Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
La crise de la trentaine des hommes
15 juillet 2020 22:42
Salem ou aleykom,

Petit disclaimer avant le début du post : il ne s'agit pas d'une vérité absolue et il existe bien entendu plein d'autres cas de figure pouvant justifier ce que je vais écrire mais ceci dit, c'est ce qui ressort la plupart du temps quand les hommes trentenaires discutent entre eux de ce sujet. Ce n'est également pas un post pour descendre les hommes ou les femmes.

Vous avez certainement dû le remarquer mais beaucoup d'hommes musulmans de chez nous arrivés à la trentaine qui ne sont pas mariés vont devenir encore plus exigeants voir irons jusqu'à délaisser la recherche d'une partenaire.

Ce phénomène peut s'expliquer par énormément de raisons différentes, une des raisons est que certains hommes recherchent des personnes bien au-dessus de leurs valeurs et ils se retrouvent donc déçus après plusieurs rateaux en préférant rester seuls ou tombent dans le désespoir par manque d'opportunités.

D'autres hommes, après plusieurs échecs avec des femmes (refus d'une demande de mariage pour des raisons futiles, tromperie, vicieuse, ...) n'ont plus vraiment envie de trouver quelqu'un pour se concentrer plutôt sur leurs projets professionnelles et attendront d'arriver vers la fin de la trentaine pour aller chercher quelqu'un après une très longue période de célibat. Ils seront difficilement émerveillés par une femme comme à la vingtaine sauf si cette dernière est vraiment exceptionnelle.

Et enfin la catégorie la moins glorieuse sont les Don Juan du dimanche qui après avoir goûté à la chair avec plusieurs partenaires n'ont pas du tout envie de s'enfermer dans une relation unique qu'ils verront comme une prison, ils finiront par vouloir se marier pour faire des enfants mais seulement après une très longue période et une lassitude de la fornication. Après les enfants, ils pourront refaire une rechute et vouloir repartir à la conquête d'autres femmes plus fraîches s'ils ont le statut social associé (Sugar Daddy), tromperie assurée.

Que pensez-vous de tout ça ?
A vos claviers !
15 juillet 2020 22:53
"Ils seront difficilement émerveillés par une femme comme à la vingtaine "

Je dirai ils seront plus lucide
r
15 juillet 2020 22:55
j'ai délaissé la recherche d'une partenaire vers 27 ans suite à plusieurs déceptions, jusqu'à ce qu'elle me tombe dessus ptdr

ce que tu dis n'est pas faux, mais ça n'a rien a voir avec l'age

les don juan y en a a 16 ans déjà

j'ai un cousin qui n'a jamais cherché à se marier (42 ans mnt) et s'en fout totalement depuis ses vingtaines

et les déceptions amoureuses refroidissent hommes comme femmes, tout age confondu

donc ouais, rien à voir avec l'age en fait, ni la religion, des hommes ainsi y en a de toutes les ethnies/courants religieux



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15/07/20 22:55 par re.Vooriden.
S
15 juillet 2020 22:57
Comme tu le dis si bien, il existe une multitude de cas de figures qui justifient le célibat des hommes après 30 ans, je dirais qu'il est volontaire, et involontaire en même temps, volontaire parce qu'il n'est pas difficile de se marier aujourd'hui, une fois qu'un homme a une situation financière stable, qu'il a un minimum de culture etc, il peut trouver une femme, involontaire parce qu'on est plus mature qu'à 20 ans, et que nos attentes ont changées, on exige d'une femme qu'elle soit plus qu'un vagin sur patte, qu'elle ait un certain âge, qu'elle soit stable, qu'elle ait un passé correcte, vierge ou divorcé, quand on aligne tous ces critères, on réduit forcément le pool. Pour ma part, ça me convient, on investit pas de son temps, et de sa personne avec la première venue, et surtout on ne fait pas des enfants avec n'importe qui, surtout à notre époque, ce sont de grosses responsabilités.
15 juillet 2020 23:00
Y’a des années où ils sont pas en crise ? Perplexe
15 juillet 2020 23:10
Non, chaque décennie une crise.

10 ans : Crise d'adolescence
20 ans : Crise pour l'indépendance
30 ans : Crise de la trentaine
40 ans : La crise la plus connue d'entre toutes

Nous arrêtons nos crises dans la tombe.

Citation
Ghost* a écrit:
Y’a des années où ils sont pas en crise ? Perplexe
15 juillet 2020 23:27
Éh ben c'est pas la joie pour une femme..
Citation
Amaʁʊq a écrit:
Non, chaque décennie une crise.

10 ans : Crise d'adolescence
20 ans : Crise pour l'indépendance
30 ans : Crise de la trentaine
40 ans : La crise la plus connue d'entre toutes

Nous arrêtons nos crises dans la tombe.
15 juillet 2020 23:54
Tu oublies la crise du milieu de vie : la cinquantaine.
Elle fait des ravages aussi celle-ci.
Citation
Amaʁʊq a écrit:
Non, chaque décennie une crise.

10 ans : Crise d'adolescence
20 ans : Crise pour l'indépendance
30 ans : Crise de la trentaine
40 ans : La crise la plus connue d'entre toutes

Nous arrêtons nos crises dans la tombe.
W
16 juillet 2020 00:38
Les hommes de la trentaine en 2020 sont les pires , aucune rahma , puent le vice à 23455 km à la ronde, surtout ceux de France, la génération jonquera marrakech phuket chicha escort t-max ( ils ont leurs homologues féminins aussi mais je ne suis pas lesbienne donc je parle des hommes) .
Ce ne sont sont pas du tout des hommes à marier, d ailleurs la plupart sont divorcés.
16 juillet 2020 00:41
la crise, la vraie, c'est à 50 ans, c'est là qu'on parle du démon de midi ou minuit si l'âge est plus avancé
16 juillet 2020 01:55
slm

Je suis trentenaire, c’est vrais que la vie semble plus compliquée que quand j'avais la vingtaine, car moins d'insouciance, plus de calculs et de responsabilités et plus d'indépendance et moins de présence de la famille... etc




Par contre je corresponds à aucun profil que tu décris Heu
Citation
Amaʁʊq a écrit:
Salem ou aleykom,

Petit disclaimer avant le début du post : il ne s'agit pas d'une vérité absolue et il existe bien entendu plein d'autres cas de figure pouvant justifier ce que je vais écrire mais ceci dit, c'est ce qui ressort la plupart du temps quand les hommes trentenaires discutent entre eux de ce sujet. Ce n'est également pas un post pour descendre les hommes ou les femmes.

Vous avez certainement dû le remarquer mais beaucoup d'hommes musulmans de chez nous arrivés à la trentaine qui ne sont pas mariés vont devenir encore plus exigeants voir irons jusqu'à délaisser la recherche d'une partenaire.

Ce phénomène peut s'expliquer par énormément de raisons différentes, une des raisons est que certains hommes recherchent des personnes bien au-dessus de leurs valeurs et ils se retrouvent donc déçus après plusieurs rateaux en préférant rester seuls ou tombent dans le désespoir par manque d'opportunités.

D'autres hommes, après plusieurs échecs avec des femmes (refus d'une demande de mariage pour des raisons futiles, tromperie, vicieuse, ...) n'ont plus vraiment envie de trouver quelqu'un pour se concentrer plutôt sur leurs projets professionnelles et attendront d'arriver vers la fin de la trentaine pour aller chercher quelqu'un après une très longue période de célibat. Ils seront difficilement émerveillés par une femme comme à la vingtaine sauf si cette dernière est vraiment exceptionnelle.

Et enfin la catégorie la moins glorieuse sont les Don Juan du dimanche qui après avoir goûté à la chair avec plusieurs partenaires n'ont pas du tout envie de s'enfermer dans une relation unique qu'ils verront comme une prison, ils finiront par vouloir se marier pour faire des enfants mais seulement après une très longue période et une lassitude de la fornication. Après les enfants, ils pourront refaire une rechute et vouloir repartir à la conquête d'autres femmes plus fraîches s'ils ont le statut social associé (Sugar Daddy), tromperie assurée.

Que pensez-vous de tout ça ?
A vos claviers !
16 juillet 2020 02:10
Les hommes : Pourquoi tu généralises ? Ce n’est que des caricatures, ce n’est qu'une petite minorité et je vais pas te parler des maghrébines comment elles sont et ce qu'elles font.

Les hommes de France sont mauvais, ceux du Bled vous les aimez pas, donc au final ça vaut la peine d'être lesb
Citation
Whitejazmin16 a écrit:
Les hommes de la trentaine en 2020 sont les pires , aucune rahma , puent le vice à 23455 km à la ronde, surtout ceux de France, la génération jonquera marrakech phuket chicha escort t-max ( ils ont leurs homologues féminins aussi mais je ne suis pas lesbienne donc je parle des hommes) .
Ce ne sont sont pas du tout des hommes à marier, d ailleurs la plupart sont divorcés.
B
16 juillet 2020 02:13
Top commentaire !! thumbs up
Citation
Zouhrioujdi a écrit:
"Ils seront difficilement émerveillés par une femme comme à la vingtaine "

Je dirai ils seront plus lucide
W
16 juillet 2020 02:15
Je ne généralise pas et quand bien meme je le ferais on ne pourra pas m'en vouloir.
Je nai rien contre les mecs du bled je suis née au pays.

Citation
galaxy93 a écrit:
Les hommes : Pourquoi tu généralises ? Ce n’est que des caricatures, ce n’est qu'une petite minorité et je vais pas te parler des maghrébines comment elles sont et ce qu'elles font.

Les hommes de France sont mauvais, ceux du Bled vous les aimez pas, donc au final ça vaut la peine d'être lesb
16 juillet 2020 02:25
Tu peux pas dire que tous les trentenaires sont mauvais, vicieux, coureurs de jupons ... etc. Ils ont des défauts comme les hommes des autres catégories d’âge et comme les femmes également, pourquoi tu t'acharnes sur les trentenaires précisément, tu as des comptes à leurs rendre ? Je comprends bien que de nombreuses femmes se sont fait berner par des mecs, ce n’est pas pour autant que tous les mecs sont mauvais, faut pas exagérer, parfois ce sont ce genre de mecs qui attirent les femmes le plus et non plus les hommes posés, calmes et discrets
Citation
Whitejazmin16 a écrit:
Je ne généralise pas et quand bien meme je le ferais on ne pourra pas m'en vouloir.
Je nai rien contre les mecs du bled je suis née au pays.
W
16 juillet 2020 02:37
Je dis ça car je suis trentenaire aussi et je connais ma génération, ils sont vraiment spéciaux je ne suis pas la seule à le dire, les mecs eux memes reconnaissent être des sheitan sur pattes ils le disent normal bla hachma.
Je sais que tous ne sont pas ainsi, mais chez les rebeux de Paris, de la ville où j'habite, c'est une catastrophe.
Celles qui n'aiment pas les hommes posés sont les mêmes que les types dont je parle et elles aussi cest la cata.
Citation
galaxy93 a écrit:
Tu peux pas dire que tous les trentenaires sont mauvais, vicieux, coureurs de jupons ... etc. Ils ont des défauts comme les hommes des autres catégories d’âge et comme les femmes également, pourquoi tu t'acharnes sur les trentenaires précisément, tu as des comptes à leurs rendre ? Je comprends bien que de nombreuses femmes se sont fait berner par des mecs, ce n’est pas pour autant que tous les mecs sont mauvais, faut pas exagérer, parfois ce sont ce genre de mecs qui attirent les femmes le plus et non plus les hommes posés, calmes et discrets
16 juillet 2020 03:11
parlez des hommes de 60 ans qui à cet âge, ont voulu jouer aux amoureux ...... et qui se retrouvent tous seuls, ayant tout perdu, femme, enfants, famille, amis
T
16 juillet 2020 07:24
C'est très bien résumé. Et ils ont bien raison. Les femmes sont le dernier investissement le moins prioritaire qui soit dans mes projets de vie.

En gros si j'ai à choisir entre investir dans une PlayStation et une femme, j'investirais sans hésiter dans la PlayStation et je serai gagnant au change.

Et oui quand je serai Sugar daddy a 50 ans je sauterai des filles de 20 ans sans scrupules. Elles aiment ça, c'est leur fantasme du moment ces tarées.
Citation
Amaʁʊq a écrit:
Salem ou aleykom,

Petit disclaimer avant le début du post : il ne s'agit pas d'une vérité absolue et il existe bien entendu plein d'autres cas de figure pouvant justifier ce que je vais écrire mais ceci dit, c'est ce qui ressort la plupart du temps quand les hommes trentenaires discutent entre eux de ce sujet. Ce n'est également pas un post pour descendre les hommes ou les femmes.

Vous avez certainement dû le remarquer mais beaucoup d'hommes musulmans de chez nous arrivés à la trentaine qui ne sont pas mariés vont devenir encore plus exigeants voir irons jusqu'à délaisser la recherche d'une partenaire.

Ce phénomène peut s'expliquer par énormément de raisons différentes, une des raisons est que certains hommes recherchent des personnes bien au-dessus de leurs valeurs et ils se retrouvent donc déçus après plusieurs rateaux en préférant rester seuls ou tombent dans le désespoir par manque d'opportunités.

D'autres hommes, après plusieurs échecs avec des femmes (refus d'une demande de mariage pour des raisons futiles, tromperie, vicieuse, ...) n'ont plus vraiment envie de trouver quelqu'un pour se concentrer plutôt sur leurs projets professionnelles et attendront d'arriver vers la fin de la trentaine pour aller chercher quelqu'un après une très longue période de célibat. Ils seront difficilement émerveillés par une femme comme à la vingtaine sauf si cette dernière est vraiment exceptionnelle.

Et enfin la catégorie la moins glorieuse sont les Don Juan du dimanche qui après avoir goûté à la chair avec plusieurs partenaires n'ont pas du tout envie de s'enfermer dans une relation unique qu'ils verront comme une prison, ils finiront par vouloir se marier pour faire des enfants mais seulement après une très longue période et une lassitude de la fornication. Après les enfants, ils pourront refaire une rechute et vouloir repartir à la conquête d'autres femmes plus fraîches s'ils ont le statut social associé (Sugar Daddy), tromperie assurée.

Que pensez-vous de tout ça ?
A vos claviers !
J
16 juillet 2020 10:12
C'est comme dire d'une femme de 30 ans jamais mariée, qu'elle cache quelque chose ou d'un homme de 40 ans jamais marié, qu'il a forcément un problème.

L'inconvénient dans ce genre de réflexion est de réduire son raisonnement à travers des schémas types ou des situations diverses devenues presque iconiques, et qui finissent par catégoriser les personnes et tromper notre vision des choses en les enfermant dans des généralités.
16 juillet 2020 11:31
Comme je disais, il y a une crise chaque décennie.

Après, il y a la crise des 60 ans qui pour beaucoup correspond au moment où s'en vont rejoindre Allah avec le choc de devenir grand père et que nous rentrons dans le dernier tiers de notre vie.

Ensuite à 70 ans, la fin commence à approcher et les premières dépendances aux autres se ressentent.

A 80 ans, certains commencent à appréhender la mort et sont tristes avec beaucoup de regrets sur ce qu'ils auraient dû ou pas faire.

Etc...
Citation
briza22 a écrit:
la crise, la vraie, c'est à 50 ans, c'est là qu'on parle du démon de midi ou minuit si l'âge est plus avancé
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate
Facebook