Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Crise d'adolescence
Maroquinance [ MP ]
7 décembre 2019 23:26
Salam alaykoum,

J'ai plusieurs questions à vous poser.

1/ Comment convaincre un(e) adolescent(e) que l'amour à cet âge là n'est qu'illusion ? Que les crushs n'existent que dans les films ? (Les gens qui vont me sortir "mais non c'est normal d'aimer à 14/15 ans" ne me répondez pas d'avance svp flemme de m'énerver)

2/ Si vous découvrez que votre soeur/frère aime quelqu'un en cachette, vous faites quoi (sans qu'il/elle sorte avec) ?

3/ Comment aider un(e) adolescent(e) à ne plus s'isoler, à avoir confiance en soi ? Une personne qui subit l'harcèlement scolaire qui n'a pas de copains/copines que tout le monde déteste juste parce que cette personne là est la première de sa classe (mais sa famille est présente et tente de combler ce vide) ???

4/ Que faire face à un(e) adolescent(e) qui se dit asocial, qu'il souffre que personne ne le comprend, qui se sent très différent des autres ? Consulter un psy peut être une solution ?

Merci d'avance pour vos réponses, j'ai beau chercher sur internet mais je ne trouve rien qui puisse me guider.
CHN-W [ MP ]
7 décembre 2019 23:46
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

1- Il faudrait qu'il prenne conscience qu'en matière d'amour, il faut respecter les limites qu'Allah a fixées dans notre propre intérêt.
2- Les sentiments ne se contrôlent pas. Tant que les limites sont respectées, il n'y a pas trop de soucis à se faire.
3- L'action caritative ou militante est une bonne chose pour prendre de l'assurance.
4- Les problèmes, c'est les autres. La vie, c'est les autres. L'amour, c'est les autres. On se construit, on s'enrichit au contact des autres. En survivant aux épreuves des malveillants, en s'élevant avec la sagesse des bienveillants.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
freeAssange [ MP ]
7 décembre 2019 23:46
1. Sérieusement ça sera difficile pcq à l'adolescence on se croit tt fort et plus intelligent que tt le monde et tt ça, donc difficile à faire raisonner, les parents vont te répondre.

2. Je lui dis clairement d'arrêter de déconner et que sinon ça va chauffer, on m'avait dit la même chose et ça avait marché pour moi à 1 contre 5, ça dépend aussi de votre complicité, si c'est pourrie ça marchera pas.

3. Signaler l'harcèlement à l'établissement pour commencer c'est mhim, puis lui conseiller de s'ouvrir un peu + aux autres et ne pas se focaliser sur les rageux pcq il croit sûrement que tt le monde l'est.
La cool attitude sans s'écraser complètement.

4. Lui redonner confiance, le faire parler sans l'interrompre ou le corriger, il se sentira compris, en gros bcp communiquer avec lui et faire le nécessaire pour le détendre.

Pour les rageux, ça tue pas de leurs filer 2 à 3 coups bien dosés, des fois ça les soigne bien.
Suis pas intéressé par le virtuel _____ #Palestine #Ouïgours #Rohingas #Kimi7 #Bwoah #CAK #SNAF #essereFerrari #Seb5 #Maurizio-Arrivabene #Günther-Steiner #Plouckistan
Maroquinance [ MP ]
7 décembre 2019 23:51
Merci pour vos réponses !! C'est gentil
Pensée sauvage [ MP ]
8 décembre 2019 00:28
1- Je ne comprends pas pourquoi tu nies les sentiments amoureux des adolescents.
On peut bien sûr être amoureux à 15 ans, et avec la jeunesse, on aime sans demie mesure.
Un chagrin d'amour peut être très douloureux à l'adolescence.

2- Les sentiments ne se contrôlent pas, seuls les actes se contrôlent.
Je lui rappellerais les règles divines, pas de flirt, un musulman se doit de préserver sa chasteté, de garder décence et pudeur dans les relations hommes femmes.
Si les sentiments sont mutuels et sincères, ils patienteront jusqu'à pouvoir se marier. Sinon chacun fera sa vie de son côté.

3- Je lui conseillerais, si cet adolescent n'a pas trouvé d'ami dans sa classe, de faire des activités avec d'autres jeunes de son âge.
Il pourra rencontrer d'autres élèves de son collège/lycée dans le club de sport, la chorale, ou tout autre club qui pourrait l'intéresser.
En dehors du collège/lycée, je lui proposerait une activité sportive ou culturelle (club d'échec, de dessin, théâtre, etc).
Le harcèlement scolaire doit être signalé à l'établissement, des mesures concrètes doivent être prises.
Donc s'il faut, bataillez pour vous faire entendre, multipliez les rendez-vous avec le CPE, professeur principal, principal de l'établissement.

4- Pout-être se sent-il mal aimé, peu considéré, incompris.
Il faudrait déjà à la maison lui montrer de l'affection, lui porter de l'attention, discuter avec lui.
On dit que faire du théâtre peut aider à prendre confiance en soi, à s'exprimer. Ça peut être une idée.

L'adolescence est une période difficile pour certains, les émotions sont amplifiées, on rencontre de nouvelles problématiques, nos relations à nous mêmes et aux autres changent.
Il faut beaucoup de patience et de diplomatie avec les ados.
Ils ont toujours besoin d'affection, et qu'on leur pose un cadre éducatif.
♕Bee [ MP ]
8 décembre 2019 00:29
Le meilleur moyen de lui faire prendre conscience c'est de connaitre la personne qu'il aime et de lui expliquer en quoi il ne peut pas l'aimer à cet âge.

S'il se fait harceler il faut faire en sorte de stopper ça, pour ce qui est de l'isolement c'est dans le tempérament de chacun. C'est pas nécessairement un mal et parfois il arrive qu'on ne trouve personne avec qui être.

Je lui dirais qu'il m'a moi (s'il est de ma famille), je ferais des activités avec lui, discuterais beaucoup avec, et aussi je lui dirais qu'il a Dieu et qu'il doit se concentrer sur ça, que cette vie est passagère, ça aide à relativiser. Après incha Allah il fondera sa famille, il aura son épouse, ses enfants, il se sentira compris et aimé, mais étant donné qu'il est amoureux, mieux vaut pas évoquer le sujet.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/12/19 01:11 par ♕Bee.
Citruss [ MP ]
8 décembre 2019 01:05
Salam

1) "ok, t'es amoureuse, c'est super, c'est l'homme de ta vie. Bon et maintenant, comment on fait ? Tu ne peux pas te marier à ton âge et il faut attendre que ton amoureux ait une situation pour te loger, te nourrir et tout ça. Dis-moi comment tu comptes faire ? Tout en sachant que les relations sans mariage ne sont pas convenables ..."

Il faut amener cette adolescence à prendre conscience que la situation est problématique d'elle-même. Elle doit trouver ses propres solutions tout en respectant le convenable. D'elle-même, elle comprendra que ce n'est pas le moment. Elle sera frustrée pendant un temps ... ou patiente (après tout, pourquoi pas, le temps d'avoir l'âge de ...) ... et puis voilà.

2) ça ne me regarde pas. En tout cas, ce n'est pas à moi de gérer mes frères et soeurs. Pour ma part, je fais en sorte de prévenir les parents qui se chargeront de lui parler. Mais dans ma famille, mes parents sont du genre à discuter, pas à condamner, gueuler, rabaisser ou autre ... Donc là, faut voir en fonction ... Le but est d'accompagner le frère ou la soeur vers un meilleur chemin, pas de faire des histoires dans la famille et que tout le monde se déteste.

3) "accepte ce que tu es. Tu es quelqu'un de formidable. Nous on le sait. Les autres on s'en fiche. Ils ne seront pas dans ta vie très longtemps. Ils n'y sont d'ailleurs déjà pas. Ta vie, c'est toi, ton futur travail, nous, ton éventuel futur mari et enfants et basta. Y'a rien d'autres qui compte. Si les autres ne sont pas ok avec toi, on s'en fiche".

4) Je suis asociale. Je pense même être un peu autiste. J'en ai 90% des caractéristiques. Je sais que les psys ne sont pas là pour te sentir mieux. Ils sont là pour te donner des armes pour t'insérer coûte que coûte dans la société. Ils t'apprennent à faire semblant pour que tu rentres dans le moule.

Mais j'ai 45 ans et je peux t'assurer qu'on ne peut pas faire semblant toute notre vie. Tôt ou tard, on le paie (burn out ou autre). Donc il faut apprendre à vivre en étant en phase avec soi-même. Pas facile dans ce monde de ne pas être sociable. C'est justement tout ce qu'il faut être pour "réussir" dans ce monde. En plus c'est une première de la classe (je l'étais aussi), si elle n'arrive pas à s'insérer dans le monde du travail ou qu'elle ne s'y sent jamais bien car l'ambiance ne lui va pas, faudra bien trouver une solution.

Il ne faut pas croire que la réussite passe forcément par le boulot ou le fait de faire comme les autres. On peut avoir une vie complètement atypique et être épanouie.

Les gens asociaux seront mieux derrière un ordi à faire de l'informatique ou à rédiger des trucs (écrivain ou autres), ou à élever des moutons en pleine cambrousse ....

Bref, qu'elle réfléchisse au genre de vie qu'elle veut avoir. C'est pas parce qu'elle va avoir mention très bien à son bac qu'il faut forcément qu'elle fasse des hautes études ... Avoir un QI élevé n'oblige pas une personne à devenir un cerveau pour la société.

J'ai une enfant, 17 ans, qui est un peu comme moi, asociale (en même temps, si c'est vraiment de l'autisme, c'est héréditaire, y'a rien à faire). En ayant eu les félicitations au collège, elle a malgré tout voulu intégré un bac pro. Elle s'éclate. Là, elle va forcément travailler dans un milieu plutôt masculin, sans doute de nuit (boulangerie pâtisserie), c'est tout ce qu'il lui faut. Le calme de la nuit, la tranquillité des hommes (c'est moins casse tête qu'une ambiance de travail purement féminine, surtout vu son tempérament) ... Je sais qu'elle a fait le bon choix.

Beaucoup me disent qu'elle avait du potentiel, c'est dommage de gâcher ça.

De quel gâchis parle-t-on au juste ? Celui de ne pas permettre à la société de s'enrichir sur son dos ? C'est à elle de s'enrichir de la vie. Et ça ne passe pas forcément par le fait de réussir des hautes études ou d'avoir un super salaire ... Mais surtout par le fait de trouver ce qui lui correspond vraiment pour être heureuse dans la vie.
Citation
TheMoroccanSpirit a écrit:
Salam alaykoum,

J'ai plusieurs questions à vous poser.

1/ Comment convaincre un(e) adolescent(e) que l'amour à cet âge là n'est qu'illusion ? Que les crushs n'existent que dans les films ? (Les gens qui vont me sortir "mais non c'est normal d'aimer à 14/15 ans" ne me répondez pas d'avance svp flemme de m'énerver)

2/ Si vous découvrez que votre soeur/frère aime quelqu'un en cachette, vous faites quoi (sans qu'il/elle sorte avec) ?

3/ Comment aider un(e) adolescent(e) à ne plus s'isoler, à avoir confiance en soi ? Une personne qui subit l'harcèlement scolaire qui n'a pas de copains/copines que tout le monde déteste juste parce que cette personne là est la première de sa classe (mais sa famille est présente et tente de combler ce vide) ???

4/ Que faire face à un(e) adolescent(e) qui se dit asocial, qu'il souffre que personne ne le comprend, qui se sent très différent des autres ? Consulter un psy peut être une solution ?

Merci d'avance pour vos réponses, j'ai beau chercher sur internet mais je ne trouve rien qui puisse me guider.
Mia** [ MP ]
8 décembre 2019 11:21
Bonjour

C est une phase de transition entre l enfant et l adulte nécessaire, entre les deux c est la crise et une totale opposition pour une affirmation de soi, pour se démarquer et se construire.

Or elle n est plus une enfant ni encore adulte

Je dirais qu il te/vous faut faire preuve de beaucoup patience, de communication et de beaucoup d amour .
L accompagner sans la lacher pour autant, garder le cadre à la maison c est vous qui commandez c est vous les parents !
Citation
TheMoroccanSpirit a écrit:
Merci pour vos réponses !! C'est gentil
Maroquinance [ MP ]
8 décembre 2019 14:27
Merci pour vos conseils
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook