Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Confronter la Sunnah au Coran ?
nabil-114 [ MP ]
24 septembre 2010 22:25
Sheikh `Atiyyah Saqr > Confronter la Sunnah au Coran ?

Question

Certaines personnes affirment : "Nous ne prenons les jugements légaux de la religion que du Coran. Quant aux hadîths Prophétiques, nous ne les considérons que s’ils sont en accord avec le Coran. Et nous devons les confronter au Coran". Dans quelle mesure ce propos est-il correct ?
Réponse

Nous sommes ordonnés de nous appuyer en matière de législation sur la Sunnah Prophétique, comme sur le Coran. Les textes établissant cela sont nombreux. Entre autres, Sa Parole Exalté Soit-Il : " Ô les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’ entre vous qui détiennent le commandement." (An-Nisâ’, 59) ; et Sa Parole : " Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en." (Al-Hashr, 7) , ainsi que sa parole, paix et bénédiction de Dieu sur lui : " Attachez-vous à ma Voie (Sunnah) et à la Voie (Sunnah) des Califes bien-guidés " - hadith rapporté par Abû Dawûd, Ibn Mâjah, Ibn Hibbân, At-Tirmidhi qui le qualifia de bon (hasan) et authentique (sahîh). Il y a de nombreuses autres preuves ; on peut s’y référer dans le premier volume du livre "Bayân lin-Nâs min Al-Azhar Ash-Sharîf " p. 67.

Parmi les allégations visant à semer le doute que répètent ceux qui refusent de puiser les jugements légaux à partir des hadîths prophétiques, figure cette parole rapportée selon le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui : "S’il vous parvient de moi un hadîth, confrontez-le au Livre de Dieu. Ce qui est en accord avec lui, prenez-le. Ce qui est en contradiction délaissez-le". Les Imâms du Hadîth ont montré que ce hadîth est controuvé (inventé) et faussement attribué au Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui. Le Coran lui-même démentit ce hadîth. Si nous le confrontons au Coran, nous y trouverons ce qui le contredit et le démentit : " Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’ il vous interdit, abstenez- vous en". Ainsi cette allégation porte en elle-même la preuve de sa fausseté. Al-Bayhaqi a montré l’inauthenticité de ce hadîth dans son livre " Hirfat As-Sunan wal-Âthâr " - v. 1, p. 23, cf. le magazine d’Al-Azhar numéro de Sha`bân 1415. Dieu, Exalté Soit-Il a inspiré à son Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, que viendront des gens qui ne considèreront que le Coran et refuseront ce qui est authentiquement attribué au Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui. C’est pourquoi il a dit, paix et bénédiction de Dieu sur lui : "J’ai certes eu le Livre et son semblable avec lui. Il s’en faut de peu pour qu’un homme repus, prélassé sur son divan, dise : " Prenez le Coran. Rendez licite ce que vous y trouvez licite et ce que vous y trouvez illicite, rendez-le illicite. ". Sachez que vous sont interdits l’âne domestique, ainsi que les carnassiers parmi les animaux et tout objet tombé d’un allié sauf si son propriétaire s’en passe, et celui qui séjourne chez des gens, ils ont pour obligation de lui faire hospitalité […]" .

Ce hadith est rapporté par Abû Dawûd. Le Messager y montre que l’interdiction des choses citées ne figure pas dans le Coran. Il s’agit là d’une législation obligatoire qu’il faut considérer.

De plus, au sujet du hadîth mentionné dans la question, dans le livre "Miftâh Al-Jannah fi Al-Ihtijâj bis-Sunnah " - La Clef du Paradis dans l’Autorité de la Sunnah, p. 30 par As-Suyûtî, Ash-Shâfi`î a mentionné que cette narration est interrompue (munqati`) à partir d’un narrateur inconnu. Al-Bayhaqî de dire : " Ash-Shâfi`î renvoie à la narration de Khaled Ibn Abî Karîmah selon Abû Ja`far selon laquelle le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a invité les juifs et les a interrogés ; ils lui ont parlé jusqu’à ce qu’ils aient menti au sujet de Jésus. Alors, il monta sur le minbar (chaire de prêche) et dit : " le hadîth rapporté de moi se propagera largement. Ce qui vous parvient et diffère du Coran n’est pas de moi ". Al-Bayhaqi rajouta : le Khaled en question est inconnu et Abû Ja`far n’est pas un compagnon, le hadîth est donc munqati` (sa chaîne est interrompue). Puis, Al-Bayhaqi cita d’autres narrations de ce hadîth, toutes sont récusées (mat`ûnun fîhâ).
Achour 34 [ MP ]
27 septembre 2010 17:05
Citation
nabil-alg a écrit:
Sheikh `Atiyyah Saqr > Confronter la Sunnah au Coran ?

Question

Certaines personnes affirment : "Nous ne prenons les jugements légaux de la religion que du Coran. Quant aux hadîths Prophétiques, nous ne les considérons que s’ils sont en accord avec le Coran. Et nous devons les confronter au Coran". Dans quelle mesure ce propos est-il correct ?
Réponse

Nous sommes ordonnés de nous appuyer en matière de législation sur la Sunnah Prophétique, comme sur le Coran. Les textes établissant cela sont nombreux. Entre autres, Sa Parole Exalté Soit-Il : " Ô les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’ entre vous qui détiennent le commandement." (An-Nisâ’, 59) ; et Sa Parole : " Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’il vous interdit, abstenez-vous en." (Al-Hashr, 7) , ainsi que sa parole, paix et bénédiction de Dieu sur lui : " Attachez-vous à ma Voie (Sunnah) et à la Voie (Sunnah) des Califes bien-guidés " - hadith rapporté par Abû Dawûd, Ibn Mâjah, Ibn Hibbân, At-Tirmidhi qui le qualifia de bon (hasan) et authentique (sahîh). Il y a de nombreuses autres preuves ; on peut s’y référer dans le premier volume du livre "Bayân lin-Nâs min Al-Azhar Ash-Sharîf " p. 67.

Parmi les allégations visant à semer le doute que répètent ceux qui refusent de puiser les jugements légaux à partir des hadîths prophétiques, figure cette parole rapportée selon le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui : "S’il vous parvient de moi un hadîth, confrontez-le au Livre de Dieu. Ce qui est en accord avec lui, prenez-le. Ce qui est en contradiction délaissez-le". Les Imâms du Hadîth ont montré que ce hadîth est controuvé (inventé) et faussement attribué au Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui. Le Coran lui-même démentit ce hadîth. Si nous le confrontons au Coran, nous y trouverons ce qui le contredit et le démentit : " Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’ il vous interdit, abstenez- vous en". Ainsi cette allégation porte en elle-même la preuve de sa fausseté. Al-Bayhaqi a montré l’inauthenticité de ce hadîth dans son livre " Hirfat As-Sunan wal-Âthâr " - v. 1, p. 23, cf. le magazine d’Al-Azhar numéro de Sha`bân 1415. Dieu, Exalté Soit-Il a inspiré à son Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, que viendront des gens qui ne considèreront que le Coran et refuseront ce qui est authentiquement attribué au Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui. C’est pourquoi il a dit, paix et bénédiction de Dieu sur lui : "J’ai certes eu le Livre et son semblable avec lui. Il s’en faut de peu pour qu’un homme repus, prélassé sur son divan, dise : " Prenez le Coran. Rendez licite ce que vous y trouvez licite et ce que vous y trouvez illicite, rendez-le illicite. ". Sachez que vous sont interdits l’âne domestique, ainsi que les carnassiers parmi les animaux et tout objet tombé d’un allié sauf si son propriétaire s’en passe, et celui qui séjourne chez des gens, ils ont pour obligation de lui faire hospitalité […]" .
Ce hadith est rapporté par Abû Dawûd. Le Messager y montre que l’interdiction des choses citées ne figure pas dans le Coran. Il s’agit là d’une législation obligatoire qu’il faut considérer.
De plus, au sujet du hadîth mentionné dans la question, dans le livre "Miftâh Al-Jannah fi Al-Ihtijâj bis-Sunnah " - La Clef du Paradis dans l’Autorité de la Sunnah, p. 30 par As-Suyûtî, Ash-Shâfi`î a mentionné que cette narration est interrompue (munqati`) à partir d’un narrateur inconnu. Al-Bayhaqî de dire : " Ash-Shâfi`î renvoie à la narration de Khaled Ibn Abî Karîmah selon Abû Ja`far selon laquelle le Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui, a invité les juifs et les a interrogés ; ils lui ont parlé jusqu’à ce qu’ils aient menti au sujet de Jésus. Alors, il monta sur le minbar (chaire de prêche) et dit : " le hadîth rapporté de moi se propagera largement. Ce qui vous parvient et diffère du Coran n’est pas de moi ". Al-Bayhaqi rajouta : le Khaled en question est inconnu et Abû Ja`far n’est pas un compagnon, le hadîth est donc munqati` (sa chaîne est interrompue). Puis, Al-Bayhaqi cita d’autres narrations de ce hadîth, toutes sont récusées (mat`ûnun fîhâ).
-----------------------------------
Citation : " Prenez ce que le Messager vous donne ; et ce qu’ il vous interdit, abstenez- vous en
Ce versedt n'a rien à voir avec l'idée développée ci-dessus. Ce verset se rapporte à un fait tout d'abrs historique; ensuite il régit une affaire purement matérielle et il se rapporte au dipatching d'un butin tombé entre les mains des croyants comme un fruit mûr, sans combat
Je me permets ici de faire un copier-coller d'un intervenant plus haut:

7.Le butin qu’Allah a permis à Son Messager de récolter -- sans combat, après la fuite des occupants des cités -- revient de droit à Allah pour en faire bénéficier Son Messager, les proches, les orphelins, les nécessiteux et les voyageurs démunis, de sorte que le produit de ce butin ne vienne pas grossir les fortunes de ceux des nantis parmi vous (1) Cependant, si le Messager estime opportun de vous en donner quelque chose, acceptez-le ; mais s’il vous en prive, ne vous considérez pas frustrés. Et craignez Dieu : les rigueurs d’Allah sont implacables.
(1) Voir aussi cette répartition bien détaillée au verset 41 de la sourate 8 supra.
Achour
filsdelislam [ MP ]
27 septembre 2010 19:24
achour34 regarde l'explication de se verset

'Abdoullah Ibn Mas'ûd (que Dieu l'agrée) a dit : "Dieu a maudit les femmes qui tatouent et celles qui se font tatouer, les femmes qui épilent (aux autres femmes) le visage ou les sourcils et celles qui s'épilent le visage ou les sourcils, celles qui se liment les dents pour se rendre plus belles en dénaturant l'œuvre de Dieu". Une femme des Banû 'Asad, surnommée Oum Y'aqûb, qui récitait le Coran, ayant eu courant de cela, vint trouver 'Abdoullah et lui dit : "On m'a dit que tu avais maudit celles qui tatouent, celles qui se font tatouer, celles qui épilent (aux autres femmes) le visage ou les sourcils et celles qui s'épilent le visage ou les sourcils et celles qui se liment les dents par coquetterie parce qu'elles changent la Création de Dieu". Il lui répondit : "Pourquoi ne maudirais-je pas celles que l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) lui-même a maudites, d'après le Livre de Dieu?".
- "J'ai lu, répliqua-t-elle, tout ce qui est entre les deux planchettes du Mushaf (c.-à-d., le Coran dont les feuillets étaient reliés à l'aide de deux planchettes qui formaient une sorte de reliure) et je n'y ai rien trouvé de tout ce que tu dis".
- "Si tu l'avais vraiment lu, tu l'y aurais trouvé, reprit 'Abd-Allah. Dieu - à Lui la puissance et la gloire - a dit : {Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en...} La femme rétorqua : "Cependant, je vois une chose de cela sur ta femme". Il lui dit alors : "Eh bien! Va voir".
La femme se rendit chez la femme de 'Abdoullah et comme elle n'a rien trouvé de ce qu'elle supposait, elle revint lui dire : "Je n'en ai rien trouvé".
Il lui répondit : "Si elle pratiquait cela, nous ne trouverions plus dans une même maison". (Mouslim n°3966)
peaudesable [ MP ]
27 septembre 2010 22:06
y a aucune contradiction Allah nous invite a obeir au prophete (le coran incite a la sounnah)
et les hadiths sont transmis par des chaines tres tres solides, et de plus verifié par les milliers d eminan hommes de sciences et de foi
Achour 34 [ MP ]
28 septembre 2010 00:42
Citation
filsdelislam a écrit:
achour34 regarde l'explication de se verset

'Abdoullah Ibn Mas'ûd (que Dieu l'agrée) a dit : "Dieu a maudit les femmes qui tatouent et celles qui se font tatouer, les femmes qui épilent (aux autres femmes) le visage ou les sourcils et celles qui s'épilent le visage ou les sourcils, celles qui se liment les dents pour se rendre plus belles en dénaturant l'œuvre de Dieu". Une femme des Banû 'Asad, surnommée Oum Y'aqûb, qui récitait le Coran, ayant eu courant de cela, vint trouver 'Abdoullah et lui dit : "On m'a dit que tu avais maudit celles qui tatouent, celles qui se font tatouer, celles qui épilent (aux autres femmes) le visage ou les sourcils et celles qui s'épilent le visage ou les sourcils et celles qui se liment les dents par coquetterie parce qu'elles changent la Création de Dieu". Il lui répondit : "Pourquoi ne maudirais-je pas celles que l'Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) lui-même a maudites, d'après le Livre de Dieu?".
- "J'ai lu, répliqua-t-elle, tout ce qui est entre les deux planchettes du Mushaf (c.-à-d., le Coran dont les feuillets étaient reliés à l'aide de deux planchettes qui formaient une sorte de reliure) et je n'y ai rien trouvé de tout ce que tu dis".
- "Si tu l'avais vraiment lu, tu l'y aurais trouvé, reprit 'Abd-Allah. Dieu - à Lui la puissance et la gloire - a dit : {Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous en...} La femme rétorqua : "Cependant, je vois une chose de cela sur ta femme". Il lui dit alors : "Eh bien! Va voir".
La femme se rendit chez la femme de 'Abdoullah et comme elle n'a rien trouvé de ce qu'elle supposait, elle revint lui dire : "Je n'en ai rien trouvé".
Il lui répondit : "Si elle pratiquait cela, nous ne trouverions plus dans une même maison". (Mouslim n°3966)
--------------------------------------------------
Essaie de voir l'explication réelle de ce verset: ce que tu racontes là risque de faire de toi la risée des intervenants de ce forum.
Abdullah a, peut-être, dit une vérité à cette femme en s'appuyant sur la forme verbale d'un verset qui n'a rien à voir avec le sujet développé.
J'ai l'impression que j'échange des propos avec quelqu'un qui s'y connait mieux que moi en ....chinois



Modifié 1 fois. Dernière modification le 28/09/10 10:11 par Achour 34.
Achour
filsdelislam [ MP ]
28 septembre 2010 14:39
non tu te trompe le compagnon ladi allah anha a demontré que la femme se trompé en disant que les tatouage n'etait pas dans le coran il lui a montré le verset et elle a compris que la parole du messager était aussi importante...

parce qu'il ne parle pas sous l'effet de la passion...
al qurtubi [ MP ]
29 septembre 2010 02:42
Achour

Tu n'as pas compris ou ibn masoud voulait envenir
il parlait du fait que le prophète légifère en dehors du Coran selon ce que Dieu lui ordonne, lui inspire
et que tout l'Islam n'est pas contenu dans le Coran uniquement
Achour 34 [ MP ]
29 septembre 2010 10:48
Citation
as300 a écrit:
Achour

Tu n'as pas compris ou ibn masoud voulait envenir
il parlait du fait que le prophète légifère en dehors du Coran selon ce que Dieu lui ordonne, lui inspire
et que tout l'Islam n'est pas contenu dans le Coran uniquement
--------------------
J'abdique et j'abandonne ce sujet, car je ne comprends pas la chinois
Achour
filsdelislam [ MP ]
29 septembre 2010 15:04
ces le français que tu ne comprend pas ces simple a comprendre

il dit que le coran et la sounnah ces la même chose parce que le prophète ne parlé pas sous l'effet des passion mais c'etait une révélation tout simplement...
Achour 34 [ MP ]
29 septembre 2010 17:44
Citation
filsdelislam a écrit:
ces le français que tu ne comprend pas ces simple a comprendre

il dit que le coran et la sounnah ces la même chose parce que le prophète ne parlé pas sous l'effet des passion mais c'etait une révélation tout simplement...
----------------------------------
Mais qui affirme le contraire, en ce qu'a dit la Prophète?
Moi, je crois que je connais bien la langue française; l'idiome que tu emploies a plutôt le caractère du français petit nègre. Il ressemble fort bien au chinois, langue que je ne maîtrise pas du tout.
Allah n'a pas prescrit la lapidation; c'est ben messaoud qui l'aurait dit. Alors qui croire?
Achour
al qurtubi [ MP ]
29 septembre 2010 18:33
Le prophète a lapidé
Dieu demande de suivre le prophète
si on est sur que le prophète a lapidé, ce qui est le cas vu la quantité de hadith sur le sujet, donc Dieu a légifèré Par lintermediaire de son prophète....
filsdelislam [ MP ]
29 septembre 2010 21:09
al hamdouillah tout le monde me comprend achour34

comme la dit as300 Allah l'a prescrit a son prophète sallahu ya salam comme le tatouage etc

bah moi je suis se que dit le prophète sallahu ya salam et il donné l'ordre de lapidé les femme adultère
Achour 34 [ MP ]
29 septembre 2010 23:40
Citation
filsdelislam a écrit:
al hamdouillah tout le monde me comprend achour34

comme la dit as300 Allah l'a prescrit a son prophète sallahu ya salam comme le tatouage etc

bah moi je suis se que dit le prophète sallahu ya salam et il donné l'ordre de lapidé les femme adultère
------------------------------------------
Puisque c'est ainsi, allez, mettez-vous à lapider les fornicateurs adultérins et autres, en commençant par vos voisins, toi en compagnie de as300
Achour
al qurtubi [ MP ]
30 septembre 2010 00:07
Bah c'est peu probable
je ne vais pas espionner mes voisins
mes voisins non pas de relation sexuelle devant moi

la lapidation est difficile a appliquer
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook