Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
Education sexuelle des enfants en islam
K
20 novembre 2022 14:12
Salam alaykym

Pour Les parents qui ont des enfants de +10 ou Des ados.

Comment vous communiquer avec Vos enfants sur le sujet de la puberte?
Est Ce que Vous demandez Vos enfants si ils sont devenus puberes directement?
Comment vous leur dites quil faut pas regarer Les contenus a character porno etc
Lhistoire de petite copaine etc

J'aimerais avoir lavis Des gens qui ont deja du vecu.
20 novembre 2022 14:42
Wa alaika salam Frérot.

Ben regarde comment notre génération a appris. Sans ne jamais entendre un seul mot sortir de la bouche de nos parents Zen ... ces grands communicants!


Il existe 2 types de communication : verbale et gestuelle.
Chez nous autres maghrébins, la seconde est largement privilégiée pour ses vertus explicites thumbs up.

Une bonne télécommande pour zapper (veiller quotidiennement à ce que les piles ne tombent jamais en panne, c'est très important). Quand tu te prends un beshmak dans la tête à 8 ans parce que t'as pas zappé pour une pub sur les serviettes hygéniques moody smiley, tu comprends très vite que le périmètre de sécurité érigé autour de l'autre sexe est relativement large.

Après ce conditionnement, tu développes tous les réflexes pavloviens nécessaires pour préserver ton intégrité physique Football. Malgré ça, il ne faut pas négliger l'entrainement, les pointes au démarrage sont aussi importantes que l'apprentissage du décollage pour les pirates du 11 septembre. Les pères étaient très rapides et la ceinture qu'ils maniaient comme le fouet te rappelle que lorsqu'elle quitte sa place autour de la taille, tu as intérêt à être plus rapide que l'éclair pour échapper à son rayon d'action Clap.


Et tu vois au final, on est tout à fait sains d'esprit smoking smiley. Enfin, je crois.
R
20 novembre 2022 14:51
ptdr

Excellent !


Effectivement, la gestion de la télécommande c'est quelque chose chez nous.

Et quand tu dis que nos parents étaient de grands communicants.. On a tous eu les mêmes à ce que je vois Ill


Citation
Magneto* a écrit:
Wa alaika salam Frérot.

Ben regarde comment notre génération a appris. Sans ne jamais entendre un seul mot sortir de la bouche de nos parents Zen ... ces grands communicants!


Il existe 2 types de communication : verbale et gestuelle.
Chez nous autres maghrébins, la seconde est largement privilégiée pour ses vertus explicites thumbs up.

Une bonne télécommande pour zapper (veiller quotidiennement à ce que les piles ne tombent jamais en panne, c'est très important). Quand tu te prends un beshmak dans la tête à 8 ans parce que t'as pas zappé pour une pub sur les serviettes hygéniques moody smiley, tu comprends très vite que le périmètre de sécurité érigé autour de l'autre sexe est relativement large.

Après ce conditionnement, tu développes tous les réflexes pavloviens nécessaires pour préserver ton intégrité physique Football. Malgré ça, il ne faut pas négliger l'entrainement, les pointes au démarrage sont aussi importantes que l'apprentissage du décollage pour les pirates du 11 septembre. Les pères étaient très rapides et la ceinture qu'ils maniaient comme le fouet te rappelle que lorsqu'elle quitte sa place autour de la taille, tu as intérêt à être plus rapide que l'éclair pour échapper à son rayon d'action Clap.


Et tu vois au final, on est tout à fait sains d'esprit smoking smiley. Enfin, je crois.
20 novembre 2022 14:51
Wa3laikum salam.

Pour mon ainé on lui expliqué ce qu'était la puberté, les changements qu'il allait subir et aussi ce que ça impliquait religieusement .

Pour les contenus que tu évoques il n'a accès à aucun écran sans surveillance donc pour le moment la question ne se pose pas .
c
20 novembre 2022 14:54
Salam

Pour ma part, je n'ai que des filles. Donc ma technique, ça a été de devenir une confidente pour elles. Genre elles me racontaient ce qu'il se passait à l'école, ou ailleurs. Et parfois, on bifurque sur des sujets un peu plus intimes et c'est l'occasion alors d'en discuter.

Quand la confiance est là, les questions fusent et on apporte alors les réponses qui nous semblent adéquates à leurs questions.

Pour la puberté, y'a pas besoin de mode d'emploi. On voit nos enfants changer. Et physiquement et au niveau du comportement. La pudeur devient plus importante, on n'a plus le droit de rentrer dans la salle de bain quand ils y sont par exemple, on se fait même engueuler... Bon et puis, faut observer le comportement de nos jeunes. Quand tu te balades avec ta fille de 11 ans, qu'elle croise un copain et que tu sens qu'il y a un échange de yeux doux ... Quand on est parent, on voit tout ça. On est passé par là.

Bon après me concernant, je ne suis pas du genre à interdire quoi que ce soit. Quand je vois chez ma belle soeur le fait qu'elle haramise tout. C'est à un point où ses enfants n'ont jamais pu aborder de tels sujets avec leurs parents. Si c'est pour apprendre auprès des copains ou d'internet ... Enfin, ma belle soeur a élevé ses enfants quand internet n'était pas encore là. Mais pour dire quoi.

Je préfère que mes filles abordent ce genre de sujets avec moi plutôt qu'avec je ne sais qui ou quel support.

Le porno ... à 10 ans ? Ben déjà ne pas leur donner de portable. C'est pas parce que "tout le monde" en a un que faut obéir à "tout le monde". Le portable, c'est pas avant le lycée (bien souvent quand on commence à prendre le bus pour aller à l'école à perpète les oies). Y'a pas besoin de sms ou autres. C'est comme ça que les situations de harcèlement se crée. Les autres bavent sur toi, ben au moins on ne peut pas les lire. No stress. Et puis avec un portable, ça se donne rendez-vous, ici et là, ça organise des soirées ... Sans portable, au moins, impossible d'y aller.

Alors soit, on aura sans doute la crise qui dit que c'est injuste, les autres ont TOUS un portable, j'ai l'air de rien à côté ... Et blablabla ... On me rejette ... A cause de toi, j'ai pas de copains/copines. Mais quelque part ... c'est pas une grande perte. Pour ce que ça rapporte comme problèmes derrière. Vaut mieux avoir UNE copine qui accepte comme tu es et sur qui on pourra véritablement compter, plutôt que d'avoir plein de copains qui finalement vous font vivre une misère.

J'ai vu les copines de ma petite surtout, tomber dans des histoires bien glauques à cause de ces portables. Ma petite a fini par admettre que j'avais eu bien fait de ne pas lui en donner un. Elle est de la génération où ça commençait à se généraliser.

Bon après, un portable qui passe dans l'école avec des images délicates ... bah ... c'est la vie hein ... Autrefois, c'était les magazines Playboys qui s'échangeaient ... Y'a rien à faire ...

Si jamais on entend nos enfants, surtout nos garçons, avoir des paroles vulgaires vis à vis des filles, surtout les reprendre et leur expliquer que c'est pas comme ça qu'on traite une fille.

Après faut voir aussi ce que nos enfants entendent à la maison hein. J'ai eu la chance d'avoir une maman qui était dans la discussion, donc ça allait. Mais les paroles de mon père bon sang. Sur le forum je passe souvent pour une féministe à la con. Mais en vrai, faut se rendre compte de ce que j'entendais comme saloperies dans la bouche de mon patriarche. Moi, ma devise, ça a toujours été "les hommes sont tous des chiens ... jusqu'à preuve du contraire". Bon, ben l'exception qui a confirmé la règle, je me suis mariée avec. Et je suis devenue une femme convenable, rangée, qui s'occupe de son foyer .. mais parce que je suis tombée sur celui qui le valait bien.

Bref, il y a les influences extérieures, mais aussi les influences intérieures. Faut pas toujours croire qu'on sera les parents parfaits. Des fois certaines façons d'être de la part des parents engendre des façons d'être de la part des enfants aussi.
20 novembre 2022 15:11
Nos parents appartenaient à une génération... la même mentalité, les mêmes codes. Pour le meilleur et pour le pire.

J'admets que les tabous imposent un certain respect de manière naturelle, sauf qu'ils génèrent aussi de grandes incompréhensions dans le développement de l'enfant qui est un adulte en devenir.

Quand j'ai lu à l'adolescence les premiers ahadiths sur la vie intime chez les musulmans, j'étais littéralement choqué tellement je n'y croyais pas. J'étais certain avant ça que l'homme et la femme ne pouvaient commercer que pour procréer et qu'en dehors de ça, tout était interdit Oups.

Et je suis sûr que je ne suis pas le seul à l'avoir déduit à partir de la gestuelle des parents. On n'a jamais vu les parents s'embrasser ou avoir un geste affectueux devant les enfants. Genre même le jour de laïd ou de retour de voyage, on n'arrivait même pas à capter quand ils se faisaient juste une bise... même ça c'était tabou.


Citation
Reality06 a écrit:
ptdr

Excellent !


Effectivement, la gestion de la télécommande c'est quelque chose chez nous.

Et quand tu dis que nos parents étaient de grands communicants.. On a tous eu les mêmes à ce que je vois Ill
c
20 novembre 2022 15:16
Et donc tu penses que c'est une bonne chose ?

Je ne sais plus si tu as des enfants dans la vie, mais tu comptes donner le même genre d'éducation à tes enfants ?
Citation
Magneto* a écrit:
Nos parents appartenaient à une génération... la même mentalité, les mêmes codes. Pour le meilleur et pour le pire.

J'admets que les tabous imposent un certain respect de manière naturelle, sauf qu'ils génèrent aussi de grandes incompréhensions dans le développement de l'enfant qui est un adulte en devenir.

Quand j'ai lu à l'adolescence les premiers ahadiths sur la vie intime chez les musulmans, j'étais littéralement choqué tellement je n'y croyais pas. J'étais certain avant ça que l'homme et la femme ne pouvaient commercer que pour procréer et qu'en dehors de ça, tout était interdit Oups.

Et je suis sûr que je ne suis pas le seul à l'avoir déduit à partir de la gestuelle des parents. On n'a jamais vu les parents s'embrasser ou avoir un geste affectueux devant les enfants. Genre même le jour de laïd ou de retour de voyage, on n'arrivait même pas à capter quand ils se faisaient juste une bise... même ça c'était tabou.
20 novembre 2022 15:22
Il y a plus de mauvais côtés que de bons côtés je crois. L'éducation par le tabou peut générer des troubles assez profonds je crois. J'ai grandi dans un coin où les immigrés venaient du même coin, la même génération, très proches les uns des autres. Quasiment la moitié des garçons ont tourné le dos aux filles de leur origine car ils voyaient en elles je ne sais quelle figure maternelle qui rendait l'union quasi incestueuse. Ils se disaient que le mariage avec les françaises devait être plus épanouissant, ce qui est bien entendu faux.


La religion parle de la vie intime sans pudeur, je pense que tout le monde devrait faire l'effort d'en parler avec les justes mots. Des parents ne peuvent pas aller dans les détails je crois, surtout les pères avec leurs fils. La mosquée par exemple sert à combler beaucoup de vides et c'est là que j'ai appris tout ce qui était important.

Citation
citronnette a écrit:
Et donc tu penses que c'est une bonne chose ?

Je ne sais plus si tu as des enfants dans la vie, mais tu comptes donner le même genre d'éducation à tes enfants ?
F
20 novembre 2022 15:29
Ma soeur a un enfant pré pubère, elle surveille son écran et ce qu'il regarde. Le problème c'est a l'école , ses copains parlent beaucoup de choses obscènes et montrent des trucs avec leurs téléphones.

Au final t'as beau essayé de les régler à la maison, en dehors c'est l'anarchie
c
20 novembre 2022 15:37
Pourquoi les parents ne pourraient pas aller dans les détails ? Je crois que sur ce plan, ma mère et moi, on s'est tout dit. Et franchement, tant mieux. Pourtant, elle ne me racontait rien d'elle-même, même si avec le recul, forcément qu'elle faisait appel à sa propre expérience aussi, mais j'ai jamais senti dans ses mots qu'elle parlait d'elle-même. C'est moi, en devenant adulte qui a petit à petit compris que parfois elle parlait d'elle et de ce qu'elle connaissait.

Attendre que ce soit la religion qui vous apprenne quoi que ce soit à ce sujet ... Désolée, mais je ne trouve pas cela sain que des étrangers parlent de ça à mes enfants.

Je suis française d'origine et même avant ces histoires de pédophilie, on m'a toujours appris à me méfier des hommes, des étrangers et je rajouterai même des curés, même si je n'en ai côtoyé aucun. Combien de fois ma mère m'a dit qu'il était inconscient qu'on laisse des enfants entre les mains d'un homme qui avait soi-disant fait voeu de chasteté ... Bref, laisser parler des adultes à votre place de sexualité à nos enfants, c'est tout sauf sain(t) je trouve. On ne sait jamais sur qui on tombe.
Citation
Magneto* a écrit:
Il y a plus de mauvais côtés que de bons côtés je crois. L'éducation par le tabou peut générer des troubles assez profonds je crois. J'ai grandi dans un coin où les immigrés venaient du même coin, la même génération, très proches les uns des autres. Quasiment la moitié des garçons ont tourné le dos aux filles de leur origine car ils voyaient en elles je ne sais quelle figure maternelle qui rendait l'union quasi incestueuse. Ils se disaient que le mariage avec les françaises devait être plus épanouissant, ce qui est bien entendu faux.


La religion parle de la vie intime sans pudeur, je pense que tout le monde devrait faire l'effort d'en parler avec les justes mots. Des parents ne peuvent pas aller dans les détails je crois, surtout les pères avec leurs fils. La mosquée par exemple sert à combler beaucoup de vides et c'est là que j'ai appris tout ce qui était important.
A
20 novembre 2022 15:41
ptdr

Entre ceux qui feignent de s'étouffer pour te faire comprendre de virer du salon, et nous qui restions en file indienne dans le long couloir duType 5 ptdr pour finir le western, en scred ptdr

Vive le rideau dans le salon en guise de porte whistling smiley

Citation
Magneto* a écrit:
Wa alaika salam Frérot.

Ben regarde comment notre génération a appris. Sans ne jamais entendre un seul mot sortir de la bouche de nos parents Zen ... ces grands communicants!


Il existe 2 types de communication : verbale et gestuelle.
Chez nous autres maghrébins, la seconde est largement privilégiée pour ses vertus explicites thumbs up.

Une bonne télécommande pour zapper (veiller quotidiennement à ce que les piles ne tombent jamais en panne, c'est très important). Quand tu te prends un beshmak dans la tête à 8 ans parce que t'as pas zappé pour une pub sur les serviettes hygéniques moody smiley, tu comprends très vite que le périmètre de sécurité érigé autour de l'autre sexe est relativement large.

Après ce conditionnement, tu développes tous les réflexes pavloviens nécessaires pour préserver ton intégrité physique Football. Malgré ça, il ne faut pas négliger l'entrainement, les pointes au démarrage sont aussi importantes que l'apprentissage du décollage pour les pirates du 11 septembre. Les pères étaient très rapides et la ceinture qu'ils maniaient comme le fouet te rappelle que lorsqu'elle quitte sa place autour de la taille, tu as intérêt à être plus rapide que l'éclair pour échapper à son rayon d'action Clap.


Et tu vois au final, on est tout à fait sains d'esprit smoking smiley. Enfin, je crois.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20/11/22 15:43 par Ab Fab.
R
20 novembre 2022 15:48
Je suis totalement d'accord.

Il y'avait des non-dits sur tout ce qui touchait à l'intimité.
J'ai du aussi beaucoup grandir et arriver à l'âge quasi adulte pour comprendre que tout cela était culturel. Que ça n'avait rien à voir avec la religion.
C'est triste mais je me rends compte que le poids des traditions a été beaucoup plus important dans notre éducation que celui de la religion. Pire encore, chez moi, c'était la crainte du regard de l'autre, des gens de la famille, les voisins, la communauté, bref, on craignait beaucoup plus le jugement de l'oncle foulen que celui de Dieu..
Moi, je parle d'Allah à mes enfants, la communauté, l'oncle untel et tel voisin, je m'en moque totalement. Je pense que c'est peut être ce qui va changer avec notre génération.

Quand à ce qui touche à l'intimité, nos parents n'avaient clairement pas les codes (pour la majorité) et la communication pour nous expliquer. Les relations amoureuses, les règles pour les filles, tout ça il fallait apprendre sur le tas. Je crois qu'il y'a des façons de faire, de communiquer, en trouvant les mots qu'il faut en fonction de l'âge pour faire comprendre tout ça. C'est possible et c'est surtout nécessaire pour éviter de reproduire une génération de frustrés à tendance névrosée.
Citation
Magneto* a écrit:
Nos parents appartenaient à une génération... la même mentalité, les mêmes codes. Pour le meilleur et pour le pire.

J'admets que les tabous imposent un certain respect de manière naturelle, sauf qu'ils génèrent aussi de grandes incompréhensions dans le développement de l'enfant qui est un adulte en devenir.

Quand j'ai lu à l'adolescence les premiers ahadiths sur la vie intime chez les musulmans, j'étais littéralement choqué tellement je n'y croyais pas. J'étais certain avant ça que l'homme et la femme ne pouvaient commercer que pour procréer et qu'en dehors de ça, tout était interdit Oups.

Et je suis sûr que je ne suis pas le seul à l'avoir déduit à partir de la gestuelle des parents. On n'a jamais vu les parents s'embrasser ou avoir un geste affectueux devant les enfants. Genre même le jour de laïd ou de retour de voyage, on n'arrivait même pas à capter quand ils se faisaient juste une bise... même ça c'était tabou.
20 novembre 2022 16:04
Ca c'était pour ceux née dans les années 80 début 90 aujourd'hui c'est très différent
Citation
Reality06 a écrit:
Je suis totalement d'accord.

Il y'avait des non-dits sur tout ce qui touchait à l'intimité.
J'ai du aussi beaucoup grandir et arriver à l'âge quasi adulte pour comprendre que tout cela était culturel. Que ça n'avait rien à voir avec la religion.
C'est triste mais je me rends compte que le poids des traditions a été beaucoup plus important dans notre éducation que celui de la religion. Pire encore, chez moi, c'était la crainte du regard de l'autre, des gens de la famille, les voisins, la communauté, bref, on craignait beaucoup plus le jugement de l'oncle foulen que celui de Dieu..
Moi, je parle d'Allah à mes enfants, la communauté, l'oncle untel et tel voisin, je m'en moque totalement. Je pense que c'est peut être ce qui va changer avec notre génération.

Quand à ce qui touche à l'intimité, nos parents n'avaient clairement pas les codes (pour la majorité) et la communication pour nous expliquer. Les relations amoureuses, les règles pour les filles, tout ça il fallait apprendre sur le tas. Je crois qu'il y'a des façons de faire, de communiquer, en trouvant les mots qu'il faut en fonction de l'âge pour faire comprendre tout ça. C'est possible et c'est surtout nécessaire pour éviter de reproduire une génération de frustrés à tendance névrosée.
20 novembre 2022 16:08
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Depuis quand la religion parle de la vie intime sans pudeur ?

Un verset du Qour'an ou un hadith authentique où les mots pénis, vagin, pénétration vaginale, fellation, sodomie, masturbation, missionnaire, levrette, homosexualité, etc sont employés ? Aucune image, aucune périphrase ?

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Citation
Magneto* a écrit:
Il y a plus de mauvais côtés que de bons côtés je crois. L'éducation par le tabou peut générer des troubles assez profonds je crois. J'ai grandi dans un coin où les immigrés venaient du même coin, la même génération, très proches les uns des autres. Quasiment la moitié des garçons ont tourné le dos aux filles de leur origine car ils voyaient en elles je ne sais quelle figure maternelle qui rendait l'union quasi incestueuse. Ils se disaient que le mariage avec les françaises devait être plus épanouissant, ce qui est bien entendu faux.


La religion parle de la vie intime sans pudeur, je pense que tout le monde devrait faire l'effort d'en parler avec les justes mots. Des parents ne peuvent pas aller dans les détails je crois, surtout les pères avec leurs fils. La mosquée par exemple sert à combler beaucoup de vides et c'est là que j'ai appris tout ce qui était important.
20 novembre 2022 16:17
Aussi loin que je me souviens, on a jamais u voir le générique de fin d'un film de peur qu'un couple puisse s'embrasser pour la finale
Mon père se lever et disait tout en éteignant la télé. On connaît la fin.
Parler de relation intime, comment ça se passe ou de puberté, jamais de la vie.
Pas de MP d'hommes
20 novembre 2022 16:42
Nul besoin d'utiliser les mots qui sont les tiens pour désigner les choses, l'objectif de la sharia étant de nommer les choses clairement pour éviter les ambiguités. Les témoins d'une fornication doivent voir le sexe de l'homme dans celui de la femme et cette notion est explicite dans textes.


Dans le verset suivant, le mot utilisé pour désigner le sexe de Maryam est suffisamment clair

وَمَرْيَمَ ٱبْنَتَ عِمْرَٰنَ ٱلَّتِىٓ أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهِ مِن رُّوحِنَا وَصَدَّقَتْ بِكَلِمَٰتِ رَبِّهَا وَكُتُبِهِۦ وَكَانَتْ مِنَ ٱلْقَٰنِتِينَ

Et il y a des hadiths qui parlent de sujets comme les positions.


Citation
CHN-W a écrit:
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Depuis quand la religion parle de la vie intime sans pudeur ?

Un verset du Qour'an ou un hadith authentique où les mots pénis, vagin, pénétration vaginale, fellation, sodomie, masturbation, missionnaire, levrette, homosexualité, etc sont employés ? Aucune image, aucune périphrase ?

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
20 novembre 2022 16:46
Très très bon !!!
thumbs up
Citation
Magneto* a écrit:
Wa alaika salam Frérot.

Ben regarde comment notre génération a appris. Sans ne jamais entendre un seul mot sortir de la bouche de nos parents Zen ... ces grands communicants!


Il existe 2 types de communication : verbale et gestuelle.
Chez nous autres maghrébins, la seconde est largement privilégiée pour ses vertus explicites thumbs up.

Une bonne télécommande pour zapper (veiller quotidiennement à ce que les piles ne tombent jamais en panne, c'est très important). Quand tu te prends un beshmak dans la tête à 8 ans parce que t'as pas zappé pour une pub sur les serviettes hygéniques moody smiley, tu comprends très vite que le périmètre de sécurité érigé autour de l'autre sexe est relativement large.

Après ce conditionnement, tu développes tous les réflexes pavloviens nécessaires pour préserver ton intégrité physique Football. Malgré ça, il ne faut pas négliger l'entrainement, les pointes au démarrage sont aussi importantes que l'apprentissage du décollage pour les pirates du 11 septembre. Les pères étaient très rapides et la ceinture qu'ils maniaient comme le fouet te rappelle que lorsqu'elle quitte sa place autour de la taille, tu as intérêt à être plus rapide que l'éclair pour échapper à son rayon d'action Clap.


Et tu vois au final, on est tout à fait sains d'esprit smoking smiley. Enfin, je crois.
K
20 novembre 2022 16:55
Oui c'est clair que Les parents au maroc
Ou la premiere generation Des immigres en France n'etaient pas tres communicants.

La question est plus pour Les parents entre 30 et 50 and qui ont des gamins entre 10 et 20ans.
Comment Vous avez explique la sexualite a Vos enfants?

Est Ce que Vous avez fait Des recherches dans la religion mislimlane et comment on doit gerer Ce sujet?

Apparemment ya bcp de hadiths qui traitent la sexualite en Islam etc

Comment tu as su que ton fils est devenu pubere?
Comment tu lui a dit faut pas avoir de petite copaine etc
20 novembre 2022 17:23
FRJ désigne une fente. Encore une image. Encore raté.

L'homme dans la femme ? Comme le stylet dans le godet à khôl. Parce que l’expression originale n'était pas aussi explicite que tu veux nous le faire croire. Encore raté.

Citation
Magneto* a écrit:
Nul besoin d'utiliser les mots qui sont les tiens pour désigner les choses, l'objectif de la sharia étant de nommer les choses clairement pour éviter les ambiguités. Les témoins d'une fornication doivent voir le sexe de l'homme dans celui de la femme et cette notion est explicite dans textes.


Dans le verset suivant, le mot utilisé pour désigner le sexe de Maryam est suffisamment clair

وَمَرْيَمَ ٱبْنَتَ عِمْرَٰنَ ٱلَّتِىٓ أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهِ مِن رُّوحِنَا وَصَدَّقَتْ بِكَلِمَٰتِ رَبِّهَا وَكُتُبِهِۦ وَكَانَتْ مِنَ ٱلْقَٰنِتِينَ

Et il y a des hadiths qui parlent de sujets comme les positions.
M
20 novembre 2022 17:25
Pas mal pas mal...

Olalala mais c'est fou quand même. Nous les pub de serviettes hygièniques ont jamais géné personne et mon père m'a jamais fait de réflexion quand je mangeais devant lui en plein ramadan non plus mais purée qu'est ce que j'aimais pas regarder la tv en famille en particulier en présence de mon père.

T'as toujours peur d'une scène tordue et je parle pas de baiser de cinéma mais de scènes de copulation comme le cinéma français en regorge. L'horreur crying( le malaise !

Ce que je trouve grave dans notre culture c'est que tout ce qui touche à la sexualité est tabou. Genre même un documentaire sur la natalité (type babyboom) cest 3iiiiibbb. Je connaissais même des daronnes à l'époque qui quand elle étaient enceinte se cachaient par tout les moyens par honte qu'on voit leur ventre.

C'est trop. Après même adulte t'arrives à annoncer que t'attends un enfant à la terre entière sauf à tes parents....

Triste réalité. J'ai lu ici une fois une femme mariée qui avait honte d'annoncer qu'elle était enceinte msskina.
Citation
Magneto* a écrit:
Wa alaika salam Frérot.

Ben regarde comment notre génération a appris. Sans ne jamais entendre un seul mot sortir de la bouche de nos parents Zen ... ces grands communicants!


Il existe 2 types de communication : verbale et gestuelle.
Chez nous autres maghrébins, la seconde est largement privilégiée pour ses vertus explicites thumbs up.

Une bonne télécommande pour zapper (veiller quotidiennement à ce que les piles ne tombent jamais en panne, c'est très important). Quand tu te prends un beshmak dans la tête à 8 ans parce que t'as pas zappé pour une pub sur les serviettes hygéniques moody smiley, tu comprends très vite que le périmètre de sécurité érigé autour de l'autre sexe est relativement large.

Après ce conditionnement, tu développes tous les réflexes pavloviens nécessaires pour préserver ton intégrité physique Football. Malgré ça, il ne faut pas négliger l'entrainement, les pointes au démarrage sont aussi importantes que l'apprentissage du décollage pour les pirates du 11 septembre. Les pères étaient très rapides et la ceinture qu'ils maniaient comme le fouet te rappelle que lorsqu'elle quitte sa place autour de la taille, tu as intérêt à être plus rapide que l'éclair pour échapper à son rayon d'action Clap.


Et tu vois au final, on est tout à fait sains d'esprit smoking smiley. Enfin, je crois.
Facebook