Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
Compléments de revenus
S
3 octobre 2022 22:24
Salam/Bonsoir à tous

Les temps sont durs et le salaire ne suffit plus trop grinning smiley
Quels sont vos astuces pour vous faire de l'argent en plus ?
3 octobre 2022 22:31
Salam,

On vit dans une sacrée société.

Très honnêtement, si mon salaire ne suffisait plus et que je me retrouvais a devoir rechercher d'autre source de revenus et/ou d'économie en mode réduire le temps de la douche ou l'alimentation. Je me poserais très sérieusement la question de si ça vaut le coup de retourner au travail ou pas.

J'ai bien conscience que beaucoup n'ont pas le choix que de trouver un complément de revenus ou des sources d'économies mais vraiment quand on bosse à plein temps et que l'on est dans ce genre de situation où on a du mal à assurer le nécessaire et où on survit, je ne peux que me demander comment on en est arrivé à accepter ce type de société.
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
r
3 octobre 2022 22:34
j'achète des pc qui ne marchent plus
je les répare
je les revends

je le fais surtout pour m'amuser en réalité, pas parce que j'ai besoin d'un complément de salaire
z
3 octobre 2022 22:42
A deux, avec deux smics on peut vivre correctement sans beaucoup de plaisir, meme a Paris.

Le problème c'est quand il y a des enfants en plus, ou bien un seul salaire.
Citation
Dystopia22 a écrit:
Salam,

On vit dans une sacrée société.

Très honnêtement, si mon salaire ne suffisait plus et que je me retrouvais a devoir rechercher d'autre source de revenus et/ou d'économie en mode réduire le temps de la douche ou l'alimentation. Je me poserais très sérieusement la question de si ça vaut le coup de retourner au travail ou pas.

J'ai bien conscience que beaucoup n'ont pas le choix que de trouver un complément de revenus ou des sources d'économies mais vraiment quand on bosse à plein temps et que l'on est dans ce genre de situation où on a du mal à assurer le nécessaire et où on survit, je ne peux que me demander comment on en est arrivé à accepter ce type de société.
3 octobre 2022 22:50
Sans beaucoup de plaisir.

On travaille à plein temps sachant que dans les métiers payés au SMIC il y a beaucoup de metiers précaires/pénibles pour payer ses charges alors : le loyer, les taxes, les factures, et on s'achète des pulls et des plaids pour pas allumer le chauffage, la nourriture, les produits d'hygiène, l'assurance, les transports.
Et si on n'est pas dans le rouge à la fin du mois, on pousse un ouff de soulagement et on se dit qu'on a de la chance parce que d'autre eux ne s'en sortent pas.

Et s'il y a des enfants, c'est la banqueroute.

C'est presque à se demander si ce n'est pas mieux sans enfants pas à cause de la situation financière mais parce que le modèle de société et l'avenir qu'on a à leur offrir ne fait pas rêver.
Citation
zenith182 a écrit:
A deux, avec deux smics on peut vivre correctement sans beaucoup de plaisir, meme a Paris.

Le problème c'est quand il y a des enfants en plus, ou bien un seul salaire.
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
R
3 octobre 2022 22:58
C'est bien résumé et ta conclusion n'est pas fausse.

Toutefois il ne faut pas croire que c'etait plus facile pour les génération d'avant.
Et les perspectives d'avenir n'étaient pas moins sombres qu'actuellement.

J'ai l'impression qu'il n'y a que la génération des grands parents (avec le boom économique d'après guerre) et des parents (qui ont bénéficié d'une société assez fiable économiquement et peuvent mainte an percevoir une retraite).
Nous on en est à se demander si on aura une retraite un jour, si on peut vraiment placer notre argent en banque sans risque, et on se prend l'inflation en pleonnvisage après l'interminable période du covid et de ses restrictions qui nous ont fera laisse à cran (mais il ont eu le mérite de nous détourner pendant un bon moment des actualités politiques et des mouvements sociaux...
Citation
Dystopia22 a écrit:
Sans beaucoup de plaisir.

On travaille à plein temps sachant que dans les métiers payés au SMIC il y a beaucoup de metiers précaires/pénibles pour payer ses charges alors : le loyer, les taxes, les factures, et on s'achète des pulls et des plaids pour pas allumer le chauffage, la nourriture, les produits d'hygiène, l'assurance, les transports.
Et si on n'est pas dans le rouge à la fin du mois, on pousse un ouff de soulagement et on se dit qu'on a de la chance parce que d'autre eux ne s'en sortent pas.

Et s'il y a des enfants, c'est la banqueroute.

C'est presque à se demander si ce n'est pas mieux sans enfants pas à cause de la situation financière mais parce que le modèle de société et l'avenir qu'on a à leur offrir ne fait pas rêver.
S
3 octobre 2022 23:18
Aleykoum salam
Tu as un salaire a temps plein? Tu as un loyer et des factures à payer?
Citation
SurLaRoute a écrit:
Salam/Bonsoir à tous

Les temps sont durs et le salaire ne suffit plus trop grinning smiley
Quels sont vos astuces pour vous faire de l'argent en plus ?
3 octobre 2022 23:19
Tout à fait mais je pense qu'ils avaient une vie bien plus dur mais qu'il avait plus de valeurs et de partages et des aspirations simples. Sans compter qu'ils étaient moins dépendant (de l'Etat, de leur boss, du marché, des autres États même pour se nourrir et se chauffer, etc).

Après je fantasme peut-être une autre époque mais je me dis que là, on cumule du pire avec du pire que ce soit sur le plan moral, économique, social, politique. J'ai l'impression que rien ne va et que rien ne prends la bonne route.

Mais bon. Je crois qu'il y a une citation qui dit que la révolution, c'est comme un cercle. On sait quand ça commence mais ça ne s'arrête jamais. C'est peut-être pareil pour la quête d'une vie meilleure.

Même si là, pour moi, il n'est même plus question de vie meilleure mais de dignité.

Du coup, j'ai bien du mal à accepter qu'on dise à des gens qui bossent à plein temps que c'est normal de juste survivre et que l'abondance, c'est fini. Des types qui vivent dans l'abondance qui disent à ceux qui connaissent la galère qu'il va falloir apprendre à faire des efforts. C'est ces mêmes types qui s'offusquent des soi disant privilèges des cheminots et de leurs mouvements sociaux mais qui se sont directement exclus de la réforme des retraites (pas de réforme pour les députés, sénateurs, ministre et président).

Bref, on vit dans un monde bizarre où ceux qui se gavent disent à celui à qui il ont jeté des miettes que c'est déjà trop et qu'il faudra apprendre à faire avec moins.

Le plus surprenant, c'est que je crois bien que le type qui reçoit les miettes est tellement effrayé de se retrouver avec rien à manger, qu'il se dit qu'il est le plus chanceux des hommes.
Citation
Rozenn* a écrit:
C'est bien résumé et ta conclusion n'est pas fausse.

Toutefois il ne faut pas croire que c'etait plus facile pour les génération d'avant.
Et les perspectives d'avenir n'étaient pas moins sombres qu'actuellement.

J'ai l'impression qu'il n'y a que la génération des grands parents (avec le boom économique d'après guerre) et des parents (qui ont bénéficié d'une société assez fiable économiquement et peuvent mainte an percevoir une retraite).
Nous on en est à se demander si on aura une retraite un jour, si on peut vraiment placer notre argent en banque sans risque, et on se prend l'inflation en pleonnvisage après l'interminable période du covid et de ses restrictions qui nous ont fera laisse à cran (mais il ont eu le mérite de nous détourner pendant un bon moment des actualités politiques et des mouvements sociaux...
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
K
3 octobre 2022 23:26
Garderie Des enfants.
Sinon formes toi pour gagner plus
4 octobre 2022 00:10
Avant la société était différente.

Il avait lentre aide.

Au Portugal la vie est très cher les salaires sont bas 750


Citation
Rozenn* a écrit:
C'est bien résumé et ta conclusion n'est pas fausse.

Toutefois il ne faut pas croire que c'etait plus facile pour les génération d'avant.
Et les perspectives d'avenir n'étaient pas moins sombres qu'actuellement.

J'ai l'impression qu'il n'y a que la génération des grands parents (avec le boom économique d'après guerre) et des parents (qui ont bénéficié d'une société assez fiable économiquement et peuvent mainte an percevoir une retraite).
Nous on en est à se demander si on aura une retraite un jour, si on peut vraiment placer notre argent en banque sans risque, et on se prend l'inflation en pleonnvisage après l'interminable période du covid et de ses restrictions qui nous ont fera laisse à cran (mais il ont eu le mérite de nous détourner pendant un bon moment des actualités politiques et des mouvements sociaux...
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook