Menu
Connexion Yabiladies Islam Qatar 2022 Radio Forum News
Communiquer efficacement
i
7 novembre 2022 19:37
Salam,

Comment communiquer efficacement avec une personne quand celle-ci est toujours dans la sur-interprétation ?

Habituellement je fais attention aux mots que j’utilise quand je m’exprime pour que le message soit univoque.
Mais quand j’échange avec cette personne, tout est analysé et elle peut en ressortir un sens ou des sous-entendus totalement à l’opposé du message que je voulais faire passer.
Je dois donc très souvent me justifier, faire attention aux mots que je prononce et à la manière dont je les prononce pour éviter les malentendus.

Ça me fatigue, je n’ai plus envie de faire d’efforts et j’en viens a m’auto-censurer en évitant d’être spontanée à ses côtés.

Je reste cordiale mais je suis moins engagée dans la conversation en sa présence et le changement se remarque. Mon silence dérange mais je ne veux pas qu’il altère nos liens, que ça porte préjudice à ma famille.

Du coup, j’en reviens à ma question : comment communiquer efficacement avec une personne qui sur-interprète tout ce qu’on dit ?

J’ai l’impression qu’il n’y a pas de solution. Quand j’essaie, j’échoue.
7 novembre 2022 19:40
Salam,

Tu vas bien ? smiling smiley

Si la personne a une tendance à la sur-interprètation, c'est elle qui doit travailler sur elle-même et non tous les gens qui pourraient être amenés à la côtoyer qui doivent rester en permanence sur leurs gardes et faire attention à tout.
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
i
7 novembre 2022 20:04
Ça va, El Hamdoulillah, je te remercie et toi ?

On est parti du principe qu’on la connaît, qu’on sait comment elle est et que le changement prendra du temps. Du coup on s’adapte en essayant de faire du mieux qu’on peut mais c’est vraiment difficile à vivre quand la chose la plus insignifiante peut prendre des proportions démesurées…
Elle essaie en tout cas de travailler sur ça, c’est déjà un bon départ.

J’ai l’impression que ça fausse nos échanges et je ne me sens pas à l’aise pour discuter sereinement.
Au final, dans les deux cas, en parlant spontanément ou en s’abstenant de le faire, il y a un malaise difficilement supportable.

Ce que je supporte le moins c’est qu’elle reste convaincue qu’il y a une part de vérité dans ce qu’elle conclut…
Citation
Dystopia22 a écrit:
Salam,

Tu vas bien ? smiling smiley

Si la personne a une tendance à la sur-interprètation, c'est elle qui doit travailler sur elle-même et non tous les gens qui pourraient être amenés à la côtoyer qui doivent rester en permanence sur leurs gardes et faire attention à tout.
7 novembre 2022 20:05
Wa 'aleykoum salam

Tu lui parles le moins possible.

Rien à faire dans ces conditions. Tu peux contrôler tes mots mais pas sa pensée.
Tu risques de t'épuiser pour rien surtout elle n'accepte pas de se faire remettre en question.

Juste assure toi que les autres puissent bien comprendre qu'elle est dans l'exagération si jamais des histoires parviennent à leurs oreilles
7 novembre 2022 20:23
Ça va hamdouillah.

Qui est cette personne pour toi ? Car ça change clairement les choses.

Est-ce un proche ? Un membre de la famille ou un prétendant ?
Citation
ineslilas a écrit:
Ça va, El Hamdoulillah, je te remercie et toi ?

On est parti du principe qu’on la connaît, qu’on sait comment elle est et que le changement prendra du temps. Du coup on s’adapte en essayant de faire du mieux qu’on peut mais c’est vraiment difficile à vivre quand la chose la plus insignifiante peut prendre des proportions démesurées…
Elle essaie en tout cas de travailler sur ça, c’est déjà un bon départ.

J’ai l’impression que ça fausse nos échanges et je ne me sens pas à l’aise pour discuter sereinement.
Au final, dans les deux cas, en parlant spontanément ou en s’abstenant de le faire, il y a un malaise difficilement supportable.

Ce que je supporte le moins c’est qu’elle reste convaincue qu’il y a une part de vérité dans ce qu’elle conclut…
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
i
7 novembre 2022 20:53
El Hamdoulillah

C’est devenu un membre de ma famille.

J’aimerai me contenter d’un salam et parler du temps qu’il fait dehors. Je trouve ça dommage parce qu’on se voit presque tous les week-ends.
Tous le monde prend des pincettes pour la préserver et se préserver. C’est invivable.

On en a déjà parlé directement avec elle. Parfois ça remet les choses à plat mais ça ne dure pas bien longtemps. Elle nous a dit qu’il s’agissait de ses blessures d’enfance et que ça lui prendra du temps pour en guérir mais ça n’excuse pas tout.
Citation
Dystopia22 a écrit:
Ça va hamdouillah.

Qui est cette personne pour toi ? Car ça change clairement les choses.

Est-ce un proche ? Un membre de la famille ou un prétendant ?
7 novembre 2022 21:02
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Il faudrait faire des phrases simples. Et encore. Même en disant simplement que tu as mangé un avocat hier, tu risques d'avoir une descente de police dans l'heure. Pour meurtre.

A mon avis, c'est peut-être psychiatrique.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
7 novembre 2022 21:26
Si c'est un membre de ta belle-famille, il faudrait limiter les entrevues.

Après si c'est une personne plus proche ou un membre de la belle-famille qui vit chez vous et que tu es contrainte de beaucoup côtoyer, il faut sans doute réduire les échanges et se contenter de conversation simple et basique.

Peut-être que ce comportement sera aussi mal pris par cette personne mais à un moment tu dois aussi te protéger, tu n'as pas à angoisser et à te justifier pour des propos que tu n'as jamais pensé. C'est quand même quelque chose qui parasite grandement l'esprit.
Citation
ineslilas a écrit:
El Hamdoulillah

C’est devenu un membre de ma famille.

J’aimerai me contenter d’un salam et parler du temps qu’il fait dehors. Je trouve ça dommage parce qu’on se voit presque tous les week-ends.
Tous le monde prend des pincettes pour la préserver et se préserver. C’est invivable.

On en a déjà parlé directement avec elle. Parfois ça remet les choses à plat mais ça ne dure pas bien longtemps. Elle nous a dit qu’il s’agissait de ses blessures d’enfance et que ça lui prendra du temps pour en guérir mais ça n’excuse pas tout.
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
7 novembre 2022 22:27
Salam alaykoum,

Tu vas bien j’espère 👍🏻 ineslilas.

Surinterprétation + blessures d’enfance = trouble paranoïaque (?).

La surinterprétation est la manifestation d’un trouble de personnalité. S’il s’agit bien de ça, c’est un travail de fond accompagné que cette personne doit entreprendre (si ce n’est pas déjà fait). Vous n’y pourrez rien. Ça relève plus de la psychiatrie que de la psychologie.


Par contre, il doit être possible d’améliorer la communication puisque cette personne est nouvelle chez vous et que ses réflexes de défense sont au rouge à chaque fois qu’elle vous rencontre. Surinterpréter est un mécanisme de défense chez elle, elle se sent constamment menacée.

Il faudrait éviter la confrontation, car tu remarqueras que plus tu insistes auprès d’un parano (ça peut aussi nous arriver de manière épisodique), et plus il se braquera et sera persuadé d’être persécuté.

Il est aussi nécessaire d’instaurer une relation de confiance, pour qu’elle comprenne qu’elle n’est pas menacée. Ainsi, elle verra moins d’attaques déguisées dans vos échanges. Si vous y parvenez, vos mots seront moins décortiqués et vous pourrez enfin vous détendre dans vos relations.
i
8 novembre 2022 06:02
Salam,

Il s’agit d’une belle-sœur (épouse de mon frère). On se voit presque tous les dimanches chez mes parents (presque plus à sa demande qu’à celle de mon frère).

Tu as mis le doigt sur ce qui m’embête. J’ai l’impression de fuir le conflit en m’abstenant d’en dire davantage (un peu lache et égoïste) et j’en crée un autre en même temps vu que le silence ou le strict minimum n’est pas « normal » et enfin je crée aussi un conflit interne parce que la situation ne me satisfait pas.

Au final je me torture l’esprit encore plus pour pas grand chose.
Ce qui est le moins coûteux, c’est de faire comme tu dis, de m’en tenir aux conversations simples et basiques.

Merci Dystopia22
Citation
Dystopia22 a écrit:
Si c'est un membre de ta belle-famille, il faudrait limiter les entrevues.

Après si c'est une personne plus proche ou un membre de la belle-famille qui vit chez vous et que tu es contrainte de beaucoup côtoyer, il faut sans doute réduire les échanges et se contenter de conversation simple et basique.

Peut-être que ce comportement sera aussi mal pris par cette personne mais à un moment tu dois aussi te protéger, tu n'as pas à angoisser et à te justifier pour des propos que tu n'as jamais pensé. C'est quand même quelque chose qui parasite grandement l'esprit.
i
8 novembre 2022 06:04
Salam,

Merci pour l’exemple/la blague, ça permet de relativiser 😅

On n’y est pas encore El Hamdoulillah.

Je m’en tiens déjà aux phrases simples.

Citation
CHN-W a écrit:
Assalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.

Il faudrait faire des phrases simples. Et encore. Même en disant simplement que tu as mangé un avocat hier, tu risques d'avoir une descente de police dans l'heure. Pour meurtre.

A mon avis, c'est peut-être psychiatrique.

Wassalāmou 'alaykoum wa rahmatoullāh.
i
8 novembre 2022 06:47
Salam,

Je vais bien El Hamdoulillah je te remercie. J’espère que tu vas bien également.

Merci pour ton analyse et tes conseils.

On essaie de la préserver au mieux mais ce n’est pas toujours évident.
C’est dur à accepter de se dire qu’on la met dans cet état alors qu’on essaie justement de réunir les conditions pour qu’elle se sente bien, en confiance.

Ça me dépasse. Ça doit pas être évident pour elle mais ça ne l’est pas non plus pour nous. J’admets que j’ai du mal personnellement.
L’expérience me coupe toute envie d’échanger avec elle même si c’est quelqu’un que j’apprécie et à qui je reconnaît des qualités.

Encore une fois, c’est égoïste mais pour le moment je ne sais pas faire donc je préfère me limiter au minimum (même si ça ne me convient pas totalement).

« Il est aussi nécessaire d’instaurer une relation de confiance, pour qu’elle comprenne qu’elle n’est pas menacée. Ainsi, elle verra moins d’attaques déguisées dans vos échanges. Si vous y parvenez, vos mots seront moins décortiqués et vous pourrez enfin vous détendre dans vos relations. »

J’espère qu’on atteindra cette étape inshaAllah.

Citation
Magneto* a écrit:
Salam alaykoum,

Tu vas bien j’espère 👍🏻 ineslilas.

Surinterprétation + blessures d’enfance = trouble paranoïaque (?).

La surinterprétation est la manifestation d’un trouble de personnalité. S’il s’agit bien de ça, c’est un travail de fond accompagné que cette personne doit entreprendre (si ce n’est pas déjà fait). Vous n’y pourrez rien. Ça relève plus de la psychiatrie que de la psychologie.


Par contre, il doit être possible d’améliorer la communication puisque cette personne est nouvelle chez vous et que ses réflexes de défense sont au rouge à chaque fois qu’elle vous rencontre. Surinterpréter est un mécanisme de défense chez elle, elle se sent constamment menacée.

Il faudrait éviter la confrontation, car tu remarqueras que plus tu insistes auprès d’un parano (ça peut aussi nous arriver de manière épisodique), et plus il se braquera et sera persuadé d’être persécuté.

Il est aussi nécessaire d’instaurer une relation de confiance, pour qu’elle comprenne qu’elle n’est pas menacée. Ainsi, elle verra moins d’attaques déguisées dans vos échanges. Si vous y parvenez, vos mots seront moins décortiqués et vous pourrez enfin vous détendre dans vos relations.
8 novembre 2022 08:30
Salam,

Est-ce que tu as la possibilité d'éviter des rencontres ? :/
Citation
ineslilas a écrit:
Salam,

Il s’agit d’une belle-sœur (épouse de mon frère). On se voit presque tous les dimanches chez mes parents (presque plus à sa demande qu’à celle de mon frère).

Tu as mis le doigt sur ce qui m’embête. J’ai l’impression de fuir le conflit en m’abstenant d’en dire davantage (un peu lache et égoïste) et j’en crée un autre en même temps vu que le silence ou le strict minimum n’est pas « normal » et enfin je crée aussi un conflit interne parce que la situation ne me satisfait pas.

Au final je me torture l’esprit encore plus pour pas grand chose.
Ce qui est le moins coûteux, c’est de faire comme tu dis, de m’en tenir aux conversations simples et basiques.

Merci Dystopia22
La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas.
8 novembre 2022 11:34
Salam Ineslilas, j'espère que tu vas bien.

Ca m'arrive souvent d'être dans ce cas de figure, et j'ai remarqué que ça le fait surtout avec les personnes qui ont une certaine sensibilités et ça peut devenir usant à force de devoir tout le temps se justifier..

mais c'est justement en communiquant et en se justifiant qu'on arrive à éviter les non-dits..
et je pense que la clé dans n'importe quelle type de relation, c'est de se dire les choses pour que les non-dits ne prennent pas suffisamment de la place pour casser la confiance dans une relation..

Mais je pense que le problème est plus profond que ça, car pour comprendre les autres il faut d'abord se comprendre soi-même et pour cela il faut avoir suffisamment du recul sur ses propres émotions et blessures mais ça demande un très gros travail d'introspection..

Je te partage la vidéo d'une soeur qui l'explique brièvement bien mashallah

[www.instagram.com]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/11/22 11:35 par Gandalf le gris.
i
8 novembre 2022 18:51
Salam,

J’habite dans la même résidence que mes parents, même immeuble mais étages différents, tout près 😅

Après avoir fait ce que j’ai laissé traîner la semaine, j’aime profiter du reste de la journée avec mes parents (+frères et sœurs quand ils sont dispos). Je ne me vois pas m’empêcher d’y aller pour ça donc je sais qu’on ne pourra s’éviter.
C’est vraiment le genre de limite que je ne veux pas franchir.

On verra bien ce que l’avenir nous réserve.
Je suis moins défaitiste aujourd’hui qu’hier El Hamdoulillah
Citation
Dystopia22 a écrit:
Salam,

Est-ce que tu as la possibilité d'éviter des rencontres ? :/
8 novembre 2022 19:06
Salam,

j'ai plus l'impression qu'il y a un problème de confiance. Que ce soit envers cette personne elle-même qui n'a pas confiance en elle, ou que cette personne n'a pas confiance en toi.

Je pense que le problème vient de la.

(avec le peu d'informations que tu donnes)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/11/22 19:06 par qaytr.
i
8 novembre 2022 19:08
Salam Gandalf,

Ça va El Hamdoulillah, merci. J’espère que tu te portes bien également.

C’est bien ça, c’est épuisant de devoir s’expliquer et de se justifier aussi souvent.

« mais c'est justement en communiquant et en se justifiant qu'on arrive à éviter les non-dits.. »
Parfois il n’y a pas de non-dits, pas de sous-entendus, c’est ça qui me perturbe et c’est frustrant.

« Mais je pense que le problème est plus profond que ça, car pour comprendre les autres il faut d'abord se comprendre soi-même et pour cela il faut avoir suffisamment du recul sur ses propres émotions et blessures mais ça demande un très gros travail d'introspection.. »
Elle essaie je crois. Encore une fois, ça ne doit pas être évident pour elle.

Merci pour la vidéo.
Ce format est interessant, j’aime bien ce genre d’entretiens spontanés sur des sujets profonds.

Je vous remercie pour vos contributions et vos conseils.
Hier j’ai dû avoir une surcharge, un besoin d’évacuer ça.

Aujourd’hui je me dis : on verra bien. Si chacun persévère dans ses efforts, on pourra peut être y arriver inshaAllah.
Je vais devoir apprendre à mettre de la distance mentalement pour me préserver.

Citation
Gandalf le gris a écrit:
Salam Ineslilas, j'espère que tu vas bien.

Ca m'arrive souvent d'être dans ce cas de figure, et j'ai remarqué que ça le fait surtout avec les personnes qui ont une certaine sensibilités et ça peut devenir usant à force de devoir tout le temps se justifier..

mais c'est justement en communiquant et en se justifiant qu'on arrive à éviter les non-dits..
et je pense que la clé dans n'importe quelle type de relation, c'est de se dire les choses pour que les non-dits ne prennent pas suffisamment de la place pour casser la confiance dans une relation..

Mais je pense que le problème est plus profond que ça, car pour comprendre les autres il faut d'abord se comprendre soi-même et pour cela il faut avoir suffisamment du recul sur ses propres émotions et blessures mais ça demande un très gros travail d'introspection..

Je te partage la vidéo d'une soeur qui l'explique brièvement bien mashallah

[www.instagram.com]
i
8 novembre 2022 19:14
Salam,

Elle a tendance à sur-interpréter les phrases de tout le monde. De sa propre mère à un inconnu croisé dans un supermarché qu’elle ne reverra certainement plus jamais.

On a tous remarqué cette tendance.
En revanche elle semble avoir confiance en elle. Je ne sais pas.

Citation
qaytr a écrit:
Salam,

j'ai plus l'impression qu'il y a un problème de confiance. Que ce soit envers cette personne elle-même qui n'a pas confiance en elle, ou que cette personne n'a pas confiance en toi.

Je pense que le problème vient de la.

(avec le peu d'informations que tu donnes)
8 novembre 2022 19:16
Mouais, soit sa "confiance en elle" c'est une grosse carapace.
Soit elle a aucunement confiance aux autres.

Dans tous les cas, y'a anguille sous roche. Y'a aucun évènement traumatique qui s'est passé dans sa vie ? Faudrait chercher de ce coté.
Citation
ineslilas a écrit:
Salam,

Elle a tendance à sur-interpréter les phrases de tout le monde. De sa propre mère à un inconnu croisé dans un supermarché qu’elle ne reverra certainement plus jamais.

On a tous remarqué cette tendance.
En revanche elle semble avoir confiance en elle. Je ne sais pas.
8 novembre 2022 20:46
Je vais bien hamdoulilah, merci.

Je te comprends mais essaye quand même de voir ça comme un challenge qui t'apportera sur le long terme car si tu réussis à composer avec elle, tu seras plus disposé à pouvoir le faire et à gérer plus tard n'importe quelle relation difficile..
Citation
ineslilas a écrit:
Salam Gandalf,

Ça va El Hamdoulillah, merci. J’espère que tu te portes bien également.

C’est bien ça, c’est épuisant de devoir s’expliquer et de se justifier aussi souvent.

« mais c'est justement en communiquant et en se justifiant qu'on arrive à éviter les non-dits.. »
Parfois il n’y a pas de non-dits, pas de sous-entendus, c’est ça qui me perturbe et c’est frustrant.

« Mais je pense que le problème est plus profond que ça, car pour comprendre les autres il faut d'abord se comprendre soi-même et pour cela il faut avoir suffisamment du recul sur ses propres émotions et blessures mais ça demande un très gros travail d'introspection.. »
Elle essaie je crois. Encore une fois, ça ne doit pas être évident pour elle.

Merci pour la vidéo.
Ce format est interessant, j’aime bien ce genre d’entretiens spontanés sur des sujets profonds.

Je vous remercie pour vos contributions et vos conseils.
Hier j’ai dû avoir une surcharge, un besoin d’évacuer ça.

Aujourd’hui je me dis : on verra bien. Si chacun persévère dans ses efforts, on pourra peut être y arriver inshaAllah.
Je vais devoir apprendre à mettre de la distance mentalement pour me préserver.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook