Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
RFI condamné
wahed mustapha [ MP ]
10 mars 2009 20:02
RADIO FRANCE INTERNATIONALE CONDAMNEE POUR LE SCANDALEUX LICENCIEMENT D’ALAIN MENARGUES

Publié le 10-03-2009



La cour d’appel de Paris vient de condamner Radio France Internationale (RFI) à verser des centaines de milliers d’euros d’indemnités au journaliste Alain Ménargues, licencié en 2004 parce qu’il avait osé rappeler une évidence, le caractère raciste de l’Etat d’Israël.


Alain Ménargues était directeur-général adjoint de RFI en octobre 2004, lorsqu’une campagne vénimeuse fut lancée contre lui par le lobby sioniste, qui disposait déjà, à cette époque, de puissants relais à l’intérieur de la station. Le responsable de la communication de RFI, par exemple, est l’un des animateurs de l’Association pour le Bien-Etre du Soldat Israélien, spécialisée dans la collecte d’argent pour l’armée israélienne.

Le crime de Ménargues ? Avoir rendu compte, de longue date, des crimes de l’armée israélienne au Proche-Orient, que ce soit dans ses reportages ou dans ses livres. Alain Ménargues connaît bien la région, pour avoir été notamment correspondant de Radio-France à Beyrouth pendant de nombreuses années.

Alain Ménargues a ainsi révélé, dans son livre « Les secrets de la guerre du Liban », comment, lors du massacre des Palestiniens à Sabra et Chatila en 1982 à Beyrouth, l’armée israélienne ne s’était pas contentée de fournir un soutien logistique à ses supplétifs des milices phalangistes (fascistes) libanaises, mais qu’elle avait aussi participé, directement, aux éxécutions sommaires de civils palestiniens désarmés.

Dans un autre livre, « Le Mur de Sharon », paru en 2004 (avant d’être mis sous le boisseau), Ménargues explique, entre autres, comment l’idéologie sioniste fondatrice de l’Etat d’Israël conduit inexorablement à une politique d’exclusion des populations non juives, palestiniennes.

L’accusation d’antisémitisme fut alors brandie, terrorisant les plus pleutres des journalistes de RFI, c’est-à-dire pas mal de monde quand même, et Ménargues fut promptement viré. Depuis lors, les éliminations ou mises à l’écart des émissions ou éléments suspects se sont succédées à RFI, dont la direction, confiée à Ockrent, la femme du ministre des Affaires étrangères Kouchner, licencie maintenant par charettes entières.

Alain Ménargues avait rapidement porté plainte, devant le tribunal des Prud’hommes, pour ce licenciement abusif. Il avait perdu.

Mais cinq ans après les faits, la Cour d’appel de Paris vient d’inverser le jugement de première instance, et nous ne pouvons que nous en féliciter.

Elle a jugé qu’il n’y avait pas de cause réelle et sérieuse au renvoi d’Alain Ménargues. En conséquence, elle a condamné RFI à payer à Alain Ménargues, outre ses indemnités conventionnelles de licenciement -qui dépassent un mois de salaire par année de présence chez les journalistes professionnels-, une somme de 200.000 euros de dommages et intérêts.

Alain Ménargues est actuellement journaliste indépendant et écrivain installé au Caire.

CAPJPO-EuroPalestine
Casasurseine [ MP ]
11 mars 2009 09:28
Trèèèèèèèès bonne nouvelle!
Les sionistes ont été frappé là où ça fait mal pour eux : le porte-monnaie!
kmelcasa [ MP ]
11 mars 2009 09:36
Citation
Casasurseine a écrit:
Trèèèèèèèès bonne nouvelle!
Les sionistes ont été frappé là où ça fait mal pour eux : le porte-monnaie!

Autant dire les juifs et assumer.
Casasurseine [ MP ]
11 mars 2009 10:56
Juif et sioniste, c'est pas pareil.Pas d'antisémitisme primaire...
salmones [ MP ]
11 mars 2009 11:25
Citation
wahed mustapha a écrit:
Depuis lors, les éliminations ou mises à l’écart des émissions ou éléments suspects se sont succédées à RFI, dont la direction, confiée à Ockrent, la femme du ministre des Affaires étrangères Kouchner, licencie maintenant par charettes entières.

Est-ce qu'on peut parler de véritable purge ?
Casasurseine [ MP ]
11 mars 2009 12:00
On peut, Salmones.Idem sur France 3: les têtes tombent!
wahed mustapha [ MP ]
11 mars 2009 16:06
voila un texte que j ai trouvé, je le trouve assez parlant de ce qui se passe depuis qq decennies.

Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nagerait tranquillement une souris.
Le feu est allumé sous la marmite . . . l'eau chauffe doucement . . . elle est bientôt tiède.
La souris trouve cela plutôt agréable et continue à nager.

La température continue à grimper . . . L'eau est maintenant chaude.
C'est un peu plus que n'apprécie la souris, ça la fatigue un peu, mais elle ne s'affole pas pour autant.

La température continue à grimper . . . L'eau est cette fois vraiment chaude.
La souris commence à trouver le milieu désagréable, mais elle s'est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.

La température continue à monter jusqu 'au moment où la souris finit tout simplement par cuire et mourir sans jamais avoir fait quoi que ce soit pour s'extraire de la marmite.

Si la même souris avait été plongée directement dans l'eau à 50°C, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait aussitôt éjectée de la marmite.

Cette expérience est riche d'enseignements.
Elle montre que lorsqu'un changement s'effectue de manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte !

Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques décennies, nous pouvons constater que nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons.
Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30 ou 40 ans,ont, peu à peu, été banaliseés, édulcoreés . . .
De sorte qu'aujourd'hui elles ne dérangent que mollement . . . Pire !!! Elles laissent de nombreux citoyens carrément indifférents ! ---> La "Nouvelle Génération" les considèrent comme "NORMALES" !

Au nom du progrès et de la science,
les pires atteintes aux libertés individuelles,
à la dignité du vivant,
à l'intégrité de la nature,
à la beauté et au bonheur de vivre,
s'effectuent lentement et inexorablement avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.

Les noirs tableaux annoncés pour l'avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire dramatiques.

Le GAVAGE PERMANENT d'information de la part des médias sature les cerveaux qui n'arrivent plus à faire la part des choses entre le réel et le virtuel, entre la fiction et la réalité.

L'énergie nucléaire, les engrais chimiques, le clonage, le génie génétique ont grignoté progressivement notre libre arbitre au point qu'il est devenu "ILLEGAL" de vouloir manger bio, "CONDAMNABLE" de vouloir échapper aux vaccinations. (...)

Alors, si vous n'êtes pas, comme la souris, déjà à moitié cuits, donnez le coup de patte salutaire avant qu'il ne soit trop tard !
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook