Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Divorce - Déroulement période de viduité
Q
10 novembre 2020 17:50
Salam Aleykoum, Bonjour à tous,

J’ai prononcé le divorce il y a quelques jours et ma femme et moi aimerions avoir plus de détails sur le déroulement idéal de cette période de viduité dans laquelle nous sommes entrés.

Il n’y a pas d’animosité entre nous, ce choix de la séparation émane de moi-même et fait suite à une longue période de réflexion, d’efforts et de prise de recul.
Je suis conscient du statut de cette décision dans la religion, ne la prends absolument pas à la légère, et je ne me ferme à rien.

Je souhaite que l’on réalise ce processus difficile de la façon la plus saine possible, de sorte à ne pas nous pénaliser, quelle que soit la finalité, que nous décidions de reprendre notre vie commune ou non.
C’est en suivant ce que Dieu préconise que l’on maximise nos chances d’être guidés, ainsi nous sommes à la recherche de détails concernant cette période délicate.

Voici donc nos questionnements :

Avant tout, doit-on vivre ensemble obligatoirement ?
L’interdiction pour le mari d’ordonner à sa femme de quitter le domicile, et l’obligation pour la femme de ne pas le quitter d’elle meme sont toutes deux stipulées dans le Coran, toutefois on peut comprendre que ces obligations ont pour but de protéger la femme et ne pas la déstabiliser, ne pas la mettre en situation précaire.
La proximité physique est-elle préconisée ? Car dans notre cas précis, nous avons des raisons de penser qu’au contraire, de la distance physique pourrait causer une bonne remise en question, une bonne prise de recul et pourrait éventuellement causer un changement d’avis.
Tandis que le fait de vivre ensemble nous cause de la douleur à tous les deux.
Nous (ma femme, nos parents, ainsi que moi-même) avons pour l’instant pris la décision suivante après en avoir discuté : elle demeure dans notre domicile et je continue à subvenir à tous ses besoins matériels, tandis que je suis retourné chez mes parents en attendant qu’elle planifie le futur et stabilise sa situation.
Nous avons pensé que si quelqu’un devait s’adapter, ce serait moi.
Et ceci durerait le temps qu’il lui faudrait à se stabiliser, en tout cas au minimum le temps du délai de viduité de trois menstrues.

Mais que préconise l’Islam ? Avons nous le devoir de rester tous les deux dans notre domicile ?

Et si oui, comment devrions-nous agir dans notre vie quotidienne ?

Nous trouvons peu d’informations sur cette période délicate.

Voilà tout, je vous remercie par avance de m’avoir lu et vous souhaite une belle soirée.

Salam Aleykoum
10 novembre 2020 17:54
و عليكم السلام ورحمة الله وبركاته

Tout les détails ici إن شاء الله

Divorce :

[www.doctrine-malikite.fr]

Idda :

[www.doctrine-malikite.fr]
Citation
Qmandapgm a écrit:
Salam Aleykoum, Bonjour à tous,

J’ai prononcé le divorce il y a quelques jours et ma femme et moi aimerions avoir plus de détails sur le déroulement idéal de cette période de viduité dans laquelle nous sommes entrés.

Il n’y a pas d’animosité entre nous, ce choix de la séparation émane de moi-même et fait suite à une longue période de réflexion, d’efforts et de prise de recul.
Je suis conscient du statut de cette décision dans la religion, ne la prends absolument pas à la légère, et je ne me ferme à rien.

Je souhaite que l’on réalise ce processus difficile de la façon la plus saine possible, de sorte à ne pas nous pénaliser, quelle que soit la finalité, que nous décidions de reprendre notre vie commune ou non.
C’est en suivant ce que Dieu préconise que l’on maximise nos chances d’être guidés, ainsi nous sommes à la recherche de détails concernant cette période délicate.

Voici donc nos questionnements :

Avant tout, doit-on vivre ensemble obligatoirement ?
L’interdiction pour le mari d’ordonner à sa femme de quitter le domicile, et l’obligation pour la femme de ne pas le quitter d’elle meme sont toutes deux stipulées dans le Coran, toutefois on peut comprendre que ces obligations ont pour but de protéger la femme et ne pas la déstabiliser, ne pas la mettre en situation précaire.
La proximité physique est-elle préconisée ? Car dans notre cas précis, nous avons des raisons de penser qu’au contraire, de la distance physique pourrait causer une bonne remise en question, une bonne prise de recul et pourrait éventuellement causer un changement d’avis.
Tandis que le fait de vivre ensemble nous cause de la douleur à tous les deux.
Nous (ma femme, nos parents, ainsi que moi-même) avons pour l’instant pris la décision suivante après en avoir discuté : elle demeure dans notre domicile et je continue à subvenir à tous ses besoins matériels, tandis que je suis retourné chez mes parents en attendant qu’elle planifie le futur et stabilise sa situation.
Nous avons pensé que si quelqu’un devait s’adapter, ce serait moi.
Et ceci durerait le temps qu’il lui faudrait à se stabiliser, en tout cas au minimum le temps du délai de viduité de trois menstrues.

Mais que préconise l’Islam ? Avons nous le devoir de rester tous les deux dans notre domicile ?

Et si oui, comment devrions-nous agir dans notre vie quotidienne ?

Nous trouvons peu d’informations sur cette période délicate.

Voilà tout, je vous remercie par avance de m’avoir lu et vous souhaite une belle soirée.

Salam Aleykoum
10 novembre 2020 17:56
Vous vivez dans quel pays?
Citation
Qmandapgm a écrit:
Salam Aleykoum, Bonjour à tous,

J’ai prononcé le divorce il y a quelques jours et ma femme et moi aimerions avoir plus de détails sur le déroulement idéal de cette période de viduité dans laquelle nous sommes entrés.

Il n’y a pas d’animosité entre nous, ce choix de la séparation émane de moi-même et fait suite à une longue période de réflexion, d’efforts et de prise de recul.
Je suis conscient du statut de cette décision dans la religion, ne la prends absolument pas à la légère, et je ne me ferme à rien.

Je souhaite que l’on réalise ce processus difficile de la façon la plus saine possible, de sorte à ne pas nous pénaliser, quelle que soit la finalité, que nous décidions de reprendre notre vie commune ou non.
C’est en suivant ce que Dieu préconise que l’on maximise nos chances d’être guidés, ainsi nous sommes à la recherche de détails concernant cette période délicate.

Voici donc nos questionnements :

Avant tout, doit-on vivre ensemble obligatoirement ?
L’interdiction pour le mari d’ordonner à sa femme de quitter le domicile, et l’obligation pour la femme de ne pas le quitter d’elle meme sont toutes deux stipulées dans le Coran, toutefois on peut comprendre que ces obligations ont pour but de protéger la femme et ne pas la déstabiliser, ne pas la mettre en situation précaire.
La proximité physique est-elle préconisée ? Car dans notre cas précis, nous avons des raisons de penser qu’au contraire, de la distance physique pourrait causer une bonne remise en question, une bonne prise de recul et pourrait éventuellement causer un changement d’avis.
Tandis que le fait de vivre ensemble nous cause de la douleur à tous les deux.
Nous (ma femme, nos parents, ainsi que moi-même) avons pour l’instant pris la décision suivante après en avoir discuté : elle demeure dans notre domicile et je continue à subvenir à tous ses besoins matériels, tandis que je suis retourné chez mes parents en attendant qu’elle planifie le futur et stabilise sa situation.
Nous avons pensé que si quelqu’un devait s’adapter, ce serait moi.
Et ceci durerait le temps qu’il lui faudrait à se stabiliser, en tout cas au minimum le temps du délai de viduité de trois menstrues.

Mais que préconise l’Islam ? Avons nous le devoir de rester tous les deux dans notre domicile ?

Et si oui, comment devrions-nous agir dans notre vie quotidienne ?

Nous trouvons peu d’informations sur cette période délicate.

Voilà tout, je vous remercie par avance de m’avoir lu et vous souhaite une belle soirée.

Salam Aleykoum
10 novembre 2020 17:57
Wa 3aleykoum salam,

Les liens postés plus haut sont riches d'information

Car dans notre cas précis, nous avons des raisons de penser qu’au contraire, de la distance physique pourrait causer une bonne remise en question, une bonne prise de recul et pourrait éventuellement causer un changement d’avis.

Pour toi, tu penses que prendre de la distance peut avoir un effet positif ?
Dans ce cas, faut pas divorcer mais prendre de la distance non ?
10 novembre 2020 18:01
Aleikom El Salem,

De ce que j'ai compris, le couple doit rester sous le même toit le temps de "viduité".

Le fait de rester ensemble peut vous amener à reflechir et à peut être renoncer au divorce.

Qu'Allah vous facilite cette épreuve. Amine.

P.s: pour avoir des réponses religieuses avec preuve à l'appui il serait préférable d'appeler l'imam de votre ville.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook