Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
La différence de traitement entre les filles et garçons par les mères
26 septembre 2020 13:46
Salem ´aleykum wa Rahma
J’espère que vous allez bien. Je voudrai vous parler d’un sujet dont je pense nombre de nous souffre.
Comme c’est dit dans le titre c’est par rapport au traitement injuste dont fait preuve les parents (souvent la mère) à l’égard de leurs enfants.

Je vous en parle car je voulais avoir vos points de vue et expérience sur ce sujet.
Issu d’une famille marocaine ( chleuh important de le préciser car les familles arabes marocaines divergent de nous sur plsrs domaines j’y reviendrai plus tard), ma mère nous a tjr traités moi et ma sœur comme de simples outils a ménage, vaisselle, courses.
Je m’explique très jeune elle nous a inculquée les valeurs qu’elle même a reçu de ses parents à savoir ( une femme doit savoir tenir le foyer (ce qui est une très bonne chose je dis pas le contraire) ne pas répondre ou argumenter avec ses frères en cas de dispute tjr la ferme même si ils sont en tords car les hommes n’aiment pas qu’on leur tienne tête, bla-bla-bla tous ce que vous savez déjà.

Mais à l’aube de mes 25 ans il y a tjrs ce petit pincement au cœur quand je vois comment ma mère me traite comparé aux restes des garçons. Elle me rabaisse systématiquement de façon très cruelle pck j’ai omis de faire qlq chose. Moi et ma sœur l’avons tjrs plus aidée que ses 5garcons c’est nous les filles qui allons faire les courses, payons les factures, les billets d’avion de ma mère pour le bled mais même avec ça on sera tjr inférieur et inutile face à ses fils qui eux ne bougent absolument pas le petit doigts.
Par exemple quand elle va demander à mon frère d’aller acheter qlq chose dehors ( ce qui est très rare pck elle passe par les filles d’abord pck vous comprenez c’est aux filles de le faire et pas aux garçons même quand ils s’agit d’aller au charbon) elle va lui demander d’une façon tellement douce en implorant qu’Allah le récompense etc.. et quant à ses filles elle leur demande d’une façon très sèche, en mode t’a rien à attendre de moi car c’est ton boulot.
Je sais que c’est en partie a cause de son éducation qu’elle a reçu au Maroc (elle a été élevé par des gens d’il y a 70 ans) reclus dans les montagnes du Souss à faire paître les moutons et allez chercher de l’argan

Et je me dis subhn’Allah quel dhulm, quelle injustice dont elle fait preuve envers nous, ses filles. Tu peux préférer un enfant sur un autre pck il est plus pieux ou pck il te traite mieux que l’autre mais dans aucun des cas tu dois le montrer ou l’extérioriser sinon tu fais preuve d’injustice envers les enfants.

Un jour on parlait de ça je lui dis que c’était pas islamique comment les gens de chez nous traiter les filles, elle m’a répondu quelque chose de très choquant mais très emblème de sa pensée, elle m’a dit « La femme est remplie de honte ou qu’elle soit la honte est avec elle, elle peut sortir de chez elle est venir avec un gros ventre » j’étais tellement choquée d’entendre ça. En gros elle peut sortir de chez elle forniqué avec un gars et revenir chez elle enceinte alors que les garçons peuvent tout faire ils ne ramèneront jamais la honte à la famille. A ce moment là j’ai su que c’était perdu d’avance. Au lieu de dire les filles ça reste tjr auprès des parents mêmes mariées elles seront tjr la prendre de leur nouvelles les aider dans toutes les situations.

je me suis fait la remarque qu’aimer un parent « ça se gagne » et ce n’est pas inée ou naturel. Comprenez moi bien je dis pas que j’aime pas ma mère au contraire mais je me dis qu’on peut tellement comprendre les gens qui n’ont absolument aucun amour envers leurs parents du fait des agissement de ces derniers.

J’ai précisé que c’était un phénomène qui touchait principalement les chleuh car c’est ce que j’ai vu de ces familles qui alors que les familles arabes marocaine c’est tout le contraire

Voilà voilà j’ai à peu près dis ce que j’avais en tête. Dites moi ce que vous penser et surtout vos expériences ça m’intéresse
G
26 septembre 2020 13:49
J'ai crée un topic sur ca. Tu l'as vu?
26 septembre 2020 13:50
Et bah si un jour tu as des enfants tu les élèvera différemment de ce que tu as vécu il y'a pas grand chose à dire faut pas garder de rancoeur envers ta mère.
G
26 septembre 2020 13:51
[www.yabiladi.com]

Mon topic peut paraître vulgaire, c'était un coup de gueule.

Les femmes reproduisent souvent ce genre de schéma hyper sexiste. C'est dommage. On a besoin d'elles pour casser ce genre de schéma mais elles font le contraire. La fille c'est Cendrillon et le garçon un Prince.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/09/20 14:00 par Glaby93.
G
26 septembre 2020 13:52
Oui, mais il serait bien que les gens sachent qu'ils produisent du mal en se comportant ainsi. Ca me dégoûte.
Citation
MrSoso a écrit:
Et bah si un jour tu as des enfants tu les élèvera différemment de ce que tu as vécu il y'a pas grand chose à dire faut pas garder de rancoeur envers ta mère.
U
26 septembre 2020 13:52
Salam,

C est triste. A vous de casser ce schéma de transmission avec vos enfants en ne reproduisant pas cela.
G
26 septembre 2020 13:58
"Moi et ma sœur l’avons tjrs plus aidée que ses 5garcons c’est nous les filles qui allons faire les courses, payons les factures, les billets d’avion de ma mère pour le bled mais même avec ça on sera tjr inférieur et inutile face à ses fils qui eux ne bougent absolument pas le petit doigts."

Si on suit la logique de ta mère. Elle est censée se reposer sur ses FILS pour les questions financières. Elle vous demande de faire le ménage et profite de votre financière?

Là c'est trop. Vos frères foutent quoi?

Maintenant je comprends mieux pourquoi il y a des fils pourris gâtés et méprisant des femmes qui sont souvent d'origine maghrébine ou subsaharienne... qui se croient tout permis envers les femmes... les mêmes qui souvent(pas tous) importunent les femmes dans la rue...

C'est triste de le dire mais les Occidentaux sont plus cléments et respectueux des femmes !

Merde, j'en ai ras le cul, mères qui reproduisent le schéma dont elles sont victimes. Certes, elles sont victimes. Mais peut-être qu'il faudrait se questionner sur l'éducation et le bien-fondé de celle-ci, qu'elles inculquent à leurs enfants ?

Il n'y a pas de remise en question ? Que de l'exécution ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/09/20 14:01 par Glaby93.
26 septembre 2020 13:59
Non et je vais me faire un plaisir de le lire. Thanks !
Citation
Glaby93 a écrit:
J'ai crée un topic sur ca. Tu l'as vu?
G
26 septembre 2020 13:59
Exactement

Malheureusement, c'est ancré dans notre culture, beaucoup de maghrébines et d'Africaines sub, vont refaire le même schéma.


Citation
Utopia20 a écrit:
Salam,

C est triste. A vous de casser ce schéma de transmission avec vos enfants en ne reproduisant pas cela.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 26/09/20 14:02 par Glaby93.
G
26 septembre 2020 14:00
J'ai mis le lien du topic en haut.
Citation
JusteDePassage122 a écrit:
Non et je vais me faire un plaisir de le lire. Thanks !
26 septembre 2020 14:02
3 de mes 5 frères sont mariés donc elle leur demande rien car ils ont aussi leur dépenses avec leurs enfants etc mais les 2 autres travaillent mais contribue pratiquement en rien dans les courses et autres
Citation
Glaby93 a écrit:
"Moi et ma sœur l’avons tjrs plus aidée que ses 5garcons c’est nous les filles qui allons faire les courses, payons les factures, les billets d’avion de ma mère pour le bled mais même avec ça on sera tjr inférieur et inutile face à ses fils qui eux ne bougent absolument pas le petit doigts."

Si, si on suit la logique de ta mère. Elle est censée se reposer sur ses FILS pour les questions financières. Elle vous demande de faire le ménage et profite de votre financière?

Là c'est trop. Vos frères foutent quoi?

Maintenant je comprends mieux pourquoi il y a des fils pourri gâtés et méprisant des femmes qui sont souvent d'origine maghrébine ou subsaharienne... qui se croient tout permis envers les femmes... les mêmes qui souvent(pas tous) importunent les femmes dans la rue...

C'est triste de le dire mais les Occidentaux sont plus cléments et respectueux des femmes !

Merde, j'en ai ras le cul, mères qui reproduisent le schéma dont elles sont victimes. Certes, elles sont victimes. Mais peut-être qu'il faudrait se questionner sur l'éducation et le bien-fondé de celle-ci, qu'elles inculquent à leurs enfants ?

Il n'y a pas de remise en question ? Que de l'exécution ?
G
26 septembre 2020 14:02
Et demande à vous?
Citation
JusteDePassage122 a écrit:
3 de mes 5 frères sont mariés donc elle leur demande rien car ils ont aussi leur dépenses avec leurs enfants etc mais les 2 autres travaillent mais contribue pratiquement en rien dans les courses et autres
26 septembre 2020 14:04
C’est propre à toutes les sociétés avec plus ou moins d’égalité entre les filles et les garçons. Ça change petit à petit. Ce n’est pas particulier aux sociétés musulmanes.
26 septembre 2020 14:09
Salam,
Nous c'était carrément l'inverse les garçons avons plus de 10ans d écart avec les filles donc les taches ménagères c était pour nous et elles les petites princesses, nos copains se moquaient de nois car on devait aider à faire la vaisselle, faire les escalier....et maintenant c est tt le monde qui s occupe des parents à tour de rôle que ce soit course, paperasses mais les filles s investissent encore plus que nous maintenant
Citation
JusteDePassage122 a écrit:
Salem ´aleykum wa Rahma
J’espère que vous allez bien. Je voudrai vous parler d’un sujet dont je pense nombre de nous souffre.
Comme c’est dit dans le titre c’est par rapport au traitement injuste dont fait preuve les parents (souvent la mère) à l’égard de leurs enfants.

Je vous en parle car je voulais avoir vos points de vue et expérience sur ce sujet.
Issu d’une famille marocaine ( chleuh important de le préciser car les familles arabes marocaines divergent de nous sur plsrs domaines j’y reviendrai plus tard), ma mère nous a tjr traités moi et ma sœur comme de simples outils a ménage, vaisselle, courses.
Je m’explique très jeune elle nous a inculquée les valeurs qu’elle même a reçu de ses parents à savoir ( une femme doit savoir tenir le foyer (ce qui est une très bonne chose je dis pas le contraire) ne pas répondre ou argumenter avec ses frères en cas de dispute tjr la ferme même si ils sont en tords car les hommes n’aiment pas qu’on leur tienne tête, bla-bla-bla tous ce que vous savez déjà.

Mais à l’aube de mes 25 ans il y a tjrs ce petit pincement au cœur quand je vois comment ma mère me traite comparé aux restes des garçons. Elle me rabaisse systématiquement de façon très cruelle pck j’ai omis de faire qlq chose. Moi et ma sœur l’avons tjrs plus aidée que ses 5garcons c’est nous les filles qui allons faire les courses, payons les factures, les billets d’avion de ma mère pour le bled mais même avec ça on sera tjr inférieur et inutile face à ses fils qui eux ne bougent absolument pas le petit doigts.
Par exemple quand elle va demander à mon frère d’aller acheter qlq chose dehors ( ce qui est très rare pck elle passe par les filles d’abord pck vous comprenez c’est aux filles de le faire et pas aux garçons même quand ils s’agit d’aller au charbon) elle va lui demander d’une façon tellement douce en implorant qu’Allah le récompense etc.. et quant à ses filles elle leur demande d’une façon très sèche, en mode t’a rien à attendre de moi car c’est ton boulot.
Je sais que c’est en partie a cause de son éducation qu’elle a reçu au Maroc (elle a été élevé par des gens d’il y a 70 ans) reclus dans les montagnes du Souss à faire paître les moutons et allez chercher de l’argan

Et je me dis subhn’Allah quel dhulm, quelle injustice dont elle fait preuve envers nous, ses filles. Tu peux préférer un enfant sur un autre pck il est plus pieux ou pck il te traite mieux que l’autre mais dans aucun des cas tu dois le montrer ou l’extérioriser sinon tu fais preuve d’injustice envers les enfants.

Un jour on parlait de ça je lui dis que c’était pas islamique comment les gens de chez nous traiter les filles, elle m’a répondu quelque chose de très choquant mais très emblème de sa pensée, elle m’a dit « La femme est remplie de honte ou qu’elle soit la honte est avec elle, elle peut sortir de chez elle est venir avec un gros ventre » j’étais tellement choquée d’entendre ça. En gros elle peut sortir de chez elle forniqué avec un gars et revenir chez elle enceinte alors que les garçons peuvent tout faire ils ne ramèneront jamais la honte à la famille. A ce moment là j’ai su que c’était perdu d’avance. Au lieu de dire les filles ça reste tjr auprès des parents mêmes mariées elles seront tjr la prendre de leur nouvelles les aider dans toutes les situations.

je me suis fait la remarque qu’aimer un parent « ça se gagne » et ce n’est pas inée ou naturel. Comprenez moi bien je dis pas que j’aime pas ma mère au contraire mais je me dis qu’on peut tellement comprendre les gens qui n’ont absolument aucun amour envers leurs parents du fait des agissement de ces derniers.

J’ai précisé que c’était un phénomène qui touchait principalement les chleuh car c’est ce que j’ai vu de ces familles qui alors que les familles arabes marocaine c’est tout le contraire

Voilà voilà j’ai à peu près dis ce que j’avais en tête. Dites moi ce que vous penser et surtout vos expériences ça m’intéresse
*
26 septembre 2020 14:12
Salam aleykoum les anciens ont souvent plus élever leurs enfants d'après une culture une tradition et non par rapport à l'Islam en priorité
Ce que tu décris n'existe pas essentiellement chez les
Shleuhs.. ce mode d'éducation existe aussi chez les familles marocaines arabe
dans l'islam on éduque et on élève nos enfants de façon juste que ce soit fille ou garçon .. que ce soit quelqu'un de pieux ou moins pieu... et tout le monde a les mêmes obligations envers leurs parents...
Ce que tu décris fait penser à l'époque de l'ignorance ou la fille était considéré comme une créature inférieure
el hamdoulilah l'islam à corriger cela...
Montre-lui des versets du Coran des hadiths qui parle des parents qui doivent obligatoirement être juste envers leurs enfants.
26 septembre 2020 14:13
Te plains pas, moi j'étais fille unique avec 5 garçons qui n'en glandé pas une , plus mon père qui savait même pas où était rangé une tasse à café, alors tu vois le genre.
Toi au moins tu avais des sœurs.

Citation
JusteDePassage122 a écrit:
Salem ´aleykum wa Rahma
J’espère que vous allez bien. Je voudrai vous parler d’un sujet dont je pense nombre de nous souffre.
Comme c’est dit dans le titre c’est par rapport au traitement injuste dont fait preuve les parents (souvent la mère) à l’égard de leurs enfants.

Je vous en parle car je voulais avoir vos points de vue et expérience sur ce sujet.
Issu d’une famille marocaine ( chleuh important de le préciser car les familles arabes marocaines divergent de nous sur plsrs domaines j’y reviendrai plus tard), ma mère nous a tjr traités moi et ma sœur comme de simples outils a ménage, vaisselle, courses.
Je m’explique très jeune elle nous a inculquée les valeurs qu’elle même a reçu de ses parents à savoir ( une femme doit savoir tenir le foyer (ce qui est une très bonne chose je dis pas le contraire) ne pas répondre ou argumenter avec ses frères en cas de dispute tjr la ferme même si ils sont en tords car les hommes n’aiment pas qu’on leur tienne tête, bla-bla-bla tous ce que vous savez déjà.

Mais à l’aube de mes 25 ans il y a tjrs ce petit pincement au cœur quand je vois comment ma mère me traite comparé aux restes des garçons. Elle me rabaisse systématiquement de façon très cruelle pck j’ai omis de faire qlq chose. Moi et ma sœur l’avons tjrs plus aidée que ses 5garcons c’est nous les filles qui allons faire les courses, payons les factures, les billets d’avion de ma mère pour le bled mais même avec ça on sera tjr inférieur et inutile face à ses fils qui eux ne bougent absolument pas le petit doigts.
Par exemple quand elle va demander à mon frère d’aller acheter qlq chose dehors ( ce qui est très rare pck elle passe par les filles d’abord pck vous comprenez c’est aux filles de le faire et pas aux garçons même quand ils s’agit d’aller au charbon) elle va lui demander d’une façon tellement douce en implorant qu’Allah le récompense etc.. et quant à ses filles elle leur demande d’une façon très sèche, en mode t’a rien à attendre de moi car c’est ton boulot.
Je sais que c’est en partie a cause de son éducation qu’elle a reçu au Maroc (elle a été élevé par des gens d’il y a 70 ans) reclus dans les montagnes du Souss à faire paître les moutons et allez chercher de l’argan

Et je me dis subhn’Allah quel dhulm, quelle injustice dont elle fait preuve envers nous, ses filles. Tu peux préférer un enfant sur un autre pck il est plus pieux ou pck il te traite mieux que l’autre mais dans aucun des cas tu dois le montrer ou l’extérioriser sinon tu fais preuve d’injustice envers les enfants.

Un jour on parlait de ça je lui dis que c’était pas islamique comment les gens de chez nous traiter les filles, elle m’a répondu quelque chose de très choquant mais très emblème de sa pensée, elle m’a dit « La femme est remplie de honte ou qu’elle soit la honte est avec elle, elle peut sortir de chez elle est venir avec un gros ventre » j’étais tellement choquée d’entendre ça. En gros elle peut sortir de chez elle forniqué avec un gars et revenir chez elle enceinte alors que les garçons peuvent tout faire ils ne ramèneront jamais la honte à la famille. A ce moment là j’ai su que c’était perdu d’avance. Au lieu de dire les filles ça reste tjr auprès des parents mêmes mariées elles seront tjr la prendre de leur nouvelles les aider dans toutes les situations.

je me suis fait la remarque qu’aimer un parent « ça se gagne » et ce n’est pas inée ou naturel. Comprenez moi bien je dis pas que j’aime pas ma mère au contraire mais je me dis qu’on peut tellement comprendre les gens qui n’ont absolument aucun amour envers leurs parents du fait des agissement de ces derniers.

J’ai précisé que c’était un phénomène qui touchait principalement les chleuh car c’est ce que j’ai vu de ces familles qui alors que les familles arabes marocaine c’est tout le contraire

Voilà voilà j’ai à peu près dis ce que j’avais en tête. Dites moi ce que vous penser et surtout vos expériences ça m’intéresse
26 septembre 2020 14:18
Il y a des parents injustes qui privilégient les traditions archaïques à l'équité et la justice que prône l'islam.

Rien à cirer que la mère ait vécue la même chose, je trouve ça même trop facile de le mettre en avant pour justifier l'injustifiable.

Je n'ai aucune tolérance là dessus et l'assume complètement.

Si elle a été victime là elle devient bourreau et c'est l'enfant qui en pâtit et c'est pour lui que j'ai de la peine car il n'a rien demandé.

Une fois qu'on est en mesure de comprendre les choses, je pense qu'il ne faut pas hésiter à faire des rappels aux parents avec sources à l'appui et ce n'est pas ce qui manque.

Ils verront de leurs yeux l'importance et l'obligation du bon traitement à avoir envers l'enfant et ce indépendamment de son genre.

Laisser passer ces comportements c'est cautionner et laisser ses parents se fourvoyer car ils rendront des comptes sur leur maltraitance et injustice.
" Il ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi face à des gens de mauvaise foi " Feu sa Majesté le Roi HASSAN II
26 septembre 2020 14:27
Comme quoi, on accuse souvent les hommes, mais l'origine du mal vient toujours de la femme ...

Ceci dit, si l'homme portait réellement ses couilles, les femmes n'oseraient pas avoir ce genre de comportement, mais bon, ça, c'est une autre histoire ...

Citation
Glaby93 a écrit:
[www.yabiladi.com]

Mon topic peut paraître vulgaire, c'était un coup de gueule.

Les femmes reproduisent souvent ce genre de schéma hyper sexiste. C'est dommage. On a besoin d'elles pour casser ce genre de schéma mais elles font le contraire. La fille c'est Cendrillon et le garçon un Prince.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/09/20 14:28 par Citronnus.
26 septembre 2020 14:30
C’est pour ces raisons qu’on a beaucoup de maghrébines hypersensibles aussi
a
26 septembre 2020 14:31
elle avait une seule sœur ...

j espère que ta mère n est pas si monstrueuse que la sienne et qu elle ne compte pas sur toi pour les dépenses

Citation
LaSienne a écrit:
Te plains pas, moi j'étais fille unique avec 5 garçons qui n'en glandé pas une , plus mon père qui savait même pas où était rangé une tasse à café, alors tu vois le genre.
Toi au moins tu avais des sœurs.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook