Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
LES DÉGÂTS DU CANNABIS CHEZ NOS JEUNES // PARLONS PEU PARLONS BIEN
S
25 janvier 2021 11:45
Salam aleykoum wa rahmatullah.


<iframe width="560" height="315" src="
Ce bas monde est un pont. Traverse-le et ne compte pas y résider. [b][quote=Luqman][/quote][/b]
25 janvier 2021 12:02
C'est plutôt l'alcool le danger.
L
25 janvier 2021 12:04
Salam,
L’alcool plus que le cannabis mais le cannabis peut écarter aussi , je parle en connaissance de cause pour le coup

Après le cannabis peut avoir des fin médicinales par contre,
Citation
oussakout a écrit:
C'est plutôt l'alcool le danger.
S
25 janvier 2021 12:23
Salam aleykoum.

Non, ce n'est pas plutôt, mais aussi.
Citation
oussakout a écrit:
C'est plutôt l'alcool le danger.
Ce bas monde est un pont. Traverse-le et ne compte pas y résider. [b][quote=Luqman][/quote][/b]
25 janvier 2021 12:27
Salam

Tu prêches Dans Le Grinning smileyésert 🐪 Désert 🐫 🌵Là ! On Ne Peut Pas Comparer Sa Situation Avec Celle D’Un Autre.
Vouloir Se Justifier Et En Même Temps : Plaider Sa Cause.
Indirectement, Fumer où Pas. Le Reste Est : Conjoncture .
Citation
Lakdar75 a écrit:
Salam,
L’alcool plus que le cannabis mais le cannabis peut écarter aussi , je parle en connaissance de cause pour le coup

Après le cannabis peut avoir des fin médicinales par contre,
25 janvier 2021 12:28
Salam

Effectivement l alcool est considéré comme une drogue dur. Mais le cannabis a la longue est un fléau.

Perte d envie ,d ambition ,les mecs deviennent des légumes rêveurs.
S
25 janvier 2021 12:47
Wa aleykoum salam.

"l alcool est considéré comme une drogue dur."

"L'alcool est plus nocif que certaines drogues illégales comme l'héroïne ou le crack, si l'on tient compte de ses effets autant sur les individus que sur l'ensemble de la société, selon une étude publiée ce lundi par la revue médicale britannique The Lancet. L'étude estime que « les actuels systèmes de classification des drogues gardent peu de relation avec leur réelle nocivité » et que « prendre fermement l'alcool pour cible constitue une politique de santé valable et nécessaire ».[...]Si l'on tient compte des effets pour la société, l'alcool est le plus dangereux, suivi de l'héroïne et du crack. Dans une échelle de dangerosité de 0 à 100, l'alcool est évalué à 72, l'héroïne à 55 et le crack à 54.[...] « l’alcool est la substance psycho active la plus dangereuse, car elle tue globalement plus que toutes les autres drogues et coûte, de ce fait, très cher à nos sociétés »,[...]Rejetant « l’exemple historique de la prohibition aux Etats-Unis », le professeur milite pour « l’exemple français » : « notre pays a civilisé, pacifié la drogue la plus dangereuse, la plus "sale", l’alcool [..]Une étude a été faite là-dessus : si on réduit de 10% l’accessibilité à l’alcool dans les moments à risque, on a une diminution des homicides et des accidents, significative. "

[www.bfmtv.com]


Citation
Tradiprogress a écrit:
Salam

Effectivement l alcool est considéré comme une drogue dur. Mais le cannabis a la longue est un fléau.

Perte d envie ,d ambition ,les mecs deviennent des légumes rêveurs.
Ce bas monde est un pont. Traverse-le et ne compte pas y résider. [b][quote=Luqman][/quote][/b]
F
25 janvier 2021 13:15
c'est clair j'en connais un qui en est accro ça débilise le cerveau.. à petite dose ça peut passer ça à même certaines propriétés mais en consommer H24 ça rend la personne amorphe
25 janvier 2021 13:23
Moi qui a vécus dans les quartiers je sais très bien c’est quoi le shite et ce que ça peut faire au cerveaux c’est quel que choses d’horrible

Combien j’en et vu qui ce sont refermer sur eux même

Combien j’en et vu qui a la base étais tout calme et gentil qui sont devenu des monstre sans âme

Combien j’en et vu perdre la vie par rapport à tout ça

Combien de mère a pleurer sont enfants car sois mort sois en prison et oui même dans ma propre famille.

Tout commence comment ?

Au début c’est sois la cigarette sois la chicha ensuite un ce ramène dans le groupe avec une barre de shite et nous dit c’est pour le délire venez on essaye

Ensuite on essaye et plus de la moitier y prend goût et d’autres ne le supporte pas Al hamdoullilah j’ai fait partis des personnes qui supporte pas

La fréquentation peut nous détruire si elle est mauvaise

J’ai du me détacher de mes potes à cause de leurs mal qui me toucher

Ma crainte d’Allah étais plus forte quand j’ai commencer à prier tard qu’Allah me pardonne à 16/17 ans j’ai choisis d’être dans le bien et pour être dans le bien et dans là meilleur place il fallait être du coter d’Allah et quel bonne compagnie et quel excellent Garant pour nous

Mon changement c’est pas fait en un claquement de doigt j’ai goûter à c’est choses là jusqu’à être déboussolée

Je me souvient j’étais avec mes potes et je devais rentré chez moi j’étais pas dans mon états normal

Il y avais de la pluie et l’orage

Je me souvient avoir vu le tonnerre et j’ai eu une énorme peur qui m’a traverser le corp je me suis mis à courir par peur d’être frapper par le tonnerre et que je me retrouve face à Allah à rendre des compte sur ce que j’ai fait

Quand je suis rentré dans mon bloque je me suis dit mais de toute façon Allah peut très bien arrêter mon coeur a n’importe quel moment

Ensuite quand je suis rentré chez moi j’ai mis mes écouteur et j’ai mis sourate Al baqara je me suis allonger et j’ai fermé les yeux

Et la j’ai entendu dans ma tête des hurlements des cris des personnes qui pleurer qui demander pardon à Allah

Dans mon fort intérieur je savais que c’était pas moi qui pleurer ou qui demander pardon à Allah je me suis dit que c’était des djin qui étais dans mon corp qui on dû entendre les paroles d’Allah et sont vite partis de mon corp

ALLAH U HARLEM

Par contre j’entendais aussi des genre de ricanement mais léger

Comme si une personne ce moquer mais discrètement

C’est à ce moment là que j’ai arrêter ces substance et que chaque fois qu’on m’en proposer je refuser

C’était définitive pour moi Al hamdoullilah j’ai pas étais de ceux qui étais accro Allah ma protéger de ce mal un peut plus tard j’ai arrêter avec mes fréquentation car ils me menez clairement en bas alors que moi je voulais avancer dans le bien

J’ai une petit anecdote

Avec mes potes on est partis la nuit à la plage on a fait du scooteur à 3 pour y aller ils on pris leurs chicha bref

On arrive là-bas c’était une nuit pendant le ramadan on c’est caller et ils on commencer à faire leurs chicha et plusieurs fois ils essayer de me faire fumer en me disant vasi un petit coup

Je leurs disais non en est en pleine nuit de ramadan et demain on jeûne

Et ils continuer toute la soirée pour que je sois dans leurs délire

Eh oui mes fréquentation y joue beaucoup sur nous mêmes faites attention à vos proches et vos enfants ce milieu là peut en sorte normal il y’a sois la prison sois la mort sois l’hôpital psychiatrie

Qu’Allah nous protèges
Citation
Sand Rose a écrit:
Salam aleykoum wa rahmatullah.


<iframe width="560" height="315" src="
25 janvier 2021 13:34
c'est quoi la chicha des beurettes? du tabac?
S
25 janvier 2021 14:05
Salam aleykoum.

"à petite dose ça peut passer"

Ça commence toujours avec une petite dose.

Le cannabis thérapeutique, c'est un autre sujet.

"ça débilise le cerveau" Oui !

"Chez de jeunes sujets, une consommation régulière de cannabis peut faire baisser le quotient intellectuel de manière irréversible, jusqu'à huit points en moins.[...]"

[www.francetvinfo.fr]

[www.caminteresse.fr]



Citation
Fleurdeprintemps a écrit:
c'est clair j'en connais un qui en est accro ça débilise le cerveau.. à petite dose ça peut passer ça à même certaines propriétés mais en consommer H24 ça rend la personne amorphe
Ce bas monde est un pont. Traverse-le et ne compte pas y résider. [b][quote=Luqman][/quote][/b]
b
25 janvier 2021 14:09
Les faits divers témoignent en épiphénomène : parricides, fratricides, crimes par nuits arrosées et enfumées, viols, accidents, rages destructrices de véhicules et biens publics.

Selon un infirmier de l'hôpital al ghazi à salé, plus de 45% des patients ont été victimes de l'usage de drogues, dont des jeunes filles adolescentes.

L'impact de la drogue et du milieu des drogués entraine des difficultés scolaires voire des abandons, la perte des références morales et sociales, le non respect des tabous. Bien des dealers exploitent à leur fin personnelles ou "professionnelles" des jeunes filles addictes.

L'addiction, la nécessité de se procurer coûte que coûte la drogue, le secret engendrent le vol, la prostitution, comme partout à travers le monde, ainsi qu'un besoin de compenser la déchéance par l'adoption de modes ou de "hobbies" (reggae, hippie, philosophies et maitres à penser "martiens" venus d'ailleurs en filousophes).

Bref une déconnection de la réalité et un refuge dans des thèses vaseuses d'un cerveau tournant à vide pour "paraitre" en noyant l'échec dans un flot de mots.

Des vies gâchées, celles d'innocents, inconscients et ignorants les conséquences à long terme de leurs propres actes.

C'est la raison pour laquelle, la légalisation de la culture du cannabis pose problème en la difficulté de suivre la production réelle, qui ne sera pas toujours destinée au secteur médical et finira pour partie dans le marché parallèle, démultipliant le nombre d'addicts.
25 janvier 2021 14:42
l'alcool et le cannabis c'est la même chose ... c'est une drogue !!!

tout ce qui perturbe le cerveau et affaiblit la pensée est interdit en Islam الخمر
Citation
Lakdar75 a écrit:
Salam,
L’alcool plus que le cannabis mais le cannabis peut écarter aussi , je parle en connaissance de cause pour le coup

Après le cannabis peut avoir des fin médicinales par contre,
aimer le créateur ... aider la créature
S
25 janvier 2021 14:44
Salam aleykoum.

Amin Ya Rabb.

Merci pour ce témoignage.

Jazzak'Allah kheir.

"Par contre j’entendais aussi des genre de ricanement mais léger
Comme si une personne ce moquer mais discrètement
C’est à ce moment là que j’ai arrêter ces substance et que chaque fois qu’on m’en proposer je refuser"


Al Hamdulillah, Allah Azza wa Jal, t'a sauvé.

Tu as fait les causes, Il a fait le reste.

La vie en cité, facilite clairement l'accès à cette drogue.

Tout y est banalisé, la vente comme la consommation.

"plusieurs fois ils essayer de me faire fumer en me disant vasi un petit coup"

Tu as bien fait de délaisser ces fréquentations.

Ces personnes n'étaient pas des amis, "au mieux" ils t'incitaient par insouciance, au pire, c'était pour ne pas être seul à couler.

Oui, c'est ça le message :

"Eh oui mes fréquentation y joue beaucoup sur nous mêmes faites attention à vos proches et vos enfants ce milieu là peut en sorte normal il y’a sois la prison sois la mort sois l’hôpital psychiatrie"

Encore merci ! Tu as pris le temps d'écrire et de partager ton expérience.

Qu'Allah te récompense grandement. Amin Ya Rabb.

Beaucoup ne connaissent pas cette problématique, la prévention, c'est le meilleur outil.

Parler à vos enfants/ados sans tabou, vérifier leur fréquentation, ou ils dépensent leur argent de poche...

Au moindre doute, prenez des mesures.

Ne laissez pas "l'addiction" s'installer.



Citation
صبر a écrit:
Moi qui a vécus dans les quartiers je sais très bien c’est quoi le shite et ce que ça peut faire au cerveaux c’est quel que choses d’horrible

Combien j’en et vu qui ce sont refermer sur eux même

Combien j’en et vu qui a la base étais tout calme et gentil qui sont devenu des monstre sans âme

Combien j’en et vu perdre la vie par rapport à tout ça

Combien de mère a pleurer sont enfants car sois mort sois en prison et oui même dans ma propre famille.

Tout commence comment ?

Au début c’est sois la cigarette sois la chicha ensuite un ce ramène dans le groupe avec une barre de shite et nous dit c’est pour le délire venez on essaye

Ensuite on essaye et plus de la moitier y prend goût et d’autres ne le supporte pas Al hamdoullilah j’ai fait partis des personnes qui supporte pas

La fréquentation peut nous détruire si elle est mauvaise

J’ai du me détacher de mes potes à cause de leurs mal qui me toucher

Ma crainte d’Allah étais plus forte quand j’ai commencer à prier tard qu’Allah me pardonne à 16/17 ans j’ai choisis d’être dans le bien et pour être dans le bien et dans là meilleur place il fallait être du coter d’Allah et quel bonne compagnie et quel excellent Garant pour nous

Mon changement c’est pas fait en un claquement de doigt j’ai goûter à c’est choses là jusqu’à être déboussolée

Je me souvient j’étais avec mes potes et je devais rentré chez moi j’étais pas dans mon états normal

Il y avais de la pluie et l’orage

Je me souvient avoir vu le tonnerre et j’ai eu une énorme peur qui m’a traverser le corp je me suis mis à courir par peur d’être frapper par le tonnerre et que je me retrouve face à Allah à rendre des compte sur ce que j’ai fait

Quand je suis rentré dans mon bloque je me suis dit mais de toute façon Allah peut très bien arrêter mon coeur a n’importe quel moment

Ensuite quand je suis rentré chez moi j’ai mis mes écouteur et j’ai mis sourate Al baqara je me suis allonger et j’ai fermé les yeux

Et la j’ai entendu dans ma tête des hurlements des cris des personnes qui pleurer qui demander pardon à Allah

Dans mon fort intérieur je savais que c’était pas moi qui pleurer ou qui demander pardon à Allah je me suis dit que c’était des djin qui étais dans mon corp qui on dû entendre les paroles d’Allah et sont vite partis de mon corp

ALLAH U HARLEM

Par contre j’entendais aussi des genre de ricanement mais léger

Comme si une personne ce moquer mais discrètement

C’est à ce moment là que j’ai arrêter ces substance et que chaque fois qu’on m’en proposer je refuser

C’était définitive pour moi Al hamdoullilah j’ai pas étais de ceux qui étais accro Allah ma protéger de ce mal un peut plus tard j’ai arrêter avec mes fréquentation car ils me menez clairement en bas alors que moi je voulais avancer dans le bien

J’ai une petit anecdote

Avec mes potes on est partis la nuit à la plage on a fait du scooteur à 3 pour y aller ils on pris leurs chicha bref

On arrive là-bas c’était une nuit pendant le ramadan on c’est caller et ils on commencer à faire leurs chicha et plusieurs fois ils essayer de me faire fumer en me disant vasi un petit coup

Je leurs disais non en est en pleine nuit de ramadan et demain on jeûne

Et ils continuer toute la soirée pour que je sois dans leurs délire

Eh oui mes fréquentation y joue beaucoup sur nous mêmes faites attention à vos proches et vos enfants ce milieu là peut en sorte normal il y’a sois la prison sois la mort sois l’hôpital psychiatrie

Qu’Allah nous protèges
Ce bas monde est un pont. Traverse-le et ne compte pas y résider. [b][quote=Luqman][/quote][/b]
25 janvier 2021 14:48
Merci beaucoup de ta réponse Amin qu’Allah protèges nos proches des fléau des la dunia et toute c’est calamité qui ce sont installer dans nos vie depuis peut


Citation
Sand Rose a écrit:
Salam aleykoum.

Amin Ya Rabb.

Merci pour ce témoignage.

Jazzak'Allah kheir.

"Par contre j’entendais aussi des genre de ricanement mais léger
Comme si une personne ce moquer mais discrètement
C’est à ce moment là que j’ai arrêter ces substance et que chaque fois qu’on m’en proposer je refuser"


Al Hamdulillah, Allah Azza wa Jal, t'a sauvé.

Tu as fait les causes, Il a fait le reste.

La vie en cité, facilite clairement l'accès à cette drogue.

Tout y est banalisé, la vente comme la consommation.

"plusieurs fois ils essayer de me faire fumer en me disant vasi un petit coup"

Tu as bien fait de délaisser ces fréquentations.

Ces personnes n'étaient pas des amis, "au mieux" ils t'incitaient par insouciance, au pire, c'était pour ne pas être seul à couler.

Oui, c'est ça le message :

"Eh oui mes fréquentation y joue beaucoup sur nous mêmes faites attention à vos proches et vos enfants ce milieu là peut en sorte normal il y’a sois la prison sois la mort sois l’hôpital psychiatrie"

Encore merci ! Tu as pris le temps d'écrire et de partager ton expérience.

Qu'Allah te récompense grandement. Amin Ya Rabb.

Beaucoup ne connaissent pas cette problématique, la prévention, c'est le meilleur outil.

Parler à vos enfants/ados sans tabou, vérifier leur fréquentation, ou ils dépensent leur argent de poche...

Au moindre doute, prenez des mesures.

Ne laissez pas "l'addiction" s'installer.
Ô, vous qui croyez, craignez Allâh et parlez avec droiture – afin qu’Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allâh et à Son Messager obtient, certes, une grande réussite. ﴿ [s. Al-Ahzâb (les Coalisés) : v. 70-71]
S
25 janvier 2021 14:59
Salam aleykoum.


"la chicha des beurettes"

Tu mourais d'envie de la placer celle-là... Si ça te fait rire.

La chicha, c'est du tabac, plus exactement du tabac parfumé.

Aussi, c'est pire que la cigarette, en termes de dégâts sur la santé.


"Contrairement à une idée reçue, la fumée du narguilé n'est pas moins dangereuse que celle des cigarettes. Elle est peut-être moins concentrée mais cette différence est vite réduite par la quantité inhalée.
En 2014, dans le journal en ligne Cancer epidemiology, biomarkers & prevention, une étude mettait en évidence des taux élevés de nicotine, de monoxyde de carbone et de substances cancérigènes dans les urines d'utilisateurs réguliers de narguilé. La fumée véhiculerait aussi des doses importantes de métaux lourds (uranium, plomb, chrome ou encore nickel) selon des recherches publiées dans BMC Public Health en février."


[sante.lefigaro.fr]
Citation
oussakout a écrit:
c'est quoi la chicha des beurettes? du tabac?
Ce bas monde est un pont. Traverse-le et ne compte pas y résider. [b][quote=Luqman][/quote][/b]
S
25 janvier 2021 15:07
De rien.

Amin Ya Rabb.

Le fléau du cannabis existais déjà à l'époque d' Ibn Taymiyya.

Le cheikh damascain Ibn Taymiyya (1328) part en croisade contre le haschich.

Extrait :

[...]Il mène campagne aussi contre les lupanars et les tavernes à Damas. Il prononcera cinq fatwas contre le haschich. Il nous laissera des études approfondies sur le sujet afin de démontrer la nocivité de cette substance.
Dans son oeuvre “L’herbe de l’ivresse” il démontre qu’il serait illogique d’interdire le vin qui enivre et pas le haschich qui produit les mêmes effets, voire pires car l’herbe a des effets psychiques. Les buveurs peuvent devenir furieux, à l’opposé l’herbe produit langueur et soumission, diminue l’ardeur et le potentiel de nuisance de ses adeptes, amoindrit leur jalousie et les jette dans l’abjection, les rend effeminés et les conduits à se laisser cocufier ou à se prostituer eux-mêmes quand ce n’est pas les deux à la fois.[...]

[regardscroises.blog.tdg.ch]
Citation
صبر a écrit:
Merci beaucoup de ta réponse Amin qu’Allah protèges nos proches des fléau des la dunia et toute c’est calamité qui ce sont installer dans nos vie depuis peut
Ce bas monde est un pont. Traverse-le et ne compte pas y résider. [b][quote=Luqman][/quote][/b]
M
25 janvier 2021 15:14
Le cannabis provoque beaucoup de maladies psychiatrique Smoking smiley
25 janvier 2021 15:15
Salam Aleykoum

C'est carrément de l'auto destruction comme pour d'autres drogues
S
25 janvier 2021 15:18
Salam aleykoum.

Merci !

"C'est la raison pour laquelle la légalisation de la culture du cannabis pose problème en la difficulté de suivre la production réelle, qui ne sera pas toujours destinée au secteur médical et finira pour partie dans le marché parallèle, démultipliant le nombre d'addicts."

La question du cannabis thérapeutique, je connais vaguement.

C'est très intéressant ce que souligne ce dernier paragraphe.

Plusieurs médicaments sont déjà détournés de leur usage initial par des droguées, c'est un problème de dépendance avant tout, je pense.
Citation
bandolero a écrit:
Les faits divers témoignent en épiphénomène : parricides, fratricides, crimes par nuits arrosées et enfumées, viols, accidents, rages destructrices de véhicules et biens publics.

Selon un infirmier de l'hôpital al ghazi à salé, plus de 45% des patients ont été victimes de l'usage de drogues, dont des jeunes filles adolescentes.

L'impact de la drogue et du milieu des drogués entraine des difficultés scolaires voire des abandons, la perte des références morales et sociales, le non respect des tabous. Bien des dealers exploitent à leur fin personnelles ou "professionnelles" des jeunes filles addictes.

L'addiction, la nécessité de se procurer coûte que coûte la drogue, le secret engendrent le vol, la prostitution, comme partout à travers le monde, ainsi qu'un besoin de compenser la déchéance par l'adoption de modes ou de "hobbies" (reggae, hippie, philosophies et maitres à penser "martiens" venus d'ailleurs en filousophes).

Bref une déconnection de la réalité et un refuge dans des thèses vaseuses d'un cerveau tournant à vide pour "paraitre" en noyant l'échec dans un flot de mots.

Des vies gâchées, celles d'innocents, inconscients et ignorants les conséquences à long terme de leurs propres actes.

C'est la raison pour laquelle, la légalisation de la culture du cannabis pose problème en la difficulté de suivre la production réelle, qui ne sera pas toujours destinée au secteur médical et finira pour partie dans le marché parallèle, démultipliant le nombre d'addicts.
Ce bas monde est un pont. Traverse-le et ne compte pas y résider. [b][quote=Luqman][/quote][/b]
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook