Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Divorce et problème d'enfants
Naj142 [ MP ]
7 avril 2020 16:36
Salam

J’ai reçu une convocation pour une audition début avril 2020 pour mise en danger d’enfant, plainte déposé par mon ex-mari (nous sommes séparés depuis 18mois et nous avons un droit de garde partagé (1we sur 2)) :

« Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende » (Art 223-1 du CP) .

Voici les faits :
Début février 2020, vers 16 heures, j’avais organisé une sortie piscine avec mes 3 filles ; (13 ans, 9 ans et 7 ans).

J’avais dit à ma fille ainée de s asseoir sur les bancs des vestiaires et de m’y attendre le temps de récupérer mes affaires de bain dans la voiture. L’accès à la piscine étant interdit sans le port d’un maillot de bain. Ma fille ainée est une jeune fille très responsable, réactive et qui exerce une autorité naturelle sur ses 2 sœurs. Elle a la corpulence physique d’une jeune majeure : 1m 67 et 67 kg.

J’ai pris cette décision en raison aussi que :

-Les maitres nageurs sont nombreux et réactifs. Ils interdisent l’entrée dans les bassins aux enfants non accompagnés donc il n’y a aucun risque de mort ou d infirmités.
-Des portiques d entrées ne pouvant s’ouvrir qu’avec des tickets d’entrées qui étaient en ma possession (donc il était impossible que les enfants sortent de la piscine)
-J’ai dit à l’agent de sécurité de la piscine que j’allais m’absenter quelques minutes. Il m’a dit « allez-y ».

Arrivé à ma voiture, je m’aperçois avoir oublié mes affaires de bain à la maison.
Je me rends au magasin, le plus proche pour acheter un maillot de bain (à 5 minutes en voiture). Le magasin était chargé et aucun stationnement n’était disponible.
Comme j’étais précisément à 7 minutes de mon domicile et ne voulant pas décevoir mes enfants, j’ai récupéré mes affaires avec l’idée que je serais de retour en 15 minutes. Dans la précipitation, je me blesse à la cheville près de mon domicile et je tombe dans un bouchon de 30 minutes au retour.

J’ai téléphoné au directeur pour le prévenir de la situation. Il me dit qu’il m’attendra.
A mon retour, il est 17 heures, le Directeur me dit que le règlement précise que « les enfants de moins de 8 ans ne sont admis qu’accompagnés d’une personne majeure » et que chaque commune est libre de fixer un âge d’entrée à la piscine. Je lui ai dit que je l’ignorais.

Suite à cela, les enfants ont raconté à leur père notre sortie piscine et lui cherchant à tout prix judiciairement à me mettre des bâtons dans les roues, n’as pas hésité à porter plainte.
Je suis une maman pleinement responsable, mais pas exempt d’erreurs dans mon éducation.
Au total je me suis absenté 1H (et oui c’est passé super vite).

Quelle excuse valable je peux trouver pour me sortir d’embarras devant la police ?
arcacy [ MP ]
7 avril 2020 16:38
Salam
Tu as déjà fait un post Et on t avais repondu
Tu n as pas à mentir
Tu dis la vérité (ce que tu viens de nous dire )
Point
Pensée sauvage [ MP ]
7 avril 2020 16:40
Tu as déjà posté ton histoire il y a quelques jours.

Je te conseille comme il a été conseillé dans ton précédent post de mettre en avant que tes enfants étaient en sécurité dans les vestiaires, que tu es allée chercher ton maillot chez toi mais que tu t'es retrouvée coincée dans les bouchons pour en revenir.
cameliane [ MP ]
7 avril 2020 16:46
Aleykoum salam

Ne pas mentir, ça serait pire
Il n'y avait pas de vente de maillot dans cette piscine ?
arcacy [ MP ]
7 avril 2020 17:07
Et si c était le père
Sa aurait été correcte qu il mente ?



Citation
cameliane a écrit:
Aleykoum salam

Ne pas mentir, ça serait pire
Il n'y avait pas de vente de maillot dans cette piscine ?
Sabah el Nour [ MP ]
7 avril 2020 17:19
C'est fou ces parents séparés qui cherchent à se rendre la vie infernale, en utilisant les enfants comme de la vulgaire chaire à canon, pour des trucs tellement tellement absurdes et tirés par les cheveux. Je ne comprendrai jamais que des adultes puissent agir ainsi.
cameliane [ MP ]
7 avril 2020 17:20
Ça serait pire de mentir, jai pas dit de mentir
Citation
arcacy a écrit:
Et si c était le père
Sa aurait été correcte qu il mente ?
arcacy [ MP ]
7 avril 2020 17:27
Ta phrase je l ai compris
Si tu mens pas , sa serai pire

C est pour sa

Citation
cameliane a écrit:
Ça serait pire de mentir, jai pas dit de mentir
cameliane [ MP ]
7 avril 2020 17:31
J'avais compris y a pas de mal 😉

Je lai mal formulé cest vrai
Citation
arcacy a écrit:
Ta phrase je l ai compris
Si tu mens pas , sa serai pire

C est pour sa
VertEmeraude [ MP ]
7 avril 2020 17:49
Dans quel but faire subir cela à son ex femme si ce n'est pas simple amertume et jalousie.
passe à autre chose mon gars. imagine le jour où tu referas ta vie....

Afin d'anticiper d'autres éventuels pbs...morale de l'histoire : ce qui se passe avec maman... reste avec maman whistling smiley
bonne chance devant le juge.
Karanbar [ MP ]
7 avril 2020 17:51
On a déjà répondu!

Dis la vérité et reconnais tes tords. Ne mens pas ca finira par te retomber dessus.

Bon courage
sorrow [ MP ]
7 avril 2020 18:26
Salam

Tu ne crains absolument rien.
Les juges en voient de toutes les couleurs.
Dis la vérité, ça passera, juste un rappel peut être et encore...
Courage
Citation
Naj142 a écrit:
Salam

J’ai reçu une convocation pour une audition début avril 2020 pour mise en danger d’enfant, plainte déposé par mon ex-mari (nous sommes séparés depuis 18mois et nous avons un droit de garde partagé (1we sur 2)) :

« Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende » (Art 223-1 du CP) .

Voici les faits :
Début février 2020, vers 16 heures, j’avais organisé une sortie piscine avec mes 3 filles ; (13 ans, 9 ans et 7 ans).

J’avais dit à ma fille ainée de s asseoir sur les bancs des vestiaires et de m’y attendre le temps de récupérer mes affaires de bain dans la voiture. L’accès à la piscine étant interdit sans le port d’un maillot de bain. Ma fille ainée est une jeune fille très responsable, réactive et qui exerce une autorité naturelle sur ses 2 sœurs. Elle a la corpulence physique d’une jeune majeure : 1m 67 et 67 kg.

J’ai pris cette décision en raison aussi que :

-Les maitres nageurs sont nombreux et réactifs. Ils interdisent l’entrée dans les bassins aux enfants non accompagnés donc il n’y a aucun risque de mort ou d infirmités.
-Des portiques d entrées ne pouvant s’ouvrir qu’avec des tickets d’entrées qui étaient en ma possession (donc il était impossible que les enfants sortent de la piscine)
-J’ai dit à l’agent de sécurité de la piscine que j’allais m’absenter quelques minutes. Il m’a dit « allez-y ».

Arrivé à ma voiture, je m’aperçois avoir oublié mes affaires de bain à la maison.
Je me rends au magasin, le plus proche pour acheter un maillot de bain (à 5 minutes en voiture). Le magasin était chargé et aucun stationnement n’était disponible.
Comme j’étais précisément à 7 minutes de mon domicile et ne voulant pas décevoir mes enfants, j’ai récupéré mes affaires avec l’idée que je serais de retour en 15 minutes. Dans la précipitation, je me blesse à la cheville près de mon domicile et je tombe dans un bouchon de 30 minutes au retour.

J’ai téléphoné au directeur pour le prévenir de la situation. Il me dit qu’il m’attendra.
A mon retour, il est 17 heures, le Directeur me dit que le règlement précise que « les enfants de moins de 8 ans ne sont admis qu’accompagnés d’une personne majeure » et que chaque commune est libre de fixer un âge d’entrée à la piscine. Je lui ai dit que je l’ignorais.

Suite à cela, les enfants ont raconté à leur père notre sortie piscine et lui cherchant à tout prix judiciairement à me mettre des bâtons dans les roues, n’as pas hésité à porter plainte.
Je suis une maman pleinement responsable, mais pas exempt d’erreurs dans mon éducation.
Au total je me suis absenté 1H (et oui c’est passé super vite).

Quelle excuse valable je peux trouver pour me sortir d’embarras devant la police ?
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate
Facebook