Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Discours royal : Priorité gouvernementale au nouveau modèle du développement
8 octobre 2021 19:23
Un discours digne d'un leader d'une vraie Nation : concret avec un rappel des faits accompagnés de données factuelles + une feuille de route qui pose les jalons pour un meilleur avenir de la Nation et de son peuple.
8 octobre 2021 19:28
vrai une dynamique sans cesse remise en cause et renouvelle pas de stagnations ni d auto satisrfaction
on n avance que comme ca
p
8 octobre 2021 19:30
Très concret ! thumbs up
C'est un grand jour pour le Maroc : le projet est clair, les hommes sont là. Les ministres sont tous jeunes et les plus pointus dans leurs domaines !

Sacrés Marocains ! Welcome
8 octobre 2021 19:33
Maintenant que Sa Majesté a parlé, c'est au tour des membres du gouvernement d'appliquer à la lettre les grandes orientations de ce grand projet, car on a perdu DIX ANS avec l'ancienne coalition mené par le PJD, il faut rattraper le temps perdu et faire du Maroc dans ces années à venir un pays plus moderne et plus solidaire.
8 octobre 2021 20:21
Pas de démagogie, ni de langue de bois. Juste ce qu'il faut pour diriger et inciter le peuple à l'optimisme et à l'effort.
8 octobre 2021 20:45
Un vrai leader avec une vision pour son pays et son peuple.

J'ai apprécié le passage sur les produits de première nécessité. Car un Etat qui ne peut pas nourrir son peuple de la façon la plus élémentaire n'est pas digne de gouverner.

El Hamdoullah, notre Roi apporte de la sagesse et de la sérénité à notre dynamique de développement. Le chemin est tracé, charge à nos gouvernants et nos forces vives de relever le défi.

Allah, Al Watan, Al Malik !!!
l
8 octobre 2021 23:08
Vive sa majesté le roi Mohammed vi longue vie à la famille royale.
g
8 octobre 2021 23:08
Je retiens avec un plaisir marqué qu'il y a plus d'une dizaine de ministres ''technocrates'' entrants, chacun maîtrisant parfaitement son domaine et jouissant d'une expérience, d'une formation et d'un parcours conséquent voire remarquable en la matière.
Et ce n'est pas un hasard si les postes occupés par ces ministres sont d'une importance vitale au regard des objectifs visés et des ambitions affichés pour ce gouvernement par SM le Roi.
Qu'il s'agisse en effet de la gestion du basculement vers un nouveau modèle énergétique, des ambitions affichées en matière d'économie numérique ou encore d'industrialisation, de technologies de pointe et de santé publique, les ministres entrants sont parfaitement à leur place.
Le Souverain a ainsi évité que l'on tombe dans la facilité du tout politique, au moment où le pays traverse une période des plus délicates et où les choix et les actions à entreprendre, en particulier dans ces domaines stratégiques que sont, notamment, l'énergie, l'industrie et les technologies de pointe, l'économie numérique, la santé et l'éducation nationale, pourraient avoir des répercussions décisives pour l'avenir du pays.
On relèvera enfin, en s'en félicitant, le nombre de femmes occupant des ministères de première importance. Une grande première...
Allah Al Watan Al Malik ...
9 octobre 2021 00:18
Content qu’akhannouch a offert du repos aux barbus
9 octobre 2021 01:47
"Il faut de l'huile pour que ça glisse"...une formule compacte pour atteindre l'objectif de développer davantage le pays...je regrette tout de même MHE et Benchaaboun...mais avec de la bonne volonté, l'objectif sera atteint...nous voulons tous un avenir prospère pour notre pays et nos familles.
9 octobre 2021 09:07
Il y a bien un pilote dans l'avion. Un excellent pilote. Ce n'est pas un dictateur. Ceux qui vivent au Maroc le savent à commencer par mes proches qui sont du peuple. Il donne la méthode et les étapes à suivre pour que le train arrive à destination. Quand il a pris le pouvoir il y a 20 ans, il avait un pays rassemblé mais à construire économiquement et socialement. Je laisse de côté le problème du Sahara car l'ennemi algérien est toujours là avec sa raison d'être et fait office de frein. En 20 ans il a posé les fondations, étape réussie, les résultats sont là. Ses détracteurs n'ont qu'à la fermer. Il a trouvé les hommes qui ont travaillé en confiance avec lui.
L'émergence maintenant ? Il faut généraliser l'activité économique et diffuser ses résultats socialement. La méthode est scientifique et purement marocaine. Après le départ des islamistes dans un cadre démocratique, le travail peut commencer et le défi être relevé.
A celui qui nous a ressorti le mot "Makhzen" qu'on n'utilise plus entre vrais marocains, donc c'est un algérien, c'est ça l'héritage du Makhzen, on le reconnait, on l'aime, on le respecte, on en est fier et on travaille avec lui.
Dieu ne nous a pas donné de pétrole ni de gaz mais nous a donné des pilotes dans le pays.
الحمد لله و lلشكر لله
9 octobre 2021 17:47
Le Maroc n'a jamais vécu en dictature, il y avait dans le passé de l'autoritarisme dans les années 60 et 70 du fait des menaces internes que constituait les gauchistes et une partie des panarabistes, heureusement pour nous cette période est derrière nous et on réussi avec le temps à allé de l'avant, il ne faut pas se leurrer sa Majesté comme son auguste père sont très progressiste, ils sont attachés aussi aux socles qui font tenir la société marocaine, il n'y a pas d'improvisation dans tout ce que fait le Roi et avant lui son auguste père.
N'en déplaise aux critiques de tout bords qui mangent souvent à différents râtelier, le Maroc sous la conduite de nos deux souverains à réussi à tenir bon, ce n'est pas pour rien que le monde investi dans notre économie, le libéralisme intelligent est inné au Maroc.
Le Makhzen est garant de la continuité de l'action des Sultans du Maroc de tout temps, et quand nous sommes passé à la monarchie cet outil que l'on appel Makhzen s'est plié à la volonté de nos trois souverains, le Maroc a ceci de spéciale qu'il ressemble à s'y méprendre à l'Inde ou au Mexique tant dans sa richesse ethnologique que culturelle, et cela Sa Majesté l'a inscrite dans le marbre de la Constitution de 2011.
Le Makhzen au Maroc est source de fierté, quand un bouffon de l'Est s'en prend au Makhzen c'est parce-qu'il ne veut pas frontalement s'en prendre à l'institution monarchique, car là il aurait tous les marocains sur son dos, c'est pour cette raison que tous les bouffons et faux marocains tapent systématiquement sur le Makhzen.



Citation
AL MASSIRA a écrit:
Il y a bien un pilote dans l'avion. Un excellent pilote. Ce n'est pas un dictateur. Ceux qui vivent au Maroc le savent à commencer par mes proches qui sont du peuple. Il donne la méthode et les étapes à suivre pour que le train arrive à destination. Quand il a pris le pouvoir il y a 20 ans, il avait un pays rassemblé mais à construire économiquement et socialement. Je laisse de côté le problème du Sahara car l'ennemi algérien est toujours là avec sa raison d'être et fait office de frein. En 20 ans il a posé les fondations, étape réussie, les résultats sont là. Ses détracteurs n'ont qu'à la fermer. Il a trouvé les hommes qui ont travaillé en confiance avec lui.
L'émergence maintenant ? Il faut généraliser l'activité économique et diffuser ses résultats socialement. La méthode est scientifique et purement marocaine. Après le départ des islamistes dans un cadre démocratique, le travail peut commencer et le défi être relevé.
A celui qui nous a ressorti le mot "Makhzen" qu'on n'utilise plus entre vrais marocains, donc c'est un algérien, c'est ça l'héritage du Makhzen, on le reconnait, on l'aime, on le respecte, on en est fier et on travaille avec lui.
Dieu ne nous a pas donné de pétrole ni de gaz mais nous a donné des pilotes dans le pays.
الحمد لله و lلشكر لله



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/10/21 17:49 par chéri bibi.
9 octobre 2021 18:02
Tu as apporté les bonnes précisions. J'ai parlé de non dictature car souvent ceux qui attaquent les décisions royales évoquent "une décision arbitraire" vu que notre pouvoir est pyramidal de par la Constitution. Mais les Marocains veulent un Etat fort qui décide. Mais aussi un Etat où on vit sans terreur. Ce qui est le cas le cas aujourd'hui. Un équilibre difficile mais qui découle de notre Histoire.
Le mot Makhzen, il n'y a pas un communiqué de la junte algérienne où l'Etat du Maroc n'est pas désigné par le mot Makhzen. Dans leur tête c'est péjoratif car synonyme de féodalité. Le Marocain le voit comme sérieux, autorité et stabilité. Les "parents" dans une maison.
Citation
chéri bibi a écrit:
Le Maroc n'a jamais vécu en dictature, il y avait dans le passé de l'autoritarisme dans les années 60 et 70 du fait des menaces internes que constituait les gauchistes et une partie des panarabistes, heureusement pour nous cette période est derrière nous et on réussi avec le temps à allé de l'avant, il ne faut pas se leurrer sa Majesté comme son auguste père sont très progressiste, ils sont attachés aussi aux socles qui font tenir la société marocaine, il n'y a pas d'improvisation dans tout ce que fait le Roi et avant lui son auguste père.
N'en déplaise aux critiques de tout bords qui mangent souvent à différents râtelier, le Maroc sous la conduite de nos deux souverains à réussi à tenir bon, ce n'est pas pour rien que le monde investi dans notre économie, le libéralisme intelligent est inné au Maroc.
Le Makhzen est garant de la continuité de l'action des Sultans du Maroc de tout temps, et quand nous sommes passé à la monarchie cet outil que l'on appel Makhzen s'est plié à la volonté de nos trois souverains, le Maroc a ceci de spéciale qu'il ressemble à s'y méprendre à l'Inde ou au Mexique tant dans sa richesse ethnologique que culturelle, et cela Sa Majesté l'a inscrite dans le marbre de la Constitution de 2011.
Le Makhzen au Maroc est source de fierté, quand un bouffon de l'Est s'en prend au Makhzen c'est parce-qu'il ne veut pas frontalement s'en prendre à l'institution monarchique, car là il aurait tous les marocains sur son dos, c'est pour cette raison que tous les bouffons et faux marocains tapent systématiquement sur le Makhzen.
9 octobre 2021 18:12
Oui je partage ton opinion entièrement là dessus, je voulais juste précisé pour les naïfs qui sont rapides à dégainé la Gatlin sur la monarchie.
Tu sais en fait quand les bouffons Dafistes de l'est depuis 62 parlent du Makhzen en l'insultant cela réponds à deux motifs typique des idéologies marxisante.
Pour eux en séparant le Makhzen du mot peuple marocain ils croient semé le doute dans la tête de certains marocains qui ont peut le dire sont naïfs, croyant que ces bouffons leurs font une fleur en ne les insultants pas eux le marocain. Insulté les marocains tout de go ne paierai pas selon eux, alors pour pouvoir contourner cela, ils emploient le terme Makhzen, d'ailleurs tu peux constaté que dès qu'un faux marocain est pris la main dans le sac il va te traité d'agent du Makhzen, comme le font les orientaux quand ils traitent tout opposant d'agent du Mossad Grinning smiley
Ces bouffons de Dafistes et ceux qui les suivent n'ont aucune connaissance de l'Histoire, pour eux elle commence en 1962, d'où leurs point d'honneur à conserver les frontières hérités de la colonisation, vu qu'ils y sont gagnant ! Ils ne savent pas ce qu'est le Makhzen dans la société marocaine, ils ont une lecture marxiste qui les aveugles, étant aussi les héritiers de la france républicaine, dès qu'ils voient quelque chose qui s'apparente à la monarchie ils deviennent fou, c'est presque s'ils n'iraient pas chanté la marsellaise Grinning smiley

Pour en revenir au discours de Sa Majesté et à l'article en question, la route est tracé, je sais pas si le coup des 100 jours pour un gouvernement cela marche au Maroc, mais ce gouvernement ne va pas avoir 100 jours pour faire ses preuves, ce matin en allant acheté le pain j'ai vu qu'il avait augmenté de 50 centimes, il faudrait faire quelque chose de ce côté là.


Citation
AL MASSIRA a écrit:
Tu as apporté les bonnes précisions. J'ai parlé de non dictature car souvent ceux qui attaquent les décisions royales évoquent "une décision arbitraire" vu que notre pouvoir est pyramidal de par la Constitution. Mais les Marocains veulent un Etat fort qui décide. Mais aussi un Etat où on vit sans terreur. Ce qui est le cas le cas aujourd'hui. Un équilibre difficile mais qui découle de notre Histoire.
Le mot Makhzen, il n'y a pas un communiqué de la junte algérienne où l'Etat du Maroc n'est pas désigné par le mot Makhzen. Dans leur tête c'est péjoratif car synonyme de féodalité. Le Marocain le voit comme sérieux, autorité et stabilité. Les "parents" dans une maison.
9 octobre 2021 23:36
super ton com...mais le prix du pain n'a pas augmenté...sinon, oui, on attend beaucoup du nouveau gouvernement. Mais il faut une participation générale, on ne peut applaudir avec une seule main...
Citation
chéri bibi a écrit:
Oui je partage ton opinion entièrement là dessus, je voulais juste précisé pour les naïfs qui sont rapides à dégainé la Gatlin sur la monarchie.
Tu sais en fait quand les bouffons Dafistes de l'est depuis 62 parlent du Makhzen en l'insultant cela réponds à deux motifs typique des idéologies marxisante.
Pour eux en séparant le Makhzen du mot peuple marocain ils croient semé le doute dans la tête de certains marocains qui ont peut le dire sont naïfs, croyant que ces bouffons leurs font une fleur en ne les insultants pas eux le marocain. Insulté les marocains tout de go ne paierai pas selon eux, alors pour pouvoir contourner cela, ils emploient le terme Makhzen, d'ailleurs tu peux constaté que dès qu'un faux marocain est pris la main dans le sac il va te traité d'agent du Makhzen, comme le font les orientaux quand ils traitent tout opposant d'agent du Mossad Grinning smiley
Ces bouffons de Dafistes et ceux qui les suivent n'ont aucune connaissance de l'Histoire, pour eux elle commence en 1962, d'où leurs point d'honneur à conserver les frontières hérités de la colonisation, vu qu'ils y sont gagnant ! Ils ne savent pas ce qu'est le Makhzen dans la société marocaine, ils ont une lecture marxiste qui les aveugles, étant aussi les héritiers de la france républicaine, dès qu'ils voient quelque chose qui s'apparente à la monarchie ils deviennent fou, c'est presque s'ils n'iraient pas chanté la marsellaise Grinning smiley

Pour en revenir au discours de Sa Majesté et à l'article en question, la route est tracé, je sais pas si le coup des 100 jours pour un gouvernement cela marche au Maroc, mais ce gouvernement ne va pas avoir 100 jours pour faire ses preuves, ce matin en allant acheté le pain j'ai vu qu'il avait augmenté de 50 centimes, il faudrait faire quelque chose de ce côté là.
10 octobre 2021 14:51
Voilà les hommes ,les purs hommes de la Ummah . Aussitot dit ,aussitot fait .

Les paroles sont femelles et les faits sont màles. ( dit le proverbe )

Les caporaux : ( De grands vanteurs petits faiseurs ) Tabboune ( nous sommes la puissance qui fait peur

à tous les puissants du monde, qui lui courbent l'échine ) traduit de l'arabe . "nahnou alqowwa dariba ,al jababira

soujjadane roqqa'aa ". Tous les "comparses" à la téte de cet état majous ,n'éxcellent que dans des débilités ,

à mourir de rire !! les caporaux recrutent les "tonneaux" vides afin de paraitre mieux,et ils emprisonnent

les illuminés ,les académiques de l'Algérie !!
10 octobre 2021 15:10
Je sais pas si dans ta ville le prix du pain n'a pas augmenté, mais chez moi si, plus précisément le pain au blé tendre qui à l'origine est toujours plus cher que celui du pain normal, qui lui est resté inchangé, cela explique peut-être tes doutes, je consomme du pain au blé tendre.

Pour en revenir au discours royal adressé aux deux chambres (si je ne me trompe pas), comme l'ont signalés tous les intervenants précédents, il y a une volonté toujours renouvelé de la part du souverain d'allé de l'avant et d'éviter de regardé en arrière, un bon exemple dans cet article qui fait la synthèse :

LE MAROC, UN HAVRE DE PAIX ET UN PAYS QUI TRAVAILLE… FACE À UN VOISIN DANS LA TOURMENTE

[lecollimateur.ma]
Citation
KOVACK73 a écrit:
super ton com...mais le prix du pain n'a pas augmenté...sinon, oui, on attend beaucoup du nouveau gouvernement. Mais il faut une participation générale, on ne peut applaudir avec une seule main...
g
11 octobre 2021 00:03
'' d'où leurs point d'honneur à conserver les frontières hérités de la colonisation, vu qu'ils y sont gagnant ! ''
Le comble de la contradiction n'est-ce pas? Voilà un champion de l'idéologie marxiste (dilué il est vrai à la sauce nationaliste FLN) et tiers-mondiste, clamant partout où il passe son attachement viscéral au combat anti-colonial, et qui s'accroche encore plus viscéralement, dès lors qu'il s'agit du Sahara marocain (notamment oriental), à la sacro-sainte ... Intangibilité des frontières héritées de la colonisation! ...
Citation
chéri bibi a écrit:
Oui je partage ton opinion entièrement là dessus, je voulais juste précisé pour les naïfs qui sont rapides à dégainé la Gatlin sur la monarchie.
Tu sais en fait quand les bouffons Dafistes de l'est depuis 62 parlent du Makhzen en l'insultant cela réponds à deux motifs typique des idéologies marxisante.
Pour eux en séparant le Makhzen du mot peuple marocain ils croient semé le doute dans la tête de certains marocains qui ont peut le dire sont naïfs, croyant que ces bouffons leurs font une fleur en ne les insultants pas eux le marocain. Insulté les marocains tout de go ne paierai pas selon eux, alors pour pouvoir contourner cela, ils emploient le terme Makhzen, d'ailleurs tu peux constaté que dès qu'un faux marocain est pris la main dans le sac il va te traité d'agent du Makhzen, comme le font les orientaux quand ils traitent tout opposant d'agent du Mossad Grinning smiley
Ces bouffons de Dafistes et ceux qui les suivent n'ont aucune connaissance de l'Histoire, pour eux elle commence en 1962, d'où leurs point d'honneur à conserver les frontières hérités de la colonisation, vu qu'ils y sont gagnant ! Ils ne savent pas ce qu'est le Makhzen dans la société marocaine, ils ont une lecture marxiste qui les aveugles, étant aussi les héritiers de la france républicaine, dès qu'ils voient quelque chose qui s'apparente à la monarchie ils deviennent fou, c'est presque s'ils n'iraient pas chanté la marsellaise Grinning smiley

Pour en revenir au discours de Sa Majesté et à l'article en question, la route est tracé, je sais pas si le coup des 100 jours pour un gouvernement cela marche au Maroc, mais ce gouvernement ne va pas avoir 100 jours pour faire ses preuves, ce matin en allant acheté le pain j'ai vu qu'il avait augmenté de 50 centimes, il faudrait faire quelque chose de ce côté là.
11 octobre 2021 00:47
C'est une chose que la junte et son pendant politique le FLN marxiste se gause partout où elle passe, l'Algérie mecque des révolutionnaires, quels révolutionnaires ? En 1962 seul les possessions lusophones et espagnoles étaient encore sous le joug des colons, à part ça toute l'Afrique était indépendante. Grinning smiley
Sur le respect des frontières hérités du colonialisme il n'y a pas eu que l'Algérie qui était satisfaite de se retrouvé avec dix fois la taille original d'avant la venue des french, mais d'autres pays créés de toutes pièces à qui on a affublé des territoires qui feraient pâlir de jalousie la Chine. C'est pour cette raison que certains de ces pays ont fait bloque derrière l’Éthiopie du Négus (qui lui aussi était gagnant des nouvelles frontières italiennes) pour geler le processus de remise en cause des frontières issus de la colonisation.

Pour en revenir au discours de Sa Majesté, c'est toujours la parole qui précède les actes, avec Sa Majesté comme avant lui Feu son père, il n'y a pas de blabla ou de discours sans queues ni tête, c'est du concret, il a dit que le Maroc allait allé de l'avant et que le versant sociale allait prendre de la place dans les budgets et la politique économique futur. Je n'oublie pas aussi la transition énergétique, qui est facteur de progrès et innovation, bref, un discours optimiste qui appel les forces vives et le gouvernement à aller de l'avant et ne pas rester confiné dans l'économie de rente.


Citation
gustavo321 a écrit:
'' d'où leurs point d'honneur à conserver les frontières hérités de la colonisation, vu qu'ils y sont gagnant ! ''
Le comble de la contradiction n'est-ce pas? Voilà un champion de l'idéologie marxiste (dilué il est vrai à la sauce nationaliste FLN) et tiers-mondiste, clamant partout où il passe son attachement viscéral au combat anti-colonial, et qui s'accroche encore plus viscéralement, dès lors qu'il s'agit du Sahara marocain (notamment oriental), à la sacro-sainte ... Intangibilité des frontières héritées de la colonisation! ...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook