Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
De la constance spirituelle
s
30 mai 2009 21:36
De la constance spirituelle

Avoir une pratique religieuse régulière et constante n’est pas chose facile. En effet, bien que l’Islam se définisse comme étant la religion du juste milieu de par sa flexibilité (en tenant compte du contexte et de la situation de chacun), il est difficile, par moment, d’observer ses principes.

Etre seule dans sa pratique religieuse n’arrange en rien cet état de fait. Evidemment, nous sommes seules face à notre Créateur, et personne n’est en droit d’intervenir dans notre pratique. Néanmoins, le rappel, le conseil sont à prendre en compte surtout quand ces derniers viennent de personnes qui vous aiment et vous veulent du bien. Bien sûr, on fera fi des exhortations des faux dévôts.

Entretenir sa spiritualité et faire revivre sa foi font partie des priorités que l’on doit avoir dans sa vie, cette dernière étant éphémère et ne devant pas prendre le pas sur nos véritables objectifs. Or, il importe de ne pas être isolée et de s’entourer afin de ne pas perdre pied.

Il est vrai que la méditation, le recueillement ne nécessitent pas d’être accompagnée et il est même recommandé de s’isoler de temps en temps afin de mieux vivre sa foi. Mais assister à des assises, participer à des veillées nous incite à procéder à une introspection, à une révision de notre pratique qui, si elle n’est pas nourrie, risque de s’affaiblir.

Etre active, avoir un train de vie bien à soi, c’est ce qui anime nos vies. Nos attentes, nos envies, nos aspirations ne peuvent se réaliser ou s’accomplir que si, en filigrane, la foi est présente.

Penser que la solitude favorise l’éveil spirituel et qu’elle empêche le cœur d’être souillé par les mauvaises langues est une position qui risque d’avoir des effets pervers. L’individualisme, le manque de cohésion sociale, participent de cet isolement lequel peut s’avérer nefaste s’il est mal appréhendé.

Se prendre en main, savoir gérer sa pratique seule c’est possible, mais à condition que l’équilibre soit là. Prenez le temps par exemple de vous rendre dans une Mosquée où vous ne connaissez absolument personne et méditez bien que ce soit en dehors des heures de prières. Prenez le temps également de vous poser dans un parc ou un espace vert, tout en haut d’une colline et observer avec inspiration et concentration ce qui vous entoure. Prenez le temps de visiter une personne malade avec qui vous échangerez et à qui vous apporterez du réconfort. Prenez le temps de passer de bons moments avec vos proches, votre famille. Parce que la spiritualité c’est tout cela: une prière à la Mosquée, psalmodier des louanges en pleine nature, faire preuve d’empathie et enfin entretenir ses liens familiaux.

Persévérance et constance sont les maîtres mots pour quiconque souhaite vivre sa foi de façon optimale. On n’insiste jamais assez sur ce qui est capital et relève de notre salut. Prendre conscience qu’il faut vivre chaque jour comme le dernier (ok Corneille) c’est être clairvoyante et responsable, c’est cela avoir la foi et c’est ce qui garantie d’avoir une pratique constante.

Source : [www.hijabandthecity.com]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook