Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Les citations des versets, hadith, paroles de compagnon, paroles des savants...
22 juin 2016 13:35
Assalâmu 'alaykum,

Je souhaiterais attirer votre attention sur un sujet important, ou du moins que je trouve très important.

Les versets du Coran ont été révélés en langue arabe.
Le Prophète Muhammad SallAllahu 'alayhi wa sallam a expliqué certains versets et a prononcé les hadith qudssî et les autres hadith en langue arabe.
Les compagnons, les disciples des compagnons et les élèves des disciples des compagnons et ainsi de suite, ont expliqué les versets du Coran et ont prononcé les hadith qudssî et hadith du Prophète ('alayhis-salâtu wassalâm) en langue arabe
Les livres des savants autour des sciences islamiques sont en langue arabe.
Les termes religieux sont définis en arabe (linguistiquement et religieusement)

Ma question est donc la suivante :

Pourquoi citez-vous les versets Coraniques, hadith, paroles de compagnons ou paroles de savants uniquement en français ?

A mon humble avis, il serait mieux de citer aussi, en arabe, les versets Coraniques, les paroles du Prophète SallAllahu 'alayhi wa sallam, les paroles des compagnons et des disciples des compagnons et ainsi de suite... ainsi que les paroles des savants...

Certes, cela aide pour une compréhension (basique) ; néanmoins, qu'en est-il et que reste t-il de la vraie compréhension des termes en arabe dans notre esprit ou notre conscience ?

Ce serait une grande erreur de croire que la compréhension de l'islam se fait avec la traduction des termes en français (ou en anglais, allemand, espagnol, ect...)

Et je me rends compte, également, que finalement les discussions-débats, autour de l'islam, en utilisant la traduction des termes religieux (Coran, hadith, règles de fiqh, ect...) sont vraiment absurdes, à mon sens ; car la traduction des termes en français n'a pas la même portée qu'en arabe.

"Traduire, c'est trahir" selon une expression française, apparemment empruntée de l'expression italienne "Traduttore, traditore" "traducteur, traître"

D'où l'importance et la nécessité d'apprendre la langue arabe littéraire pour une réelle bonne compréhension de la Religion d'Allah, à mon humble avis.

Qu'Allah nous facilite l'apprentissage de la langue de Son Livre! Âmîne.

Allahu a'lam.

Qu'en pensez-vous ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/06/16 19:13 par mikii.
*** [size=large]الله يعْلم ما كان وما لم يكن ; وما لم يكن لو كان كيف يكون[/size] ***
S
22 juin 2016 13:38
L'important est de comprendre le message essentiel qui se cache derrière le verset/hadith et il peut être compris dans n'importe quelle langue. Il ne faut prendre les choses au pied de la lettre ...
S
22 juin 2016 13:44
As-salamu 'alaykum mikii:

Dans l'ensemble tu as raison, sauf qu'il y a des grands pays musulmans comme par exemple l’Indonésie et l'Iran où la population ne parle pas l'arabe et probablement même les sermons du vendredi sont effectués dans la langue du pays. D'autre part, dans ce forum les personnes s'expriment en français et parmi ces personnes il y a aussi des non musulmans et d'autres nationalités.
Citation
mikii a écrit:
Assalâmu 'alaykum,

Je souhaiterais attirer votre attention sur un sujet important, ou du moins que je trouve très important.

Les versets du Coran ont été révélés en langue arabe.
Le Prophète Muhammad SallAllahu 'alayhi wa sallam a expliqué certains versets et a prononcé les hadith qudssî et les autres hadith en langue arabe.
Les compagnons, les disciples des compagnons et les élèves des disciples des compagnons et ainsi de suite, ont expliqué les versets du Coran et ont prononcé les hadith qudssî et hadith du Prophète ('alayhis-salâtu wassalâm) en langue arabe
Les livres des savants autour des sciences islamiques sont en langue arabe.
La significations des termes religieux sont définis en arabe (linguistiquement et religieusement)

Ma question est donc la suivante :

Pourquoi citez-vous les versets Coraniques, hadith, paroles de compagnons ou paroles de savants uniquement en français ?

A mon humble avis, il serait mieux de citer aussi, en arabe, les versets Coraniques, les paroles du Prophète SallAllahu 'alayhi wa sallam, les paroles des compagnons et des disciples des compagnons et ainsi de suite... ainsi que les paroles des savants...

Certes, cela aide pour une compréhension (basique) ; néanmoins, qu'en est-il et que reste t-il de la vraie compréhension des termes en arabe dans notre esprit ou notre conscience ?

Ce serait une grande erreur de croire que la compréhension de l'islam se fait avec la traduction des termes en français (ou en anglais, allemand, espagnol, ect...)

Et je me rends compte, également, que finalement les discussions-débats, autour de l'islam, en utilisant la traduction des termes religieux (Coran, hadith, règles de fiqh, ect...) sont vraiment absurdes, à mon sens ; car la traduction des termes en français n'a pas la même portée qu'en arabe.

"Traduire, c'est trahir" selon une expression française, apparemment empruntée de l'expression italienne "Traduttore, traditore" "traducteur, traître"

D'où l'importance et la nécessité d'apprendre la langue arabe littéraire pour une réelle bonne compréhension de la Religion d'Allah, à mon humble avis.

Qu'Allah nous facilite l'apprentissage de la langue de Son Livre! Âmîne.

Allahu a'lam.

Qu'en pensez-vous ?
A
22 juin 2016 13:54
Wa aleykom salam,

Voici mon humble avis Smiling Smiley

Baraka Allaho fik tu as parfaitement raison.

Cependant, l'art de l'appel à Allah nous incite à parler aux gens avec le langage qu'ils comprennent !

La plus part sur ce forum sont francophones et les textes en arabes ne sont pas très utiles pour la plus part !

Allah a dit : " وما أرسلنا من رسول إلا بلسان قومه ليبين لهم فيضل الله من يشاء ويهدي من يشاء وهو العزيز الحكيم "

Traduction : "Et Nous n'avons envoyé de Messager qu'avec la langue de son peuple, afin de les éclairer. Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut. Et, c'est Lui le tout Puissant, le Sage"

L'imam Ali a dit :" Parlez aux gens avec ce qu'ils peuvent comprendre, si vous ne le faites pas, votre parole serait une Fitna pour eux ( une épreuve )"

Il est en effet possible de mettre les textes avec les deux langues et faire profiter ceux qui sont arabophones aussi, mais malheureusement, l'espace de saisi des messages est tellement restreint qu'à chaque fois, on cherche à faire des économies Smiling Smiley

Qu'Allah nous facilite,
Salam
Citation
mikii a écrit:
Assalâmu 'alaykum,

Je souhaiterais attirer votre attention sur un sujet important, ou du moins que je trouve très important.

Les versets du Coran ont été révélés en langue arabe.
Le Prophète Muhammad SallAllahu 'alayhi wa sallam a expliqué certains versets et a prononcé les hadith qudssî et les autres hadith en langue arabe.
Les compagnons, les disciples des compagnons et les élèves des disciples des compagnons et ainsi de suite, ont expliqué les versets du Coran et ont prononcé les hadith qudssî et hadith du Prophète ('alayhis-salâtu wassalâm) en langue arabe
Les livres des savants autour des sciences islamiques sont en langue arabe.
La significations des termes religieux sont définis en arabe (linguistiquement et religieusement)

Ma question est donc la suivante :

Pourquoi citez-vous les versets Coraniques, hadith, paroles de compagnons ou paroles de savants uniquement en français ?

A mon humble avis, il serait mieux de citer aussi, en arabe, les versets Coraniques, les paroles du Prophète SallAllahu 'alayhi wa sallam, les paroles des compagnons et des disciples des compagnons et ainsi de suite... ainsi que les paroles des savants...

Certes, cela aide pour une compréhension (basique) ; néanmoins, qu'en est-il et que reste t-il de la vraie compréhension des termes en arabe dans notre esprit ou notre conscience ?

Ce serait une grande erreur de croire que la compréhension de l'islam se fait avec la traduction des termes en français (ou en anglais, allemand, espagnol, ect...)

Et je me rends compte, également, que finalement les discussions-débats, autour de l'islam, en utilisant la traduction des termes religieux (Coran, hadith, règles de fiqh, ect...) sont vraiment absurdes, à mon sens ; car la traduction des termes en français n'a pas la même portée qu'en arabe.

"Traduire, c'est trahir" selon une expression française, apparemment empruntée de l'expression italienne "Traduttore, traditore" "traducteur, traître"

D'où l'importance et la nécessité d'apprendre la langue arabe littéraire pour une réelle bonne compréhension de la Religion d'Allah, à mon humble avis.

Qu'Allah nous facilite l'apprentissage de la langue de Son Livre! Âmîne.

Allahu a'lam.

Qu'en pensez-vous ?
[center][b]l'Imam Mâlik Rahimaho Allah a dit :[color=#006600]« La Sunnah, c'est l'Arche de Noé, quiconque s'embarque dessus est sauvé et quiconque s'en détourne est perdu »[/b][/center][/color]
22 juin 2016 14:14
En effet...
Intéressant.


Citation
Speculoos a écrit:
L'important est de comprendre le message essentiel qui se cache derrière le verset/hadith et il peut être compris dans n'importe quelle langue. Il ne faut prendre les choses au pied de la lettre ...
22 juin 2016 14:42
Wa 'aalykumus-ssalamu wa rahmatullah,

Intéressant.
Merci.

Néanmoins, il serait temps que les pays avec une forte population musulmane introduisent l'arabe parmi les langues officielles du pays. Il serait vraiment et réellement temps d'accorder de l'importance à la langue du Coran.

Il fut un temps ou la diffusion et l'apprentissage de presque toutes les sciences se faisaient en arabe. Et même des non arabes et des non musulmans communiquaient dans la langue du savoir de l'époque, à savoir la langue arabe.

Et il serait temps aussi que les musulmans fassent réellement l'effort de comprendre le sermon en arabe et cela montrerait que les musulmans accordent sincèrement de l'importance à la langue du Coran.

De nos jours, c'est un grand plus d'avoir l'anglais dans le monde du travail, ne serait-il donc pas un grand plus pour les musulmans d'avoir la langue arabe littéraire aussi afin de comprendre le Coran, les ahâdith, les sermons en arabe, les livres des savants en arabe, et pourquoi pas de discuter en arabe, entre nous musulmans, ne serait-ce qu'à l'intérieur de la mosquée ?

Hélas, nous n'accordons pas tous la même importance à ce qui pourrait être important... malheureusement...


Citation
S.I.P. a écrit:
As-salamu 'alaykum mikii:

Dans l'ensemble tu as raison, sauf qu'il y a des grands pays musulmans comme par exemple l’Indonésie et l'Iran où la population ne parle pas l'arabe et probablement même les sermons du vendredi sont effectués dans la langue du pays. D'autre part, dans ce forum les personnes s'expriment en français et parmi ces personnes il y a aussi des non musulmans et d'autres nationalités.
22 juin 2016 14:55
Wa fîka bârakAllah.

En effet.
Intéressant.

Finalement, chacun accorde de l'importance à ce qu'il souhaite ou à qu'il veut.
Et heureusement qu'avec le Coran, la langue arabe littéraire est préservée. Donc celui qui veut l'apprendre, cette langue sera toujours présente et ne fera pas partie des langues mortes, wa lillahil hamd.

Âmîne pour la du'ah.

Wa 'alayka salam

Smiling Smiley
Citation
Abou_Ishaq a écrit:
Wa aleykom salam,

Voici mon humble avis Smiling Smiley

Baraka Allaho fik tu as parfaitement raison.

Cependant, l'art de l'appel à Allah nous incite à parler aux gens avec le langage qu'ils comprennent !

La plus part sur ce forum sont francophones et les textes en arabes ne sont pas très utiles pour la plus part !

Allah a dit : " وما أرسلنا من رسول إلا بلسان قومه ليبين لهم فيضل الله من يشاء ويهدي من يشاء وهو العزيز الحكيم "

Traduction : "Et Nous n'avons envoyé de Messager qu'avec la langue de son peuple, afin de les éclairer. Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut. Et, c'est Lui le tout Puissant, le Sage"

L'imam Ali a dit :" Parlez aux gens avec ce qu'ils peuvent comprendre, si vous ne le faites pas, votre parole serait une Fitna pour eux ( une épreuve )"

Il est en effet possible de mettre les textes avec les deux langues et faire profiter ceux qui sont arabophones aussi, mais malheureusement, l'espace de saisi des messages est tellement restreint qu'à chaque fois, on cherche à faire des économies Smiling Smiley

Qu'Allah nous facilite,
Salam
22 juin 2016 17:22
Donc ceux qui ne parlent pas arabe, n'ont aucun droit d'acquérir a peu de savoir selon toi?
apres la meilleure des comprehension se fait au travers de la langue arabe, je suis d'accord
Citation
mikii a écrit:
Assalâmu 'alaykum,

Je souhaiterais attirer votre attention sur un sujet important, ou du moins que je trouve très important.

Les versets du Coran ont été révélés en langue arabe.
Le Prophète Muhammad SallAllahu 'alayhi wa sallam a expliqué certains versets et a prononcé les hadith qudssî et les autres hadith en langue arabe.
Les compagnons, les disciples des compagnons et les élèves des disciples des compagnons et ainsi de suite, ont expliqué les versets du Coran et ont prononcé les hadith qudssî et hadith du Prophète ('alayhis-salâtu wassalâm) en langue arabe
Les livres des savants autour des sciences islamiques sont en langue arabe.
La significations des termes religieux sont définis en arabe (linguistiquement et religieusement)

Ma question est donc la suivante :

Pourquoi citez-vous les versets Coraniques, hadith, paroles de compagnons ou paroles de savants uniquement en français ?

A mon humble avis, il serait mieux de citer aussi, en arabe, les versets Coraniques, les paroles du Prophète SallAllahu 'alayhi wa sallam, les paroles des compagnons et des disciples des compagnons et ainsi de suite... ainsi que les paroles des savants...

Certes, cela aide pour une compréhension (basique) ; néanmoins, qu'en est-il et que reste t-il de la vraie compréhension des termes en arabe dans notre esprit ou notre conscience ?

Ce serait une grande erreur de croire que la compréhension de l'islam se fait avec la traduction des termes en français (ou en anglais, allemand, espagnol, ect...)

Et je me rends compte, également, que finalement les discussions-débats, autour de l'islam, en utilisant la traduction des termes religieux (Coran, hadith, règles de fiqh, ect...) sont vraiment absurdes, à mon sens ; car la traduction des termes en français n'a pas la même portée qu'en arabe.

"Traduire, c'est trahir" selon une expression française, apparemment empruntée de l'expression italienne "Traduttore, traditore" "traducteur, traître"

D'où l'importance et la nécessité d'apprendre la langue arabe littéraire pour une réelle bonne compréhension de la Religion d'Allah, à mon humble avis.

Qu'Allah nous facilite l'apprentissage de la langue de Son Livre! Âmîne.

Allahu a'lam.

Qu'en pensez-vous ?
22 juin 2016 17:38
Chacun fait ce qu'il veut...

Citation
abdoulaye20 a écrit:
Donc ceux qui ne parlent pas arabe, n'ont aucun droit d'acquérir a peu de savoir selon toi?
apres la meilleure des comprehension se fait au travers de la langue arabe, je suis d'accord



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/06/16 17:38 par mikii.
*** [size=large]الله يعْلم ما كان وما لم يكن ; وما لم يكن لو كان كيف يكون[/size] ***
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook