Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Divorce à discuter
10 mai 2020 12:31
Bonjour tout le monde
J'ai hésité avant de vous écrire ceci mais c'est devenu nécessaire pour moi de le faire, car en lisant les problèmes des autres, j'ai remarqué que vos conseils sont souvent logiques et contextuels
Pour commencer, je dois vous dire qu'aujourd'hui est probablement mon dernier jour dans la maison qui me réunit moi et ma femme , je devais partir ca faisait 3 jours de maintenant mais je me suis attardé sur des détails concernant mon départ
Je me suis marié avec cette personne que je respecte toujours , ça fait plus d'un an, franchement rien à dire, très attentionnée, m'aime énormément, prend soin de moi le maximum possible, moi aussi du mieux que je peux, c'est une personne qui m'a acceptée tel que je suis , et moi aussi , je savais davantage qu'elle souffrait de quelques troubles psychiques et ceci été l'une des raisons du pourquoi je me suis attaché à elle, brièvement et dans une courte période, elle a arrêtée ses médocs grâce à cette relation, tellement on était épanouie qu'elle l'oubliais et ceci m'arrangeait du fait que je voulait l'aider à devenir une personne meilleure et normale
Notre union allait bien jusqu'à ce que je commence à découvrir que a certaines disputes, elle s'emporte bcps et arrive à m'insulter avec des mots vulgaires,parfois même me taper quand j'essaye de la contrôler, vu que souvent elle commence à casser des objets à disposition, et encore ce qui me gêne le plus c'est les voisons, elle hurlait à chaque dispute et s'en fous du fait qu'on va l'entendre à côté, et parfois même en utilisant ces gros mots, ça me dérange énormément, et a plusieurs reprises je lui ai fait part de mon refus à ce que ceci se passe au sein de notre maison quelques soient le sujet de la dispute, sa réponse est toujours là même, c'est que c'est moi qui l'a provoqué en faisant ceci ou cela.
Je l'insulte jamais, je n'utilise pas de gros mots du tout, que ça soit entre potes où avec elle, je refuse ça catégoriquement et je n'aime pas non plus les gens qui adaptent cette mauvaise attitude.
Il faut savoir que je suis déjà parti avec mes affaires bien sur et pour un mois, elle est restée sans manger, ne faisant rien, a perdu du poids, et s'est renfermée sur elle, en sachant cela, je gardait toujours contact avec elle et je venais la voir et vérifier qu'elle n'a besoin de rien, car après tout tatb9a fia, surtout qu'elle n'a que moi, bon la situation se dégénérait et je voulais pas la voir ainsi mal dans sa peau, faut savoir que c'est quelqu'un de très sensible, décrite ( personnalité sensitive )
Un jour je suis rentré et je l'ai trouvé chez mes parents, après que j'avais quitté, ça m'a surpris mais je savait que c'était dur pour elle de venir, cette fois , après avoir parlé différemment des fois passées, je lui ai informé des chosent qui me gênent et elle aussi, on s'est mis d'accord qu'on va les deux travailler sur nos différents et puis maintenant ça fait presque même pas 2 mois que encore j'attends la matinée pour quitter, je ne veux pas le faire, mais je n'accepterai pas non plus que je sois insulté ou peu respecté au moindre problème
Je sais que c'était long, j'ai essayé quand même d'être bref mais en essayant de donner le max de détails pour que ma situation soit compréhensive
J'aimerais avoir vos avis franchement et avec impatience
Merci d'avantage
L
10 mai 2020 12:49
Elle a besoin d'être aidée par un professionnel
J'aime les paysans, ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers. Montesquieu
S
10 mai 2020 12:51
Je pense que si tu ne souhaites pas partir, tu dois rester à ses côtés et qu elle soit suivi à nouveau par un spécialiste. Bon courage
10 mai 2020 12:56
Salam alykoum

Tu t'es mis dans ce qu'on appelle une relation de "sauveur". Il y a 2 issues à ce type de relation:

- la personne n'a pas envie de s'en sortir et va se servir de toi comme d'une bouée de sauvetage tu vas finir la tête sous l'eau épuisé


-la personne va aller mieux et évoluer. Une fois qu'elle ira mieux tu seras perdu au niveau de ta place dans le couple car elle n'aura plus besoin de toi
10 mai 2020 12:59
Bonjour

À toi seul, tu ne pourras pas l'aider puisque ses troubles relèvent d'un suivi médical que tu ne peux lui apporter.

D'ailleurs, pourquoi avoir arrêté son traitement?

On ne peut pas se permettre ce genre de décision car cela signifie que l'humeur ne dépend que de votre bonne entente et qu'à la moindre contrariété, elle pète un plomb.

J'imagine que ces médicaments servent à réguler son humeur instable donc il faudrait dans un 1er temps reprendre contact avec le médecin qui la suit pour faire un bilan et si besoin, réajuster son traitement.

Il lui faut un suivi médical.

Ne baisse pas les bras si tu tiens encore à elle et si tu en as la force .
" Il ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi face à des gens de mauvaise foi " Feu sa Majesté le Roi HASSAN II
S
10 mai 2020 13:16
Pourquoi as tu pensé pouvoir l'aider dans sa maladie, tu n'es pas médecin?
Ce n'est pas un reproche , on as tous tendance à faire de même..
Le problème c'est qu'elle va t'enfoncer avec elle...
Il lui faut un suivi et le plus important c'est la reprise des médicaments;;;
On arrête pas un traitement lourd sans l'avis d'un médecin, voyons..
Maintenant si tu as envie de continuer dans ton rôle de sauveur comme dis plus haut vas y, fait toi plaisir..Mais n'oublie pas les risques que toi tu encours... Bonne continuation..
N
10 mai 2020 13:18
Il y a les sentiments et la raison... alors pose toi les bonnes questions.
Que te dis ta tête ? Ton cœur?

Tu l'aimes cest ta femme et ton devoir de mari est de l'aider.
Alors accompagne la chez un spécialiste mais si elle ne veut pas se soigner cela ne servira à rien.

Mais jusqu'à quel point pourras-tu supporter qu'elle te manque de respect et te frappe?
Penses tu pouvoir élever des enfants dans ce contexte là?
C
10 mai 2020 13:19
Salam

Ta femme est hypersensible. Forcément, quand elle aime, c'est au point de se laisser mourir de faim quand tu pars.

Quand elle pleure, ça peut durer des heures.

Quand elle est colère, ça part en live.

Peut-être même qu'elle ne supporte pas certains bruits ou luminosités et que ça entraîne chez elle ces problèmes d'humeur.

Je pense être autiste asperger et nous sommes aussi des hypersensibles. Je me reconnais dans ta femme.

Faut apprendre à la connaître et faire en sorte de ne pas être à l'origine de ses crises.

Pour ma part, pour le peu que la télé est allumée et que quelqu'un vient me parler à côté, je me sens obligé d'éteindre le son de la télé parce que les deux en même temps, ça m'irrite à un point que je finis par ne plus écouter la personne me parler et à l'envoyer valser méchamment.

Si je cuisine et qu'on vient s'affairer à mes côtés, je pète vite les plombs aussi.

Au début, je n'avais pas conscience que c'était ces situations qui m'irritaient et qui finissaient par devenir une vraie scène de ménage.

Mon mari a vite compris qu'il fallait me laisser gueuler toute seule dans mon coin. Puis quand j'étais calmée, me demandait si j'étais prête à discuter et on analysait le pourquoi du comment de la crise.

Petit à petit, j'ai fini par comprendre pourquoi certaines crises se déclenchaient. Et les miens se sont adaptés et ont respecté ma façon de faire.

J'ai une fille qui est comme moi. Et mine de rien, voir ce défaut en elle me permet aussi de mieux me comprendre. Quand elle commence à donner ses directives, faut bien l'écouter et respecter, c'est la meilleure façon d'avoir la paix à la maison.

On apprend à vivre avec l'autre. Il a ses particularités, tu as les tiennes, mais faut faire en sorte que ça le fasse et ça demande des efforts. Des efforts insoupçonnables même. Minimes parfois, mais qui font toute la différence.

Apprendre à manger la bouche fermée car les bruits de mastication énervent l'autre au point de générer une crise sur n'importe quoi.
Apprendre à faire le moins de bruit possible.
Respecter le rangement de l'autre, son nettoyage.
Savoir s'éclipser quand la crise survient malgré tout. Et ne pas hésiter à faire un câlin à sa femme ensuite en lui disant que ce n'est pas grave, c'est mieux dehors que dedans.

Bref, oui, ta femme a un problème, tu le sais, et tu le lui reproches. Elle sera pourtant comme ça toute sa vie. C'est en elle, tu ne peux rien y faire ... sauf accepter ce qu'elle est.

Alors si elle a besoin d'un traitement pour ne plus criser, soit, je suppose que c'est de antidépresseurs ou trucs du genre. Mais si tu peux supporter sans qu'elle ne prenne de traitement, alors tu devras faire l'effort d'être véritablement à son écoute pour éviter des crises trop rapprochées.

Sans compter que c'est une femme, donc son hypersensibilité se manifestera plus ou moins fortement selon son cycle aussi. Perso, je suis hyper agressive au moment de l'ovulation. Et crise facilement 3-5 jours avant mes règles. Quand on le sait, on sait que si une crise survient, c'est rien, faut juste que ça sorte et c'est tout.

Après personnellement, j'ai trouvé quelques parades pour moins m'énerver :
- lâcher mon boulot (j'ai quand même fini en burn out à cause de tout ça)
- vivre avec des boules quiès. Finalement ça permet à mes proches d'écouter leur musique ou de parler au téléphone sans que ça me parasite. Je suis de meilleure humeur. Bon, faut me taper sur l'épaule si on veut me parler, mais bon ...
- gérer ma fatigue. Les hypersensibles fatiguent beaucoup plus vite que les autres. Donc j'en fais forcément moins que les autres. Je ne vais pas me taper le ménage de toute la maison tous les jours. Je vais faire une pièce à la fois. Et si j'entreprends de faire mon ménage, je ne vais pas faire ma séance de sport. Faut que je choisisse mes activités, je ne peux pas cumuler.

Bref, apprends à comprendre ta femme et donne-lui des pistes aussi pour avancer comme il faut parce que elle aussi doit apprendre à comprendre comment fonctionne son hypersensibilité. Dès qu'il y a une crise, chercher ce qui l'a déclenché. Pas forcément l'autre qui est chiant, mais peut-être un bruit qui se répète depuis quelques minutes et qui agace fortement ou autre ...
F
10 mai 2020 13:54
Salam oualeikom,

C'était le risque d'avoir arrêter les médicaments, surtout lorsqu'il y a un problème d'ordre psychique.
Car elle peut péter un câble à tout moment, ça ne relève pas de son état normal.

Je te conseillerai plutôt de faire preuve de patience et de l'accompagner chez un professionnel de santé et qu'elle se fasse suivre mentalement...
Les troubles psychique disparaissent comme peuvent réapparaître.

Dans ce que tu décris, elle a des bons côtés quand elle est "bien"... mais malheureusement quand elle perds les pédale ... un peu moins

Qu'Allah te facilite,

Salam oualeikom
*
10 mai 2020 14:04
Alaykoum salam

On sent que tu l’aimes car sinon tu serais déjà partie.

Il y a effectivement un soucis de communication, mais j’en viens à me demander si ses réactives excessives et impulsives ne sont-elles pas liées à ses troubles psychiques ?

Elle prend des médicaments ok, mais consulte-t-elle une psychologue voir une psychiatre ?

Tu peux l’aider en adoptant un comportement calme, car petit à petit son inconscient va enregistrer tes réactions et Elle va se rendre compte qu’elle-même est excessive.

Mais cela ne suffira pas à la changer absolument tant qu’elle n’en prendra pas conscience avec l’aide d’un professionnel et surtout pour connaître les raisons de son comportement.

Si ta femme a des qualités et qu’elle te rend heureux en dehors de ses crises, alors essayez de trouver une solution ensemble pour régler ce problème.

Il faut jouer toutes ses cartes avant de penser au divorce car tu vivras avec le regret de ne pas avoir tout essayé pour sauver votre mariage

Et profites de ce mois de ramadan pour demander l’aide d’Allah, tout est possible à une seule condition : la patience !

QuAllah vous facilite dans cette épreuve.
c
10 mai 2020 15:29
Salam alaykoum,

Kheir inchallah, qu’Allah Te facilite mon frère. Les maladies de cet ordre sont épuisantes et déstabilisantes.
10 mai 2020 16:08
Bonjour,

Tu la connais mieux que quiconque. Mais tu ne peux la regarder avec les lunettes de la normalité étant donné que son problème de fond est d'ordre psychologique. Ainsi, ses sauts d'humeur et insultes sont sans doute incontrôlables, surtout si elle ne suit pas son traitement.

Demande toi en quoi peux-tu l'aider? Tu dois bien identifier tes limites et laisser le corps médical prendre à sa charge ce que tu ne peux soulager chez elle.

Sans ça, tu es condamné à rester à son chevet ad vitam æternam .
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook