Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
La critique.
'
17 avril 2022 00:09
Selem,

Je me demandais si ça faisait partie de l’être humain ce coté critiqueur.
Comme si on avait besoin de descendre l’autre (parfois sous prétexte de taquinerie ou humour) pour se sentir plus puissant.
Et donc est-ce qu’on a besoin d’un rapport « dominé/dominant », de se sentir au dessus, peu importe selon quel critère. Mais si l’autre a l’impression que toi tu es « au dessus » alors il va critiquer pour essayer de te rabaisser à son niveau ?

Y’a un truc dont je déteste parler et j’ai cru comprendre d’où ça venait ce soir.
(Il faut savoir que je suis susceptible +++ même si j’essaie tant bien que mal de travailler là dessus. Wa el hamdoulilah).

Bon déjà ça m’a critiquée sur mon tiramisu mais ça à la limite je m’en fiche 🤷‍♀️ 😂

Ensuite on a joué au puissance 4, et mm si c’est un jeu que j’aime particulièrement je ne me suis à aucun moment portée volontaire pr jouer.
Bref j’étais assise trqllement à siroter mon thé, quand la personne qui joue m’alpague en me demander de venir jouer avec elle.
J’acquiesce et je commence à jouer. Bref le jeu était assez équilibré. Mais à un moment donné j’ai compris que j’allais perdre. Donc j’ai commencé à compter et recompter. Je prenais du temps et on m’a « piquée » là dessus déjà.
Bref je perds trql je m’en fiche. J’ai plus 6 ans quoi c’est bon.
Mais là pique pique qui arrive un truc genre « haha si toi t’es intelligente alors comment ça se fait que je t’ai battue » ou je sais pas quoi bref
Je retourne m’assoir et je sirote le thé, mais j’avoue que je voulais trop me justifier. Là l’hôte demande de resoudre une sorte de puzzle en forme de dessous de table. Je me lève juste par défi
J’y arrive mais je réfléchis un peu, et le temps que j’assemble les pièces j’entends des « attends j’appelle ma fille si tu veux elle le fait en 2 sec » 😑

Là j’ai été vrmt blasée j’avoue. Ça a été la goutte.
Bref en sortant j’ai réalisé qu’on m’avait mise en compétition depuis vraiment mon plus jeune âge. Et qu’au moindre pseudo échec on me tombait dessus. Et le pire c’est… je crois que c’est cela, la jalousie des autres.
Mon frère à chaque fois qu’on faisait une dictee, ou un baccalauréat ou des devinettes et que j’hésitais ou même pas, pour me déstabiliser ou se rassurer j’en sais rien il disait « galouli sun surdouée ».
Des fois il me le ressort encore.
C’est comme si, ça rassurait les gens de savoir qu’on est tous faillibles.
Je ne sais pas. C’est quand même assez perturbant.


Alors je me demandais si mon raisonnement concernant la critique pour essayer d’amener l’autre plus bas que soi par la palabre tenait debout ou si j’étais juste à côté de la plaque…


Bonne nuit. Selem alikom
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
r
17 avril 2022 00:25
chacun sa façon de procéder

on n'est pas tous pareil ^^
17 avril 2022 00:27
C'est la digestion qui t'a affaibli
Citation
☀️ a écrit:
Selem,

Je me demandais si ça faisait partie de l’être humain ce coté critiqueur.
Comme si on avait besoin de descendre l’autre (parfois sous prétexte de taquinerie ou humour) pour se sentir plus puissant.
Et donc est-ce qu’on a besoin d’un rapport « dominé/dominant », de se sentir au dessus, peu importe selon quel critère. Mais si l’autre a l’impression que toi tu es « au dessus » alors il va critiquer pour essayer de te rabaisser à son niveau ?

Y’a un truc dont je déteste parler et j’ai cru comprendre d’où ça venait ce soir.
(Il faut savoir que je suis susceptible +++ même si j’essaie tant bien que mal de travailler là dessus. Wa el hamdoulilah).

Bon déjà ça m’a critiquée sur mon tiramisu mais ça à la limite je m’en fiche 🤷‍♀️ 😂

Ensuite on a joué au puissance 4, et mm si c’est un jeu que j’aime particulièrement je ne me suis à aucun moment portée volontaire pr jouer.
Bref j’étais assise trqllement à siroter mon thé, quand la personne qui joue m’alpague en me demander de venir jouer avec elle.
J’acquiesce et je commence à jouer. Bref le jeu était assez équilibré. Mais à un moment donné j’ai compris que j’allais perdre. Donc j’ai commencé à compter et recompter. Je prenais du temps et on m’a « piquée » là dessus déjà.
Bref je perds trql je m’en fiche. J’ai plus 6 ans quoi c’est bon.
Mais là pique pique qui arrive un truc genre « haha si toi t’es intelligente alors comment ça se fait que je t’ai battue » ou je sais pas quoi bref
Je retourne m’assoir et je sirote le thé, mais j’avoue que je voulais trop me justifier. Là l’hôte demande de resoudre une sorte de puzzle en forme de dessous de table. Je me lève juste par défi
J’y arrive mais je réfléchis un peu, et le temps que j’assemble les pièces j’entends des « attends j’appelle ma fille si tu veux elle le fait en 2 sec » 😑

Là j’ai été vrmt blasée j’avoue. Ça a été la goutte.
Bref en sortant j’ai réalisé qu’on m’avait mise en compétition depuis vraiment mon plus jeune âge. Et qu’au moindre pseudo échec on me tombait dessus. Et le pire c’est… je crois que c’est cela, la jalousie des autres.
Mon frère à chaque fois qu’on faisait une dictee, ou un baccalauréat ou des devinettes et que j’hésitais ou même pas, pour me déstabiliser ou se rassurer j’en sais rien il disait « galouli sun surdouée ».
Des fois il me le ressort encore.
C’est comme si, ça rassurait les gens de savoir qu’on est tous faillibles.
Je ne sais pas. C’est quand même assez perturbant.


Alors je me demandais si mon raisonnement concernant la critique pour essayer d’amener l’autre plus bas que soi par la palabre tenait debout ou si j’étais juste à côté de la plaque…


Bonne nuit. Selem alikom
17 avril 2022 00:31
La critique est facile, l'art est difficile Cool






(vous l'aviez oublié celle-là hein)
Ne mettez pas trop de lessive, vous risqueriez de commettre l'adultère.
17 avril 2022 00:31
Salam

Faut dire que la vie est un rapport de force.

Même lors d’un banal puissance 4 des têtes peuvent tomber. Grinning smiley
c
17 avril 2022 01:53
Salam

Dieu merci, j'ai été fille unique. J'avoue que du coup, j'ai eu la paix sur ce plan. En tout cas, à la maison y'avait une bonne ambiance.

Par contre, à l'extérieur, je n'ai jamais su me défendre parce que je n'ai jamais eu cet esprit de compétition malsain qu'entretiennent les gens.

A tort, sans doute, parce que pour réussir dans cette dounia, ben faut avoir du mordant. Mais à raison parce que clairement, j'ai presque 50 ans et je trouve toujours ça aussi moche que de se comporter ainsi. Je préfère qu'on me considère comme la pouilleuse du coin, mais la pouilleuse gentille, honnête, trop bonne trop conne quoi que comme celle qui a réussi et qui s'est amusé à écraser tout le monde dans sa vie.

Bref ... tout ça, c'est des problèmes d'ego. L'ego qui veut toujours dominer. L'ego qui pense à n'exister que par lui-même. L'ego qui n'a pas conscience qu'en réalité il dépend de "Quelqu'un" de beaucoup plus puissant que lui et qui un jour aura le dernier mot sur son existence : en le faisant mourir.

L'ego un jour se tait quand il sait que de toutes manières, quoi qu'il aura fait dans ce monde, Dieu aura le dernier mot sur lui. Il ne domine pas bien longtemps car il finira lui aussi entre 4 planches, avec le corps pourrissant.

Parfois l'ego s'en rend compte assez tôt pour apprendre à se soumettre à Son Maître. Mais des fois, il est trop tard pour se ressaisir.

Je pense à toutes ces vieilles personnes qui croient toujours être quelqu'un alors que 10 ans après leur mort, on aura oublié leur nom ... Enfin bon ...
17 avril 2022 02:35
Salam

L'amplification de la critique est une conséquence de notre mode de vie..
C'est devenu un besoin vital de se comparer pour mieux se situer par rapport aux autres...

La critique, pour celui qui l'a fait, c'est souvent une projection inconsciente de ses propres peurs sur ses failles, faiblesses, défauts qu'on a du mal à accepter..

Par exemple dans ton cas il est facile de deviner les tares de celui avec qui tu as joué à puissance 4, en te dévalorisant il a voulu se rassurer sur sa propre valeur, sans doute ça révèle tout simplement un manque de confiance...

Mais le fait que ça te fasse très réagir et que ça provoque un écho chez toi, ça révèle aussi tes propres failles car tu le vis très mal qu'on te dévalorise et tu dois considérer ça comme une vraie opportunité d'essayer de comprendre ce qui se cache derrière tes réactions..

C'est un peu comme le film d'Eminem..
Au début du film, Eminem est fragilisé par sa différence, car c'est le seul blanc qui veut faire du rap, et dans ses premiers clashs, le fait qu'il soit autant déstabilisé montre qu'il n'arrive pas à accepter ses défauts, son vécu, ses différences, ses failles...

il n'a pas trouvé l'harmonie en lui pour assumer ce qu'il est et l'imposer aux autres..

mais au moment où il accepte sa part d'ombre, il devient invulnérable face à la critique et atteint même un niveau ou il arrive à s'auto-critiquer, c'est comme si il enlevait le micro à son adversaire en lui disant je connais toutes mes failles et je les accepte et je les aimes et c'est ce qui fait ma force et mon authenticité, il offre aux autres une meilleure version de lui-même et en agissant ainsi, il montre qu'il a regardé dans les yeux de ses propres faiblesses pour en faire une force et s'extirper de l'étiquette qu'on lui a donné, il a dépassé ses propres limites en dépassant les limites des règles du battle et de sa propre vie.

Il accepte que tout ne se déroule pas comme on le désire et son propre échec ne lui fait plus peur..


d'où le fait d'avoir fait ce film, au lieu de mettre son énergie à se concentrer en jugeant les autres pour éloigner son regard de lui-même par peur de ce qui pourrait voir s'il se regardait trop longtemps lui-même..



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/04/22 02:39 par Gandalf le gris.
'
17 avril 2022 06:19
Je pense qu’on a tous un besoin de se comparer.
Y’en a qui luttent contre cela, et y’en a qui des qu’ils se sentent en « danger » ils attaquent. Même sans s’en rendre compte.

Wa Allahou a3lem
Citation
re.Vooriden a écrit:
chacun sa façon de procéder

on n'est pas tous pareil ^^
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
'
17 avril 2022 06:21
Certainement oui.

Ils voulaient me voir perdre je crois. Comme si il y avait des choses à se prouver fin je ne sais pas… j’ai pas envie de médire ou de supputer non plus, sachant que ce n’est « qu’un jeu ».

Mais c’est moi qui analyse tout quand je me sens lésée.
Citation
Katoussti a écrit:
C'est la digestion qui t'a affaibli
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
'
17 avril 2022 06:22
Selem

Pourquoi dis-tu que la vie est un rapport de force ?

C’est quand même triste.
Citation
√LaHaute a écrit:
Salam

Faut dire que la vie est un rapport de force.

Même lors d’un banal puissance 4 des têtes peuvent tomber. Grinning smiley
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
'
17 avril 2022 06:25
Selem

Sauf que je n’exhibe jamais mes « réussîtes » ou du moins quasi jamais, et encore moins volontairement.

À longueur de journées je me prends des remarques, style « si toi t’as réussi frcht nptki peut le faire ». Donc on me considère « gogole », alors pourquoi continuer à se comparer à moi wesh ?

Je veux plus être en compétition avec personne. J’en ai rien à fiche, gagnez tous et moi je perds ma3lich.
Citation
citronnette a écrit:
Salam

Dieu merci, j'ai été fille unique. J'avoue que du coup, j'ai eu la paix sur ce plan. En tout cas, à la maison y'avait une bonne ambiance.

Par contre, à l'extérieur, je n'ai jamais su me défendre parce que je n'ai jamais eu cet esprit de compétition malsain qu'entretiennent les gens.

A tort, sans doute, parce que pour réussir dans cette dounia, ben faut avoir du mordant. Mais à raison parce que clairement, j'ai presque 50 ans et je trouve toujours ça aussi moche que de se comporter ainsi. Je préfère qu'on me considère comme la pouilleuse du coin, mais la pouilleuse gentille, honnête, trop bonne trop conne quoi que comme celle qui a réussi et qui s'est amusé à écraser tout le monde dans sa vie.

Bref ... tout ça, c'est des problèmes d'ego. L'ego qui veut toujours dominer. L'ego qui pense à n'exister que par lui-même. L'ego qui n'a pas conscience qu'en réalité il dépend de "Quelqu'un" de beaucoup plus puissant que lui et qui un jour aura le dernier mot sur son existence : en le faisant mourir.

L'ego un jour se tait quand il sait que de toutes manières, quoi qu'il aura fait dans ce monde, Dieu aura le dernier mot sur lui. Il ne domine pas bien longtemps car il finira lui aussi entre 4 planches, avec le corps pourrissant.

Parfois l'ego s'en rend compte assez tôt pour apprendre à se soumettre à Son Maître. Mais des fois, il est trop tard pour se ressaisir.

Je pense à toutes ces vieilles personnes qui croient toujours être quelqu'un alors que 10 ans après leur mort, on aura oublié leur nom ... Enfin bon ...
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
'
17 avril 2022 06:29
Selem

J’accepte mes défauts. Par contre les critiques gratuites au bout d’un moment c’est épuisant.

Eminem c’etait dans le rap, moi c’est au quotidien.

C’est bien les beaux discours mais concrètement et dans la vie réelle, à part me dire des trucs genre « trouve la paix au fond de toi même «  bah… ça ne m’aide pas trop.


Évidemment que je suis plus sensible aux remarques et à la critique que n’importe qui. Je le dis moi-même et je le place en top de mes défauts (ou failles plutôt, car le mot défaut est très moche et inapproprié).
Je sais rire de moi même. C’est l’accumulation qui me plombe.
C’est tout.
Citation
Gandalf le gris a écrit:
Salam

L'amplification de la critique est une conséquence de notre mode de vie..
C'est devenu un besoin vital de se comparer pour mieux se situer par rapport aux autres...

La critique, pour celui qui l'a fait, c'est souvent une projection inconsciente de ses propres peurs sur ses failles, faiblesses, défauts qu'on a du mal à accepter..

Par exemple dans ton cas il est facile de deviner les tares de celui avec qui tu as joué à puissance 4, en te dévalorisant il a voulu se rassurer sur sa propre valeur, sans doute ça révèle tout simplement un manque de confiance...

Mais le fait que ça te fasse très réagir et que ça provoque un écho chez toi, ça révèle aussi tes propres failles car tu le vis très mal qu'on te dévalorise et tu dois considérer ça comme une vraie opportunité d'essayer de comprendre ce qui se cache derrière tes réactions..

C'est un peu comme le film d'Eminem..
Au début du film, Eminem est fragilisé par sa différence, car c'est le seul blanc qui veut faire du rap, et dans ses premiers clashs, le fait qu'il soit autant déstabilisé montre qu'il n'arrive pas à accepter ses défauts, son vécu, ses différences, ses failles...

il n'a pas trouvé l'harmonie en lui pour assumer ce qu'il est et l'imposer aux autres..

mais au moment où il accepte sa part d'ombre, il devient invulnérable face à la critique et atteint même un niveau ou il arrive à s'auto-critiquer, c'est comme si il enlevait le micro à son adversaire en lui disant je connais toutes mes failles et je les accepte et je les aimes et c'est ce qui fait ma force et mon authenticité, il offre aux autres une meilleure version de lui-même et en agissant ainsi, il montre qu'il a regardé dans les yeux de ses propres faiblesses pour en faire une force et s'extirper de l'étiquette qu'on lui a donné, il a dépassé ses propres limites en dépassant les limites des règles du battle et de sa propre vie.

Il accepte que tout ne se déroule pas comme on le désire et son propre échec ne lui fait plus peur..


d'où le fait d'avoir fait ce film, au lieu de mettre son énergie à se concentrer en jugeant les autres pour éloigner son regard de lui-même par peur de ce qui pourrait voir s'il se regardait trop longtemps lui-même..
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
a
17 avril 2022 08:30
Alaykom assalam

On essaie de rabaisser que les gens qui ont de la valeur.


Citation
☀️ a écrit:
Selem,

Je me demandais si ça faisait partie de l’être humain ce coté critiqueur.
Comme si on avait besoin de descendre l’autre (parfois sous prétexte de taquinerie ou humour) pour se sentir plus puissant.
Et donc est-ce qu’on a besoin d’un rapport « dominé/dominant », de se sentir au dessus, peu importe selon quel critère. Mais si l’autre a l’impression que toi tu es « au dessus » alors il va critiquer pour essayer de te rabaisser à son niveau ?

Y’a un truc dont je déteste parler et j’ai cru comprendre d’où ça venait ce soir.
(Il faut savoir que je suis susceptible +++ même si j’essaie tant bien que mal de travailler là dessus. Wa el hamdoulilah).

Bon déjà ça m’a critiquée sur mon tiramisu mais ça à la limite je m’en fiche 🤷‍♀️ 😂

Ensuite on a joué au puissance 4, et mm si c’est un jeu que j’aime particulièrement je ne me suis à aucun moment portée volontaire pr jouer.
Bref j’étais assise trqllement à siroter mon thé, quand la personne qui joue m’alpague en me demander de venir jouer avec elle.
J’acquiesce et je commence à jouer. Bref le jeu était assez équilibré. Mais à un moment donné j’ai compris que j’allais perdre. Donc j’ai commencé à compter et recompter. Je prenais du temps et on m’a « piquée » là dessus déjà.
Bref je perds trql je m’en fiche. J’ai plus 6 ans quoi c’est bon.
Mais là pique pique qui arrive un truc genre « haha si toi t’es intelligente alors comment ça se fait que je t’ai battue » ou je sais pas quoi bref
Je retourne m’assoir et je sirote le thé, mais j’avoue que je voulais trop me justifier. Là l’hôte demande de resoudre une sorte de puzzle en forme de dessous de table. Je me lève juste par défi
J’y arrive mais je réfléchis un peu, et le temps que j’assemble les pièces j’entends des « attends j’appelle ma fille si tu veux elle le fait en 2 sec » 😑

Là j’ai été vrmt blasée j’avoue. Ça a été la goutte.
Bref en sortant j’ai réalisé qu’on m’avait mise en compétition depuis vraiment mon plus jeune âge. Et qu’au moindre pseudo échec on me tombait dessus. Et le pire c’est… je crois que c’est cela, la jalousie des autres.
Mon frère à chaque fois qu’on faisait une dictee, ou un baccalauréat ou des devinettes et que j’hésitais ou même pas, pour me déstabiliser ou se rassurer j’en sais rien il disait « galouli sun surdouée ».
Des fois il me le ressort encore.
C’est comme si, ça rassurait les gens de savoir qu’on est tous faillibles.
Je ne sais pas. C’est quand même assez perturbant.


Alors je me demandais si mon raisonnement concernant la critique pour essayer d’amener l’autre plus bas que soi par la palabre tenait debout ou si j’étais juste à côté de la plaque…


Bonne nuit. Selem alikom
17 avril 2022 10:19
Salam

Déjà je voulais d'abord te dire, que quand j'essaye de t'expliquer quelque chose, je ne le fais pas pour te dominer en ayant une position où c'est moi qui te donne une leçon et toi tu écoutes... Car en essayant d'expliquer clairement et d'être compris par l'autre, ça m'apprend aussi à bien assimiler certaines choses et à aussi comprendre des choses sur moi et sur les autres...

On a un peu près tous les mêmes peurs qui peuvent être plus ou moins marquées pour certains selon leur vécu , leur lecture de la vie où leur sensibilité...

Déjà je t'ai donné un premier élément de réponse en te disant que la critique est souvent pas adressé directement à toi et elle ne te défini pas en tant que personne, la critique est souvent basé sur des actions que tu as pu mener et non pas sur tes valeurs profondes donc il ne faut pas la voir comme une attaque, une personne qui critique beaucoup sans que ça soit constructif pour l'autre, tu peux voir ça comme si inconsciemment il avait une discussion avec lui-même, il se sent mal dans sa peau et n'accepte pas des défauts ou des peurs qu'il tente de dissimuler en critiquant et en condamnant l'autre, donc avec du recul tu peux avoir cette image d'une personne qui se met une arme sur sa propre tempe...

C'est comme un chat agressif, il va te griffer non pas parce qu'il ne t'aime pas mais c'est juste des mauvais mécanismes de défenses qu'il a développé et ça le met dans des émotions négatives, donc ça l'éloigne de la sérénité et il subit ses peurs....

En réussissant à avoir ce recul et en relativisant.. tu te connectes à l'autre et surtout tu prends assez de recul pour ne pas rester centrer sur tes propres émotions qui t'empêchent d'interagir paisiblement avec les autres..

Mais je suis d'accord avec toi quand ça devient des critiques en abondance et que ça forme un environnement toxique, il vaut mieux prendre ses distances et s'entourer de personnes moins toxiques pour se construire et s'épanouir.. et on doit aussi faire l'effort de valoriser les autres pour les aider à devenir meilleur car comme on dit 3 compliments effacent un mauvais comportement ou une mauvais intention et c'est très important de le mettre en pratique dans l'éducation d'un enfant...

Deuxième point, justement en développant un regard plus indulgent chez les autres en essayant de s'entraîner à les comprendre et de savoir pourquoi ils sont comme ça et qu'ils agissent de cette façon, tu deviendras plus tolérante et ça te libéra de la peur d'être critiqué par effet miroir.. donc à toi de choisir ton camp:

mieux accepter les parts d'ombre des autres en les comprenant cela te pousse à mieux t'accepter toi-même dans ta globalité et tu recolteras plus d'harmonie et de sérénité..

ou juger les autres pour rejeter ta part d'ombre et la dissimuler sachant que ces contradictions agiront toujours négativement sur toi et se nourrira de mauvaises choses en toi ..










Citation
☀️ a écrit:
Selem

J’accepte mes défauts. Par contre les critiques gratuites au bout d’un moment c’est épuisant.

Eminem c’etait dans le rap, moi c’est au quotidien.

C’est bien les beaux discours mais concrètement et dans la vie réelle, à part me dire des trucs genre « trouve la paix au fond de toi même «  bah… ça ne m’aide pas trop.


Évidemment que je suis plus sensible aux remarques et à la critique que n’importe qui. Je le dis moi-même et je le place en top de mes défauts (ou failles plutôt, car le mot défaut est très moche et inapproprié).
Je sais rire de moi même. C’est l’accumulation qui me plombe.
C’est tout.
'
17 avril 2022 10:52
Waaah c’est trop mignon 🥺

Meilleur message
Citation
al faqir a écrit:
Alaykom assalam

On essaie de rabaisser que les gens qui ont de la valeur.
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
'
17 avril 2022 11:30
Walikom el selem

Il n’y a pas de souci je sais bien ne t’inquiète pas gandalf.

Non parfois les gens sont 100% à l’aise avec eux-mêmes mais genre je sais pas prk ils critiquent.

Donc si eux ils ont des peurs et moi j’ai des peurs et on ne se comprend pas bah… fin c’est une chakchouka le truc.

Moi je veux bien être tolérante et je pense l’être déjà en partie, mais par contre il y a des choses qu’on se doit de ne pas tolérer.

À quel moment je suis censée me dire que telle ou telle critique est un manque de respect tu vois ?
Sans parler de toutes ces histoires de tolérance etc. (Ne le prends pas mal mais c pas assez concret pr moi).
Laisser tout passer c’est aussi laisser penser à l’autre qu’il a raison et que son comportement est justifié et justifiable par mon soi disant manque de tolérance / non acceptation de mes peurs.
Je veux bien moi, me dire que le souci vient de moi, mais je trouve que sans cesse se questionner soi, ça peut justement mener à une perte énorme de confiance en soi.

Au cas où vous n’auriez pas lu en filigrane toi et les autres, à travers ce post je me questionne encore une fois moi, et je demande si le souci vient de moi ou non… donc oui je me remets en question.
Résultat des courses ? Eh bien pas grand chose. C’est une boucle quoi.

Donc il s’agirait pour moi de trouver le bon équilibre entre tolérance et acceptation de mes failles ainsi que de celles des autres, et limites à se donner pour que l’autre ne « prenne pas la confiance » en pensant que jss 100% ok avec toutes les critiques qu’il/elle formulera, que ces critiques me concernent moi directement ou un autre individu.


Je sais pas si jss à l’ouest mais voilà…

Citation
Gandalf le gris a écrit:
Salam

Déjà je voulais d'abord te dire, que quand j'essaye de t'expliquer quelque chose, je ne le fais pas pour te dominer en ayant une position où c'est moi qui te donne une leçon et toi tu écoutes... Car en essayant d'expliquer clairement et d'être compris par l'autre, ça m'apprend aussi à bien assimiler certaines choses et à aussi comprendre des choses sur moi et sur les autres...

On a un peu près tous les mêmes peurs qui peuvent être plus ou moins marquées pour certains selon leur vécu , leur lecture de la vie où leur sensibilité...

Déjà je t'ai donné un premier élément de réponse en te disant que la critique est souvent pas adressé directement à toi et elle ne te défini pas en tant que personne, la critique est souvent basé sur des actions que tu as pu mener et non pas sur tes valeurs profondes donc il ne faut pas la voir comme une attaque, une personne qui critique beaucoup sans que ça soit constructif pour l'autre, tu peux voir ça comme si inconsciemment il avait une discussion avec lui-même, il se sent mal dans sa peau et n'accepte pas des défauts ou des peurs qu'il tente de dissimuler en critiquant et en condamnant l'autre, donc avec du recul tu peux avoir cette image d'une personne qui se met une arme sur sa propre tempe...

C'est comme un chat agressif, il va te griffer non pas parce qu'il ne t'aime pas mais c'est juste des mauvais mécanismes de défenses qu'il a développé et ça le met dans des émotions négatives, donc ça l'éloigne de la sérénité et il subit ses peurs....

En réussissant à avoir ce recul et en relativisant.. tu te connectes à l'autre et surtout tu prends assez de recul pour ne pas rester centrer sur tes propres émotions qui t'empêchent d'interagir paisiblement avec les autres..

Mais je suis d'accord avec toi quand ça devient des critiques en abondance et que ça forme un environnement toxique, il vaut mieux prendre ses distances et s'entourer de personnes moins toxiques pour se construire et s'épanouir.. et on doit aussi faire l'effort de valoriser les autres pour les aider à devenir meilleur car comme on dit 3 compliments effacent un mauvais comportement ou une mauvais intention et c'est très important de le mettre en pratique dans l'éducation d'un enfant...

Deuxième point, justement en développant un regard plus indulgent chez les autres en essayant de s'entraîner à les comprendre et de savoir pourquoi ils sont comme ça et qu'ils agissent de cette façon, tu deviendras plus tolérante et ça te libéra de la peur d'être critiqué par effet miroir.. donc à toi de choisir ton camp:

mieux accepter les parts d'ombre des autres en les comprenant cela te pousse à mieux t'accepter toi-même dans ta globalité et tu recolteras plus d'harmonie et de sérénité..

ou juger les autres pour rejeter ta part d'ombre et la dissimuler sachant que ces contradictions agiront toujours négativement sur toi et se nourrira de mauvaises choses en toi ..
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
m
17 avril 2022 13:40
Les surdoués ou haut potentiel sont sensibles à la critique et très. Susceptible car perfectionniste après oui il y a la jalousie aussi qui joue donc c pas facile à distinguer
Citation
Katoussti a écrit:
C'est la digestion qui t'a affaibli
c
17 avril 2022 13:45
Ben oui, mais c'est comme la majorité des gens. Ils voient un clodo dans la rue, ils vont encore cracher dessus, ou l'ignorer (ce qui est une forme de mépris terrible aussi), ou l'insulter, faire en sorte qu'il dégage. Le mec n'a plus rien, mais on ressent encore le besoin de l'écraser encore plus, histoire d'être certain que celui là n'arrivera jamais à te faire sentir inférieur.

Donc des gens qui te rabaisseront, ce sera toute ta vie.

Je fais partie aussi de ces personnes qui se laissent humilier sans souci. Mais c'est tout le temps. Quoi que tu fasses, que tu dises, tu as des gens qui te critiquent et qui essayent d'avoir le dessus.

La seule manière de renverser la tendance, c'est de faire de la lèche. Quand tu arrives à complimenter l'autre qu'il ne se sent plus, tu peux obtenir tout ce que tu veux. J'ai un voisin comme ça. Mon père est du genre aussi. Moi ça m'a toujours donné envie de vomir des attitudes comme ça. Mais faut le dire : ça fonctionne, c'est ça le pire ...

Bref, les gens sont toujours à vouloir faire le paon ... C'est ridicule, je suis bien d'accord avec toi. Mais la vie est ainsi faite, c'est compliqué d'éviter cela. A moins de vivre dans une grotte.
Citation
☀️ a écrit:
Selem

Sauf que je n’exhibe jamais mes « réussîtes » ou du moins quasi jamais, et encore moins volontairement.

À longueur de journées je me prends des remarques, style « si toi t’as réussi frcht nptki peut le faire ». Donc on me considère « gogole », alors pourquoi continuer à se comparer à moi wesh ?

Je veux plus être en compétition avec personne. J’en ai rien à fiche, gagnez tous et moi je perds ma3lich.
17 avril 2022 15:33
Le fait que tu sois plus sensible que la moyenne, va faire que tu vas souvent te retrouver dans des situations ou on va considérer ta réaction comme disproportionnée par rapport à la situation, ce qui va te faire sentir mal parce que tu te sentiras incomprise d'ou le fait que tu te remettes souvent en question en rejettant tes propres émotions comme des défauts et en voyant ça comme un fardeau lourd à porter et chaque situation te fait sentir différente mais justement tu ne dois pas remettre en cause ta valeur personnelle car connaitre et reconnaitre ses faiblesses demande une estime de soi saine..

tu dois apprendre à mieux accepter tes vulnérabilités et à les considérer comme un atout, tu as instinct beaucoup plus développé que les autres, tu peux rapidement sonder les intentions des autres et réagir en conséquence, tu as plus d'empathie donc tu es plus connecté et consciente avec ton environnement, ça te pousse à t'améliorer et à devenir meilleur..

donc vois ça comme une richesse intérieur et un don que Dieu t'a donné

Maintenant là ou ça pose problème c'est que tu dois apprendre à mieux gérer la critique pour améliorer tes interactions sociales, quand tu te sens blessé respire un bon coup et concentre toi sur ce qui se passe à l'intérieur de toi.. prend le temps de laisser ta petite voix s'exprimer et de comprendre pourquoi ça t'a blessé à ce moment là, est ce que c'est une blessure du passé qui refait surface? (quand c'est des blessures très profondes ça peut être très utile d'être suivi par un thérapeute pour les soigner..)

est ce que tu arrives à identifier tes besoins et à mettre des mots à tes émotions?

faire l'effort de comprendre la vérité derrière cette critique, ça te fera prendre du recul et tu te sentiras plus détaché par rapport à tes émotions et à la situation

cette critique est elle constructive? peut elle t'aider à t'améliorer

Si tu vois ça comme une critique avec une intention purement mauvaise, tu dois apprendre à poser des limites aux autres ou à les ignorer ou dans le pire des cas à mettre des distances quand c'est nécessaire..

comme la dit citronnus, c'est dans notre nature de vouloir être dans un rapport de force et dominé l'autre, souvent ceux qui ont un manque de confiance vont rabaisser les autres pour se sentir valorisé ..donc à toi de poser des limites en exprimant ton désaccord mais évite d'être dans la surenchère ou la confrontation..si tu cohérente avec toi même et les autres, naturellement les autres le seront aussi avec toi..



Citation
☀️ a écrit:
Walikom el selem

Il n’y a pas de souci je sais bien ne t’inquiète pas gandalf.

Non parfois les gens sont 100% à l’aise avec eux-mêmes mais genre je sais pas prk ils critiquent.

Donc si eux ils ont des peurs et moi j’ai des peurs et on ne se comprend pas bah… fin c’est une chakchouka le truc.

Moi je veux bien être tolérante et je pense l’être déjà en partie, mais par contre il y a des choses qu’on se doit de ne pas tolérer.

À quel moment je suis censée me dire que telle ou telle critique est un manque de respect tu vois ?
Sans parler de toutes ces histoires de tolérance etc. (Ne le prends pas mal mais c pas assez concret pr moi).
Laisser tout passer c’est aussi laisser penser à l’autre qu’il a raison et que son comportement est justifié et justifiable par mon soi disant manque de tolérance / non acceptation de mes peurs.
Je veux bien moi, me dire que le souci vient de moi, mais je trouve que sans cesse se questionner soi, ça peut justement mener à une perte énorme de confiance en soi.

Au cas où vous n’auriez pas lu en filigrane toi et les autres, à travers ce post je me questionne encore une fois moi, et je demande si le souci vient de moi ou non… donc oui je me remets en question.
Résultat des courses ? Eh bien pas grand chose. C’est une boucle quoi.

Donc il s’agirait pour moi de trouver le bon équilibre entre tolérance et acceptation de mes failles ainsi que de celles des autres, et limites à se donner pour que l’autre ne « prenne pas la confiance » en pensant que jss 100% ok avec toutes les critiques qu’il/elle formulera, que ces critiques me concernent moi directement ou un autre individu.


Je sais pas si jss à l’ouest mais voilà…
'
17 avril 2022 19:18
Tu me connais mieux que moi-même ou quoi ? ptdr c flippant sah

Oui je sais très bien mettre des mots sur ma personne et sur mes émotions. Tu ne trouves pas ?

Quand je me sens « attaquée » c’est super difficile de garder une manière de raisonner cohérente.
Pourtant je trouve que quand je suis en retrait j’arrive de suite mieux à analyser les choses. Mais quand plusieurs personnes s’en prennent à moi ou quand du moins je le ressens comme ça, j’ai juste envie de me barrer pcq frcht j’ai l’impression que c’est des GROS C+++
Et le pire c’est que mm si je sais que c’est eux qui sont en tort (bah oui prk sinon essayer de me rabaisser ou quoi ?) je vais quand même me détruire en me disant que c’est de ma faute.

Incroyable lol.

J’aime pas le rapport dominé dominant. Pour moi j’accepte nos différences, mais je préfère me dire qu’on partage et qu’on s’enrichit mutuellement.

Si l’un ou l’autre se croit meilleur, là oui, l’échange mutuel n’est plus possible et on entre dans une verticalité dominé-dominant ou plutôt puissant/impuissant.


Citation
Gandalf le gris a écrit:
Le fait que tu sois plus sensible que la moyenne, va faire que tu vas souvent te retrouver dans des situations ou on va considérer ta réaction comme disproportionnée par rapport à la situation, ce qui va te faire sentir mal parce que tu te sentiras incomprise d'ou le fait que tu te remettes souvent en question en rejettant tes propres émotions comme des défauts et en voyant ça comme un fardeau lourd à porter et chaque situation te fait sentir différente mais justement tu ne dois pas remettre en cause ta valeur personnelle car connaitre et reconnaitre ses faiblesses demande une estime de soi saine..

tu dois apprendre à mieux accepter tes vulnérabilités et à les considérer comme un atout, tu as instinct beaucoup plus développé que les autres, tu peux rapidement sonder les intentions des autres et réagir en conséquence, tu as plus d'empathie donc tu es plus connecté et consciente avec ton environnement, ça te pousse à t'améliorer et à devenir meilleur..

donc vois ça comme une richesse intérieur et un don que Dieu t'a donné

Maintenant là ou ça pose problème c'est que tu dois apprendre à mieux gérer la critique pour améliorer tes interactions sociales, quand tu te sens blessé respire un bon coup et concentre toi sur ce qui se passe à l'intérieur de toi.. prend le temps de laisser ta petite voix s'exprimer et de comprendre pourquoi ça t'a blessé à ce moment là, est ce que c'est une blessure du passé qui refait surface? (quand c'est des blessures très profondes ça peut être très utile d'être suivi par un thérapeute pour les soigner..)

est ce que tu arrives à identifier tes besoins et à mettre des mots à tes émotions?

faire l'effort de comprendre la vérité derrière cette critique, ça te fera prendre du recul et tu te sentiras plus détaché par rapport à tes émotions et à la situation

cette critique est elle constructive? peut elle t'aider à t'améliorer

Si tu vois ça comme une critique avec une intention purement mauvaise, tu dois apprendre à poser des limites aux autres ou à les ignorer ou dans le pire des cas à mettre des distances quand c'est nécessaire..

comme la dit citronnus, c'est dans notre nature de vouloir être dans un rapport de force et dominé l'autre, souvent ceux qui ont un manque de confiance vont rabaisser les autres pour se sentir valorisé ..donc à toi de poser des limites en exprimant ton désaccord mais évite d'être dans la surenchère ou la confrontation..si tu cohérente avec toi même et les autres, naturellement les autres le seront aussi avec toi..
J’attaque pas les personnes mais les idées. Les personnes n’en valent pas le coup. ☀️
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook