Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Comment faire pour le rembourser?
h
16 août 2011 16:38
Salam

Je vous souhaite à tous un très bon ramadan. Qu'Allah swt accepte notre jeûne et nous pardonne.

J'aurais besoin de conseils svp

Il y a 7 ans de ça j'ai rencontré un jeune homme.
Je venais de divorcer de mon ex mari. IL me trompait...
On s'est vu pendant 3 mois. En tout bien tout honneur..
A cette époque, j'avais des gros soucis, et il m'a donc tendu la main en me depannant une somme d'argent.

C'etait un jeune homme bien sous tout rapport, bien que j'etais divorcée, il n'a jamais cherché à profiter de la situatuion, il m'a toujours respecté.
Mais malheureusmeent, nous avons dû arreter de penser qu'on se marierait.
En effet, ses parents voulait le marier à une jeune fille de la famille, et d'après lui ils n'auraient jamais accepter que leur fils épouse une fille divorcée..
A l'epoque je n'avais pas la force de m'imposer auprès de sa famille, j'ai préféré qu'on arrete tout vu que comme on dit : ma derna fi tajine ma y tahrak...

Bref, les années sont passées, je me suis remariée depuis 1 an maintenant et j'ai un bébé.

Je sais que de son côté il est marié.

SAuf que voila je ne lui ai jamais remboursé la somme qu'il m'avait dépanné.
Jusque là je ne pouvais pas lui rendre..
Et qu'Allah me pardonne mais j'avais completement oublié... Et là depuis quelques jours, je me suis rappelé que je lui devais cet argent..

Bien que ça remonte à des années il est important pour moi de lui rendre cette somme.

J'ai donc envoyé un mail sauf qu'il ne m'a pas répondu... Je lui demandait son num de compte pour que je lui fasse un virement.
Je ne veux pas appeler sur son portable.. ni chez lui (jai trouvé son num sur les pages blanches).. ça ne se fait pas.. il est marié, moi aussi..
C'est pour cela que je prefere faire un virement comme ça aucun contact..
Mais voila il ne repond pas.. et pour moi il est important de lui rendre son argent..

Comment faire à votre avis???
d
16 août 2011 16:45
ton mari est-il au courant de cette démarche?

si oui, il n'a qu'à l'appeler lui sur son fixe, et lui dire.
« La complaisance fait des amis, la franchise engendre la haine. » « Tout le monde aime la flatterie, chacun se méfie de la franchise. » « L’honnêteté est une folle qui s’aliène ceux qu’elle sert. »
p
16 août 2011 16:55
wa'laykoum salam

la premiere chose qui me vient a lesprit ma soeur pourquoi ne fais tu pas intervenir ton mari ds tt cela tu lui explik cette histoire ka lepok un homme ta prete cette argent et tu voudrais lui rembourse fai comprendre a ton mari ke tu crains le jour dernier et ke tu ne voudrai pa taquitter de cette dettes pr par kil commence a te taper une crise de jalousie car des fois les arabes tt de suite ils ont des arrieres pensees soit convaincante car en tant khomme j naimerai savoir de la bouche dune autre personne k ma femme a donner de largent a un homme tu sais comment cest chez bcp de gens les comerages et fausses interpretation dc il est plus judiciable k tu en informe deja ton mari puis il s sentirai plus en confianceanvers toi cest une facon aussi de rafermir plus les liens du mariage vo mx voir k guerir

maintenant pr cette homme il se peut kil est oublié ms bon kan il sagit dargent logikmt on cherche a le recuperer tt simplement jai lintime conviction ke cette argent pr lui depuis longtemps il te la donné en signe de sympathie pr toi et surement k son but cetai de toffrir cette somme en aumone et non comme pret car perso a sa place cest ce que jaurai fai dest mon avis

en tt k previens ton mari
e
16 août 2011 16:55
Salam,

Je pense qu'il a été déçu que tu "oublis" l'argent qu'il t'a prêté car ça date de 7 ans !

Il n'y a rien à faire, tu as envoyé un mail, il y répond si il le souhaite...
Je suis tombée amoureuse d'Omar Khayyam...
M
16 août 2011 17:06
Je pense que tu devrais en parler à ton mari afin qu'il t'aide dans cette démarche et pour que tu ne fasse rien derriere sont dos, sinon il risque de le prendre tres mal si il apprends la nouvelle.Ill

Donc un conseil parles en à ton mari et puis ce sera plus simple pour toi vu qu' il pourras appeler directement se presenter et faire la transaction.Winking smiley

Bon courage Smiling Smiley
s
16 août 2011 17:13
Salem; qu'il soit decus peut etre pas car mon mari a aussi préter de l'argent de bon coeur en 2003/2004 et il attend toujours il n'a pas été decus car cette personne en avait vraiment besoin c'était vital, ils se sont perdu de vue par la suite se sont revue en 2008.
raconte ton histoire a ton mari et qu'il fasse les démarches inchaAllah a ta place et la si la personne ne les prend pas c'est qui te les a donner.
17 août 2011 00:37
c'était combien ?
w
17 août 2011 08:45
Salam

Moi je trouve ta démarche un peu déplacée, désolée.
En plus tu lui a envoyé un email, il ne t'a pas répondu, donc tu en reste là.

Il est mariée, toi aussi, que chacun reste à sa place, pas la peine de tenter le diable.

S'il avait voulu récupérer cet argent, il aurait répondu, il ne l'a pas fait, c'est donc qu'il ne veut aucun contact avec toi.

Lâche l'affaire, au pire, offre cette somme a une association ou à la mosquée.
c
17 août 2011 10:48
mais il a peut etre changé d'adresse mail?

Mais pkoi t'en etre souvenue apres ttes ces années? Quel a été le declic? Tu l'as croisé ds la rue?
T
17 août 2011 12:27
Il a peut etre changé d'adresse ou alors il est peut etre envacances et ne consultes pas ses mails !

Es tu sur que l'adresse est toujours bonne ? Si oui attend septembre pour le relancer, si il est en vacances il calcule peut etre pas ces mails.

Au pire tu peux lui envoyer un chèque par la poste !

Sans indiscrétion il s'agissait de combien ? Si c'est une petite somme il en a peut etre rien à faire de les récuperer !

Et puis 7ans après il était tant que tu te réveille Moody Smiley
h
17 août 2011 14:41
demandes à ton mari de le contacter et de le rembourser
J
18 août 2011 02:08
Citation
chocolatblanc a écrit:
mais il a peut etre changé d'adresse mail?

Mais pkoi t'en etre souvenue apres ttes ces années? Quel a été le declic? Tu l'as croisé ds la rue?

J'ai pensé à la meme chose
s
18 août 2011 02:41
salam

il t a prété cette argent c est comme une dette que tu as vis a vis de lui donc parles de ta demarche a ton mari et rend lui son argent !!!!inchallah
a
3 octobre 2013 18:58
Salam aleikhoum

Pourquoi dévoiler un secret qu'allah à voulu preserver, ne dis rien à ton mari il pourrait mal interprêter tes intentions ou te juger par rapport à ton passé. Si vraiment dans l'intention de lui rendre je pense que tu dois demander à quelqu'un d'autre de neutre d'essyer de le contacter pour toi ou alors de faire aumône de cette dette, Allah walem.
Moi je serais toi je demanderai l'avis d'un ou deux imams c'est plus sûr.

D’après Ibn ‘Omar (ma), le Prophète () a dit : « Le jour de la Résurrection, le Seigneur fera venir en Sa présence, l’un de Ses serviteur musulman et le couvrira de Sa discrétion. Puis Il lui demandera : " Te souviens-tu du péché que tu as commis tel jour ? " Il répondra : " Oui, Seigneur. " Il lui demandera de nouveau : " Te souviens-tu de tel autre péché que tu as commis tel jour ? " Il répondra : " Oui, Seigneur. " Il dira : " Je t’ai caché au regard des gens à cette époque et aujourd’hui Je te pardonne. " » (Rapporté par Mouslim)

Comme sont immenses la Grâce d'Allah et Sa Bonté envers Ses serviteurs !Lorsque l’un d’eux accomplit une œuvre pie, Il la répand, la fait croître et la cultive, et amplifie sa mention. Mais lorsqu’il est éprouvé par une mauvaise œuvre qui l’écarte du droit chemin, Allah garde cela secret entre Lui et Son serviteur. Car Allah, Exalté soit-Il, aime la couverture des défauts.
Chers frères, telle est la coutume du Seigneur des Mondes vis-à-vis de Ses serviteurs. Certes, chacun de nous a eu l’occasion d’observer cette coutume divine à son égard. Que chacun d’entre nous en fasse le constat en ce qui le concerne. Nul homme n’accomplit une œuvre pie susceptible de plaire à Allah, Exalté soit-Il, aussi petite soit-elle sans qu’Allah, Exalté soit-Il, ne la répande parmi les gens telle un parfum. Mais lorsqu’il trébuche, et tombe dans la transgression, Allah, Exalté soit-Il, couvre son acte et le garde secret jusqu’au jour où les gens resurgiront face au Seigneur des Mondes. Ce jour-là, le Seigneur le fera venir en Sa présence, conformément au hadîth authentique susmentionné, et le couvrira de Sa discrétion. Puis il lui demandera : « Te souviens-tu du péché que tu as commis tel jour ? » Il répondra : « Oui, Seigneur. » Il lui demandera de nouveau : « Te souviens-tu de tel autre péché que tu as commis tel jour ? » Il répondra : « Oui, Seigneur. » Il dira : « Je t’ai caché au regard des gens à cette époque et aujourd’hui Je te pardonne. » Telle est donc la coutume d’Allah avec Ses serviteurs. Pourquoi nous traiterions nous les uns les autres différemment de la méthode qu’Allah emploie à notre égard ? Pourquoi scruterions-nous les défauts des autres ? Ne perdons pas de vue que nous aussi nous avons des défauts et que les gens ont des langues capables de nous critiquer. Scrutons donc nos propres défauts. Pourquoi voudrions-nous lever le voile dont Allah, Exalté soit-Il, aurait couvert nos frères ? A quoi bon cette suspicion ? Qui sommes-nous pour nous permettre de sonder les consciences et explorer les tréfonds des cœurs ? Qui nous a donné ce mandat ? Qui ? Chers frères, tel est le mal qui nous ronge. Il arrive en tête de nombreux problèmes à l’origine de la décadence qui domine notre vie.
Il y a une autre coutume du Seigneur des Mondes, Exalté soit-Il, vis-à-vis de Ses serviteurs : Tout individu musulman possède un fil d’œuvres pies qui le relie à Allah, Exalté soit-Il, que ce fil soit connu des autres ou non. Il se peut que je vois un homme dont l’apparence, la seule chose qu’il me soit donné de voir, soit celle d’un homme dévoyé du chemin d’Allah, Exalté soit-Il. Mais s’il m’était donné de voir dans son cœur, je trouverais un trait louable qui plaît à Allah, Exalté soit-Il. Combien nombreux sont ces traits louables et secrets qu’Allah a répartis parmi Ses serviteurs de par Sa miséricorde. Dès lors que ce fait est connu, il convient de faire preuve de bienséance lorsque l’on parle des serviteurs d’Allah. Allah nous rappelle cette vérité dans le verset suivant (sens du verset) :
« Ô vous qui avez cru ! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe : ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes : celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. » (Coran : 49/11)
Il convient donc de retenir sa langue de toute médisance à l’égard des serviteurs d’Allah. Je vois l’apparence d’Untel, mais je sais qu’Allah, Exalté soit-Il, maintient un fil qui Le relie à Ses serviteurs musulmans, un fil de rappel qui sert au repentir et au retour vers Lui, Exalté soit-Il. Comment ferais-je preuve de malséance vis-à-vis d’Allah, Exalté soit-Il ? Mon voisin dont je tire une fierté parce que je prie et il ne prie point, parce que j’assiste aux cercles du savoir et qu’il ne s’y rend guère, parce que je me suis interdis les choses illicites et qu’il s’y vautre, ce voisin sais-je ce qu’il deviendra dans un an et ce que moi-même je deviendrai ? Suis-je sûr que Satan ne saura pas trouver mon point faible pour me dévoyer après que j’ai été guidé ? Qu’il ne saura pas m’égarer pour diverses raisons ne serait-ce qu’en raison de cette suffisance dont je fais preuve ? Ce voisin que je méprise et que je médise, ai-je la certitude qu’il ne va pas se repentir à Allah, Exalté soit-Il, et qu’il ne deviendra pas, l’un des serviteurs d’Allah les plus dévots et les plus pieux ?
Cette coutume divine qui est à la base de la relation entre Allah et Ses serviteurs vise donc à nous enseigner les bonnes manières vis-à-vis des serviteurs d’Allah, elle nous enseigne d’être à l’affût de nos propres défauts tout en nourrissant de bonnes présomptions vis-à-vis de nos frères. Quand bien nous verrions un homme égaré loin d’Allah, Exalté soit-Il, et du droit chemin, nous devons lui prodiguer nos conseils les plus sincères tout en implorant Allah de le guider vers le droit chemin et envisager le jour où il deviendrait un homme pieux. Puis regardons-nous et craignons de succomber à Satan et qu’il nous induise dans l’erreur comme il l’a induit. Invoquons Allah par cette invocation que nous a apprise notre Prophète ( dans de pareils cas : « La Louange est à Allah, Qui m'a préservé des épreuves dont il est affligé et m'a préféré à beaucoup de Ses créatures. » N’oublions surtout pas qu’aucun de nous n’est à l’abri de trébucher et devenir l’un des pires serviteurs d’Allah. Qu’Allah nous fasse miséricorde et nous préserve de tous les péchés apparents ou cachés
Encore une fois gardons à l’esprit ce proverbe qui dit: « Mieux vaut un péché qui induit modestie et humilité qu’une œuvre pie qui induit suffisance et supériorité. »
a
3 octobre 2013 19:00
Oups! j'avais pas vu la date.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook