Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Comment faire la différence
9 janvier 2021 12:34
Salam alaykoum


Comment faire la différence entre le déni ? (c'est a dire qu'on sait parfaitement ce qui se passe mais qu'on ne prend aucune mesure drastique, on continue)
Et la résilience ?

Qu'elle est la différence entre ces deux la?

Comment définir la résilience et qu'elles en sont les étapes?
9 janvier 2021 12:47
Je vous conseille d’acheter le dernier numéro de la revue
Psychologies hors série qui traite de ça.

Il faut lire les livres de Boris Cyrulnik qui lui même a réussi à s en sortir malgré le malheur qui l a frappé étant jeune. Il a échappé aux nazis et ses parents sont morts en camp de concentration.Il à plusieurs livres sur sujet et vous pouvez trouver des vidéos. Il est neuropsychiatre.

[m.youtube.com]
Citation
Wouldmak a écrit:
Salam alaykoum


Comment faire la différence entre le déni ? (c'est a dire qu'on sait parfaitement ce qui se passe mais qu'on ne prend aucune mesure drastique, on continue)
Et la résilience ?

Qu'elle est la différence entre ces deux la?

Comment définir la résilience et qu'elles en sont les étapes?
9 janvier 2021 13:01
Alaykoum salam,

Etre dans le déni c'est le fait de refuser de prendre conscience d'une situation jugé traumatisante. Alors que la résilience, c'est prendre conscience de la situation et d'y faire face (La personne arrive à surmonter le choc)

Ce sont les étapes de deuil si je m'en rappelle bien c'est dans cet ordre:
-Phase de choc =déni
- Colère
-Marchandage
-Grande tristesse
-Acceptation



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/01/21 13:07 par ᴘᴇʀʟᴇ.
"Le plus beau caractère est la timidité" La mère des croyants Aïchā -رضي الله عنها-
9 janvier 2021 14:29
Salam

Acceptes tu la situation ? Au fond de toi, non. Ce n'est donc pas de la résilience. En tout cas, pas pour le moment.

Il y a eu une période dans ma vie où mon mari se connectait à des sites pornos. Forcément, ça a eu pour conséquence une crise énorme dans notre couple. Clairement, j'ai mis plusieurs années à digérer plus ou moins ça.

Au début je n'acceptais pas. Je prenais ça pour une trahison. La confiance à ce niveau n'a jamais vraiment été rétablie. Mais j'ai accepté au fil des années qu'il ne soit qu'un homme comme les autres à ce niveau. Un homme avec des pulsions qu'il a du mal à contenir. Un mec normal sans doute ...

J'ai fini par accepter qu'il ait des besoins à assouvir. Et parfois sans moi. Mais j'accepte pas forcément plus le porno pour autant.

Entre nous, j'ai établi une règle : je ne veux plus tomber sur ces horreurs, qu'il se débrouille. Qu'il efface l'historique, qu'il se fasse discret, bref, c'est son jardin secret et il a intérêt à le verrouiller à double tour, je ne veux rien savoir de ce jardin là. Je sais juste qu'il existe, j'accepte qu'il existe et ça s'arrête là.

Après, pour parler crûment, dans ma tête, une queue est une queue. Ce n'est rien de plus qu'une queue. Et elle a parfois besoin de "s'exprimer". Avec ou sans moi. Je ne sacralise plus la "chose" comme autrefois.

Donc là, tu as des soucis dans ton couple. Tu es dans la phase "punaise, je ne pensais pas tomber sur un homme comme ça. Ils m'ont toujours dégoûté autrefois. Je m'étais jurée de ne jamais accepter ..." Et tu te sens perdue. Tu aimes malgré tout cet homme qui a aussi des qualités, et y'a des choses qui clairement te dégoûtes au plus profond de toi. Et tu ne sais pas comment gérer ça.

Faut laisser faire le temps. Laisse ton esprit mûrir sur la question. Tu finiras par trouver une solution qui te convient et que ton mari acceptera de respecter. Une espèce de compromis en la matière. ça pourra être une rupture, ou un "faire-avec sous conditions".

Pour l'instant, tu ne sais pas ce que tu veux. Laisse faire le temps. Ne prends pas de décisions tant que les choses ne sont pas claires dans ta tête. Faut pas croire, il te faudra sans doute plusieurs, peut-être même années avant de tourner la page de ce qui te chagrine aujourd'hui.

De mon côté, il y eu les disputes, les menaces de divorce, les "m'approches pas, tu m'dégoûtes" ... et puis un jour il y a eu les "je comprends, mais j'accepte pas", les "j'accepte, mais je ne veux plus avoir affaire à ça".

ça progresse dans un esprit. Mais ça met des années à progresser. Ce que tu as vécu là, ce que tu vis encore là, c'est un traumatisme. Un accident de parcours qui a fait l'effet d'une bombe. Et ça en fait des dégâts une bombe. ça laisse toujours des cicatrices physiques parfois et psychologiques à tous les coups. Une cicatrice qui sera toujours là, mais qu'on parviendra à oublier petit à petit.
9 janvier 2021 20:34
Alaykoum salam Citronus

Merci bcp pr ton témoignage...tu as cerné la chose.

Effectivement je ne me précipite pas. Ya déjà bcp d'avancé hmdl.
Citation
Citronnus a écrit:
Salam

Acceptes tu la situation ? Au fond de toi, non. Ce n'est donc pas de la résilience. En tout cas, pas pour le moment.

Il y a eu une période dans ma vie où mon mari se connectait à des sites pornos. Forcément, ça a eu pour conséquence une crise énorme dans notre couple. Clairement, j'ai mis plusieurs années à digérer plus ou moins ça.

Au début je n'acceptais pas. Je prenais ça pour une trahison. La confiance à ce niveau n'a jamais vraiment été rétablie. Mais j'ai accepté au fil des années qu'il ne soit qu'un homme comme les autres à ce niveau. Un homme avec des pulsions qu'il a du mal à contenir. Un mec normal sans doute ...

J'ai fini par accepter qu'il ait des besoins à assouvir. Et parfois sans moi. Mais j'accepte pas forcément plus le porno pour autant.

Entre nous, j'ai établi une règle : je ne veux plus tomber sur ces horreurs, qu'il se débrouille. Qu'il efface l'historique, qu'il se fasse discret, bref, c'est son jardin secret et il a intérêt à le verrouiller à double tour, je ne veux rien savoir de ce jardin là. Je sais juste qu'il existe, j'accepte qu'il existe et ça s'arrête là.

Après, pour parler crûment, dans ma tête, une queue est une queue. Ce n'est rien de plus qu'une queue. Et elle a parfois besoin de "s'exprimer". Avec ou sans moi. Je ne sacralise plus la "chose" comme autrefois.

Donc là, tu as des soucis dans ton couple. Tu es dans la phase "punaise, je ne pensais pas tomber sur un homme comme ça. Ils m'ont toujours dégoûté autrefois. Je m'étais jurée de ne jamais accepter ..." Et tu te sens perdue. Tu aimes malgré tout cet homme qui a aussi des qualités, et y'a des choses qui clairement te dégoûtes au plus profond de toi. Et tu ne sais pas comment gérer ça.

Faut laisser faire le temps. Laisse ton esprit mûrir sur la question. Tu finiras par trouver une solution qui te convient et que ton mari acceptera de respecter. Une espèce de compromis en la matière. ça pourra être une rupture, ou un "faire-avec sous conditions".

Pour l'instant, tu ne sais pas ce que tu veux. Laisse faire le temps. Ne prends pas de décisions tant que les choses ne sont pas claires dans ta tête. Faut pas croire, il te faudra sans doute plusieurs, peut-être même années avant de tourner la page de ce qui te chagrine aujourd'hui.

De mon côté, il y eu les disputes, les menaces de divorce, les "m'approches pas, tu m'dégoûtes" ... et puis un jour il y a eu les "je comprends, mais j'accepte pas", les "j'accepte, mais je ne veux plus avoir affaire à ça".

ça progresse dans un esprit. Mais ça met des années à progresser. Ce que tu as vécu là, ce que tu vis encore là, c'est un traumatisme. Un accident de parcours qui a fait l'effet d'une bombe. Et ça en fait des dégâts une bombe. ça laisse toujours des cicatrices physiques parfois et psychologiques à tous les coups. Une cicatrice qui sera toujours là, mais qu'on parviendra à oublier petit à petit.
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook