Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Déroulement d'une mouqabala
A
9 août 2022 20:23
As Salem Aleykoum les yabis ,

Pouvez-vous rencontrer comment se sont passés vos mouqabala (il s'agit d'une rencontre entre les prétendants en vue d'un mariage en présence d'un Mahram (=tuteur de la femme) donc rencontre légiférée) pour ceux qui ont en déjà fait ?

Merci à tous Winking smiley
M
9 août 2022 20:27
Wa3likom Salam


Attend on a un expert en ce domaine...

T'es où mouquabalator ??????

Heu
9 août 2022 20:39
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Le mariage est une affaire de sentiments et surtout de compatibilité. Détails ici et .
Si l'amour suffisait pour qu'un mariage réussisse, ça se saurait et il n'y aurait pas tant de divorce. Détails ici (pour 2 mariages, il y a un divorce).
Avant de s'engager, il vaut mieux bien évaluer la situation parce que
l'amour rend aveugle et que le mariage rend la vue (trop tard...).

Ce qui compte, c'est de discuter de ce qui est important pour chacun.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
9 août 2022 23:40
Wa 3aleykoum salam

Ca se passe très bien.
La veille tu cuisines de bons plats et gâteaux que le mouqabalé pourra prendre dans des tupperwares.

Le principe est d'aborder les thèmes principaux lors de la première. Puis si poursuite il y a d'affiner lors de la suivante.
Des thèmes autour de la vision du couple, le rôle de chacun, vos personnalités, ce que vous aimez et inversement ce que vous ne pouvez supporter, la gestion des soussous, l'éducation des enfants, les loisirs, les projets à court et long terme, la place de vos familles ...

En 1h les thèmes principaux peuvent être abordés.
Vos personnalités peuvent apparaître durant la mouqabala. Quelqu un de jovial ou qui a de l'humour ou bavard, il ne faut pas devenir une autre personne. Mais il faut aussi éviter que ca finisse en rigolade ou à échanger sur des futilités.
10 août 2022 09:39
Les Mouqabala c'est juste de la mise en scène. Un jeu d'acteurs.
Tu connaîtras jamais quelqu'un de cette manière.

L'idéal est de se projeter avec quelqu'un de réellement connu par l'entourage ( exemple : meilleur ami de son cousin , de son frère, fils de la meilleure amie de sa mère qu'elle a vu grandir etc).
Quelqu'un qui a été connu dans son expression naturelle ( actes, comportement, caractère etc) dans des situations diverses ( amitié, épreuves, ambitions etc).

Bannir réseaux sociaux en tout genre.
10 août 2022 10:56
Intéressant, un jour, j'ai vu une annonce d'une femme qui demandait à avoir le contact d'une soeur du prétendant.

La mouqabala permet de vérifier la cohérence entre ce qui est dit et ce qu'on peut trouver comme infos. S'il dit qu'il est pas trop connecté mais qu'on le voit un peu partout sur les réseaux. Ou qu'il est calme alors qu'il a une réputation de colérique. Ou qu'il est généreux alors que sa soeur le décrira comme un gripsou #Vengeance

Un peu comme dans une enquête, confronter l'acte et la parole.
Mais il reste que si on demande à la soeur ou un proche à lui, elle va probablement pas le charger.

Citation
Blue Moon a écrit:
Les Mouqabala c'est juste de la mise en scène. Un jeu d'acteurs.
Tu connaîtras jamais quelqu'un de cette manière.

L'idéal est de se projeter avec quelqu'un de réellement connu par l'entourage ( exemple : meilleur ami de son cousin , de son frère, fils de la meilleure amie de sa mère qu'elle a vu grandir etc).
Quelqu'un qui a été connu dans son expression naturelle ( actes, comportement, caractère etc) dans des situations diverses ( amitié, épreuves, ambitions etc).

Bannir réseaux sociaux en tout genre.
M
11 août 2022 15:09
Complétement en phase avec toi.
Citation
Blue Moon a écrit:
Les Mouqabala c'est juste de la mise en scène. Un jeu d'acteurs.
Tu connaîtras jamais quelqu'un de cette manière.

L'idéal est de se projeter avec quelqu'un de réellement connu par l'entourage ( exemple : meilleur ami de son cousin , de son frère, fils de la meilleure amie de sa mère qu'elle a vu grandir etc).
Quelqu'un qui a été connu dans son expression naturelle ( actes, comportement, caractère etc) dans des situations diverses ( amitié, épreuves, ambitions etc).

Bannir réseaux sociaux en tout genre.
_
11 août 2022 15:32
J'avoue, j'ai l'impression que ça fait entretien d embauche. C'est juste impossible d'être naturel.
Citation
Blue Moon a écrit:
Les Mouqabala c'est juste de la mise en scène. Un jeu d'acteurs.
Tu connaîtras jamais quelqu'un de cette manière.

L'idéal est de se projeter avec quelqu'un de réellement connu par l'entourage ( exemple : meilleur ami de son cousin , de son frère, fils de la meilleure amie de sa mère qu'elle a vu grandir etc).
Quelqu'un qui a été connu dans son expression naturelle ( actes, comportement, caractère etc) dans des situations diverses ( amitié, épreuves, ambitions etc).

Bannir réseaux sociaux en tout genre.
_
11 août 2022 15:40
Y a pas mieux que de fréquenter la personne (dans le halal). Sois tu la rencontres dans le cadre du boulot, ou bien par le biais de connaissances ou tout simplement dans un évènement quelconque. Je suis pas fan des rencontres virtuelles, ca fausse totalement notre perception de l'autre, donc plutôt faire une croix sur internet si vs cherchez des rencontres sérieuses.


Rencontrez vous dans des lieux publics, de sorte à bien cerner la personne avec tous ses défauts. Regardez ses réactions quand il/elle s'énerve, si c'est pas le genre de personnes a avoir l'oeil qui glisse, si c'est quelqu'un qui respecte vos limites qui vous insulte pas quand il s'énerve.

Connaître quelqu'un ça demande du temps, plusieurs mois voir années. Il faut permettre à la personnalité entière de l'autre de se révéler. Ce n'est pas en une heure ou deux qu'on cerne quelqu'un.

Le problème des mouqabala, c'est que déjà vous êtes en présence d'une personne tierce, et le prétendant va maîtriser son comportement. Donc tu ignores à qui tu as affaire. Même chose pour la fille qui se maîtrisera. Donc pas de spontanéité.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 11/08/22 15:43 par SalmaRumi.
11 août 2022 15:48
Tout à fait et c'est un peu le but.

Faisons un parallèle avec le monde de l'entreprise.
Quand on cherche un travail, on passe des entretiens n'est ce pas ?

Entretien <===> mouqabala
L'entretien, on dit ce qu'on veut, on peut baratiner comme on peut être sincère. On a aussi du mal à poser ses idées. Mais c'est justement là que ressorte des qualités comme la capacités à se présenter, la connaissance de soi, la connaissance de l'autre (projet de l'entreprise vs étude du profil de la personne en face pour une mouqabala)

L'entretien se passe bien / la mouqabala se passe bien
=> éventuellement, 2ème et 3ème entretien => idem pour les mouqabalas, rien n'oblige à se décider après une seule rencontre

Validation : c'est OK des 2 côtés
Le salarié commence son job, il est en période d'essai

Pour une mouqabala, les 2 sont en phase. Commence la phase d'enquête (qui a d'ailleurs même pu débuté avant les mouqabalas) : contradictions flagrantes => arrêt du process
Autre point de validation dans les mouqabalas, la phase avant mariage qui dure généralement au moins quelques semaines ou quelques mois. Dans cette période, des événements ou nouveaux éléments peuvent influer sur la décision pour poursuivre/confirmer ou stopper le process.

Tout est good => fin de période d'essai => licenciement plus compliqué
Mouqabala => mariage => fin de mariage = divorce donc plus compliqué

Et il ne faut pas oublier un point essentiel dans tout cela.
En s'efforçant de respecter la religion, on espère la baraka et notamment avec l'istikhara, Toutes les phases de la mouqabala au mariage seront des indicateurs pour nous aiguiller.

Citation
SalmaRumi a écrit:
J'avoue, j'ai l'impression que ça fait entretien d embauche. C'est juste impossible d'être naturel.
M
11 août 2022 15:53
Tu ne connaitra jamais réellement la personne si tu ne vie pas avec lui malheureusement.

J'aime beaucoup la réponse de blue Moon :

"L'idéal est de se projeter avec quelqu'un de réellement connu par l'entourage ( exemple : meilleur ami de son cousin , de son frère, fils de la meilleure amie de sa mère qu'elle a vu grandir etc).
Quelqu'un qui a été connu dans son expression naturelle ( actes, comportement, caractère etc) dans des situations diverses ( amitié, épreuves, ambitions etc)."

Après il y a toujours des exceptions lol


Citation
SalmaRumi a écrit:
Y a pas mieux que de fréquenter la personne (dans le halal). Sois tu la rencontres dans le cadre du boulot, ou bien par le biais de connaissances ou tout simplement dans un évènement quelconque. Je suis pas fan des rencontres virtuelles, ca fausse totalement notre perception de l'autre, donc plutôt faire une croix sur internet si vs cherchez des rencontres sérieuses.


Rencontrez vous dans des lieux publics, de sorte à bien cerner la personne avec tous ses défauts. Regardez ses réactions quand il/elle s'énerve, si c'est pas le genre de personnes a avoir l'oeil qui glisse, si c'est quelqu'un qui respecte vos limites qui vous insulte pas quand il s'énerve.

Connaître quelqu'un ça demande du temps, plusieurs mois voir années. Il faut permettre à la personnalité entière de l'autre de se révéler. Ce n'est pas en une heure ou deux qu'on cerne quelqu'un.

Le problème des mouqabala, c'est que déjà vous êtes en présence d'une personne tierce, et le prétendant va maîtriser son comportement. Donc tu ignores à qui tu as affaire. Même chose pour la fille qui se maîtrisera. Donc pas de spontanéité.
_
11 août 2022 15:57
Il est là problème justement pour un entretien d'embauche on se met sur son Trente et un, on est dans la maîtrise la plus totale. En plus le lien entre l'employeur et le futur potentiel salarié est un lien de subordination.

Le mariage c'est le contraire, c'est le lieu où on s'exprimera avec l'autre dans toutes nos facettes. Une dissimulation peut être mal perçue par l'autre.




Citation
Mouqabalator a écrit:
Tout à fait et c'est un peu le but.

Faisons un parallèle avec le monde de l'entreprise.
Quand on cherche un travail, on passe des entretiens n'est ce pas ?

Entretien <===> mouqabala
L'entretien, on dit ce qu'on veut, on peut baratiner comme on peut être sincère. On a aussi du mal à poser ses idées. Mais c'est justement là que ressorte des qualités comme la capacités à se présenter, la connaissance de soi, la connaissance de l'autre (projet de l'entreprise vs étude du profil de la personne en face pour une mouqabala)

L'entretien se passe bien / la mouqabala se passe bien
=> éventuellement, 2ème et 3ème entretien => idem pour les mouqabalas, rien n'oblige à se décider après une seule rencontre

Validation : c'est OK des 2 côtés
Le salarié commence son job, il est en période d'essai

Pour une mouqabala, les 2 sont en phase. Commence la phase d'enquête (qui a d'ailleurs même pu débuté avant les mouqabalas) : contradictions flagrantes => arrêt du process
Autre point de validation dans les mouqabalas, la phase avant mariage qui dure généralement au moins quelques semaines ou quelques mois. Dans cette période, des événements ou nouveaux éléments peuvent influer sur la décision pour poursuivre/confirmer ou stopper le process.

Tout est good => fin de période d'essai => licenciement plus compliqué
Mouqabala => mariage => fin de mariage = divorce donc plus compliqué

Et il ne faut pas oublier un point essentiel dans tout cela.
En s'efforçant de respecter la religion, on espère la baraka et notamment avec l'istikhara, Toutes les phases de la mouqabala au mariage seront des indicateurs pour nous aiguiller.
11 août 2022 16:21
Pour l'entretien d'embauche, le recruteur sait que la personne est dans un état différent de celui qu'elle aura dans l'entreprise. Que ce soit au niveau vestimentaire, dans la retenue, le choix des phrases, des mots ...
Le recruteur n'attend pas une totale conformité.

En revanche, il sera attentif aux expériences de la personne, à ses traits de caractères, sa capacité à intégrer une équipe. Pour se faire, il s'appuiera sur ce qu'il dit mais pas uniquement.
Il pourra prendre en support des tests de personnalité ou encore demander 1 ou 2 références à contacter (pour qui il a travaillé).

Dans la mouqabala, c'est un peu ce principe.
Certes, chacun fait un effort pour se présenter, mais c'est tout comme quand 2 amoureux se rencontrent (indépendamment du cadre licite ou non). Ici, ce ne sont pas 2 amoureux mais 2 personnes qui veulent donner une bonne impression.

Ensuite, dans la mouqabala, on donne des informations concrètes.
Si je te dis que j'ai telle qualité, tel défaut alors il faudra que l'autre fasse preuve de capacité de projection. C'est un exercice qui intègre le ressenti (feeling) et le raisonné pour voir s'il y a compatibilité. En terme de projets, si l'un veut ceci, l'autre veut le contraire etc
Le gros avantage, c'est qu'il n'y a pas de sentiments à ce stade, donc très facile de raisonner et savoir dire stop.

Rencontrez vous dans des lieux publics, de sorte à bien cerner la personne avec tous ses défauts. Regardez ses réactions quand il/elle s'énerve, si c'est pas le genre de personnes a avoir l'oeil qui glisse, si c'est quelqu'un qui respecte vos limites qui vous insulte pas quand il s'énerve.

Le pb c'est qu'un lieu public n'a pas vocation à la retenue. Les embrassades dans les lieux publics sont courants, bien que selon le lieu choisi cela peut différer (un cinéma n'est pas équivalent à une bibliothèque).
Cela étant, il y a toujours de la mise en scène. En réalité, un être humain pourra te montrer très facilement la facette que tu veux voir, quand il s'agit de rencontres ponctuelles et limitées dans le temps. Tu pourras le voir 100 fois 1h et même 3h, il sera capable de te cacher car il sait qu'après le temps imparti, sa nature pourra reprendre le dessus.

Non, ce moyen est très discutable.
Un moyen plus fiable c'est ce qu'a dit la personne plus haut, par l'entourage, par des personnes qui le connaissent bien. Puis, par sa réputation s'il en a une.
Il y a également la contradiction. En juin, il te dit qu'il veut Z, en octobre, son discours change. Ca arrive à tout le monde de se contredire, mais selon l'importance, l'écart, les explications données ... ça peut devenir un indicateur d'alerte.

Ou bien aussi des tests de personnalités et d'actions/réactions.


Citation
SalmaRumi a écrit:
Il est là problème justement pour un entretien d'embauche on se met sur son Trente et un, on est dans la maîtrise la plus totale. En plus le lien entre l'employeur et le futur potentiel salarié est un lien de subordination.

Le mariage c'est le contraire, c'est le lieu où on s'exprimera avec l'autre dans toutes nos facettes. Une dissimulation peut être mal perçue par l'autre.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11/08/22 16:24 par Mouqabalator.
_
11 août 2022 16:48
C'est sur qu'il un a un risque de glissade si on manque de fermeté dans notre foi en revanche, je peux t'assurer que c'est justement dans ce genre de situations que notre foi est testée ainsi que celle de l'autre. Quelqu'un qui a la foi et la maîtrise de soi, est tout à fait en capacité de ne pas glisser, ni de tomber dans le Haram.
De plus, rencontre à l'extérieur ne signifie pas forcément être seul, mais on peut être accompagné de plusieurs personnes.

Sinon, on peut très bien rencontrer quelqu'un autour d'un café, par exemple à la pause. Je ne dis pas de voyager seul avec quelqu'un etc... Évidemment il faut bien sélectionner les lieux publics, pas ceux qui tendent à isoler deux personnes comme le cinéma. Mais privilégier les pauses devant la fac ou le boulot par exemple.

L'idée étant de bien de cerner la personne en face de soi, au bout de deux cafés/ rencontres on arrive déjà à connaître cerner les grandes lignes chez l'autre. Soit la personne souhaitera du sérieux dans ce cas elle ne passera pas par quatre chemins, le prétendant demandera à rencontrer les parents etc...
Soit la personne n'est clairement pas sérieuse ou tout simplement indécise, dans ce cas il conviendrait de passer à autre chose.

Il y a des cas qui ne permettent de révéler la personnalité d'une personne que lorsqu'elle est placée concrètement dans une situation.

De plus, tout le monde n'est pas à l'aise dans le fait de révéler ses défauts ou qualités. Ce que l'un peut percevoir comme n'étant pas un problème, peut être problématique pour l'autre. De plus, rien ne garanti que l'autre est sincère, sans compter le fait qu'il y ait des choses qu'on n'a pas forcément envie de révéler à l'autre immédiatement.

Par exemple si une personne ne veut pas d'un fumeur, et que lors de la mouqabala il parvient à dissimuler cela. En revanche, si la personne est amenée à se rencontrer en dehors de ce cadre, la personne verra que la personne fume. Car elle a été placée en situation. Même chose s'il consomme de l alcool. C'est un fait qu'il peut dissimuler et même mentir dessus lors de la mouqabala, mais si on est amené à rencontrer cette personne en dehors du cadre, son caractère sera révélé du fait qu'il soit placé dans une situation amenant à révéler la personne comme un dîner d'affaires par exemple.

Même chose concernant les collègues du travail : il/elle pourra très bien prétendre être quelqu'un qui garde ses limites, mais c'est seulement en observant l'autre qu'on parviendra à vérifier la cohérence.

Je pense que la force d'une relation, réside dans la capacité de cerner l'autre dans toutes les situations. La mouqabala ne le permet pas. Et même ce que certains appellent "dates". Ça reste trop dans la maîtrise.

Citation
Mouqabalator a écrit:
Pour l'entretien d'embauche, le recruteur sait que la personne est dans un état différent de celui qu'elle aura dans l'entreprise. Que ce soit au niveau vestimentaire, dans la retenue, le choix des phrases, des mots ...
Le recruteur n'attend pas une totale conformité.

En revanche, il sera attentif aux expériences de la personne, à ses traits de caractères, sa capacité à intégrer une équipe. Pour se faire, il s'appuiera sur ce qu'il dit mais pas uniquement.
Il pourra prendre en support des tests de personnalité ou encore demander 1 ou 2 références à contacter (pour qui il a travaillé).

Dans la mouqabala, c'est un peu ce principe.
Certes, chacun fait un effort pour se présenter, mais c'est tout comme quand 2 amoureux se rencontrent (indépendamment du cadre licite ou non). Ici, ce ne sont pas 2 amoureux mais 2 personnes qui veulent donner une bonne impression.

Ensuite, dans la mouqabala, on donne des informations concrètes.
Si je te dis que j'ai tel qualité, telle défaut alors il faudra que l'autre fasse preuve de capacité de projection. C'est un exercice qui intègre le ressenti (feeling) et le raisonné pour voir s'il y a compatibilité. En terme de projets, si l'un veut ceci, l'autre veut le contraire etc
Le gros avantage, c'est qu'il n'y a pas de sentiments à ce stade, donc très facile de raisonner et savoir dire stop.

Rencontrez vous dans des lieux publics, de sorte à bien cerner la personne avec tous ses défauts. Regardez ses réactions quand il/elle s'énerve, si c'est pas le genre de personnes a avoir l'oeil qui glisse, si c'est quelqu'un qui respecte vos limites qui vous insulte pas quand il s'énerve.

Le pb c'est qu'un lieu public n'a pas vocation à la retenue. Les embrassades dans les lieux publics sont courants, bien que selon le lieu choisi cela peut différer (un cinéma n'est pas équivalent à une bibliothèque).
Cela étant, il y a toujours de la mise en scène. En réalité, un être humain pourra te montrer très facilement la facette que tu veux voir, quand il s'agit de rencontres ponctuelles et limitées dans le temps. Tu pourras le voir 100 fois 1h et même 3h, il sera capable de te cacher car il sait qu'après le temps imparti, sa nature pourra reprendre le dessus.

Non, ce moyen est très discutable.
Un moyen plus fiable c'est ce qu'a dit la personne plus haut, par l'entourage, par des personnes qui le connaissent bien. Puis, par sa réputation s'il en a une.
Il y a également la contradiction. En juin, il te dit qu'il veut Z, en octobre, son discours change. Ca arrive à tout le monde de se contredire, mais selon l'importance, l'écart, les explications données ... ça peut devenir un indicateur d'alerte.

Ou bien aussi des tests de personnalités et d'actions/réactions.
M
11 août 2022 16:56
La mouqabala ca peut être une première étape mais la seconde est pas des moindres est que la fille et le garçon puisse poursuivre par des visites régulières dans la famille du prétendant ou de la prétendante histoire de voir comment la personne se comporte dans son milieu naturel et pas qu'une fois mais plusieurs fois. Voir quel genre de famille c'est et le fils (vu que t'es une fille) comment il se comporte avec ses frères et soeurs. Est ce qu'il parle bien, est ce qu'il aide sa mère à débarasser la table, est ce qu'ils font la prière en commun. Plein plein de trucs... comment il réagit quand quelque chose l'agace.

Rien de mieux que le milieu naturel.
11 août 2022 17:27
Intéressant thumbs up

Je reviens sur certains points

Quelqu'un qui a la foi et la maîtrise de soi, est tout à fait en capacité de ne pas glisser, ni de tomber dans le Haram.

Raisonnement "dangereux", ne pas se faire confiance, ni à son âme. Le péché est quelque chose de rapide, c'est à dire qu'il ne faut pas beaucoup de temps pour l'accomplir. Et souvent, c'est graduel, cela peut prendre plusieurs semaines ou mois pour que le relachement s'opère.

C'est juste une parenthèse car par la suite, tu as bien précisé ta pensée et que les rencontres ne se font pas n'importe comment.

Sinon, tu mentionnes une notion fondamentale qui est la sincérité auquel j'ajouterai méthode.
Sincérité et méthode.

C'est juste mon avis, mais je pense que généralement les gens sont sincères. La plupart des gens veulent vivre le grand amour, veulent que ça marche.
Mais il peut y avoir un problème dans la méthode. Combien de gens se sont mariés et ont découvert des choses, et si on leur demande avez-vous posé la question avant le mariage ? Non, ils n'ont pas pensé. Sur la gestion des finances, sur la place qu'occupera l'épouse, le mari ...

C'est le cas des jeunes en général, car quand on est jeune, on ne pense pas à tout ça. Beaucoup se disent, s'il est ou elle est dans la religion, c'est bon. Alors que peut être le divorce sera suite à une vision différente du cheminement spirituel.
Aussi, quand on est jeunes, on a une certaine naïveté.

La mouqabala suppose donc la sincérité d'une part mais la méthode qui implique de se connaître et de savoir ce que l'on recherche.
Une fois que ceci est clair, ce qui pourrait arriver, c'est que l'autre cache des choses car vraiment intéressé (coup de coeur/coup de foudre). Mais normalement, si on pose les bonnes questions, il est très probable que l'autre réponde correctement.
Ce qui peut aussi influer, c'est si on anticipe. Exemple : "Tu sais moi je déteste les hommes qui ne savent pas bricoler. Tu sais bricoler ?" ==== "Euuuh noui"

Il reste qu'après la mouqabala, le mariage n'a pas lieu dans la foulée lol, donc y a encore de la marge pour organiser ce qu'on juge nécessaire et enquêter. Les réseaux sociaux et Internet peuvent être une mine d'infos sur la personne.

Citation
SalmaRumi a écrit:
C'est sur qu'il un a un risque de glissade si on manque de fermeté dans notre foi en revanche, je peux t'assurer que c'est justement dans ce genre de situations que notre foi est testée ainsi que celle de l'autre. Quelqu'un qui a la foi et la maîtrise de soi, est tout à fait en capacité de ne pas glisser, ni de tomber dans le Haram.
De plus, rencontre à l'extérieur ne signifie pas forcément être seul, mais on peut être accompagné de plusieurs personnes.

Sinon, on peut très bien rencontrer quelqu'un autour d'un café, par exemple à la pause. Je ne dis pas de voyager seul avec quelqu'un etc... Évidemment il faut bien sélectionner les lieux publics, pas ceux qui tendent à isoler deux personnes comme le cinéma. Mais privilégier les pauses devant la fac ou le boulot par exemple.

L'idée étant de bien de cerner la personne en face de soi, au bout de deux cafés/ rencontres on arrive déjà à connaître cerner les grandes lignes chez l'autre. Soit la personne souhaitera du sérieux dans ce cas elle ne passera pas par quatre chemins, le prétendant demandera à rencontrer les parents etc...
Soit la personne n'est clairement pas sérieuse ou tout simplement indécise, dans ce cas il conviendrait de passer à autre chose.

Il y a des cas qui ne permettent de révéler la personnalité d'une personne que lorsqu'elle est placée concrètement dans une situation.

De plus, tout le monde n'est pas à l'aise dans le fait de révéler ses défauts ou qualités. Ce que l'un peut percevoir comme n'étant pas un problème, peut être problématique pour l'autre. De plus, rien ne garanti que l'autre est sincère, sans compter le fait qu'il y ait des choses qu'on n'a pas forcément envie de révéler à l'autre immédiatement.

Par exemple si une personne ne veut pas d'un fumeur, et que lors de la mouqabala il parvient à dissimuler cela. En revanche, si la personne est amenée à se rencontrer en dehors de ce cadre, la personne verra que la personne fume. Car elle a été placée en situation. Même chose s'il consomme de l alcool. C'est un fait qu'il peut dissimuler et même mentir dessus lors de la mouqabala, mais si on est amené à rencontrer cette personne en dehors du cadre, son caractère sera révélé du fait qu'il soit placé dans une situation amenant à révéler la personne comme un dîner d'affaires par exemple.

Même chose concernant les collègues du travail : il/elle pourra très bien prétendre être quelqu'un qui garde ses limites, mais c'est seulement en observant l'autre qu'on parviendra à vérifier la cohérence.

Je pense que la force d'une relation, réside dans la capacité de cerner l'autre dans toutes les situations. La mouqabala ne le permet pas. Et même ce que certains appellent "dates". Ça reste trop dans la maîtrise.
_
11 août 2022 17:31
Tu me donnes envie de tenter alors haha 😉😄
Citation
Mouqabalator a écrit:
Intéressant thumbs up

Je reviens sur certains points

Quelqu'un qui a la foi et la maîtrise de soi, est tout à fait en capacité de ne pas glisser, ni de tomber dans le Haram.

Raisonnement "dangereux", ne pas se faire confiance, ni à son âme. Le péché est quelque chose de rapide, c'est à dire qu'il ne faut pas beaucoup de temps pour l'accomplir. Et souvent, c'est graduel, cela peut prendre plusieurs semaines ou mois pour que le relachement s'opère.

C'est juste une parenthèse car par la suite, tu as bien précisé ta pensée et que les rencontres ne se font pas n'importe comment.

Sinon, tu mentionnes une notion fondamentale qui est la sincérité auquel j'ajouterai méthode.
Sincérité et méthode.

C'est juste mon avis, mais je pense que généralement les gens sont sincères. La plupart des gens veulent vivre le grand amour, veulent que ça marche.
Mais il peut y avoir un problème dans la méthode. Combien de gens se sont mariés et ont découvert des choses, et si on leur demande avez-vous posé la question avant le mariage ? Non, ils n'ont pas pensé. Sur la gestion des finances, sur la place qu'occupera l'épouse, le mari ...

C'est le cas des jeunes en général, car quand on est jeune, on ne pense pas à tout ça. Beaucoup se disent, s'il est ou elle est dans la religion, c'est bon. Alors que peut être le divorce sera suite à une vision différente du cheminement spirituel.
Aussi, quand on est jeunes, on a une certaine naïveté.

La mouqabala suppose donc la sincérité d'une part mais la méthode qui implique de se connaître et de savoir ce que l'on recherche.
Une fois que ceci est clair, ce qui pourrait arriver, c'est que l'autre cache des choses car vraiment intéressé (coup de coeur/coup de foudre). Mais normalement, si on pose les bonnes questions, il est très probable que l'autre réponde correctement.
Ce qui peut aussi influer, c'est si on anticipe. Exemple : "Tu sais moi je déteste les hommes qui ne savent pas bricoler. Tu sais bricoler ?" ==== "Euuuh noui"

Il reste qu'après la mouqabala, le mariage n'a pas lieu dans la foulée lol, donc y a encore de la marge pour organiser ce qu'on juge nécessaire et enquêter. Les réseaux sociaux et Internet peuvent être une mine d'infos sur la personne.
11 août 2022 17:35
Clap

Ces messieurs n'ont plus qu'à prendre un ticket et à patienter Grinning smiley

Citation
SalmaRumi a écrit:
Tu me donnes envie de tenter alors haha 😉😄
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook