Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
La confiance en Dieu
s
31 mai 2009 17:23
La confiance en Dieu

L‘espoir en Dieu découle tout naturellement de l’Amour qu’on Lui porte car quand on aime on sait, on sent que l’Aimé répondra à notre appel, surtout quand cet appel sincère vient du plus profond de notre être.
Alors si cet Amour est réciproque, dans sa Miséricorde, Dieu nous honore par l’exaucement de nos prières. L’espoir en Dieu grandit grâce à la connaissance de Ses atouts et donc de Sa Puissance qui nous inspire alors une confiance absolue, infinie.

Ibn al Qayyim (que Dieu lui fasse miséricorde) a décrit la Magnificence de Dieu par ses belles paroles faisant l’effet d’un baume au coeur : "Dieu dirige l’affaire des royaumes, Il ordonne, interdit, crée, accorde attribution, donne la vie et la mort. Il accorde la puissance, humilie, alterne la nuit et le jour, alterne les bons et les mauvais jours parmi les gens, change les empires et fait succéder les uns aux autres. Son ordre et Son autorité sont exécutoires dans les cieux et ses régions, au dessus et en dessous de la terre ainsi que dans les mers et dans les airs.

Il a embrassé par Sa Science toute chose et dénombre exactement toute chose. Son ouïe a saisi tous les sons sans qu’Il ne sente confusion. Il entend même leur chahut dans la diversité de leurs langues malgré la multiplicité des besoins qu’ils expriment. Et l’écoute d’une chose ne l’empêche pas d’en écouter une autre. Il ne confond pas les demandes qu’on Lui adresse malgré leur grand nombre. Il n’éprouve aucune lassitude devant l’insistance des gens qui L’implorent par leurs besoins.
Sa vue embrasse toute chose visible. Ainsi, Il voit même le rampement des fourmis noires sur le rocher massif dans une nuit obscure car l’inconnaissable pour Lui est visible et tout secret pour Lui est chose connue :

"Ceux qui sont dans les cieux et la terre l’implorent. Chaque jour Il accomplit une œuvre nouvelle"

Pardonnant un péché, dissipant un souci, écartant un malheur, soulageant un abattu, enrichissant un pauvre, guidant un égaré, orientant celui qui ne sait plus quoi faire, venant au secours d’un affligé, rassasiant un affamé, vêtant un dénudé, guérissant un malade, soulageant un affligé, agréant un repentir, récompensant un bienfaisant, secourant un opprimé, anéantissant un tyran, cachant un défaut (de l’une de ses créatures), dissipant une frayeur, attribuant l’honneur à certains, humiliant d’autres.
Si les habitants de Ses cieux et de Sa terre, le premier et le dernier, les hommes et les djinns, avaient le cœur de l’homme le plus pieux d’entre eux, cela n’aurait rien ajouté à Son royaume.
Et si le premier et le dernier de Sa création, ainsi que tous les hommes et les djinns avaient le cœur le plus pervers d’entre eux, cela n’aurait rien diminué dans son Royaume.
Et si les habitants de Ses cieux et de Sa terre, les hommes et les djinns parmi eux, les vivants ainsi que les morts imploraient auprès de Lui ce qu’ils désiraient, et qu’Il donnait à chacun d’entre eux ce qu’ils demandent cela ne diminuerait ne fut-ce le poids d’un atome de ce qu’Il possède.
Il est le Premier, il n’existait rien avant Lui. Il est le Dernier et nulle chose n’existera après Lui.
L’Apparent, nulle chose n’existe au dessus de Lui.
Le Caché, et nulle chose n’existe en dessous de Lui, Béni et Exalté soit-Il.
Il est le plus Digne d’être invoqué, adoré et remercié, le plus Clément à avoir régné, le plus Généreux à avoir été imploré.
Il est le Roi qui n’a pas d’associé, L’Unique sans égal, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons, qui n’a pas d’enfant. Il est le Très Haut qui n’a pas de semblable, toute chose périra sauf Son Visage. Et toute chose disparaitra excepté Son Royaume. Il n’est obéi que par Sa permission et nul n’est désobéissant sans qu’Il Le sache. Lorsqu’Il est obéi, Il remercie et lorsqu’Il est désobéi, Il pardonne.Tout châtiment de sa part est une justice et tout bienfait de Sa part est une grâce. Il est Le Témoin et le Gardien le plus proche. Il a saisi (Ses créatures) par les toupets, Il y a inscrit les actes et les délais de vie. C’est à Lui que les cœurs divulguent leurs secrets et tout secret pour Lui est révélé. Son don est une parole et Son châtiment est une parole.

"Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire : "Sois" et c’est"

C’est ainsi qu’en connaissant Dieu, on acquiert la foi convaincue (alyaqin) d’où découle la pleine confiance en Dieu (altawakoul) et dont parle le Coran à travers Ses versets :

"Celui qui s’en remet à Dieu, Dieu lui suffit"
"Remets-t’en au Vivant qui ne meurt jamais"
"Les croyants sont uniquement ceux-là dont les coeurs se remplissent de crainte à l’évocation de leur Seigneur, qui,lorsqu’on leur récite Ses versets, en acquièrent davantage de foi et s’en remettent à leur Seigneur"
s
31 mai 2009 17:24
Cette confiance absolue en Dieu était une qualité de tous les Prophètes.
D’aprés Ibn Abbas, il dit : "Les dernières paroles prononcées par Ibrahim (que la paix soit sur lui) quand on le jeta au feu furent :"Dieu me suffit et quel bon Défenseur" cette phrase a aussi été prononcé par le Prophète Mohammed (Paix sur lui) quand on lui dit : "les gens ont mobilisé des masses contre vous, craignez-les"
Et les hadiths sont tout aussi nombreux.

Lors d’une campagne vers le Nejd, Jaber a rapporté : "Nous étions avec le Messager de Dieu (paix et bénédiction sur lui) à Dhatirriqa et nous l’avons laissé sous un arbre à l’ombre dense. Un idolâtre arriva alors que le sabre du Prophète (paix et bénédiction sur lui) était accroché à l’arbre. Il le dégaina et dit : "As-tu peur de moi?"
Il dit : "non".
Il lui dit alors "Qui te protège de moi?"
Il lui répondit : "Dieu". Le sabre tomba alors de ses mains et le Messager de Dieu (paix et salut de Dieu sur Lui) le saisit et lui dit à son tour : "Qui te protège de moi?"
L’autre lui dit : "Sois le meilleur preneur!"
Il dit: "Attestes-tu qu’il n’ y a de dieu que Dieu et que je suis le Messager de Dieu?"
Il dit : "non mais je promets de ne plus te combattre".
Il lui rendit sa liberté. Quand l’homme revint à ses compagnons, il leur dit : "Je reviens à vous de chez le meilleur des hommes!"

Omar (Que Dieu l’agrée) a dit : "J’ai entendu le Messager de Dieu (paix et salut de Dieu sur Lui) dire :
" Si vous vous en remettez à Dieu comme il convient de s’en remettre à Lui, Il vous apportera votre subsistance comme Il l’apporte aux oiseaux qui quittent le matin le ventre creux pour y rentrer le soir le ventre plein." (Rapporté par Attirmidhi)
Et cette histoire montrant la totale confiance du Prophète (Paix et salut de Dieu sur Lui) en Son Educateur et Seigneur dans la grotte où ils s’étaient cachés lors de leur fuite de Médine, AbouBakr le véridique (Que Dieu l’agrée) dit : "Je regardais les pieds des idolâtres qui étaient juste au-dessus de nous et je dis : "O Messager de Dieu! Si l’un d’eux regardait au dessous de ses pieds, il nous verrait" Et le Prophète (paix et salut de dieu sur Lui) de lui dire avec conviction :"Que penses-tu, O AbouBakr!, de deux compagnons dont le troisième est Dieu??!!!" C’est ainsi que l’espoir en Dieu puis la confiance absolue doivent s’ajouter à notre foi afin que notre vie soit meilleure ici-bas et dans la Vie dernière mesurant ainsi que nos attentes, nos aspirations et nos espoirs sont connus par Celui qui sait tout.

Enfin je finirai par cette invocation que formulait le Prophète (paix et salut de Dieu sur Lui) :
"Celui qui dit (en sortant de chez lui) "Au nom de Dieu, je m’en remets à Dieu. Il n’y a de force, ni de puissance que par Dieu" On lui dit : "Tu as été bien guidé. On t’a épargné le mal de tes ennemis. Tu es sous la protection de Dieu et écarte-toi du chemin du diable" et le diable dit alors à un autre diable : "Que peux-tu bien faire avec un homme qui a été placé sur le droit chemin, qui a été préservé du mal de ses ennemis et qui est sous la protection de Dieu??"(Rapporté par Abu Dawud)

Source : [www.capislam.com]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook