Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Cogito/ citation du soir 3
4 mars 2021 19:44
Salamu 'alaykom,

Dans la continuité du cogito / citation du soir. J'utilise vos réponses de la veille pour ouvrir un nouveau sujet. J'avais demandé si les autres étaient le reflet de nous même. Les réponses étaient pertinentes et ce que l'on peut retenir c'est que forcement il y a une partie de nous en l'autre que nous reconnaissons: bonne comme mauvaise.

On pourrait donc penser que nous conditionnons autrui et l'autre nous conditionne en retour.

Pour pousser la reflexion plus loin: Gilbert Sinoué, L'enfant de Bruges : «  "Je suis parce que tu me regardes." Si l'on cesse de poser son regard sur l'autre, on le tue. Ignorer le reste du monde, c'est le priver du droit à la vie. »

Pensez vous que le regard de l'autre est nécessaire dans nos vies ?

A vos marques..., prêts...., philosophez ! Smiling Smiley
D
4 mars 2021 20:14
Salam ,

On dit que l'humain est un animal social, c'est a dire qu'en plus des besoins naturels que l'on retrouve chez tous les animaux. Ce dernier aurait besoin d'interactions avec ceux de sa propre espèce.

Le regard de l'autre est le fruit d'interactions qu'il a avec ses congénères.
Ainsi, l'absence de regard de l'autre refletterait une absence d'interaction , un besoin essentiel pour l'humain qui n'aurait pas pu étre assouvi. Et un besoin essentiel non assouvi remet en question la durée de vie de l'individu .

On pourrait donc conclure que le regard de l'autre est nécessaire dans nos vies

Néanmoins , je pense que la question est plus complexe et qu il faut s'interroger sur :

- Les autres : Est ce les autres ou l'autre ?
Qui se cache derrière l'autre ?
Je pense que certains regards peuvent être nécessaires à nos vies mais n'importe lesquelles.
Pourquoi ce regard est- il indispensable à notre vie et pas celui de son voisin ?
Du coup , on retourne à la citation d'hier .Grinning smiley
4 mars 2021 20:17
L'enfant qui grandit sans attention se laisse mourir, c'est ce qu'on appelle l'hospitalisme.

Nous avons besoin du regard de l'autre pour nous trouver et nous comprendre, l'autre est notre miroir. Nous avons aussi besoin de reconnaissance pour nous construire, nous valoriser, mais devrions idéalement être capable de vivre sans la reconnaissance des autres.
On ne voit bien qu'avec le cœur L'essentiel est invisible pour les yeux
4 mars 2021 20:35
Je dirai que nous en sommes conditionnés.

Le regard de l'autre c'est également être reconnu.
Nous sommes sans cesse dans cette quête de reconnaissance et celle ci passe à travers le regard de l'autre.

Petit, l'enfant à besoin de la reconnaissance de ses parents.
Plus tard, il a besoin de la reconnaissance des enseignants
Ensuite, la reconnaissance devient importante pour intégrer un groupe.
Encore plus tard, la reconnaissance face à ses supérieurs hiérarchiques au travail
En couple, la reconnaissance de son conjoint.

Le regard de l'autre impacté chacun dans sa vie.
Néanmoins, il peut diminuer une personne voire la dévaloriser ou au contraire la motiver et faire qu'elle se surpasse.

Le juste équilibre serait de s'aimer et s'estimer suffisamment afin
que le regard de l'autre ne soit pas un obstacle à notre épanouissement ainsi qu'à notre évolution personnelle.
4 mars 2021 20:42
Le regard de l'autre nous permet d'exister., de nous sentir vivant.
Il peut etre bienveillant, chaleureux, froid, encourageant...
Il nous renvoie une image, positive ou négative, mais elle a le mérite d'exister.

Que seraient nos vies sans l'autre ? Sans son regard ? Si nous étions totalement isolés? 🤔
4 mars 2021 20:46
C'est très bien de parler au conditionnel parce que personnellement je pense que l'humain peut se passer du regard de l'Homme. Pour répondre à ta question, l'autre c'est tout le monde mais la vérité est que le regard de l'autre peut etre plus ou moins important en fonction de qui c'est derrière .

Je n'accorde pas la même importance au regard de ma mère qu'à celui de mes amis... Et je partage que c'est très complexe, d’où ma question haha
Citation
Darrelia a écrit:
Salam ,

On dit que l'humain est un animal social, c'est a dire qu'en plus des besoins naturels que l'on retrouve chez tous les animaux. Ce dernier aurait besoin d'interactions avec ceux de sa propre espèce.

Le regard de l'autre est le fruit d'interactions qu'il a avec ses congénères.
Ainsi, l'absence de regard de l'autre refletterait une absence d'interaction , un besoin essentiel pour l'humain qui n'aurait pas pu étre assouvi. Et un besoin essentiel non assouvi remet en question la durée de vie de l'individu .

On pourrait donc conclure que le regard de l'autre est nécessaire dans nos vies

Néanmoins , je pense que la question est plus complexe et qu il faut s'interroger sur :

- Les autres : Est ce les autres ou l'autre ?
Qui se cache derrière l'autre ?
Je pense que certains regards peuvent être nécessaires à nos vies mais n'importe lesquelles.
Pourquoi ce regard est- il indispensable à notre vie et pas celui de son voisin ?
Du coup , on retourne à la citation d'hier .Grinning smiley
4 mars 2021 20:49
Bien sûr mais le regard des parents est différents puisqu'il est vital et participe à la construction d'un individu sain et équilibré.

Je parlais plus du regard de l'autre dans le sens societé....Je prends un exemple extrême mais assez révélateur. La mode vestimentaire existe parce que la dépendance au regard d'autrui existe.
Citation
La Louve** a écrit:
L'enfant qui grandit sans attention se laisse mourir, c'est ce qu'on appelle l'hospitalisme.

Nous avons besoin du regard de l'autre pour nous trouver et nous comprendre, l'autre est notre miroir. Nous avons aussi besoin de reconnaissance pour nous construire, nous valoriser, mais devrions idéalement être capable de vivre sans la reconnaissance des autres.
4 mars 2021 20:52
C'est pertinent comme reponse Smiling Smiley mais nous pouvons tout à fait vivre avec les autres sans avoir une dependance à leur regard. NOus pouvons totalement faire nos choix sans qu'ils soient conditionnés par ce que autrui peut penser.

D'ailleurs c'est pas cela être libre ? C'est de se detacher de l'image que l'autre nous dessine qu'elle soit bonne ou maivaise puisqu'elle est illusoire...
Citation
Becky* a écrit:
Le regard de l'autre nous permet d'exister., de nous sentir vivant.
Il peut etre bienveillant, chaleureux, froid, encourageant...
Il nous renvoie une image, positive ou négative, mais elle a le mérite d'exister.

Que seraient nos vies sans l'autre ? Sans son regard ? Si nous étions totalement isolés? 🤔
4 mars 2021 21:09
Le regard d'autrui conditionne plus ou moins nos choix.

Certes, tu feras tes choix, mais intérieurement tu sauras exactement si cela convient à telle ou telle personne.
Tu seras également capable d'identifier ce que ton choix est susceptible de provoquer comme sentiment ou réaction auprès de certaines personnes.

Bien qu'au final tout cela t'importera guère, le regard sera présent quelque part dans ton esprit.

Je suis d'accord avec ta pensée sur la liberté.
Mais sommes nous capable d'y parvenir ?
Sommes nous capable de nous détacher du regard d'autrui pour jouir de la liberté ?

Dans le cas contraire peut-on réellement parler de liberté ? 🤔








Citation
Pazo1 a écrit:
C'est pertinent comme reponse Smiling Smiley mais nous pouvons tout à fait vivre avec les autres sans avoir une dependance à leur regard. NOus pouvons totalement faire nos choix sans qu'ils soient conditionnés par ce que autrui peut penser.

D'ailleurs c'est pas cela être libre ? C'est de se detacher de l'image que l'autre nous dessine qu'elle soit bonne ou maivaise puisqu'elle est illusoire...



Modifié 3 fois. Dernière modification le 04/03/21 21:48 par Becky*.
C
4 mars 2021 21:12
Salam,

Pensez vous que le regard de l'autre est nécessaire dans nos vies ?

Tout dépend quel regard. Le regard de nos parents par exemple est très important. Il nous permet d'être fier, il nous grandit.

Le regard de l'autre mise à part mes parents (je parle pour moi) n'est pas nécessaire.

Si j'accorde de l'importance au regard de l'autre, je dois toujours le satisfaire, au point de m'oublier.

Le regard de l'autre peut nous empoisonner et nous rendre malade.

Il n'est pour moi pas nécessaire dans nos vies malgré que la société dans laquelle nous vivons l'aie banalisé.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/03/21 21:14 par Cotton.
Je ne réponds pas aux mps. Merci.
J
4 mars 2021 21:16
'Aleykum Salam,

Si on cherche à plaire à tout le monde, on n'est pas sorti de l'auberge. Notre preocupación première devrait être la satisfaction de Dieu laquelle passe par le respect des parents, de son prochain etc

Je dirais que se conformer au regard des autres "te tue" >> tu perds ton essence. ... Perso, je préfère le parfum d'une vraie rose à l'odeur du plastique.
Rester fidèle à ses principes (quand on en a Grinning smiley) pour être véritablement soi, donner sens à sa propre vie. L'authenticité a un prix mais elle permet de marcher le cœur serein.


Cela dit, je pense que l'on peut détruire un individu en le privant de regard bienveillant, d'amour etc Je plains les enfants négligés, mal aimés par leurs parents par exemple.




Citation
Pazo1 a écrit:
Salamu 'alaykom,

Dans la continuité du cogito / citation du soir. J'utilise vos réponses de la veille pour ouvrir un nouveau sujet. J'avais demandé si les autres étaient le reflet de nous même. Les réponses étaient pertinentes et ce que l'on peut retenir c'est que forcement il y a une partie de nous en l'autre que nous reconnaissons: bonne comme mauvaise.

On pourrait donc penser que nous conditionnons autrui et l'autre nous conditionne en retour.

Pour pousser la reflexion plus loin: Gilbert Sinoué, L'enfant de Bruges : «  "Je suis parce que tu me regardes." Si l'on cesse de poser son regard sur l'autre, on le tue. Ignorer le reste du monde, c'est le priver du droit à la vie. »

Pensez vous que le regard de l'autre est nécessaire dans nos vies ?

A vos marques..., prêts...., philosophez ! Smiling Smiley
4 mars 2021 21:28
As salam aleykoum J.V

Comment tu vas ?
De nouveau active ?
Très intéressante ta réponse.
Citation
J. V. a écrit:
'Aleykum Salam,

Si on cherche à plaire à tout le monde, on n'est pas sorti de l'auberge. Notre preocupación première devrait être la satisfaction de Dieu laquelle passe par le respect des parents, de son prochain etc

Je dirais que se conformer au regard des autres "te tue" >> tu perds ton essence. ... Perso, je préfère le parfum d'une vraie rose à l'odeur du plastique.
Rester fidèle à ses principes (quand on en a Grinning smiley) pour être véritablement soi, donner sens à sa propre vie. L'authenticité a un prix mais elle permet de marcher le cœur serein.


Cela dit, je pense que l'on peut détruire un individu en le privant de regard bienveillant, d'amour etc Je plains les enfants négligés, mal aimés par leurs parents par exemple.
A
4 mars 2021 21:39
Salam aleykoum, hum, c'est une question très complexe. Je pense qu'un enfant a besoin d'un regard bienveillant pour se construire comme tu l'as dit. De même, un enfant qui a subi une hospitalisation de longue durée dans sa petite enfance, restera fragilisé car privé du contact de ses parents, il manquera d'affection et risquera de développer une dépendance affective.
La scolarité contribue aussi largement au développement de l'individu. Un enfant, apprécié de ses camarades, sera confiant et beaucoup plus ouvert. Au contraire, un enfant qui subit le harcèlement scolaire, sera fragilisé et risque d'être plus exposé à la dépression et à se mettre en danger pour plaire à ses camarades.
Citation
Pazo1 a écrit:
Salamu 'alaykom,

Dans la continuité du cogito / citation du soir. J'utilise vos réponses de la veille pour ouvrir un nouveau sujet. J'avais demandé si les autres étaient le reflet de nous même. Les réponses étaient pertinentes et ce que l'on peut retenir c'est que forcement il y a une partie de nous en l'autre que nous reconnaissons: bonne comme mauvaise.

On pourrait donc penser que nous conditionnons autrui et l'autre nous conditionne en retour.

Pour pousser la reflexion plus loin: Gilbert Sinoué, L'enfant de Bruges : «  "Je suis parce que tu me regardes." Si l'on cesse de poser son regard sur l'autre, on le tue. Ignorer le reste du monde, c'est le priver du droit à la vie. »

Pensez vous que le regard de l'autre est nécessaire dans nos vies ?

A vos marques..., prêts...., philosophez ! Smiling Smiley
4 mars 2021 21:46
Nous evoquions l'effet miroir.
L'image que l'autre nous renvoie et celle que nous lui renvoyons a parfois des impacts sur nous. Elle peut nous laisser indifférents comme elle peut nous bousculer.

Que l'on admette ou pas, le regard de l'autre influence nos vies.
Que l'on admette ou non, nous véhiculons une image de nous
à travers notre quotidien ( nos tenues vestimentaires, notre façon d'accueillir des invités...)

Nous dégageons une aura.

On peut se dire que l'on s'en fiche, que ce n'est pas important, que le regard de l'autre n'a aucun effet sur nous, aucune incidence.
Mais est-ce bien vrai ?
4 mars 2021 22:08
Bien sûr que le regard que l'on nous porte nous conditionne, malheureusement, pour la plupart des gens c'est le cas. On en veut tout au plus ne pas se faire remarquer, se fondre dans le décor, ou au contraire on veut dénoter, frimer, se faire remarquer parce qu'on a besoin de reconnaissance. Mais dans un cas comme dans l'autre, on n'exprime pas pleinement ce qu'on est à l'intérieur, on n'est pas totalement soi-même quand on se laisse conditionner par le jugement (parce que ce de cela qu'il s'agit) que l'on nous porte... jugement que l'on se porte soi-même et que l'on projette sur l'autre. Trop se soucier du regard de l'autre, c'est un sérieux manque d'estime de soi;

Je précisais dans l'enfance parce que nous avons été élevé comme ça et que c'est un conditionnement dont nous devrions chercher à nous débarrasser.

Citation
Pazo1 a écrit:
Bien sûr mais le regard des parents est différents puisqu'il est vital et participe à la construction d'un individu sain et équilibré.

Je parlais plus du regard de l'autre dans le sens societé....Je prends un exemple extrême mais assez révélateur. La mode vestimentaire existe parce que la dépendance au regard d'autrui existe.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/03/21 22:09 par La Louve**.
On ne voit bien qu'avec le cœur L'essentiel est invisible pour les yeux
L
4 mars 2021 22:15
Salam Labrado Becky.

On peut se dire que l'on s'en fiche, que ce n'est pas important, que le regard de l'autre n'a aucun effet sur nous, aucune incidence.
Mais est-ce bien vrai ?

Un leurre au bout de ta ligne Angel.


L’homme est de par nature un être vaniteux,
il se nourrit allègrement du regard de l’autre.

Apprendre à vivre avec les autres et non dans leur regards me semble être un bon compromis. Ce qui devrait faire consensus en nous c’est de nourrir le regard de Dieu, nous éduquons l’âme en ce sens à vivre pour elle même et non pour les autres.

Citation
Becky* a écrit:
Nous evoquions l'effet miroir.
L'image que l'autre nous renvoie et celle que nous lui renvoyons a parfois des impacts sur nous. Elle peut nous laisser indifférents comme elle peut nous bousculer.

Que l'on admette ou pas, le regard de l'autre influence nos vies.
Que l'on admette ou non, nous véhiculons une image de nous
à travers notre quotidien ( nos tenues vestimentaires, notre façon d'accueillir des invités...)

Nous dégageons une aura.

On peut se dire que l'on s'en fiche, que ce n'est pas important, que le regard de l'autre n'a aucun effet sur nous, aucune incidence.
Mais est-ce bien vrai ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/03/21 22:20 par LaHaute √.
4 mars 2021 22:18
Ils sont intéressants tes posts et les échanges.

Gilbert Sinoué dit ce qu'a dit Becky aussi... Le regard de l'autre nous permet d'exister, de nous sentir vivant.

Je suis d'accord avec ça. Le regard de l'autre est important.
Qui n'a pas envie de plaire, d'être vu, d'être remarqué ..

Citation
Pazo1 a écrit:
Salamu 'alaykom,

Dans la continuité du cogito / citation du soir. J'utilise vos réponses de la veille pour ouvrir un nouveau sujet. J'avais demandé si les autres étaient le reflet de nous même. Les réponses étaient pertinentes et ce que l'on peut retenir c'est que forcement il y a une partie de nous en l'autre que nous reconnaissons: bonne comme mauvaise.

On pourrait donc penser que nous conditionnons autrui et l'autre nous conditionne en retour.

Pour pousser la reflexion plus loin: Gilbert Sinoué, L'enfant de Bruges : «  "Je suis parce que tu me regardes." Si l'on cesse de poser son regard sur l'autre, on le tue. Ignorer le reste du monde, c'est le priver du droit à la vie. »

Pensez vous que le regard de l'autre est nécessaire dans nos vies ?

A vos marques..., prêts...., philosophez ! Smiling Smiley
J
4 mars 2021 22:39
Wa 'aleykum Salam wa rahmatullah wa barakatuhu Pellym,

Al Hamdulillah, merci ! Et toi ???

NonNo No
Citation
PellYm785 a écrit:
As salam aleykoum J.V

Comment tu vas ?
De nouveau active ?
Très intéressante ta réponse.
4 mars 2021 22:43
Ça va Al hamdou lillah

Comment ça non ? Je te vois répondre ici et là Moody Smiley

Citation
J. V. a écrit:
Wa 'aleykum Salam wa rahmatullah wa barakatuhu Pellym,

Al Hamdulillah, merci ! Et toi ???

NonNo No



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/03/21 22:44 par PellYm785.
4 mars 2021 22:51
Salam,

Comme souligné par plusieurs, il y a plusieurs types de regards, que l’on peut prendre au premier comme au second degré.

La citation et la question posée renvoie au regard correspondant à la considération. Car Sinoué oppose dans la citation le regard au fait d’ignorer. Il force le trait en parlant même de droit à la vie, le regard ici est donc bien la considération au sens large : le droit d’exister, d’être entendu, et surtout d’être aimé.

Le regard n’est pas limité ici à sa dimension sensorielle. Il faut le prendre au sens métaphorique pour comprendre qu’il est vital. Il forge l’individu dès sa plus tendre enfance car il se nourrit du regard de la bienveillance pour se développer. On sait également que l’absence de considération chez un être en devenir est dévastatrice. Cela prouve que le regard bienveillant est indispensable pour la formation d’un esprit équilibré.

Est-ce que le regard demeure nécessaire chez les adultes ?
Dans une moindre mesure, oui. Il n’est peut-être plus vital mais il est nécessaire à travers l’amour qu’il véhicule. Dans la sphère publique, professionnelle, le regard de la considération est aussi nécessaire pour ne pas sombrer dans l’oubli ou le mépris.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook