Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Developper la confiance en soi de ses enfants
S
18 novembre 2020 11:02
Salam les yabizzzz

Selon vous de quelle manière offrir les outils à ses enfants pour développer au mieux leur confiance en soi ?

Quand on voit le nombre d’adulte manquant de confiance en soi, alors que bien souvent cela remonte depuis l’enfance, comment faire pour Mettre toutes les chances du côté de nos bambins ??

Thanks Smiling Smiley
18 novembre 2020 11:14
Salam

La meilleure façon selon moi, leurs permettre d'être eux même, tout simplement..

C'est souvent parce qu'on est trop inquiets, nous, parents, qu'on projettent certaines choses sur nos enfants. On barricade, on ferme, on interdit, parfois sans se poser la question de savoir si c'est vraiment nécessaire.

Si on à des valeurs ancrées, elle feront forcément échos en eux, donc se faire confiance, accompagner. Les enfants voient, sont curieux... Si on leurs offrent la paix, ils seront serein et grandiront dans la confiance de ce qu'ils sont capable de produire.

C'est facile à dire comme ça, selon le vécu de chacun c'est pas si évident, j'imagine. Mais avec des efforts insha Allah c'est tout à fait réalisable

Puisse Dieu nous faciliter leurs éducation.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/11/20 11:17 par أزهر.
18 novembre 2020 11:14
Wa aleykoum salam wa rahmatullah wa barakatuh

La valorisation
Leur dire qu'ils sont beaux belles, dire que ce qu'il font c'est bien, ils sont capable de faire des choses.
Ne pas les rabaisser, leur donner l'affection et leur accorder de la confiance.
Si ils font une erreur essayer de pas les blâmer si possible
Après faut pas en faire des enfants roi ^^'

Je n'ai pas d'enfants donc à prendre comme de simple conseils ^^
Citation
Sabrina_marooc a écrit:
Salam les yabizzzz

Selon vous de quelle manière offrir les outils à ses enfants pour développer au mieux leur confiance en soi ?

Quand on voit le nombre d’adulte manquant de confiance en soi, alors que bien souvent cela remonte depuis l’enfance, comment faire pour Mettre toutes les chances du côté de nos bambins ??

Thanks Smiling Smiley
a
18 novembre 2020 11:19
3alaykoum salam,

-Créer des épreuves pour eux en leur faisant croire que c'est de vrais épreuves, les laisser tout résoudre tout seul, leur donner des conseils s'ils ont en besoin. Bien sûr toujours avoir un contrôle sur l'épreuve en cas de dérapage.

-Art martiaux et entrainement à la maison, souplesse et réflexe y compris.

-Les pousser à agir quand quelque chose se passe à l'extérieure tout en gardant un œil sur eux en cas de danger, les pousser à aider les gens par pur altruisme (aider à soulever des sacs, aider à traverser, etc...)

-Leurs donner des responsabilités assez simple, comme vous réveiller tôt, ou vous aider à soulever un meuble...

-Leur bourrer le crâne d'héroïsme, d'altruisme et de justice, et leur expliquer que le courage c'est le fait de savoir vaincre ces peurs. Leur expliquer que la vie n'est pas facile, que c'est normal d'avoir peur, d'être faible à un moment donné, et de pleurer, mais qu'il faut savoir se relever

Citation
Sabrina_marooc a écrit:
Salam les yabizzzz

Selon vous de quelle manière offrir les outils à ses enfants pour développer au mieux leur confiance en soi ?

Quand on voit le nombre d’adulte manquant de confiance en soi, alors que bien souvent cela remonte depuis l’enfance, comment faire pour Mettre toutes les chances du côté de nos bambins ??

Thanks Smiling Smiley
18 novembre 2020 11:33
Le théatre



Citation
Sabrina_marooc a écrit:
Salam les yabizzzz

Selon vous de quelle manière offrir les outils à ses enfants pour développer au mieux leur confiance en soi ?

Quand on voit le nombre d’adulte manquant de confiance en soi, alors que bien souvent cela remonte depuis l’enfance, comment faire pour Mettre toutes les chances du côté de nos bambins ??

Thanks Smiling Smiley
18 novembre 2020 12:23
Salam,

Les français sont les champions du pessimisme et du manque de confiance. Une étude a montré il y a quelques années que cela prenait racine à l'école. Notamment le système lié à la notation qui fait perdre confiance aux enfants.

Donc, il faut déjà revoir notre manière de penser car l'école puis la société nous a assurément contaminés.

Pour les enfants, je pense qu'il faut leur parler positivement:

* encourager suite à un échec et ne pas blâmer. Revoir même le mot échec en le remplaçant par un mot neutre: une expérience, une étape, un test, etc...
* ne leur fixer que des objectifs atteignables
* les laisser gagner quand tu joues avec eux
* les inciter au travail collectif et non au travail individuel
* les laisser s'exprimer librement
* les laisser exprimer et développer leurs gouts "artistiques"
* déconstruire l'exigence d'être le premier et le meilleur partout, il faut tout simplement leur apprendre à être débrouillards
* discuter avec eux en développant leur esprit critique, qu'ils détectent d'eux-mêmes les pièges de la société et qu'ils apprennent à s'en prémunir


Les mots sont importants, surtout chez les enfants. Ils faut les encourager, les féliciter, les motiver. J'étais malheureux à l'école que j'ai toujours détestée. El Hamdoulillah ma mère m'a toujours parlé positivement, c'est ce qui m'a aidé à surmonter l'essentiel.
18 novembre 2020 13:37
Salam

Pour ma part, je pense qu'il faut éviter de les mettre dans une bulle. La vie est difficile et faut leur apprendre dès leur jeune âge.

J'ai eu des parents qui m'ont enfermé dans une bulle à m'expliquer que tant qu'on est gentil et convenable, qu'on travaille bien à l'école, on a tout ce qu'on veut ensuite. J'ai découvert bien assez tôt que c'était archi faux. La méchanceté fait parti de ce monde et faut pouvoir conjuguer avec. Et en m'enfermant dans cette bulle, mes parents ne m'ont jamais appris à me défendre.

Il y a aussi des parents qui sont trop dans le négatif. N'apprennent que le mauvais à leurs enfants pour qu'ils puissent se défendre dans la vie. Mais ces enfants là n'arrivent pas non plus à voir le bien dans leur vie. ça ne va pas non plus.

Je pense que l'idéal, c'est d'être dans ce juste milieu. Expliquer à nos enfants que dans la vie, il y a des trucs qui sont bien et d'autres qui ne le sont pas. Des fois, on passe de bonnes journées et des fois pas du tout. Et que c'est comme ça la vie. Que quand ça ne va pas, faut pas rester seul, faut parler, trouver de l'aide autour, se prémunir du mal, apprendre à prendre du recul ... Et assumer. Que quand tout va bien, ben en profiter aussi.

Faut leur apprendre la réalité. Et leur apprendre à prendre une journée à la fois. Ne pas se projeter. Je t'en ai déjà parlé en MP ce matin. Les gens se placent bien souvent dans un imaginaire qui n'existe pas. Et en font tout un drame. Faut apprendre à se focaliser sur ce qui est, pas sur ce qui devrait être ou devra être ... Prendre une chose à la fois.

Il y a un temps pour tout.

Et ne pas s'accrocher à nos enfants. Ne pas les rendre dépendants de nous. On ne fait pas des enfants pour les garder pour soi. Un jour, ils doivent être capables pour prendre leur envol, affronter cette vie. Faut dire à nos enfants qu'un jour ils quitteront la maison. ça doit devenir un but à atteindre.
18 novembre 2020 16:51
Salam

Moi je leur dis qu'ils sont intelligents comme leur père Cool ptdr




Plus sérieusement, je n'ai pas de sujet tabou avec mes enfants, on peut tout discuter, une fois ils m'ont dit qu'ils en avaient marre d'être musulmans car trop de contraintes (manger halal,...) ptdr Oups . L'avantage est que ça favorise la réflexion et ne pas prendre les choses tel qu'on nous les présente...

Il faut développer leur intelligence avec des jeux, des défis, des challenges en contrepartie de récompenses et surtout il faut les féliciter, c'est très important. Il ne faut pas tomber dans l'excès de félicitations car ça perd sa valeur...

Il faut qu'ils fassent du sport, manger sain pour ne pas tomber dans obésité, leur donner le goût de la lecture de livres, les emmener à la librairie pour choisir les livres qu'ils souhaitent lires, leur sélectionner des livres à la fois amusants et instructifs.

Il faut aussi les laisser vivre avec leur époque, jeux vidéo, internet, tv,... Mais il faut surveiller ça discrètement et encadrer. Il faut leur apprendre que la confiance est la base de votre relation, et que le mensonge est interdit que ça soit pour l'adulte ou l'enfant...

L'enfant est un projet de construction sur le long terme Winking smiley
J
18 novembre 2020 17:33
Salam aleykum Magnéto

"J'étais malheureux à l'école que j'ai toujours détestée. "
Pourquoi ?
Tu détestais l'école pendant toute ta scolarité ?

Pour ton commentaire : Welcome
Les parents ne devraient pas se reposer uniquement sur l'école ... grosse erreur.
Citation
Magneto* a écrit:
Salam,

Les français sont les champions du pessimisme et du manque de confiance. Une étude a montré il y a quelques années que cela prenait racine à l'école. Notamment le système lié à la notation qui fait perdre confiance aux enfants.

Donc, il faut déjà revoir notre manière de penser car l'école puis la société nous a assurément contaminés.

Pour les enfants, je pense qu'il faut leur parler positivement:

* encourager suite à un échec et ne pas blâmer. Revoir même le mot échec en le remplaçant par un mot neutre: une expérience, une étape, un test, etc...
* ne leur fixer que des objectifs atteignables
* les laisser gagner quand tu joues avec eux
* les inciter au travail collectif et non au travail individuel
* les laisser s'exprimer librement
* les laisser exprimer et développer leurs gouts "artistiques"
* déconstruire l'exigence d'être le premier et le meilleur partout, il faut tout simplement leur apprendre à être débrouillards
* discuter avec eux en développant leur esprit critique, qu'ils détectent d'eux-mêmes les pièges de la société et qu'ils apprennent à s'en prémunir


Les mots sont importants, surtout chez les enfants. Ils faut les encourager, les féliciter, les motiver. J'étais malheureux à l'école que j'ai toujours détestée. El Hamdoulillah ma mère m'a toujours parlé positivement, c'est ce qui m'a aidé à surmonter l'essentiel.
18 novembre 2020 17:41
Wa alaikoum salam J.V. (ça fait drôle de s'adresser à deux lettres Perplexe)

Je n'aimais pas la contrainte, l'autorité, les devoirs. Et surtout les notes. Ça me rendait malade.



Citation
J. V. a écrit:
Salam aleykum Magnéto

"J'étais malheureux à l'école que j'ai toujours détestée. "
Pourquoi ?
Tu détestais l'école pendant toute ta scolarité ?

Pour ton commentaire : Welcome
Les parents ne devraient pas se reposer uniquement sur l'école ... grosse erreur.
J
18 novembre 2020 20:28
lol je t'autorise à m'appeler "j'y vais" Grinning smiley

" Je n'aimais pas la contrainte, l'autorité, les devoirs. Et surtout les notes. Ça me rendait malade."
Réticent meme lorsque tes profs étaient justes et bienveillants ????

Tu t'ennuyais ?

Et aujourd'hui, comment est ton apport avec la contrainte et l'autorité ?
Citation
Magneto* a écrit:
Wa alaikoum salam J.V. (ça fait drôle de s'adresser à deux lettres Perplexe)

Je n'aimais pas la contrainte, l'autorité, les devoirs. Et surtout les notes. Ça me rendait malade.
18 novembre 2020 21:35
Bien sûr j’avais des préférences avec certains profs. Mais en général je ne les aimais pas. Je faisais le minimum pour passer sous les radars 😅.

Je m’ennuyais dans certains cours oui.

Aujourd’hui je discerne l’autorité qui exerce son rôle dans l’intérêt commun et je la respecte tant qu’elle est juste. Par contre j’ai évolué en essayant toujours de me défaire des contraintes. J’entends par contrainte tout ce que je dois faire à contre cœur; sans confondre avec les obligations qui s’imposent à chacun de nous...

Toi je te vois comme élève modèle, sage comme une image Perplexe, ai-je tort ?


Citation
J. V. a écrit:
lol je t'autorise à m'appeler "j'y vais" Grinning smiley

" Je n'aimais pas la contrainte, l'autorité, les devoirs. Et surtout les notes. Ça me rendait malade."
Réticent meme lorsque tes profs étaient justes et bienveillants ????

Tu t'ennuyais ?

Et aujourd'hui, comment est ton apport avec la contrainte et l'autorité ?
J
18 novembre 2020 21:59
" Aujourd’hui je discerne l’autorité qui exerce son rôle dans l’intérêt commun et je la respecte tant qu’elle est juste. Par contre j’ai évolué en essayant toujours de me défaire des contraintes. J’entends par contrainte tout ce que je dois faire à contre cœur; sans confondre avec les obligations qui s’imposent à chacun de nous..."

Je vois.


" Toi je te vois comme élève modèle, sage comme une image perplexe, ai-je tort ?"

Grinning smiley oui. Sûrement parce que mes profs étaient justes et intéressants.
A l'extérieur, espiègle, casse- cou et trop curieuse Grinning smiley

Citation
Magneto* a écrit:
Bien sûr j’avais des préférences avec certains profs. Mais en général je ne les aimais pas. Je faisais le minimum pour passer sous les radars 😅.

Je m’ennuyais dans certains cours oui.

Aujourd’hui je discerne l’autorité qui exerce son rôle dans l’intérêt commun et je la respecte tant qu’elle est juste. Par contre j’ai évolué en essayant toujours de me défaire des contraintes. J’entends par contrainte tout ce que je dois faire à contre cœur; sans confondre avec les obligations qui s’imposent à chacun de nous...

Toi je te vois comme élève modèle, sage comme une image Perplexe, ai-je tort ?
S
19 novembre 2020 10:48
Super interessant !! Merci à tous Smiling Smiley
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook