Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
COMMEMORATION DE LA BATAILLE D’ANOUAL : DU COUP DE BLUFF OFFICIEL AU SYMBOLE...
T
11 juillet 2006 18:50
Sous une chaleur écrasante, nous avons parcouru la route sinueuse qui joint Ben Tiyeb à la commune de Telilit et traversé les montagnes du Rif avant de s’arrêter devant un petit enclos fraîchement repeint en bleu et blanc. Il protège sous quelques eucalyptus,-tel un marabout-, un monument portant sur un encadré quelques inscriptions arabes.

Sur cette stèle souvenir, inaugurée le 11 juillet 1980, on peut lire les lignes suivantes :
« Du haut de la montagne El Qama, la bataille d’Anoual s’est déroulée le vendredi 26 di Qaïda 1340, le 21 juillet 1921 ; un petit nombre de mujjahidine guidé par Abdelkrim El Khattabi a combattu 60 000 soldats
espagnol sous le commandement du Général Sylvestre.

Ici apparaît la volonté du peuple marocain, déterminé à lutter pour sauvegarder sa liberté, la souveraineté de son territoire et son unité. Lors de cette bataille, le peuple rifain s’est soulevé contre l’occupant venu pourtant victorieux, et a terrassé cette armée considérée alors comme l’une des plus puissantes au monde.
Ici apparaît la détermination luttant contre l’injustice, la foi des mujjahidine l’ayant remporté sur la masse de soldats espagnol. Les marocains ont servi ainsi de modèle aux peuples colonisés dans la lutte populaire pour leur liberté. Ils ont inspiré un grand nombre de leaders de mouvements de libération.
Nous rendons hommage aux corps des mujjahidines dotés d’une foi sincère et d’un sentiment patriotique. Nous témoignons devant Dieu, que nous continuerons à transmettre les messages de lutte pour les valeurs sacrées de la patrie, la souveraineté et l’unité du territoire.
Ce monument est bâti à l’occasion de la commémoration de la bataille d’anoual par l’Association culturelle méditéranéenne, en date du vendredi 27 chaâben 1400, 11 juillet 1980 »
Ce monument se situe précisément sur le lieu de la bataille d’Anoual qui s’est déroulée il y a 84 ans. Cette victoire rifaine figure parmi les évènements militaires les plus mémorables du siècle dernier et ce, à double titre. D’une part, en vertu de l’humiliation infligée par les rifains aux masses militaires espagnoles* malgré le déséquilibre manifeste des troupes combatives largement en faveur de l’Espagne. D’autre part, cet affrontement connu sous le nom de « Guerre du Rif», fut considéré comme l’une des plus grandes actions de résistance africaine contre les forces colonisatrices, dont se sont inspirés de nombreux leaders dans les mouvements de libération et d’indépendance.

Ce qu’on omet de dire en revanche, du moins dans le discours officiel, c’est que le peuple rifain désirait avant tout son indépendance et sa liberté certes contre les occupants européens mais aussi contre le pouvoir monarchique marocain. Non seulement les mujjahidines rifains avaient gagné la bataille, mais ils ont en plus géré leur territoire pendant cinq ans !

Aujourd’hui, l’histoire marocaine réfute la volonté d’Abdelkrim d’avoir créé un Etat rifain et intègre cette bataille comme l’un des prémices au processus du mouvement de libération du Maroc.
Cette altération des faits historiques divise aujourd’hui les représentants du pouvoir et les militants associatifs amazigh. Ainsi le Président de l’association Buya se prononce en ces termes : « Nous faisons des efforts pour rendre l’événement populaire, tandis que le Makhzen dévalorise la bataille et plus globalement, le mouvement de la lutte pour la libération ».

Ainsi après la visite officielle du Gouverneur de la Province de Nador à Anoual ce matin, les associations amazigh ( à peine plus de 50 personnes) se sont rassemblées autour du monument symbolique. Celui-ci, devenu une sorte de lieu de pèlerinage, fait l’objet annuellement de rituels commémoratifs sous forme de slogans scandés puis de discours de présidents associatifs.

Ils se sont exprimés pour rendre hommage aux guerriers de cette bataille, pour exprimer la volonté d’internationaliser cette commémoration, pour rappeler les problèmes autour du combat amazigh (reconnaissance/constitutionnalisation de la langue, développement socio-économique de la région…).

Les militants se sont bien gardés d’assister à la commémoration officielle de la matinée, considérant qu’elle ne visait qu’à aplanir les différents historiques entre les rifains et le pouvoir.


Ces militants saisissent ainsi cette commémoration pour dénoncer cette supercherie tout en désignant l’Etat marocain [évènements de 1958-59, puis de 1984] comme responsable du quasi-abandon de la région.

« Nous refusons de nous joindre aux officiels, car parmi eux, il y a de nombreux responsables de la situation désastreuse du Rif…» précise le président de l’Association Buya ( Ben Tayeb).

Le président de l’Association Anoual justifie quant à lui son boycott en soulignant que « les valeurs pour lesquelles ont combattu les mujjahidines-militants en 1921, ne sont pas encore recouvertes » ; il affirme en autre que « la réconciliation doit passer par la reconnaissance des évènements historiques, le pardon au peuple rifain et le développement du Rif »
Cette lutte est en effet à poursuivre pour notamment réhabiliter l’histoire de la région. Elle doit aussi concentrer ses efforts pour condamner les représailles espagnoles de 1926 qui se sont soldés par des attaques aériennes utilisant des gaz moutarde, pourtant prohibés par le Traité de Versailles de 1919. Si ces faits historiques venaient à être reconnus par l’Espagne, ils seraient alors classés Crime contre l’Humanité.


Cette poignée de militants vient donc rendre hommage aux valeureux rifains, héros de cette région délaissée du Maroc, déclamant dans ses chants : « Abdelkrim et Ameziane reposez en paix, nous continuons la lutte »
s
11 juillet 2006 19:45
anoual signifie le moulin en berbère il me semble
T
11 juillet 2006 19:55
pas du tout, moulin en rifi on dit tsiyat

contente toi de t en tenir au sujet s il te plait......merci.
s
11 juillet 2006 21:23
Je n'ai pas du tout lu le sujet!! c juste le mot anoual qui m'a interpelé, alors si cela ne signifie pas moulin, d'ailleurs je n'en étais pas très sûre, mais ça a une signification, anoual est une pièce qui se trouve dans les maisons berbères et je me demande s'il n'y a pas lien avec la cuisson du pain ou encore la cuisine tout court.....


Citation
ixccen- a écrit:
pas du tout, moulin en rifi on dit tsiyat

contente toi de t en tenir au sujet s il te plait......merci.
b
11 juillet 2006 22:25
C'est de l'ignorance berberiste pure et primitive.

On a beau leur expliquer qu'Abdelkrim dont le nom orne les rues et les lycees dans tout le Maroc etait un hero marocain, un pan-arabiste qui ne se battait pas seulement pour un Maroc mais surtout pour un Maghreb Arabe fort. Ils savent pourtant qu'il est mort chez Jamal Abdennasser au Caire et pas n'importe ou. Mais voila qu'ils vous sortent des sornettes et des mythes.

Ce n'est pas donc surpennant que le pouvoir reussit ses coups, toujours et toujours contre ce ramassis d'obtus.

D'ailleurs, le Roi est en ces jours, encore une fois, en visite au Rif. D'apres les journaux il inaugure une double voie aujourd'hui entre... Ajdir et Elhoceima. Ajdir, ca vous dit quelque chose?

La caravane passe et les chiens aboient et continueront d'aboyer
i
11 juillet 2006 22:33
Ce que , monsieur ixccen, essaie de commémorer est l'unique bataille gagnée pendant la colonisation et dont les marocains doivent se sentir fière, grâce à riaffats.Néanmois il est bon de le rappeler quand même.

Par contre, monsieur ixccen, oublie que beaucoup de marocains le savent, rien que par rapport au mouvement de 23 mars qui a donné ce nom à son premier journal et c'étais déjâ dans les années soixantes dix.

S'il y a quelqu'un qui peut apporter des précisions à mes dires il serai le bienvenu.
georges orwell
b
11 juillet 2006 22:46
Des berberistes comme ca essayent d'abuser de l'histoire pour monter leur capital politique.
Mais il savent qu'ils p***ssent dans le sable comme on dit au Maroc.
Anoual est du patrimoine marocain. D'ailleurs un des journaux de gauche s'appele anoual par exemple.

Maintenant que le Maroc a besoin d'ouverture d'esprit, que les populations du Rif decouvrent le Maroc et inversement, ce qui vaut pour toutes les regions du pays, voila des ingorants a l'esprit balkanisé qui pretendent interpreter l'histoire.
i
11 juillet 2006 22:59
BIKHIR

J'en suis sûr que , monsieur ixccen, cherche seulement à commémorer une date qui rendra les marocains fière et qui souligne leur résistance par rapport à la colonisation
Un fait qui nous distingue de beaucoup d' autres pays qui ont ont subit le même sort.Un fait qui marque notre particularité en tant que marocain. Ils faut donc rendre hommage à cette commémoration et aux gens qui ont participés, dont riaffats étaitent les instigateurs même si d'autres région y ont participés
Donc Ils font rendre hommage aux riaffats qui ont donnés une fiérté aux marocains quand elle n'exisitait plus, c'est leur contribution au maroc actuel; mais dela à ce que certains en tirent un bénéfice pour une cause berberiste, je pouffe



Modifié 2 fois. Dernière modification le 11/07/06 23:00 par ibn hazm.
georges orwell
b
11 juillet 2006 23:14
Crois-moi les berberistes de ce genre ne savent rien, entend RIEN a tamazighte a part quelques notions linguistiques. J'ai largement discuté avec eux ailleurs et leur ignorance de ce qu'ils pretendent defendre est falagrante. Surtout ce genre de berberistes marocains qui souvent ne font que singer les berberistes kabyles.

C'est l'une de ces mauvaises plantes qui ont profité de la liberté de l'expression et de l'ouverture au Maroc pour abuser.
k
11 juillet 2006 23:14
il faut que le maroc commence a faire des films sur son histoire.


La Bataille d'AouaL : un bon titre bon un film Historique.


autre titre pour un film : La Marche Verte.

des films ou les historiens auront leurs mots à dire.
b
11 juillet 2006 23:25
Excellente idée en vérité.
Ca ne m'etonnerait pas qu'on l'entammera bientot. Deja sur les années dites "de plomb" il y a trois films meme s'ils ne sont pas historiques.

Citation
biggie a écrit:
il faut que le maroc commence a faire des films sur son histoire.


La Bataille d'AouaL : un bon titre bon un film Historique.


autre titre pour un film : La Marche Verte.

des films ou les historiens auront leurs mots à dire.
a
12 juillet 2006 10:03
Citation
bikhir a écrit:

C'est l'une de ces mauvaises plantes qui ont profité de la liberté de l'expression et de l'ouverture au Maroc pour abuser.

les racines berbère au maroc remonte à la nuit des temps( vieille de cinq mille ans voir plus )...leur communauté s’étend sur près de 5 millions de kilomètres carrés, de la frontière égypto-libyenne à l’Atlantique, et des côtes méditerranéennes au Niger, au Mali et au Burkina (les Touaregs aussi sont des Imazighen ).
la langue, la culture et la civilisation amazighes continuent de vivre dans un état caractérisé par la discrimination des situations la marginalisation ,l'oppression politique ...c'est le mépris et du racisme à l'état pur... ou est l'ouverture démocratique et la liberté d'expression dont tu nous rabaches les oreilles ?
b
12 juillet 2006 10:14
Fais attention aux accusations gratuites et graves.
Puis, je suis moi meme berbere entre autre.

La tu renvois aux "racines", a la nuit des temps. Mais depuis? Depuisdes siecles ils se sont formés des peuples tout entiers, des melanges de culture, de mentalités, d'ethnies, et de plusieurs autres choses.

Parler en ces temps encore de berberes et d'arabe est tellement aberrant.
Il y les marocains. Et ceux la peuvent etre berberophone, arabophone ou les deux. Ils peuvent etre aussi francophone et autres choses.

Donc il est temps de rejeter cette vue berberiste simpliste et dangereuse, qui ne voient que les "imazighen" ici et les "arabes" de l'autre coté. Ce n'est pas vrai et cest ce qu'on appele communement de la foutaise.

Il est temps pour une nouvelle approche, qui tient compte de la realite, et donc qui sera pour l'intergation de toutes les composantes de sté marocaine et de tous les elements de sa memoire collective, y compris la tamazighte en tant que langue, culture, esprit et ce que tu veux.
k
12 juillet 2006 10:51
Citation
a-hani a écrit:
Citation
bikhir a écrit:

C'est l'une de ces mauvaises plantes qui ont profité de la liberté de l'expression et de l'ouverture au Maroc pour abuser.

les racines berbère au maroc remonte à la nuit des temps( vieille de cinq mille ans voir plus )...leur communauté s’étend sur près de 5 millions de kilomètres carrés, de la frontière égypto-libyenne à l’Atlantique, et des côtes méditerranéennes au Niger, au Mali et au Burkina (les Touaregs aussi sont des Imazighen ).
la langue, la culture et la civilisation amazighes continuent de vivre dans un état caractérisé par la discrimination des situations la marginalisation ,l'oppression politique ...c'est le mépris et du racisme à l'état pur... ou est l'ouverture démocratique et la liberté d'expression dont tu nous rabaches les oreilles ?


tu peux me dire ou le berbere a pris naissance dans ce cas?

au "maroc" ou au "burkina-faso"?

qui du basané ou du noir a imposé sa culture?

NB: d'apres des chercheurs il est certain que les noirs africains sont a l'origine de la civilisation egyptienne!

[membres.lycos.fr]
un documentaire qui parler de ça aussi est passé sur la 5

on a decouvert aussi que la 1er momie embaumé est noir africaine, trouvé en lybie!
a
12 juillet 2006 11:55
Nous, Imazighen, tous les imazighen du Sahara au Rif, nous savons la gloire éternelle, et la valeur des frères qui ont humilié, à un point inimaginable, d'abord les armées espagnoles, plus la coalition dirigée par un certain Petain.

Gloire eternelle aytma iriffin !

L'aura permanente et intense de la bataille d'Anwal, a fini par gêner le Makhzen, et les tenants de la prétendue "arabité" de tous les marocains ...

Combien de ces serviteurs du Makhzen pourraient se réclamer de combattants pour la liberté ? De combien les pères étaient des collabos de fait, ou d'esprit, quand les français s'appuyaient sur l'appareil du makhzen pour diriger et piller le pays ? ...

bikhir ! Tu peus gloser encore et encore contre les berberistes...

Les faits sont têtus : ce ne sont pas hizb al istiklal et consorts qui ont terrorisé et humilié les puissance europpéennes... Ce n'est pas eux qui ont donné un exemple éclatant à tant de combattants en Afrique, Amérique latine et en asie....

l'exemple inégalé, la gloire sublime dans la victoire au cours d'une bataille mille fois perdue d'avance... La figure qu'honoreront les enfants de tes enfants...

C'est Abdelkrim Al Khatibi et les guerriers riffains.

T'as raison ixccen- : Rendons hommage : « Abdelkrim et Ameziane reposez en paix, nous continuons la lutte »
a
12 juillet 2006 12:11
je pense que bikhir doit se poser une question et trouver des réponses ...!
pourquoi certains hommes politiques marocains ont interné la langue, la culture et la civilisation amazigh dans un hopital psychaitrique de l'oubli? je pense que cette question mérite réflexion ...!
b
12 juillet 2006 12:16
Nus pauvres et misreables imazighen nia nia, nous imazighen glorieux, peuple élu de tous les temps nia nia.

Les sornettes habituelles de berberistes qui ne savent rien a la chose.



Citation
al hawn a écrit:
Nous, Imazighen, tous les imazighen du Sahara au Rif, nous savons la gloire éternelle, et la valeur des frères qui ont humilié, à un point inimaginable, d'abord les armées espagnoles, plus la coalition dirigée par un certain Petain.

Gloire eternelle aytma iriffin !

L'aura permanente et intense de la bataille d'Anwal, a fini par gêner le Makhzen, et les tenants de la prétendue "arabité" de tous les marocains ...

Combien de ces serviteurs du Makhzen pourraient se réclamer de combattants pour la liberté ? De combien les pères étaient des collabos de fait, ou d'esprit, quand les français s'appuyaient sur l'appareil du makhzen pour diriger et piller le pays ? ...

bikhir ! Tu peus gloser encore et encore contre les berberistes...

Les faits sont têtus : ce ne sont pas hizb al istiklal et consorts qui ont terrorisé et humilié les puissance europpéennes... Ce n'est pas eux qui ont donné un exemple éclatant à tant de combattants en Afrique, Amérique latine et en asie....

l'exemple inégalé, la gloire sublime dans la victoire au cours d'une bataille mille fois perdue d'avance... La figure qu'honoreront les enfants de tes enfants...

C'est Abdelkrim Al Khatibi et les guerriers riffains.

T'as raison ixccen- : Rendons hommage : « Abdelkrim et Ameziane reposez en paix, nous continuons la lutte »
k
12 juillet 2006 16:29
Citation
al hawn a écrit:
Nous, Imazighen, tous les imazighen du Sahara au Rif, nous savons la gloire éternelle, et la valeur des frères qui ont humilié, à un point inimaginable, d'abord les armées espagnoles, plus la coalition dirigée par un certain Petain.

Gloire eternelle aytma iriffin !

L'aura permanente et intense de la bataille d'Anwal, a fini par gêner le Makhzen, et les tenants de la prétendue "arabité" de tous les marocains ...

Combien de ces serviteurs du Makhzen pourraient se réclamer de combattants pour la liberté ? De combien les pères étaient des collabos de fait, ou d'esprit, quand les français s'appuyaient sur l'appareil du makhzen pour diriger et piller le pays ? ...

bikhir ! Tu peus gloser encore et encore contre les berberistes...

Les faits sont têtus : ce ne sont pas hizb al istiklal et consorts qui ont terrorisé et humilié les puissance europpéennes... Ce n'est pas eux qui ont donné un exemple éclatant à tant de combattants en Afrique, Amérique latine et en asie....

l'exemple inégalé, la gloire sublime dans la victoire au cours d'une bataille mille fois perdue d'avance... La figure qu'honoreront les enfants de tes enfants...

C'est Abdelkrim Al Khatibi et les guerriers riffains.

T'as raison ixccen- : Rendons hommage : « Abdelkrim et Ameziane reposez en paix, nous continuons la lutte »


tu sais il plus difficile de controler une montagne qu'une plaine.
les marocains du rif avaient l'avantage du relief qui leur permettait de resister aux envahisseurs.
des collabos y'en avait mais il faut pas croire qu'ils avaient le choix!

bien sur les collabos anti-resistance meritent la peine de mort!aujourdhui on ne peut que les denoncer et les blamer.



Abdelkrim avait pour obectif la liberation de tout le margreb!

chose faite.
a
12 juillet 2006 21:00
Bikhir ! Change rien !

Où t'as vu "Nus pauvres et misreables imazighen nia nia,..."

Qu'est ce que ces conneries de "sornettes habituelles de berberistes..." ?

De qui tu parles ? Je suis amazigh, marocain, musulman... tous comme quelques dizaines !
i
13 juillet 2006 00:15
Pourquoi avoir plusieurs pseudos?
Je ne comprend pas. C'est un manque flagrant d'honnetétéCryingCrying
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook