faire résonner .
c'est un délateur tout simplement .



Plutôt un petit fonctionnaire lambda, raciste, anonyme, qui veut qu'on parle de lui.



.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook