Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
Le choix du maillot...(double nationalité)
B
15 novembre 2007 16:08
Salam aalikoum



15/11/2007
Foot - Maghreb - Avoir la double, devoir choisir
Nous vous avions présenté, la semaine dernière, le colloque inédit organisé à Marseille sur les footballeurs maghrébins dans le paysage footballistique français. Dans la foulée de cette manifestation, et avant le France - Maroc de vendredi au Stade de France, notre site vous propose une série d'articles reprenant les échanges les plus stimulants enregistrés lors de cette manifestation. Dans ce volet : les cas de conscience des joueurs ayant la double nationalité.


Le 25 octobre 2007, Jean-Michel Cavalli, l'ex-coach de l'équipe algérienne, avait confié à L'Equipe.fr : «Si j'étais arrivé un peu avant, j'aurais peut-être convaincu des joueurs comme Benzema ou Nasri d'intégrer la sélection algérienne». Entre autres thèmes débattus lors du colloque sur les footballeurs maghrébins de France, les organisateurs ont convié un chercheur à évoquer «le choix de la nationalité sportive» chez les footballeurs beurs. Etudiant en thèse à l'Université de Franche-Comté, Ismaël Bouchafra-Hennequin s'exprime en connaissance de cause. Depuis un moment, il sillonne les clubs. Le chercheur, dont le travail est en voie d'achèvement, s'est entretenu avec de nombreux joueurs du Championnat de France nés dans des familles maghrébines. Il a notamment produit un document RMC qui est une réponse par anticipation de Karim Benzema à Jean-Michel Cavalli. L'attaquant lyonnais est sans équivoque : «l'Algérie, c'est le pays de mes parents. Il est dans mon coeur, mais je joue en équipe de France.»


Proximité de son université oblige, Bouchafra-Hennequin s'est intéressé au cas du franco-marocain Youssef Hadji. Frère de Mustapha, vedette des ''Lions de l'Atlas'' marocain lors de la Coupe du monde 1998, le milieu offensif de Nancy illustre le dilemme des talents franco-maghrébins. Ils vivent le choix de leur équipe nationale comme une décision fatidique, une option complexe pas facile à trancher, soutient le chercheur. Né à Ifrane au coeur du Maroc berbère, Hadji est arrivé en France bébé. Son choix s'est porté sur l'équipe du Maroc, poussé en cela par «la trame familiale», observe Bouchafra-Hennequin. Fort de la réussite internationale qui a été la sienne, son frère Youssef «lui a tracé la voie» du Maroc. Et sa mère était là pour «le remettre sur le chemin en cas de déviation».


Dahleb pensait retourner au bercail


Vedette ayant fait le choix de l'équipe d'Algérie avec un mémorable Mondial espagnol - victoire historique contre l'Allemagne de l'Ouest -, l'ex-Parisien Mustapha Dahleb se fait pédagogue sur la question. «La question du choix de l'équipe nationale ne se pose plus comme avant. Aujourd'hui, on en est aujourd'hui à la troisième génération d'immigrés avec un état d'esprit différent». Né en 1952, Dahleb a grandi dans un contexte particulier. A l'instar des immigrés de la première heure, son père a foulé le sol hexagonal avec l'objectif de retourner au bercail algérien. La perspective d'un retour sans cesse repoussé a façonné Dahleb et les enfants de sa génération. Comme leurs pères, ils se sont inscrits, eux aussi, dans cette logique de retour.


«L'évolution générationnelle a fait son temps. Nous sommes, aujourd'hui, en présence de jeunes joueurs nés en France qui ont des pays de leur parents une connaissance à peine lisible. Leur avenir, ils ne le conçoivent qu'en France et avec l'équipe de France. A plus forte raison, l'accession à une carrière internationale passe, à leurs yeux, par l'équipe du pays de naissance et non celle du pays des parents». Ancienne pièce maîtresse du SCO Angers dans les années 1950, Amar Rouaï dit comprendre le choix des Beurs pour le maillot bleu. En avril 1958, il avait abandonné une carrière professionnelle pour rejoindre à Tunis «l'équipe de l'Algérie combattante». «Si c'était à refaire dans le contexte historique de l'époque, je n'hésiterais à retenter le coup avec la même conviction». Mais aujourd'hui, il affirme prendre objectivement acte du choix des Nasri, Benzema et autres Ben Arfa. «Entre jouer une phase finale de Coupe du monde et le risque de se faire éliminer dès la phase préliminaire de la Coupe d'Afrique, il n'y a guère d'embarras du choix». - S. RAOUF


lequipe.fr
[b]Plus rien ne m'étonne[/b]
M
15 novembre 2007 22:52
Citation
Bass a écrit:
Salam aalikoum



15/11/2007
Foot - Maghreb - Avoir la double, devoir choisir
Nous vous avions présenté, la semaine dernière, le colloque inédit organisé à Marseille sur les footballeurs maghrébins dans le paysage footballistique français. Dans la foulée de cette manifestation, et avant le France - Maroc de vendredi au Stade de France, notre site vous propose une série d'articles reprenant les échanges les plus stimulants enregistrés lors de cette manifestation. Dans ce volet : les cas de conscience des joueurs ayant la double nationalité.


Le 25 octobre 2007, Jean-Michel Cavalli, l'ex-coach de l'équipe algérienne, avait confié à L'Equipe.fr : «Si j'étais arrivé un peu avant, j'aurais peut-être convaincu des joueurs comme Benzema ou Nasri d'intégrer la sélection algérienne». Entre autres thèmes débattus lors du colloque sur les footballeurs maghrébins de France, les organisateurs ont convié un chercheur à évoquer «le choix de la nationalité sportive» chez les footballeurs beurs. Etudiant en thèse à l'Université de Franche-Comté, Ismaël Bouchafra-Hennequin s'exprime en connaissance de cause. Depuis un moment, il sillonne les clubs. Le chercheur, dont le travail est en voie d'achèvement, s'est entretenu avec de nombreux joueurs du Championnat de France nés dans des familles maghrébines. Il a notamment produit un document RMC qui est une réponse par anticipation de Karim Benzema à Jean-Michel Cavalli. L'attaquant lyonnais est sans équivoque : «l'Algérie, c'est le pays de mes parents. Il est dans mon coeur, mais je joue en équipe de France.»


Proximité de son université oblige, Bouchafra-Hennequin s'est intéressé au cas du franco-marocain Youssef Hadji. Frère de Mustapha, vedette des ''Lions de l'Atlas'' marocain lors de la Coupe du monde 1998, le milieu offensif de Nancy illustre le dilemme des talents franco-maghrébins. Ils vivent le choix de leur équipe nationale comme une décision fatidique, une option complexe pas facile à trancher, soutient le chercheur. Né à Ifrane au coeur du Maroc berbère, Hadji est arrivé en France bébé. Son choix s'est porté sur l'équipe du Maroc, poussé en cela par «la trame familiale», observe Bouchafra-Hennequin. Fort de la réussite internationale qui a été la sienne, son frère Youssef «lui a tracé la voie» du Maroc. Et sa mère était là pour «le remettre sur le chemin en cas de déviation».


Dahleb pensait retourner au bercail


Vedette ayant fait le choix de l'équipe d'Algérie avec un mémorable Mondial espagnol - victoire historique contre l'Allemagne de l'Ouest -, l'ex-Parisien Mustapha Dahleb se fait pédagogue sur la question. «La question du choix de l'équipe nationale ne se pose plus comme avant. Aujourd'hui, on en est aujourd'hui à la troisième génération d'immigrés avec un état d'esprit différent». Né en 1952, Dahleb a grandi dans un contexte particulier. A l'instar des immigrés de la première heure, son père a foulé le sol hexagonal avec l'objectif de retourner au bercail algérien. La perspective d'un retour sans cesse repoussé a façonné Dahleb et les enfants de sa génération. Comme leurs pères, ils se sont inscrits, eux aussi, dans cette logique de retour.


«L'évolution générationnelle a fait son temps. Nous sommes, aujourd'hui, en présence de jeunes joueurs nés en France qui ont des pays de leur parents une connaissance à peine lisible. Leur avenir, ils ne le conçoivent qu'en France et avec l'équipe de France. A plus forte raison, l'accession à une carrière internationale passe, à leurs yeux, par l'équipe du pays de naissance et non celle du pays des parents». Ancienne pièce maîtresse du SCO Angers dans les années 1950, Amar Rouaï dit comprendre le choix des Beurs pour le maillot bleu. En avril 1958, il avait abandonné une carrière professionnelle pour rejoindre à Tunis «l'équipe de l'Algérie combattante». «Si c'était à refaire dans le contexte historique de l'époque, je n'hésiterais à retenter le coup avec la même conviction». Mais aujourd'hui, il affirme prendre objectivement acte du choix des Nasri, Benzema et autres Ben Arfa. «Entre jouer une phase finale de Coupe du monde et le risque de se faire éliminer dès la phase préliminaire de la Coupe d'Afrique, il n'y a guère d'embarras du choix». - S. RAOUF


lequipe.fr





je suis par terre !! Grinning smiley


s'il etait arrivé avant quoi ?? J-C ??
15 novembre 2007 22:56
Citation
Méchante34-7 a écrit:


je suis par terre !! Grinning smiley


s'il etait avant quoi ?? J-C ??

entre une equipe qui est vice-championne du monde et une equipe qui arrive a trouver le moyen de se faire battre par la Gambie mdrrr c sur que le choix est cornélien Evil
Had denya ghaba w lnass fiha 7etaba. Koul w 9eyyess, had zmane mgheyyess. No pongas las manos sobre las puertas, te expones a una magulladura.
S
17 novembre 2007 09:42
LOL QAYS
17 novembre 2007 10:11
l'exemple de chamakh :

Chamakh a fait les beaux jours de l'equipe de france des moins de 18.

Son pere lui a dit c'est le (tm) et pas la france et là notre chamakh a integré l'equipe nationale
[b][color=#FF0000][center]Se tromper une fois est une erreur Se tromper deux fois est un choix[/center][/color][/b]
o
17 novembre 2007 16:43
mdr mais ca me fait rire an on me dit l'équipe de france elle é composé que d"étranger et ce sont des algériens.. qui ont marké donk g pa vu de francais lol

é puis koi encore renié mon pays pour la france c'est la meilleur c rouge vert les couleurs de mon pays direct

pour moi ya pa de double nationalité t'es soit marocain soit francais malgré ma double nationalité c le maroc ke je pren et je jete la frane donk alléééééééééééé(tm)
p
17 novembre 2007 17:01
Citation
ouarzazia a écrit:
mdr mais ca me fait rire an on me dit l'équipe de france elle é composé que d"étranger et ce sont des algériens.. qui ont marké donk g pa vu de francais lol

é puis koi encore renié mon pays pour la france c'est la meilleur c rouge vert les couleurs de mon pays direct

pour moi ya pa de double nationalité t'es soit marocain soit francais malgré ma double nationalité c le maroc ke je pren et je jete la frane donk alléééééééééééé(tm)

Perds pas de temps !!!
L
17 novembre 2007 17:13
Citation
ouarzazia a écrit:
mdr mais ca me fait rire an on me dit l'équipe de france elle é composé que d"étranger et ce sont des algériens.. qui ont marké donk g pa vu de francais lol

é puis koi encore renié mon pays pour la france c'est la meilleur c rouge vert les couleurs de mon pays direct

pour moi ya pa de double nationalité t'es soit marocain soit francais malgré ma double nationalité c le maroc ke je pren et je jete la frane donk alléééééééééééé(tm)


En gros tu vas ressortir la nationalité française juste quand ça t'arrange...
Là les marocains ont bien joué, donc on est marocain...

Jme demande quel aurait été ton discours si le maroc avait perdu Perplexe mais bon, jl'imagine deja...

Je sais... je perds mon temps Sleeping

Cet aprés midi j'étais sur un terrain de foot, et les commentaires sur le comportement des marocains allaient bon train... mais bon, ça doit te faire de belles jambes...
17 novembre 2007 17:19
ouarzazia

plus je te lis et plus ca me donne envie de partir d'ici

tu m'exasperes

la france c'est soit tu l'aimes soit tu la quittes je suis d'accord avec Sarkozy lorsqu'il dit ca



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/11/07 17:25 par soltana47.
[b][color=#FF0000][center]Se tromper une fois est une erreur Se tromper deux fois est un choix[/center][/color][/b]
p
17 novembre 2007 17:19
salam

j'ai vraiment du respect pour ceux qui choisissent le maroc (tm) ou leur pays d'origine

on choisit à qui on veut donner ses victoires.. Winking smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/11/07 17:20 par petit chat.
!!*!! le seul chat autorisé sur ce forum
17 novembre 2007 17:25
oui le choix c'est bien petit chat mais ne pas meler la politique au sport c'est encore mieux
[b][color=#FF0000][center]Se tromper une fois est une erreur Se tromper deux fois est un choix[/center][/color][/b]
p
17 novembre 2007 17:48
je ne vois pas ce choix comme une question qui porterait sur "qui on choisit de lèser", mais plutot "à qui on veut en faire profiter",

de mon avis, le bon compromis pour un footballeur à double-nationalité est de jouer sous les couleurs de son pays d'origine (qui en a besoin, et ce d'un point de vue sportifWinking smiley) et en parallèle, d'évoluer en club dans son pays d'adoption ... pour commencer, puis dans ls clubs européens (là c'est un autre aspect du sport , celui de la carrière et du business)

ceci est un avis totalement apolitique ...


maintenant, c'est vrai qu'on a tendance à politiser la question car elle peut créer un raccourci :
quelles couleurs défendriez-vous dans un tournoi international -----> pour quel pays vous battriez vous contre le reste du monde?

d'ailleurs à cette question je réponds sans equivoque le maroc Winking smiley

peace



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17/11/07 18:02 par petit chat.
!!*!! le seul chat autorisé sur ce forum
M
17 novembre 2007 19:19
si j'ai le talent de Benzema , je joues pour la France car apparament j'y aurais un grand avenir...(a la zidane surement)


si j'ai le "talent" de chamakh, je n'ai pas d'autres choix que de joué pour le maroc..


c'est comme cela qu'il faut regardé les choses !
17 novembre 2007 20:16
petit chat je me suis mal exprimée en fait je voulais repondre a cette provocatrice de ouarzazia qui

n'a rien compris a la vie

je respecte tout à fait le choix de supporter son pays d'origine, je n'ai jamais ete contre moi la

premiere j'étais derriere eux et j'ai ete très fiere.
[b][color=#FF0000][center]Se tromper une fois est une erreur Se tromper deux fois est un choix[/center][/color][/b]
m
17 novembre 2007 22:37
Citation
petit chat a écrit:
je ne vois pas ce choix comme une question qui porterait sur "qui on choisit de lèser", mais plutot "à qui on veut en faire profiter",

de mon avis, le bon compromis pour un footballeur à double-nationalité est de jouer sous les couleurs de son pays d'origine (qui en a besoin, et ce d'un point de vue sportifWinking smiley) et en parallèle, d'évoluer en club dans son pays d'adoption ... pour commencer, puis dans ls clubs européens (là c'est un autre aspect du sport , celui de la carrière et du business)

ceci est un avis totalement apolitique ...


maintenant, c'est vrai qu'on a tendance à politiser la question car elle peut créer un raccourci :
quelles couleurs défendriez-vous dans un tournoi international -----> pour quel pays vous battriez vous contre le reste du monde?

d'ailleurs à cette question je réponds sans equivoque le maroc Winking smiley

peace
moi de meme
pour le Maroc
et c'est vrai je rejoint soltana il faut etre fiere de ses origines
a
17 novembre 2007 23:01
sportivement choisir c est pas evident pour un prof lorsque vous etes harcelés des 2 cotés .
Mieux vaut defendre ces origines surtout si on vient d un pays musulman et maghrebin .
pour commencer la table n est pas la meme Eye rolling smiley
un maghrebin est un maghrebin meme avec le maillot français ,mais j aime bien cette equipe de france elle est cosmopolite .Grinning smiley
B
18 novembre 2007 00:21
Salam aalikoum

Citation
Lalafifi a écrit:
Cet aprés midi j'étais sur un terrain de foot, et les commentaires sur le comportement des marocains allaient bon train... mais bon, ça doit te faire de belles jambes...


au moins ils n'ont pas traversé le terrain Eye rolling smiley
[b]Plus rien ne m'étonne[/b]
p
18 novembre 2007 14:30
Ali Benarbia, né à oran, avait toujours décliné sa participation aux matchs de la sélection algérienne, attendant toujours d'être sélectionné avec les bleus.
Il finit par répondre oui à son pays de naissance pour les éliminatoires de la CAN 2002...
p
18 novembre 2007 15:08
Citation
Méchante34-7 a écrit:
si j'ai le talent de Benzema , je joues pour la France car apparament j'y aurais un grand avenir...(a la zidane surement)


si j'ai le "talent" de chamakh, je n'ai pas d'autres choix que de joué pour le maroc..


c'est comme cela qu'il faut regardé les choses !

l'opportunisme a et aura toujours de beaux jours devant lui spinning smiley sticking its tongue out ...
!!*!! le seul chat autorisé sur ce forum
c
18 novembre 2007 15:46
Mechante 34-7 chamackh a commencé avec les bleus en - 19 ans et direct apres zaki la appelé pour la can 2004 et ses qualifications, il a choisit le maroc!! Donc apres le talent c'est autre chose, c'est plus un choix du coeur.
Il joue avec bordeaux, gagne bien sa vie,.... apres le truc c'est de se faire plaisir!!


Moi j'me dis que si j'avais le choix, a l'ecoute des hymnes j'aurais plus vibré pour celle du maroc que pour la marseillaise


Maroc evidament
Ils ont des champs, on a ceux de l'Elysée, ils ont des tours, on a celle d'EIFFEL, ils ont des stades, on a celui des princes, ils suivent la mode, on est SA capitale, ils aiment la France, on est LA capitale, ils sont provinciaux, Nous sommes PARISIENS
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook