Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Les dollards d'hollywood dopent la présidentielle
andi espoir [ MP ]
2 mai 2007 19:52
LE MONDE | 02.05.07


LOS ANGELES CORRESPONDANTE



La course à la Maison Blanche coûte cher, très cher. Les candidats à l'élection présidentielle de 2008 aux Etats-Unis doivent, pour espérer obtenir l'investiture de leur parti, puis remporter l'élection, collecter des fortunes auprès de leurs soutiens. A Hollywood, l'industrie du cinéma, de la télévision et de la musique est un des grands réservoirs de généreux donateurs.



Cette riche communauté vient, en un trimestre, de contribuer pour 806 558 dollars au budget d'Hillary Clinton, et pour 661 385 dollars à celui de Barack Obama, les deux démocrates les mieux placés pour décrocher la nomination de leur parti. Loin derrière, John Edwards a récolté 310 350 dollars et Bill Richardson seulement 91 800 dollars. Hollywood fait aussi profiter les républicains de sa générosité, mais nettement moins : 239 350 dollars au favori John McCain, 105 350 dollars à l'ancien maire de New York Rudolph Giuliani, et 65 900 dollars à Mitt Romney.


La Federal Election Commission, qui régule le financement des campagnes électorales, publie les montants et l'identité des donateurs, leur profession et leur code postal. C'est la Californie qui verse le plus (19,7 millions de dollars pour le premier trimestre 2007), suivie par l'Etat de New York. Et le Golden State se distingue par sa générosité envers les démocrates, avec toujours en tête le code postal 90210 (Beverly Hills, havre des stars et des grosses fortunes d'Hollywood).

On sait désormais qui soutient qui. Barack Obama a une très belle affiche : des acteurs (Rosanna Arquette, Angela Bassett, Tom Hanks, Leonard Nimoy...), un acteur-scénariste-réalisateur très branché (Zach Braff), des agents, des musiciens (Natalie Maines, des Dixie Chicks, Graham Nash), des producteurs comme Jeffrey Katzenberg ou David Geffen, qui a critiqué ouvertement Hillary Clinton.

La sénatrice de l'Etat de New York a reçu des contributions de poids lourds comme Kirk Kerkorian (ancien de MGM), de nombreux cadres des grands studios, de producteurs tels Jerry Bruckheimer ou Laurie David (qui a produit le documentaire d'Al Gore), de musiciens comme Quincy Jones ou Berry Gordy (fondateur de Tamla Motown), du milliardaire philanthrope Eli Broad et d'Hugh Hefner, de PlayBoy Enterprises.


John Edwards recueille quelques soutiens : Michael Eisner (ancien Disney), la féministe Jodie Evans. Et, lui aussi, David Geffen. Car certains riches donateurs arrosent plusieurs candidats : Sherry Lansing (ancienne présidente de Paramount), le producteur Brian Grazer, l'acteur Michael Douglas ont donné le maximum autorisé par individu, par candidat et par cycle électoral (2 300 dollars) aux deux principaux challengers démocrates. Steven Spielberg et Barbra Streisand ont eux donné aux trois candidats (Clinton, Obama et Edwards). Quant à l'actrice Kirsten Dunst, en promotion à Paris pour le film Spider-Man 3, elle a affirmé au journal de France 2 qu'elle soutenait Barack Obama. Vérification faite, elle ne lui a pas encore versé 1 dollar.



Claudine Mulard
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook