Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
LE COMPORTEMENT DES NATIONS
abdell [ MP ]
28 décembre 2004 20:18

J'aime mes voisins, j'aime ma maison.
J'aime les pays voisins, j'aime mon pays."
Fairouz
abdell [ MP ]
28 décembre 2004 20:20

"Un Grand Imam, soucieux de l'unité de son peuple, invita deux grandes tribus voisines à venir à lui près d'un lac situé entre deux montagnes.
Il leur dit : regardez ces deux belles et grandes montagnes, elles ont de l'affection l'une pour l'autre. Elles voudraient être ensembles, mais elles ne peuvent aller l'une vers l'autre.
Leur chagrin est immense, ce sont leurs larmes qui remplissent ce lac.
Vos coeurs seraient-ils plus durs que la roche de ces montagnes?
Quand l'une de vos deux tribus va vers l'autre, c'est pour la combattre, semer le sang et le malheur.
Semez et cultivez l'affection que vos enfants puiseront dans le lait de leurs mères.
Pour unir leur amour et pour une alliance éternelle entre vous, les garçons d'une tribu épouseront les filles de l'autre tribu au cours d'un moussem en ce lieu même comme aujourd'hui.
En vérité, vos coeurs ne sont pas en pierre.
Semez et cultivez l'affection, vous récolterez l'affection."

zouitina [ MP ]
28 décembre 2004 20:44
Smiling Smiley
Merci Abdell.
fani [ MP ]
29 décembre 2004 08:05
Si les humains savaient raisonner de cette manière, le monde serait en paix.
abdell [ MP ]
29 décembre 2004 19:28


"Quand le gouvernement craint le peuple, c'est la LIBERTE .
Quand le peuple craint le gouvernement, c'est la TYRANNIE ."




DEMOCRATIE ET LIBERTE :
"La démocratie c'est lorsque deux loups et un agneau votent sur quoi avoir pour le déjeuner. La liberté c'est lorsqu'un agneau bien armé conteste le vote !"
Benjamin Franklin





nahal [ MP ]
29 décembre 2004 20:37
"On ne peut régner sur les hommes quand on ne régne pas sur leur coeur".
abdell [ MP ]
29 décembre 2004 22:53
Excellent nahal Winking smiley


Ainsi les pires ennemis du peuple ce sont ses propres dirigeants . Le peuple est "entre le marteau et l'enclume. Le peuple souffre et, commme un mur qui souffre, il finit par s'écrouler . L'"Etat souverain" est alors comme une montagne de paille ou de sable balayée par le Vent de l'Histoire .
Tous ces malheurs réconfortent les privilégiés du système, dans leur culture de l'impunité, leur domination et leur duplicité manifeste et sans vergogne : baratin angélique et réalité diabolique .
Schizophrénie et partage des rôles : prêches "le jour", crimes "la nuit" .
Le principe directeur de leur politique semble être : "plus de chaos pour eux, meilleur c'est pour nous" .
Rien ne semble inquiéter leur mainmise, leurs maîtres les rassurent, ils connaissent une seule culture pour eux-mêmes et leur descendance : la culture de l'impunité .
Mais "à vouloir tout prendre ou tout garder, on finit par tout perdre ."
Comme ce fut pour ce prince, sur le chemin de la ruine et envahi par le chagrin, sa mère l'apostropha : "Pleure comme une femme ce que tu n'as pas su défendre comme un homme parmi les hommes ."
Une richesse bien répartie n'est jamais perdue car le peuple, avec raison, est prompt à défendre durablement son bien .
"Il n'y a pas d'action sans intérêt" .

abdell [ MP ]
29 décembre 2004 22:54

En vérité, le peuple est pris en otage, "pieds et poings liés", sa terre à la merci des prédateurs, et comme frappé par une malédiction, prie pour sa délivrance .

abdell [ MP ]
29 décembre 2004 22:59
Livrés, pieds et poings liés, à des forces "angéliques" animées par une doctrine exclusive et extrême engendrant une agressivité multidimensionnelle, souterraine face aux puissants, violente le jour comme la nuit face aux faibles .
La confusion et le chaos semés dans les esprits font que la pensée est tétanisée . L'appropriation et le déni de l'autre sont construits progressivement jusqu'à en faire une "coquille vivante mais vide" .
La spoliation est alors totale : la terre, le patrimoine et l'héritage historiques, les traditions et la culture, l'appartenance linguistique et la filiation, sont soumis à une expropriation lente mais systématique .
Il restera l'air .
Mais la loi de la force a rendu illégitime ce qui est légitime et légitime ce qui ne l'est pas .
Le vol, le viol et le massacre étant rendus licites, l'air respiré est seulement prêté jusqu'au dernier souffle .
Idéologie sacrée, idéologie exclusive et extrême. Idéologie criminelle: par le feu et par le glaive, ... .

Pris dans dans la spirale de la démence, certains hommes sont encore plus avides, voleurs, menteurs et assassins .
Au vu et au su de tout le monde .

Existe-t-il une conscience universelle incorruptible ?

siryne [ MP ]
29 décembre 2004 23:08
Salam Abdel ,

C'est juste mon avis , si pour une fois le peuple bouge au lieu d'accepter l'injustice , il faut la gagner la liberter des fois , donc une bonne revolution ça peut changer le monde , et ne pas vivre dans la peur , c'est pire que la prison . on peut rever des fois , non ?

Et pour toi qui aime fairouz en voilà un lien , ton cadeau de noél ! (hihi)


[mapage.noos.fr]
siryne
abdell [ MP ]
29 décembre 2004 23:15

Salam lalla Siryne ,

beau cadeau de noél Winking smiley

merciiiiiii




"La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des gens de bien ."
















abdell [ MP ]
30 décembre 2004 20:14

RE Siryne ,

habaytak belsayef ... exquis

l'amour doit unir les nations entière .

ton soufi d'arabie Winking smiley
siryne [ MP ]
30 décembre 2004 22:42
Re-soufi d'arabie ,

Voila les paroles en français de ta chanson !


Habbaitak Bissayf

Je vous ai aimé en été

Lyrique: Frères De Rahbani
La musique s'est adaptée par Rahbani Brothers de la chanson française, 'Coupable d'oublier '.

En jours froids/dans l'hiver/quand le trottoir est un lac/et la rue est noyé/ce fille est venu/de sa vieille maison pour l'attendre.

Lui qui lui avait dit pour attendre/mais lui a loin allé/et oublié/et elle défraîchit loin/en hiver.

J'ai vous ai aimé dans l'été/moi ai vous ai aimé pendant l'hiver/moi vous ai attendu dans l'été/moi vous ai attendu pendant l'hiver/vos yeux suis été/mes yeux suis hiver/et notre rendezvous mon amour/a lieu au delà d'été et au delà de l'hiver.

L'étrange passé par/et m'a donné un message/mon amoureux avait écrit/avec ses larmes/1 a ouvert le message/dont lettres ont été perdues/et les jours passés/années estranged nous/tandis que l'hiver s'était effacé/lettre du message.

De Fairouz; Légende et legs


[email protected] 960812
siryne
abdell [ MP ]
30 décembre 2004 23:22
thanks miss siryne .Smiling Smiley))))))))))
siryne [ MP ]
30 décembre 2004 23:37
De rien cher Abdel , c'etait avec plaisir .
siryne
2loubna [ MP ]
31 décembre 2004 00:26
Wakha lalla siryne !!!

Habbaitak Bissayf: Et moi j’ai les pieds gelés, ana ma cheft ma sayf.

Wakha fik!!!

> siryne






Modifié 2 fois. Dernière modification le 31/12/04 00:28 par 2loubna.
La liberté des autres étend la mienne à l'infini.
siryne [ MP ]
1 janvier 2005 23:55
Ewa à lala Loubna !

C'etait juste parceque le prince de belgique abdel a la nostalgie de son soleil de ouarzazete , pour lui remonter le moral , zaâma !!!



siryne
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook