Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Découvrir un sens à sa vie
30 novembre 2020 21:18
Viktor Frankl : Découvrir un sens à sa vie


Viktor Emil Frankl, né à Vienne le 26 mars 1905 et mort à Vienne le 2 septembre 1997, est un professeur autrichien de neurologie et de psychiatrie. Il a survécu aux camps de concentration dans lesquels ses parents, son frère et sa femme enceinte ont péri

Si vous avez un « POURQUOI? » dans votre vie tout en ayant une voie à suivre, vous supporterez n'importe quel « COMMENT? » dans n’importe quel moment difficile de votre vie

Le succès et le bonheur ne peuvent être recherchés. Ils doivent s’ensuivre.
Trouvez un objectif plus grand que vous et le succès et le bonheur s'ensuivront.

Vous choisissez votre attitude quoi qu'il arrive

Peu importe ce qui vous arrive, vous décidez comment réagir et comment vous vous sentez.
Viktor Frankl détaille comment certains hommes, quelle que soit leur situation désespérée, ont encore trouvé la force de réconforter les autres. Certains d'entre eux ont même donné leur dernier morceau de pain.

Le bonheur et le succès doivent s'ensuivre

Frankl dit que le bonheur n'est pas quelque chose que nous devrions rechercher directement.
Il définit le bonheur comme un sous-catégorie du don de soi
C'est le moyen le plus rapide selon Viktor de trouver un sens et nous pourrions l'appeler aujourd'hui «un objectif de vie»

Celui qui a un « POURQUOI » peut supporter n'importe quel « COMMENT »

C'est la phrase la plus importante de Frankl.

Dans ce livre, il raconte l'histoire d'hommes qui passent du stade de projet de suicide à celui de survivant simplement en trouvant une grande raison de continuer à vivre.
Il peut s'agir d'un enfant dans un pays étranger ou d'une œuvre inachevée.
Il peut aussi s'agir de survivre pour s'assurer qu'un holocauste ne se reproduira plus jamais.
C'est la raison de vivre qui a poussé les gens à vivre et à endurer quoi que ce soit.

Images mentales

Certains des plus grands soulagements de la douleur provenaient des pensées et des images mentales.

Viktor Frankl, par exemple, avait des images mentales de sa femme et les oiseaux qui se trouvaient à proximité devenaient son incarnation vivante.
Il est intéressant de noter qu'il a même déclaré plus tard que l'image mentale n'aurait pas changé s'il avait su que sa femme était déjà morte.

Il s'est également imaginé après sa libération des camps de concentrations dans des salles de conférence, enseignant ce qui ne doit plus jamais arriver, très prophétique puisque c'est exactement ce qui s'est passé.
Les discussions très descriptives et imaginatives sur la nourriture qu'ils allaient déguster une fois libres étaient également récurrentes chez les autres prisonniers.

Ce que la vie nous demande

Viktor Frankl pense que nous ne devrions pas nous questionner sur ce que nous attendons de la vie mais plutôt trouver le courage de nous demander ce que la vie attend de nous.
Parfois cette réponse ne se révèle que dans les pires souffrances.

La névrose du dimanche

Avant d'atteindre la dépression totale, Viktor Frankl dit que la plupart des gens souffrent de "névrose du dimanche".

La « névrose du dimanche » est un sentiment de découragement à la fin du week-end.
Nous nous rendons compte que notre quotidien est vide et dénué de sens, et au lieu d'aller à la racine du problème, nous dissimulons la douleur en mangeant, en buvant ou en faisant des achats compulsif.

Le malheur est que ces compensations, à court terme, peuvent nous empoisonner comme le ferait un médicament ce qui est probablement le pire, elles nous empêchent de regarder plus profondément en nous pour trouver un sens.

Comment trouver un sens

Selon Frankl, les principales sources de sens sont :

- Avoir un travail qu'on aime
- Avoir une activité qui fait travailler son imagination qui vous permet des créer des choses
- Être en couple, protéger sa famille, aider les gens

Si vous vous sentez déprimé, peut-être n'avez-vous pas d'objectif qui vous motive ?
Il n'est pas nécessaire qu'il soit noble ou grandiose.

Vous voulez un enfant ?

Peut-être que votre objectif est de "trouver un homme et devenir la meilleure mère possible".

Profiter de ce que la vie peut offrir est une excellente façon de vivre une vie pleine de sens.

Apprenez à vous perdre dans de nouvelles expériences que vous chérirez pendant des années et commencez à vivre pleinement votre vie. C'est une compétence que vous devez apprendre (développer un esprit positif).
30 novembre 2020 21:31
Selem alykoum

Ce monsieur était 1 survivant, miskin les épreuves qu'il à subit 😩.

C'est vrai qu'un objectif, une raison de vivre ainsi que des projections mentales ça aide.
Dommage qu'il n'ait pas abordé la foi aussi.
30 novembre 2020 21:38
Aleykoum salam, il en parle aussi mais pas suffisamment, sa principale motivation pour survivre c'était sa femme


Citation
Videl a écrit:
Selem alykoum

Ce monsieur était 1 survivant, miskin les épreuves qu'il à subit 😩.

C'est vrai qu'un objectif, une raison de vivre ainsi que des projections mentales ça aide.
Dommage qu'il n'ait pas abordé la foi aussi.
30 novembre 2020 21:42
Salam,

En un sens, c'est une "projection". Pour ma part, je mets aussi la foi dans les projections.

Dans le sens, où dans notre vie, on peut faire le bien, s'améliorer, être la meilleure version de nous même pour être récompensé et accédé au paradis.

D'ailleurs, au-delà de ça, c'est une des raisons "de tenir" pour certains quand ils subissent des épreuves ou des injustices de savoir qu'un jour ou l'autre tout se paie et qu'il y a une réparation. Donc en un sens, c'est une projection.
Citation
Videl a écrit:
Selem alykoum

Ce monsieur était 1 survivant, miskin les épreuves qu'il à subit 😩.

C'est vrai qu'un objectif, une raison de vivre ainsi que des projections mentales ça aide.
Dommage qu'il n'ait pas abordé la foi aussi.
30 novembre 2020 21:44
Salam

Avait-il Le Choix ? Tout Est Dans Cette Question ?!?!? Le Reste N’Est Que Spéculation, Limitée Dans Le Contexte.
30 novembre 2020 21:54
Voilà j'aurais pas dis mieux : la foi : la certitude de la justice divine ainsi que l'espoir de réussir le test de cette vie ainsi que de gagner le paradis Inch'Allah, ça c'est une excellente raison de s'accrocher.

Citation
Utopia20 a écrit:
Salam,

En un sens, c'est une "projection". Pour ma part, je mets aussi la foi dans les projections.

Dans le sens, où dans notre vie, on peut faire le bien, s'améliorer, être la meilleure version de nous même pour être récompensé et accédé au paradis.

D'ailleurs, au-delà de ça, c'est une des raisons "de tenir" pour certains quand ils subissent des épreuves ou des injustices de savoir qu'un jour ou l'autre tout se paie et qu'il y a une réparation. Donc en un sens, c'est une projection.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 30/11/20 21:59 par Videl.
30 novembre 2020 22:00
Le souvenir de sa femme ? Ou l'espoir de la retrouver ?
Citation
Mr.Kai a écrit:
Aleykoum salam, il en parle aussi mais pas suffisamment, sa principale motivation pour survivre c'était sa femme
30 novembre 2020 22:00
Oui la foi est utilisé dans ce sens la

Le seul passage ou le terme foi est utilisé dans le sens religieux:

« Ceux d'entre nous qui avaient une quelconque foi religieuse, je leur ai dit franchement, pouvaient comprendre sans difficulté. Je leur ai parlé d'un camarade qui, à son arrivée au camp, avait essayé de conclure un pacte avec Dieu pour que sa souffrance et sa mort sauvent l'être humain qu'il aimait d'une fin douloureuse. Pour cet homme, la souffrance et la mort avaient un sens ; son sacrifice était de la plus haute importance. Il ne voulait pas mourir pour rien »
Citation
Utopia20 a écrit:
Salam,

En un sens, c'est une "projection". Pour ma part, je mets aussi la foi dans les projections.

Dans le sens, où dans notre vie, on peut faire le bien, s'améliorer, être la meilleure version de nous même pour être récompensé et accédé au paradis.

D'ailleurs, au-delà de ça, c'est une des raisons "de tenir" pour certains quand ils subissent des épreuves ou des injustices de savoir qu'un jour ou l'autre tout se paie et qu'il y a une réparation. Donc en un sens, c'est une projection.
30 novembre 2020 22:01
L'espoir de la retrouver, il a su bien plus tard qu'elle était morte

Citation
Videl a écrit:
Le souvenir de sa femme ? Ou l'espoir de la retrouver ?
30 novembre 2020 22:07
C'est très intéressant.
Je rebondis sur l'image mentale

Ce qu'il dit concernant l'image mentale rejoint à peu de chose près Piaget et Lacan et même Freud dans le développement de l'enfant.
Les sensibilités étaient différentes.
Mais on y perçoit l'idée commune la présence malgré l'absence physique/ l'abandon.
C'est très intéressant aussi de savoir comment elle est étudiée et appréhendée chez le jeune enfant.
Citation
Mr.Kai a écrit:
Viktor Frankl : Découvrir un sens à sa vie


Viktor Emil Frankl, né à Vienne le 26 mars 1905 et mort à Vienne le 2 septembre 1997, est un professeur autrichien de neurologie et de psychiatrie. Il a survécu aux camps de concentration dans lesquels ses parents, son frère et sa femme enceinte ont péri

Si vous avez un « POURQUOI? » dans votre vie tout en ayant une voie à suivre, vous supporterez n'importe quel « COMMENT? » dans n’importe quel moment difficile de votre vie

Le succès et le bonheur ne peuvent être recherchés. Ils doivent s’ensuivre.
Trouvez un objectif plus grand que vous et le succès et le bonheur s'ensuivront.

Vous choisissez votre attitude quoi qu'il arrive

Peu importe ce qui vous arrive, vous décidez comment réagir et comment vous vous sentez.
Viktor Frankl détaille comment certains hommes, quelle que soit leur situation désespérée, ont encore trouvé la force de réconforter les autres. Certains d'entre eux ont même donné leur dernier morceau de pain.

Le bonheur et le succès doivent s'ensuivre

Frankl dit que le bonheur n'est pas quelque chose que nous devrions rechercher directement.
Il définit le bonheur comme un sous-catégorie du don de soi
C'est le moyen le plus rapide selon Viktor de trouver un sens et nous pourrions l'appeler aujourd'hui «un objectif de vie»

Celui qui a un « POURQUOI » peut supporter n'importe quel « COMMENT »

C'est la phrase la plus importante de Frankl.

Dans ce livre, il raconte l'histoire d'hommes qui passent du stade de projet de suicide à celui de survivant simplement en trouvant une grande raison de continuer à vivre.
Il peut s'agir d'un enfant dans un pays étranger ou d'une œuvre inachevée.
Il peut aussi s'agir de survivre pour s'assurer qu'un holocauste ne se reproduira plus jamais.
C'est la raison de vivre qui a poussé les gens à vivre et à endurer quoi que ce soit.

Images mentales

Certains des plus grands soulagements de la douleur provenaient des pensées et des images mentales.

Viktor Frankl, par exemple, avait des images mentales de sa femme et les oiseaux qui se trouvaient à proximité devenaient son incarnation vivante.
Il est intéressant de noter qu'il a même déclaré plus tard que l'image mentale n'aurait pas changé s'il avait su que sa femme était déjà morte.

Il s'est également imaginé après sa libération des camps de concentrations dans des salles de conférence, enseignant ce qui ne doit plus jamais arriver, très prophétique puisque c'est exactement ce qui s'est passé.
Les discussions très descriptives et imaginatives sur la nourriture qu'ils allaient déguster une fois libres étaient également récurrentes chez les autres prisonniers.

Ce que la vie nous demande

Viktor Frankl pense que nous ne devrions pas nous questionner sur ce que nous attendons de la vie mais plutôt trouver le courage de nous demander ce que la vie attend de nous.
Parfois cette réponse ne se révèle que dans les pires souffrances.

La névrose du dimanche

Avant d'atteindre la dépression totale, Viktor Frankl dit que la plupart des gens souffrent de "névrose du dimanche".

La « névrose du dimanche » est un sentiment de découragement à la fin du week-end.
Nous nous rendons compte que notre quotidien est vide et dénué de sens, et au lieu d'aller à la racine du problème, nous dissimulons la douleur en mangeant, en buvant ou en faisant des achats compulsif.

Le malheur est que ces compensations, à court terme, peuvent nous empoisonner comme le ferait un médicament ce qui est probablement le pire, elles nous empêchent de regarder plus profondément en nous pour trouver un sens.

Comment trouver un sens

Selon Frankl, les principales sources de sens sont :

- Avoir un travail qu'on aime
- Avoir une activité qui fait travailler son imagination qui vous permet des créer des choses
- Être en couple, protéger sa famille, aider les gens

Si vous vous sentez déprimé, peut-être n'avez-vous pas d'objectif qui vous motive ?
Il n'est pas nécessaire qu'il soit noble ou grandiose.

Vous voulez un enfant ?

Peut-être que votre objectif est de "trouver un homme et devenir la meilleure mère possible".

Profiter de ce que la vie peut offrir est une excellente façon de vivre une vie pleine de sens.

Apprenez à vous perdre dans de nouvelles expériences que vous chérirez pendant des années et commencez à vivre pleinement votre vie. C'est une compétence que vous devez apprendre (développer un esprit positif).
30 novembre 2020 22:09
la meilleur raison pour vivre c'est vouloir plaire à Dieu
pour cela, il faut avoir la foi et faire les bonnes actions

avoir confiance en Dieu et se préparer à sa rencontre après la mort en faisant le bien sur terre.
aimer le créateur au Ciel et faire le bien à ses créatures sur terre.
aimer le créateur et aider la créature

la foi = avoir confiance en Dieu


Citation
Videl a écrit:
Voilà j'aurais pas dis mieux : la foi : la certitude de la justice divine ainsi que l'espoir de réussir le test de cette vie ainsi que de gagner le paradis Inch'Allah, ça c'est une excellente raison de s'accrocher.
aimer le créateur ... aider la créature
J
30 novembre 2020 22:09
Salam aleykum Mr. Kai,

Youpiiii c'est la séquence psy! ! Clap

J'aime bien ton post, merci pour le partage !
Citation
Mr.Kai a écrit:
Viktor Frankl : Découvrir un sens à sa vie


Viktor Emil Frankl, né à Vienne le 26 mars 1905 et mort à Vienne le 2 septembre 1997, est un professeur autrichien de neurologie et de psychiatrie. Il a survécu aux camps de concentration dans lesquels ses parents, son frère et sa femme enceinte ont péri

Si vous avez un « POURQUOI? » dans votre vie tout en ayant une voie à suivre, vous supporterez n'importe quel « COMMENT? » dans n’importe quel moment difficile de votre vie

Le succès et le bonheur ne peuvent être recherchés. Ils doivent s’ensuivre.
Trouvez un objectif plus grand que vous et le succès et le bonheur s'ensuivront.

Vous choisissez votre attitude quoi qu'il arrive

Peu importe ce qui vous arrive, vous décidez comment réagir et comment vous vous sentez.
Viktor Frankl détaille comment certains hommes, quelle que soit leur situation désespérée, ont encore trouvé la force de réconforter les autres. Certains d'entre eux ont même donné leur dernier morceau de pain.

Le bonheur et le succès doivent s'ensuivre

Frankl dit que le bonheur n'est pas quelque chose que nous devrions rechercher directement.
Il définit le bonheur comme un sous-catégorie du don de soi
C'est le moyen le plus rapide selon Viktor de trouver un sens et nous pourrions l'appeler aujourd'hui «un objectif de vie»

Celui qui a un « POURQUOI » peut supporter n'importe quel « COMMENT »

C'est la phrase la plus importante de Frankl.

Dans ce livre, il raconte l'histoire d'hommes qui passent du stade de projet de suicide à celui de survivant simplement en trouvant une grande raison de continuer à vivre.
Il peut s'agir d'un enfant dans un pays étranger ou d'une œuvre inachevée.
Il peut aussi s'agir de survivre pour s'assurer qu'un holocauste ne se reproduira plus jamais.
C'est la raison de vivre qui a poussé les gens à vivre et à endurer quoi que ce soit.

Images mentales

Certains des plus grands soulagements de la douleur provenaient des pensées et des images mentales.

Viktor Frankl, par exemple, avait des images mentales de sa femme et les oiseaux qui se trouvaient à proximité devenaient son incarnation vivante.
Il est intéressant de noter qu'il a même déclaré plus tard que l'image mentale n'aurait pas changé s'il avait su que sa femme était déjà morte.

Il s'est également imaginé après sa libération des camps de concentrations dans des salles de conférence, enseignant ce qui ne doit plus jamais arriver, très prophétique puisque c'est exactement ce qui s'est passé.
Les discussions très descriptives et imaginatives sur la nourriture qu'ils allaient déguster une fois libres étaient également récurrentes chez les autres prisonniers.

Ce que la vie nous demande

Viktor Frankl pense que nous ne devrions pas nous questionner sur ce que nous attendons de la vie mais plutôt trouver le courage de nous demander ce que la vie attend de nous.
Parfois cette réponse ne se révèle que dans les pires souffrances.

La névrose du dimanche

Avant d'atteindre la dépression totale, Viktor Frankl dit que la plupart des gens souffrent de "névrose du dimanche".

La « névrose du dimanche » est un sentiment de découragement à la fin du week-end.
Nous nous rendons compte que notre quotidien est vide et dénué de sens, et au lieu d'aller à la racine du problème, nous dissimulons la douleur en mangeant, en buvant ou en faisant des achats compulsif.

Le malheur est que ces compensations, à court terme, peuvent nous empoisonner comme le ferait un médicament ce qui est probablement le pire, elles nous empêchent de regarder plus profondément en nous pour trouver un sens.

Comment trouver un sens

Selon Frankl, les principales sources de sens sont :

- Avoir un travail qu'on aime
- Avoir une activité qui fait travailler son imagination qui vous permet des créer des choses
- Être en couple, protéger sa famille, aider les gens

Si vous vous sentez déprimé, peut-être n'avez-vous pas d'objectif qui vous motive ?
Il n'est pas nécessaire qu'il soit noble ou grandiose.

Vous voulez un enfant ?

Peut-être que votre objectif est de "trouver un homme et devenir la meilleure mère possible".

Profiter de ce que la vie peut offrir est une excellente façon de vivre une vie pleine de sens.

Apprenez à vous perdre dans de nouvelles expériences que vous chérirez pendant des années et commencez à vivre pleinement votre vie. C'est une compétence que vous devez apprendre (développer un esprit positif).
30 novembre 2020 22:12
On pourrait écrire des pages et des pages à ce sujet...
Citation
Avocat de Dieu a écrit:
la meilleur raison pour vivre c'est vouloir plaire à Dieu
pour cela, il faut avoir la foi et faire les bonnes actions

avoir confiance en Dieu et se préparer à sa rencontre après la mort en faisant le bien sur terre.
aimer le créateur au Ciel et faire le bien à ses créatures sur terre.
aimer le créateur et aider la créature

la foi = avoir confiance en Dieu
30 novembre 2020 22:13
Justement il est lui-même issu de cette école freudienne mais plus tard il sera en désaccord avec ces théories


Citation
ZajZen a écrit:
C'est très intéressant.
Je rebondis sur l'image mentale

Ce qu'il dit concernant l'image mentale rejoint à peu de chose près Piaget et Lacan et même Freud dans le développement de l'enfant.
Les sensibilités étaient différentes.
Mais on y perçoit l'idée commune la présence malgré l'absence physique/ l'abandon.
C'est très intéressant aussi de savoir comment elle est étudiée et appréhendée chez le jeune enfant.
30 novembre 2020 22:27
Cela n a rien a avoir mais ca me rappelle le film la vie est belle, avec l enfant dans le camps qui imagine que c est un jeu pour gagner un char d assaut.
Citation
Mr.Kai a écrit:
L'espoir de la retrouver, il a su bien plus tard qu'elle était morte
p
30 novembre 2020 23:00
Plusieurs cultures et sages dans l'histoire de l'humanité , entre autres certains soufis et pas qu'eux, sont arrivés à ces conclusions , mais formulées autrement....selon les époques...
30 novembre 2020 23:08
Salam

Et pour survivre, peut-être avait il appris à développer son élan vital...

Citation
Mr.Kai a écrit:
Aleykoum salam, il en parle aussi mais pas suffisamment, sa principale motivation pour survivre c'était sa femme
O
O&L
1 décembre 2020 18:18
Salam aleykoum

Très bon post. Merci pour le partage.
Smiling Smiley
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook