Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Cette image d'ayral Kurdi qui choque le monde aujourdh'ui
s
3 septembre 2015 14:49
EditoriaI du « Monde ». Il s’appelle Ayral Kurdi, il est âgé de 3 ou 4 ans. Un petit corps sans vie échoué sur une plage turque. C’est un enfant syrien qui fuyait la guerre, avec sa famille. Ils voulaient gagner l’Europe, en l’espèce la Grèce, par la Turquie. Leur embarcation comptait au moins onze personnes à bord. Elle a sombré quelque part au large de l’île de Kos. La mer a rejeté certains des corps sur une plage turque. Et, un peu à part, tout seul, celui de ce petit bonhomme en tee-shirt rouge et pantalon bleu, qui restera comme l’emblème de cet afflux migratoire sans précédent que nous ne voulons pas voir. Ou pas assez.
s
3 septembre 2015 14:51
Photo supprimée par le membre  Photo supprimée par le membre
y
3 septembre 2015 15:05
Salam,

Je ne te cache pas que je suis vraiment bouleversée par le sort des Syriens actuellement, pas seulement depuis la publication de cette photo, mais ça fait plus de 4 ans qu'on assiste à ce spectacle sordide qui se déroule en Syrie sans que personne ne bouge le doigt.
Les Syriens ne sont pas différents de nous, ils avaient aussi une vie, une maison, un travail, de l'argent, et ils sont du fuir et tout laisser derrière eux.
Ces gens se retrouvent à vagabonder à la recherche d'un peu de sécurité, et on les traites comme des chiens, ils sont traités comme des animaux en Hongrie, on leur marque des N° sur leur main comme à du bétail. Allah i3fou Sad Smiley
Et le pire dans tout ça c'est la réaction des Européens qui ont peur de "l'invasion", qui disent que les vrais hommes ne fuient pas mais doivent rester se battre dans leur pays, mais se battre avec qui? Se battre avec Bachar contre Daesh, ou se battre avec Daesh contre Bachar? Donc en gros on leur reproche de ne pas avoir choisi entre la peste et le choléra, pour venir "gratter les aides" et nous "envahir" en Europe, pfff.
s
3 septembre 2015 15:20
Les peuples sont à cours de mots. On est comme tu dis envahis par l'horreur à croire qu'on veut nous saturer afin de la normaliser . Mais c'etait sans compter sur Notre humanité ...
Au delà des phobies de certains , les détournements politiques des autres , JE PENSE QUE CETTE CITUATION A ETE VOULUE .



Modifié 1 fois. Dernière modification le 03/09/15 15:25 par sucre et cannelle.
T
3 septembre 2015 15:21
Bonjour,

Je déteste les images d'enfants morts... mais celle là m'a bouleversé...
Cet enfant n'a rien demandé. Allah y rahmou.
r
3 septembre 2015 15:28
Citation
Toulonnaise a écrit:
Bonjour,

Je déteste les images d'enfants morts... mais celle là m'a bouleversé...
Cet enfant n'a rien demandé. Allah y rahmou.

Salam,

Je supporte pas non plus ces images

Même si c'est puissant car choquant à voir et ne laisse pas indifférent je suis contre les images comme celles-ci. Ce pauvre petit ne vaut ni plus ni moins que ceux qui meurent tous les jours et le vrai silence est là. Mettre en éxergue cette image est loin de lui rendre hommage ni même à servir la cause des syriens elle montre juste une horreur innommable et fait vendre des jounaux
T
3 septembre 2015 15:32
Citation
reddington a écrit:
Salam,

Je supporte pas non plus ces images

Même si c'est puissant car choquant à voir et ne laisse pas indifférent je suis contre les images comme celles-ci. Ce pauvre petit ne vaut ni plus ni moins que ceux qui meurent tous les jours et le vrai silence est là. Mettre en éxergue cette image est loin de lui rendre hommage ni même à servir la cause des syriens elle montre juste une horreur innommable et fait vendre des jounaux


Mais d'un autre côté, elle met une image sur une cause...
Elle nous frappe, nous interpelle. On ne peut pas regarder ailleurs.
J'espère qu'elle fera réagir aussi...
s
3 septembre 2015 15:36
Citation
reddington a écrit:
Salam,

Je supporte pas non plus ces images

Même si c'est puissant car choquant à voir et ne laisse pas indifférent je suis contre les images comme celles-ci. Ce pauvre petit ne vaut ni plus ni moins que ceux qui meurent tous les jours et le vrai silence est là. Mettre en éxergue cette image est loin de lui rendre hommage ni même à servir la cause des syriens elle montre juste une horreur innommable et fait vendre des jounaux

En France, seul le journal LE MONDE a choisis de publier cette image Alors qu'elle fait le tour du web et du monde.
C'était peut être nécessaire de donner un visage aux chiffres qui comptabilisent les morts chaque jour aux infos !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 03/09/15 15:38 par sucre et cannelle.
r
3 septembre 2015 15:38
Citation
Toulonnaise a écrit:
Mais d'un autre côté, elle met une image sur une cause...
Elle nous frappe, nous interpelle. On ne peut pas regarder ailleurs.
J'espère qu'elle fera réagir aussi...

Les images qui choquent l'opinion publique font parler du pb 2 ou 3 jours mais ne règle rien... repenses au petit palestinien mort dans les bras de son père y'a qq temps déjà: émotion planétaire 3 jours de bruit qu'est ce qui à changé? Rien.. sauf le papier vendu....
r
3 septembre 2015 15:42
Citation
sucre et cannelle a écrit:
En France, seul le journal LE MONDE a choisis de publier cette image Alors qu'elle fait le tour du web et du monde.
C'était peut être nécessaire de donner un visage aux chiffres qui comptabilisent les morts chaque jour aux infos !

On peut en discuter et montrer des images bien entendu mais perso exploiter des images comme celle la moi ça me gêne et je ne supportes pas l'utilisation qui en est faite au delà bien entendu de la tragédie...
s
3 septembre 2015 15:44
Sous la photo, qui prend la quasi-totalité de la une de The Independent, il est inscrit "Somebody's child" ("L'enfant de quelqu'un) et le quotidien britannique de poser cette lancinante question :

"Si ces images extraordinairement puissantes d'un enfant syrien mort échoué sur une plage ne changent pas l'attitude de l'Europe face aux réfugiés, qu'est-ce qui le fera ?"



Modifié 1 fois. Dernière modification le 03/09/15 15:48 par sucre et cannelle.
s
3 septembre 2015 15:47
Citation
reddington a écrit:
On peut en discuter et montrer des images bien entendu mais perso exploiter des images comme celle la moi ça me gêne et je ne supportes pas l'utilisation qui en est faite au delà bien entendu de la tragédie...
La véritable horreur est que meme avec cette image ,les réactions sur le web restent les mêmes . Pas de réfugiés . On ferme les portes pour sauver les nôtresde cette horde humaine qui mangera notre pain ...
r
3 septembre 2015 15:50
Citation
sucre et cannelle a écrit:
La véritable horreur est que meme avec cette image ,les réactions sur le web restent les mêmes . Pas de réfugiés . On ferme les portes pour sauver les nôtresde cette horde humaine qui mangera notre pain ...

C'est clair ...
s
3 septembre 2015 16:00
Citation
reddington a écrit:
C'est clair ...

..ce qui peut ete intéressant ..car la seule solution sera alors de rende la stabilité à cette partie du monde . Chose qui me paraît encore difficile tant que les bourses ne se sont pas stabilisés ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 03/09/15 16:01 par sucre et cannelle.
r
3 septembre 2015 16:07
Citation
sucre et cannelle a écrit:
..ce qui peut ete intéressant ..car la seule solution sera alors de rende la stabilité à cette partie du monde . Chose qui me paraît encore difficile tant que les bourses ne se sont pas stabilisés ...

La bourse entre guerre et paix? quel rapport? la guerre se fait indépendamment des problèmes boursiers du pays c'est de la géopolitique la Syrie c'est un peu l'ukraine bloqué entre russie et occident qui n'intervient pas car la russie y trouve un intérêt car c'est sa chasse gardée la syrie dans la région...
Mais je veux bien que tu me donnes ton point de vue boursier stp
3 septembre 2015 16:12
Citation
sucre et cannelle a écrit:
EditoriaI du « Monde ». Il s’appelle Ayral Kurdi, il est âgé de 3 ou 4 ans. Un petit corps sans vie échoué sur une plage turque. C’est un enfant syrien qui fuyait la guerre, avec sa famille. Ils voulaient gagner l’Europe, en l’espèce la Grèce, par la Turquie. Leur embarcation comptait au moins onze personnes à bord. Elle a sombré quelque part au large de l’île de Kos. La mer a rejeté certains des corps sur une plage turque. Et, un peu à part, tout seul, celui de ce petit bonhomme en tee-shirt rouge et pantalon bleu, qui restera comme l’emblème de cet afflux migratoire sans précédent que nous ne voulons pas voir. Ou pas assez.
Bonjour.
Une petite correction et complement de l;'editorial du Monde.
le petit garçon trouve mort noye sur une plage s'appelle Ayla et il est agee de 3 ans..La cause du drame est une collision entre 2 "embarcations" pleines d'immigres clandestins qui ont assaye d'atteindre la Grece.le frere de Aylan age de 5 ans et sa mere ont trouve la mort noyes seul le pere de Aylan a survecu et a tete sauve.
la police turque a arrete 4 personnes dont un de nationalite syrienne.
Au Canada un grand debat est cree sur le cas du garcon Aylan car un membre de la famille a trouve refuge au canada.Il parait que la famille de Aylan a entame une procedure de demande d'asile politique au canada mais leur requete a ete rejetee.
Les parlementaires veulent savoir pourquoi leur demande a ete rejetee
3 septembre 2015 16:27
Bonjour,
voici les photos d'Aylan dan son vivant avec son frere aine (5ans)
 
1 0
i
3 septembre 2015 17:16
Citation
sucre et cannelle a écrit:
EditoriaI du « Monde ». Il s’appelle Ayral Kurdi, il est âgé de 3 ou 4 ans. Un petit corps sans vie échoué sur une plage turque..


La question qui se pose pourquoi ses parents ont pris tant de risques
Rester dans leurs pays n'est pas moins risqué que prendre la mer ?
Il n'y a pas de guerre en Afrique du Nord et il y a autant de noyés.
Cette folie des musulmans de vouloir à tout prix aller travailler chez les chrétiens ?
Pourquoi personne ne se bat pour aller dans les pays musulmans ?

Pourquoi, pourquoi beaucoup de pourquoi
Il y a t' il une réponse en mettant sa fierté de coté ?





.
I
IEF
3 septembre 2015 17:27
Citation
yabilola a écrit:
ça fait plus de 4 ans qu'on assiste à ce spectacle sordide qui se déroule en Syrie sans que personne ne bouge le doigt.



Salam aleykoum wa rahmatulah wa barakatuh,


Comme dirait Albert Brie :


On trouve toujours de l'argent pour faire la guerre, jamais pour vivre en paix.



Qu'Allah aide nos frères et soeurs !
r
3 septembre 2015 17:29
Citation
imtiyaz a écrit:
La question qui se pose pourquoi ses parents ont pris tant de risques
Rester dans leurs pays n'est pas moins risqué que prendre la mer ?
Il n'y a pas de guerre en Afrique du Nord et il y a autant de noyés.
Cette folie des musulmans de vouloir à tout prix aller travailler chez les chrétiens ?
Pourquoi personne ne se bat pour aller dans les pays musulmans ?

Pourquoi, pourquoi beaucoup de pourquoi
Il y a t' il une réponse en mettant sa fierté de coté ?





.

Je ne peux me prononcer pour ce cas particulier ne connaissant pas leur histoire,

Mais beaucoup de syriens fuient non pas pour travailler mais survivre, leur maison ayant été détruites et/ou sont chassés par les guérillas en ville

Quand t'est pris entre deux camps qui se tirent dessus au mortier, plus encore quand t'as des enfants ben tu quittes la ville ... et après tu vas ou? la ville d'à coté ou il se passera la même chose demain et ou tu ne connais personne? autant aller dans un pays qui n'a pas connu la guerre sur son sol depuis 70 ans et ou tu sais qu'une de tes connaissances à pu construire une vie "prospère"...
Je ne justifie ni même approuve je comprends...tout simplement
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook