Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
mon coeur veut qu il revienne mais ma tête n en veux pas
f
2 novembre 2014 21:30
J ai poster deja un sujet sur mon histoire....
mon mari est parti chez ses parents depuis 2mois deja disant qu il voulait divorcrr car marre de nos dispute et de l atmosphere ambiante...bref aujourdhui il ne m envoi que des sms pour prendre des nouvelle de son fils et le voir....
je suis perdu il y a des jours ou je me dit que je doit continer ma vie sans lui que c est un lache qui ne me mérite pas et qui ne veut faire aucun effort pour juste tenter de sauver notre mariage et notre famille(il n a pas encore entrepris de demarche pour le divorce)....
Et d autre jour ou je regrette mon comportement et j espere au fond de.mon.coeur qu il mette sa fierté de coté et qu il revienne vers nous...
si il entreprend les démarche la je n aurai plus d espoir et je serai obligé de faire définitivement une croix sur NOUS....
cette separation peut elle est benefique ou au contraire nous éloigner plus qu on ne l.ai deja et détruire le peu d espoir qu il reste dans notre couple....
le fait qu il n.ai pas.entrepris encore.les demarche me laisse encore.au fond de moi cet espoir qu il pourrait revenir....mais faut il que je me fasse une raison et
2 novembre 2014 22:22
Il n y a que la prière de la consultation qui peux t aider....
courage ma soeur
2 novembre 2014 23:05
Salam wa'laykoum.
Vous ne pouvez pas rester dans cette situation, il y a des regles en islam. Ton mari doit etre clair dans ce qu'il desire et non te laisser dans le doute .
Je t'invite a lire cette fatwa sur:


L'absence prolongé du mari.
Question : Combien de temps le mari peut-il s’absenter loin de son épouse ? Qu’en est-il du cas où il est contraint de s’absenter comme lorsqu’il est en prison ou autre ? Et qu’en est-il lorsqu’il est porté disparu sans nouvelles ? Quel est le délai au-delà duquel l’épouse est en droit de demander la dissolution de son mariage et l’annulation du contrat ? 
 Réponse : Louanges à Allah Seigneur des Mondes. Sache que l’islam est venu parer aux préjudices subis par l’épouse et n’a pas voulu qu’elle soit retenue malgré le mal subi, ni qu’elle soit « suspendue » et exposée à la fitna, sans réel mariage ni divorce.
En effet, serait-il concevable de l’obliger à rester mariée à un homme absent quelle que soit la durée de cette absence, de l’exposer à la tentation de l’illicite, puis de la punir si jamais elle y cédait et commettait l’interdit ?
 Ainsi, avant même d’exposer le coupable aux sanctions, l’islam a veillé, [à titre préventif], à faire obstruction aux voies menant à l’illicite (sadd adh-dhrâ²i’). Nous avons cité précédemment les textes scripturaires qui prouvent cela et beaucoup d’érudits ont donné leur estimation du délai d’absence du mari au-delà duquel l’épouse était en droit de demander la répudiation ou l’annulation de son contrat de mariage. Chacun en est allé de son estimation, en rallongeant de ce délai ou en l’écourtant, selon ce qui, de leur point de vue, constituait un délai d’absence préjudiciable pour l’épouse
. Pour ma part, l’avis que j’estime être au plus près des textes et le plus en accord avec l’esprit et les objectifs de la Législation, est celui qui consiste à retenir le même délai que celui qui a été fixé dans le cadre du ilâ². Ce dernier procédé consiste à ce que l’homme décide de déserter la couche conjugale en s’abstenant d’avoir tout rapport avec son épouse.
Or, la législation islamique n’a pas toléré que le mari procède à cette privation au-delà d’un délai de quatre mois. Si l’homme souhaite prolonger l’ilâ² au-delà de cette limite, lui est alors offert un droit d’option entre la répudiation ou la reprise de la relation conjugale ordinairement à ce que tous les maris font avec leur épouse. L’homme est donc tenu de choisir entre ces deux solutions. Allah dit : « Pour ceux qui font le serment de se priver de leur femmes, il y a un délai d'attente de quatre mois. Et s'ils reviennent (sur leur serment), celui-ci sera annulé, car Allah est certes Pardonneur et Miséricordieux !   ۝ Mais s'ils se décident au divorce, (celui-ci devient exécutoire) car Allah est certes Audient et Omniscient. » [1] Ibn Kathîr dans son exégèse dit : « Si le délai dépasse les quatre mois, la femme est en droit, à la fin du quatrième mois, de demander au mari de s’acquitter du rapport conjugal ou de la répudier. Le détenteur de l’autorité doit l’y contraindre afin de ne pas porter préjudice à l’épouse ».  
Dans son recueil authentique, Al Bukhârî rapporte qu’Ibn ‘Umar disait au sujet du ’ilâ² : « Il n’est permis à personne, après l’écoulement des quatre mois, d’avoir d’autre choix que de conserver son épouse selon les convenances ou de la répudier conformément à l’ordre d’Allah (Exalté Soit-Il) ». Dans un autre récit rapporté par Al Boukhârî, Ibn ‘Umar aurait dit : « Si les quatre mois se sont écoulés, on y met un terme et on lui demande de répudier son épouse. Et la répudiation ne prend effet que s’il la prononce. »  Al Bukhâri ensuite de déclarer : « C’est aussi ce qui nous est parvenu de la part de ‘Uthmân, de ‘Ali, d’Abî Ad-Dardâ², de ‘Aicha et de la part de douze Compagnons du Prophète (salla Allahu ‘alayhi wa sallam) ». Par conséquent, il est permis à l’épouse dont le mari, contraint ou par choix, s’absente pour une durée supérieure à quatre mois, de demander la répudiation si elle le souhaite.
Elle peut aussi demander l’annulation du mariage si l’on ignore les raisons de son absence ou qu’on ne peut pas le joindre. Enfin, elle est également libre de l’attendre aussi longtemps qu’elle le souhaite. [2] Il se peut qu’on nous demande en quoi le cas du ilâ² est comparable à l’absence du mari ? Je répondrais que le point commun entre ces deux situations est le fait de s’éloigner de l’épouse ainsi que l’abstinence sexuelle. En fait, la cause légale justifiant la limitation du ilâ² à quatre mois est la prise en compte de l’intérêt de l’épouse, de sa capacité à supporter l’absence de son mari et notamment, l’absence de tout rapport conjugal. Ce n’est donc pas la simple présence ou absence du mari sans relation intime qui justifie la fixation de cette durée. D’ailleurs, l’absence physique complète du mari a une incidence bien plus grave sur la femme que l’ilâ² car cela implique une désertion totale de la couche conjugale et une rupture totale avec l’épouse puisque celle-ci ne voit plus du tout son époux, ni à l’intérieur ni à l’extérieur du foyer. Tandis que le ilâ² est une désertion du lit conjugal seulement, avec tout de même la présence du mari sous le même toit. Et malgré cela, la limite du ilâ² a été fixée à quatre mois maximum, au-delà desquels le mari est tenu de répudier. Ce qui renforce cet avis est le récit suivant : « ‘Umar (qu’Allah l’agrée) interrogea sa fille Hafsa (selon une variante il interrogera aussi d’autres femmes alors présentes avec elle) en ces termes : « Combien de temps la femme peut-elle patienter face à l’absence de son époux ? Est-ce qu’un mois est supportable ? Elles dirent « oui ». - « Deux mois ? », reprit-il. - « Oui », répondirent-elles. - Trois mois ? - Oui. - Quatre mois ? - « Oui », dirent-elles. Elles ajoutèrent : « Là est la limite de sa patience ». ‘Umar envoya alors une directive aux chefs des armées leur ordonnant de renvoyer chez eux les maris qui s’étaient absentés pendant quatre mois» [3]. Dans « Al Musannaf » d’Abderrazzâq (7/151), Ibn Djarîdj rapporte : « Quelqu’un en qui j’ai confiance m’a raconté que ‘Umar entendit une femme réciter les vers suivants alors qu’il faisait le tour de la ville : La nuit est longue et ténébreuseEt je ne peux retrouver le sommeil car je n’ai pas un compagnon avec qui folâtrerN’eut été l’avertissement d’Allah auquel rien n’est semblableLes flancs du lit auraient certes tremblé… ‘Umar (qu’Allah l’agrée) demanda à cette femme : « Qu’as-tu ? » Elle répondit : « Tu as envoyé mon mari loin de la ville depuis quatre mois et il me manque - Envisages-tu de faire quelque chose de mal ? - "Non, qu’Allah m’en préserve ", dit-elle - « Sois patiente alors, j’envoie un courrier pour le faire revenir », ce qu’il fit. ‘Umar (qu’Allah l’agrée) alla ensuite retrouver Hafsa, à qui il dit: « Je veux t’interroger au sujet d’une affaire qui me préoccupe, et j’aimerais que tu m’apaises. Au bout de combien de temps un mari manque t-il à sa femme ? »Hafsa baissa sa tête par pudeur. ‘Umar lui dit : « Allah n’a pas honte de la vérité. » Elle dit : « Trois mois ou quatre ». C’est alors que ‘Umar (qu’Allah l’agrée) fit parvenir un écrit aux chefs des armés leur signifiant que les soldats ne devaient pas être réquisitionnés au-delà d’une durée de quatre mois. » »   Cheikh Abû Basîr At-Tartûsî  Source: az-Zawâju wa at-Talâqu fil Islâm, p.132. 
2 novembre 2014 23:45
si tu pense que t'es la cause des ces disputes ou que t'es plus fautive que lui c'est a toi de faire le premier pas
[b]parce que rien n'arrive par hasard[/b]
3 novembre 2014 00:17
Salam Smiling Smiley

Sincèrement tu vas en ouvrir combien des post concernant ton mari?

Sans vouloir te froisser, car j'imagine ta peine, pourquoi tu persistes à vouloir à tout prix qu'il revienne, alors qu'il a été clair?
Un conseil, laisse le. Occupe toi de TOI et ton fils, prends ton courage à deux mains et cherche un taf, une formation. Recontacte tes amies, profite de ta famille et pleure un bon coup le soir s'il le faut mais arrête de courir après lui!
Il le sait, il le sent que tu n'attends que lui, il sait que tu lui court après comme une assoiffée, il sait que tu dépends de lui................tout ça il le sait, et crois moi qu'un homme qui sait tout ça bah au lieu de revenir il dit Bye...........c'est la fuite assurée!

Alors wake up! Bouge toi, fais toi belle comme avant, sors, bref enjoy your life!!!! FootballDanseSmiling Smiley En plus t'as ton petit, tu te réveilles chaque matin avec c'est pas la plus belle chose ça? pour moi oui In love
f
3 novembre 2014 00:24
@ y'a y'a rose :mERCI
@cissla:les derniers mois a mes côté il ne parler que divorce il n avait que ce mot a la bouche...il a pris toutes ses affaires et est retourné chez ses parents .....mais je ne sais pas ce qui le retient de commencer les démarches pour divorce si c est vraiment ce qu il veut ...sa famille a dit a ma mère qu il n avait rien fait ...et la dernière fois quand je lui est demandé pourquoi il n avait rien enatamé il ma dit c est bon je ferais mais il n a rien fais.
Je ne comprend plus rien...je sais pas si il attend que je trouve un travail ....pour se donner bonne conscience (il ma dit tu peut me dire si tu retrouve un taf t'inquiète je continu kan même à payer les factures)...et je lui ai demandé si le petit est toujours sur sa mutuelle (comme moi et le petit nous somme sur sa mutuelle de son travail)..il ma répondu qu il n enleve personne ni moi ni le petit ...mais à côté de ça c est devenu comme un étranger ..il est froid et distant avec moi ...je ne peux même parler avec lui ...
Pour quelqu un qui n avait que le mot DIVORCE a la bouche je trouve qu il met du temps a se décider d entreprendre les démarches ....son attitude fait que je suis encore plus perdu ...il n y'a pas de logique et ce n est pas clair de sa part et moi ça me pertube ...limite il aurait déjà entamer les démarches je serai vraiment a quoi m en tenir mais la il me laisse des faux espoirs en suspens qui m empêché de faire un deuil de notre mariage.
f
3 novembre 2014 00:32
@chaoukalia: Sincèrement je ne lui cours pas après je ne le contacte jamais .....
Quand il m envoi des sms pour son fils je lui répond 1fois sur 2
Franchement je m étonne même car avant j étais limite étouffante des fois mais la je ne le calcule pas ....
Joviens ici pour faire part de mes etat d âme et recevoir des conseil de personne qui prennent le temps de me lire et puis ça me soulage un peu ...
Mais je sais qu il faut que je me relève vite mais ça reste frais ....on ne peut pas me reprocher de vouloir sauver mon mariage et préserver mon fils.
3 novembre 2014 01:02
Salam
J'ai pas lu ton autre post.
Mais tu ne veux pas divorcer , est ce que tu l'as revenu depuis, et est ce si tu lui as dit que tu veux qu'il revienne et vous redonner une chance? Bon dans ton cas , faut bien mettre ta fierté de côté , et lui dire clairement .

Tu cherches du travail, ça avance?
Laisse le demander lui même le divorce si c'est ce qu'il veut, mais en attendent prend soin de toi, et avance.
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais.
f
3 novembre 2014 01:59
Il sait que je ne veux pas divorcer et que si il le veut libre a lui de faire ses démarches de son côté ...si il entame les démarches alors la je ne pourrais qu accepter...
Oui il vient voir son fils de temps en temps...mais le dialogue est quasi impossible....il est devenu tellement froid avec moi pire qu est étranger ..je ne le reconnaît plus ...mais il sait que je ne suis pas pour divorcer.
Je cherche du travaille ...mon souci c est que ma famille n est pas en région parisienne et pour faire garder mon fils c est pas évident........c est dur car je ne sais pas si je dois retourner vivre auprès de mes parents a150km ou rester ici ....c est un chamboulement je suis un peu perdue
3 novembre 2014 02:22
Salam

Si tu es si perdue tu devrais mettre les choses au clair.
Un mari ne peut pas quitter le domicile en restant dans le flou.
Il a un délai durant lequel il peut s' absenter mais il n'a pas le droit de le dépasser (entre 3 et 6 mois selon les savants).

J'ai tout suivi dans ton histoire mais je pense que tu ne sais plus sur quel pied danser. Il faut qu'il soit clair avec toi.

Le problème de beaucoup d'homme c qu'il n'assume pas. Ils sont lâche et lancer une procédure de divorce alors qu'ils ont des enfants c impossible. Si tu laisse ton mari faire ce qu'il veut tu peux attendre 2-3 ans il ne lancera rien. Surtout si sa famille ne lui met pas de pression derrière.

J'ai connu beaucoup de filles qui étaient dans le même cas. Soit elle ont fini par lancer la procédure soit elles ont attendu. Au final quand un homme fait les démarches c qu'il souhaite se remarier.

Ton mari vit sa petite vie de célibataire avec sortie entre copain... il peut très bien resté dans le flou des années.

Je te conseille de le contacter et de lui donner rdv dans un endroit neutre. Tu le mets fasse à ces responsabilité et tu lui demande de prendre une décision.

Lancer les démarches d'un divorce civil c une chose mais il doit aussi te répudier devant Allah. C 1 phrase à répéter 3 fois.
Il faut le mettre fasse à ses reposnsabilités.
Pendant ce rdv il faut régler toutes les décisions importantes qui te permettent d'avancer parce que la tu ne peux pas continuer à stagner.
Tu lui dit clairement que tu comptes retourner chez tes parents. Qu'il faut vous mettre d'accord sur le temps de garde et aussi sur une éventuelle pension.

Quand il te verra déterminée à avancer tu seras fixé. Soit il en discute avec toi et te permet de te libérer, soit il prend peur et revient.

Par contre s'il agit en petit enfant et prend la fuite je te conseille de ne pas attendre au delà du délai qu'il nous est accordé à nous les femmes en cas d'abandon du mari.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 03/11/14 02:25 par tajine-olive.
3 novembre 2014 02:27
Par contre si tu es amené à exiger un rdv je te conseille d'être calme.

J'ai vu à plusieurs reprises dans tes commentaires ta colère et même si elle est compréhensible ce rdv n'est pas pour te lâcher mais pour te libérer.

Ne lui demande pas de revenir mais dis lui que tu as besoin d'avancer. Agissez pour le meilleur pour votre fils surtout.
3 novembre 2014 07:10
Salam ma soeur ...je rejoint tajine_olive

Une femme se doit d'être FORTE ! FIERE...belle et courageuse .... ma soeur lance la procédure de divorce montre lui que tu accepte la situation. ...et accepte la sincèrement. Sans te dire que sa va le réveiller ou lui faire prendre conscience que. ..
Demande le divorce parce que tu ne peut pas rester dans cette situation incertaine , tu va te rendre malade.
Allah est grand et si cette porte se referme une autre porte s'ouvrira à toi tu as encore de belle année devant toi...ne pleure plus ne perd plus ton temps . Bouge ta vie et surtout soit ton propre moteur .remplis ton coeur de l'amour de dieu est tu ne sera jamais seule !!!

Regarde ton fil puis regarde plus loin ...tu a bo chercher dans l'horizon tu ne sais pas ce que l'avenir te réserve.

Bon courage sincèrement .
n
3 novembre 2014 08:28
Je pense qu'il t'aime mais qu'il veut te donner une bonne leçon il ne divorcera pas tu dois bokoup lui manquer mais il fait le fier.

ne lui demande plus rien silence radio rep lui ke pour le petit.

Hmd il ne t'a pas repudier sa veut dire qu'il a juste bedoin d'air.

Pren sur toi ma cherie c difficile je suis passé par la.

courage ssobri
3 novembre 2014 11:19
tu a sporté plainte pour abandon de domicile?


je sais que c'est dur mais ici on est toute d'accord, reste calme et fais genre tu t'en fiche... et tu verras bien la suite.... par contre dans 2 mois si toujours rien appel le et dit lui "on fait quoi?" je veux avancer et faire ma vie donc bouge toi (juste pour lui mettre la pression....)
f
3 novembre 2014 11:41
Merci pour vos conseils.
@cerisier je n ai pas porté plainte mais j ai déposer une main courante au commisariat pour abandon du domicile conjugal (tous le monde me la conseillé)...
ce qui m enerve dans cette situation c est que j ai l impression que c est lui qui a les cartes en main et moi j attend je ne sais quoi .....comme si il avait ma vie entre ses mains ...il ne me libère pas il ne me récupère pas ....et parfois ca me met en colère jusquau dernier moment il sera lâche et n assumera pas je pense..
3 novembre 2014 11:47
Citation
fessia51 a écrit:
Merci pour vos conseils.
@cerisier je n ai pas porté plainte mais j ai déposer une main courante au commisariat pour abandon du domicile conjugal (tous le monde me la conseillé)...
ce qui m enerve dans cette situation c est que j ai l impression que c est lui qui a les cartes en main et moi j attend je ne sais quoi .....comme si il avait ma vie entre ses mains ...il ne me libère pas il ne me récupère pas ....et parfois ca me met en colère jusquau dernier moment il sera lâche et n assumera pas je pense..

C pour ca que je te conseil d'exiger un rdv.
Tu ne peux plus rester comme ça. On te sent à 2 doigts de craquer.
Tu dois savoir ou tu en est pour savoir comment avancer.
x
3 novembre 2014 11:48
et bien va voir un avocat
c'est pas compliker ca fait 2 moi que vous etes separé
Islamiquement parlant au bout de 3 mois vous etes divorcer

c'est bon il veut plus de toi, pourkoi espere tu ?
c'est vrai que le divorce c'est dur mais faut l'accepter il a pris sa decision et bien arretes de l'attendre

tu as dis que tu vivais la misere avec lui et bien voila il te libere montre lui que tu est capable d'etre heureuse
aucun homme n'est irremplacable
f
3 novembre 2014 11:53
Je pense que je devrais lui dire que j accepte sa decision(meme si c est pas vraiment le cas)...
Soit ca va lui faire un él3ctrochoc et il aura peur de me perdre pour de bon et reviendra.
soit ca va le conforter dans son choix et le pousser a demarer les démarches.
c est a double tranchant.
f
3 novembre 2014 11:57
Je ne suis vraiment pas pour le divorce(sauf cas exceptionnel).....mais je me vois mal entamer moi la procedure alors que c est lui l acteur principal de tous ca .....je veux qu il assume sinon ce sera trops facile pour lui...et j ai plus envie de lui faciliter la tache ....
3 novembre 2014 12:03
Ton mari est un sale lache. Il a le courage de tlef chez sa mere mais n'ose pas aller voir un avocat.

Et tu ne nous parle pas de toi khti, y'es tu pour beaucoup dans certe separation ? Quel a ete ton comportement durant votre mariage ?
https://www.youtube.com/watch?v=sGf4c0bRTu8
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook