Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam INVESTIR Vidéos Forum News
Casques Bleus marocains, des abus sexuels largement tolérés
andi espoir [ MP ]
6 août 2007 19:18
CÔTE D'IVOIRE - 6 août 2007 - AFP


L'affaire des Casques Bleus marocains n'a guère surpris à Bouaké (centre), où leurs relations sexuelles payées avec des Ivoiriennes désoeuvrées et parfois mineures, un double abus au regard des règles de l'Onu, sont attestées par d'innombrables témoignages.

Une mission d'enquêteurs marocains et de l'Onu est actuellement en Côte d'Ivoire pour confirmer les "nombreux" abus sexuels dont sont accusés par l'Onu une partie des 734 Casques Bleus marocains de Bouaké et ses environs.

Sur place, les multiples témoignages recueillis par l'AFP aux abords des camps marocains, confirmés par plusieurs responsables de l'Onu et d'ONG, montrent l'existence d'un large système de prostitution autour de ces soldats.


Tous décrivent un commerce organisé, parfois même encouragé par certaines familles désireuses d'échapper à la pauvreté, dans cette région tenue par la rébellion, privée de revenus et désertée par la justice.

"Les Casques Bleus ont de l'argent. Et les filles se donnent en échange de 500, 1.000 ou 2.000 F FCFA (0,76, 1,5 ou 3 euros), d'une ration militaire ou autre", explique Suzanne Zongo, présidente de l'ONG locale Femmes face au sida.

"Les Marocains nous donnent tout ce dont on a besoin", explique Prisca Akissi Konan, 24 ans, qui les "suit" ainsi depuis plusieurs années.

Selon les divers témoignages, nombre de Casques Bleus Marocains louaient ainsi pour 5.000 FCFA par mois (7,62 euros) des chambres dans les villages tout proches de leurs camps, où leurs maîtresses les attendaient nuit et jour.

D'autres faisaient venir les filles dans leurs camps.

Le "business" est organisé, avec la complicité de certains chefs de villages et rabatteurs locaux, et des filles "pistonnées" par les plus anciennes.

"Les filles qui fréquentaient un régiment étaient même parfois +transférées+ au régiment qui lui succédait", selon un cadre de l'Onu.

Le présence de mineures, mentionnée par le rapport interne de l'Onu, ne semble pas faire de doute, de nombreux témoignages citant des filles parfois âgées de 13 ou 14 ans, même si l'ampleur du phénomène reste à déterminer.

Certains témoignages, non confirmés, citent des cas d'enfants plus jeunes.

Aucun ne fait en revanche état de cas de viols ou violences.

Nombre d'observateurs soulignent que la prostitution n'est pas nouvelle à Bouaké, tout comme dans de nombreux quartiers d'Abidjan, dont Port-Bouët, où est stationné le camp français du 43ème Bima.

Mais les Marocains semblent se distinguer par le nombre d'enfants que leurs ébats auraient engendrés: au moins une douzaine, selon une source onusienne.

Or chaque Casque bleu retourne au pays après six mois de mission.

"Cela a commencé à poser des problèmes. Des familles qui auparavant poussaient leurs filles à fréquenter des Marocains se sont plaintes de se retrouver avec un enfant de plus à charge sans aucune aide", raconte Mme Zongo.

Alertée par une ONG locale, l'OIS, l'Onu a mené début juillet une première enquête qui "a révélé une exploitation sexuelle de grande ampleur, avec des preuves, des photos", selon un diplomate.

Et jugé certaines violations de son code de conduite, qui interdit toute relation sexuelle payée ou avec des mineurs, suffisamment "avérées" pour décider le 20 juillet de confiner le contingent marocain jusqu'à nouvel ordre.

Mais cette décision a semé la zizanie à Bouaké, où tous ceux qui faisaient commerce d'une manière ou d'une autre avec les Casques Bleus les défendent et crient au complot. Certaines filles accusent ainsi l'OIS de les avoir poussées à mentir sur leur âge et à se déclarer mineures pour accabler les Marocains.

Autant de choses que les enquêteurs s'attachent aujourd'hui à vérifier, dans un contexte d'embarras diplomatique entre Abidjan et Rabat, d'autant plus que le contingent marocain est considéré par de nombreux observateurs militaires comme le meilleur de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire.
mimosa12 [ MP ]
6 août 2007 21:02
article qui mélange tout !!

la prostitution d'adultes avec les militaires et qu'on retrouve partout dans le monde entier et le fait de faire mentir les filles sur leur âge pour accabler les soldats marocains ..

j'aimes bien la derniére phrase : le contingent marocain est considéré par de nombreux observateurs militaires comme le meilleur de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire

attention à la desinformation ..
andi espoir [ MP ]
6 août 2007 21:08
Le fait que les casques bleus marocains soient considérés comme l'un des meilleurs contingents de l'ONU, n'empêche en rien le fait d'aller voir des prostituées.


Après tout cela fait partie de la culture marocaine que d'aller voir des prostituées !
aujourd'hui [ MP ]
6 août 2007 22:10
Citation
andi espoir a écrit:
Le fait que les casques bleus marocains soient considérés comme l'un des meilleurs contingents de l'ONU, n'empêche en rien le fait d'aller voir des prostituées.


Après tout cela fait partie de la culture marocaine que d'aller voir des prostituées !

Ce qui fait le plus mal dans cette histoire, c'est celles et ceux qui crient aux loups contre "ces étrangers" qui viennent au Maroc, à défaut d'aller à la lointaine Philippine, pour aller voir les prostituées et qui aujourd'hui, comme mimosa12, ne trouve rien de mieux pour défendre ces actes scandaleux, que "de trouver normal que des militaires trouvent de la chaire fraiche bon marché pour assouvir leur appétit sexuel.
Pour la petite histoire ces militaires était là avec un mandat très claire de l'ONU, pas pour abuser de la misère humaine et matériel des habitants de ce pays, comme d'autres viennent aux Maroc...

Cette histoire ne doit plus être étouffé comme les précédentes!
Bass [ MP ]
6 août 2007 23:24
Citation
andi espoir a écrit:

Après tout cela fait partie de la culture marocaine que d'aller voir des prostituées !


connais tu une culture ou la prostitution n'existe pasMoody Smiley



Plus rien ne m'étonne
pao de acucar [ MP ]
6 août 2007 23:28
Citation
andi espoir a écrit:
Le fait que les casques bleus marocains soient considérés comme l'un des meilleurs contingents de l'ONU, n'empêche en rien le fait d'aller voir des prostituées.


Après tout cela fait partie de la culture marocaine que d'aller voir des prostituées !

on en rigole et c'est vrai; Le dépucelage des hommes encore aujourd'hui passe par le bordel.
demha [ MP ]
6 août 2007 23:33
La prostitution est le métier le plus vieux du monde !

Une question :

- Un militaire, physiquement normal, peut-il s'abstenir d'avoir des relations sexuelles pendant SIX MOIS ?? je pense que les spécialistes diront NON. Alors où est le problème du moment qu'aucun de nos militaires n'a usé de violences ??
Ablad [ MP ]
7 août 2007 10:57
Citation
mimosa12 a écrit:
article qui mélange tout !!

la prostitution d'adultes avec les militaires et qu'on retrouve partout dans le monde entier et le fait de faire mentir les filles sur leur âge pour accabler les soldats marocains ..

j'aimes bien la derniére phrase : le contingent marocain est considéré par de nombreux observateurs militaires comme le meilleur de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire

attention à la desinformation ..

Il faut pas aller chercher plus loin,vous allez voir ce qui se passe à Laayoune avec les mme personnes envoyées pas les Nations Unis.Là où il y a les militaires ,malheuresement il y a la prostitution et le viole..il faut donc punir les coupables..point
andi espoir [ MP ]
7 août 2007 20:25
Citation
demha a écrit:
Une question :

- Un militaire, physiquement normal, peut-il s'abstenir d'avoir des relations sexuelles pendant SIX MOIS ?? je pense que les spécialistes diront NON. Alors où est le problème du moment qu'aucun de nos militaires n'a usé de violences ??


Les spécialistes comme toi, Demha ?

Alors comme ça, d'après toi, faudrait pas s'étonner autre mesure que les militaires (en mission) puissent s'adonner à la prostitution ?


Que doit-on dire aux parents des mineures, Demha ?

Demha, que doit-on dire aux jeunes mamans qui se retrouvent avec un enfant sur les bras ?

Doit-on remettre aux militaires qui partent en mission, une liste des bordels ?
mimosa12 [ MP ]
7 août 2007 20:42
tu devrais faire l'armée et expliquer aux soldats comment faire !!

dans l'armée américaine, 10% des soldats femmes sont violés par les autres soldats ..

et les talibans enlevent des jeunes filles et abusent d'elles ...
andi espoir [ MP ]
7 août 2007 20:47
Mimosa12,


Pour autant faut-il accepter toutes ces atrocités ?

Il ne te vient pas à l'idée de dénoncer ces abus ?
mimosa12 [ MP ]
7 août 2007 20:51
c'est de l'humain et du commerce ...

il ne faut pas être naif !!!
andi espoir [ MP ]
7 août 2007 20:54
Citation
mimosa12 a écrit:
c'est de l'humain et du commerce ...

il ne faut pas être naif !!!


Que suis-je naïf !!

Effectivement, faudrait aussi penser à développer le marketing !
demha [ MP ]
7 août 2007 21:02
andi espoir a dit entre autres:

( Les spécialistes comme toi, Demha ? etc....... )

Mais oui, comme moi.

Ce sont des êtres humains, quand même, nos militaires. Ce qu'ils auraient fait leur aurait été dicté par la nature mère ( tout au conditionnel bien entendu, reste à prouver encore).

Il faut juste être LOGIQUE et ne pas exiger d'eux l'impossible. A mon avis et d'après la majorité des ivoiriens concernés eux-mêmes, nos militaires ont été l'objet de manipulations sordides. Toutes les '' prétendues victimes d'abus sexuel '' ont pourtant été consentantes, aucune n'a été maltraité ou forcée à faire ....

En outre, les mamans avec leur enfant né de ces relations,n'avaient qu'à penser à ça AVANT ! d'ailleurs des mamans telles qu"elles existent partout, dans le monde, même au maroc....

Pour votre dernière question je réponds : ET POURQUOI PAS ? pour éviter ces ... déviations.
mimosa12 [ MP ]
8 août 2007 20:42
depuis la nuit des temps, les prostitués suivent les armées !!!

car qui dit armée , dit des adultes males,qui ont de l'argent et qui veulent assouvir leurs désirs et avec consentement des filles qui cherchent de l'argent..

dans certains pays la prostitution est reconnue et les filles payent des impots ..

je préféres çà aux soldats qui violent de force les femmes !!!
Ouldlablad [ MP ]
8 août 2007 23:53
Citation
andi espoir a écrit:
Le fait que les casques bleus marocains soient considérés comme l'un des meilleurs contingents de l'ONU, n'empêche en rien le fait d'aller voir des prostituées.


Après tout cela fait partie de la culture marocaine que d'aller voir des prostituées !


...........................................................

Pourquoi tu te limites à la culture marocaine comme si à Alger ou Mostaghanem , les putes n'existent pas .

C'est un "passe temps" largement partagé.
La Boetie [ MP ]
9 août 2007 01:42
on a l'air d'une poule qui découvre un couteau, les contingents militaires se ressemblent

c'est vrais qu'il faudrait faire quelque chose

ya ka faire quelque chose Grinning smiley



Et puis, il y a le pragmatisme du moindre mal, autoriser et surveiller la prostitution de maniére a ne plus excuser le viol et l'atteinte aux mineurs (je parle de viol pour d'autres cas que ce sujet)


j'aurais tendance quand même a préférer le moindre mal, car les autres actes en seraient diminués et seraient d'autant plus facile a sanctionner
Et oui, souvent dans des contingents militaires, la sanction est parfois impossible tant il y a d'affaires. Alors la hiérarchie préfère étouffer les affaire car c'est trop péjorant ....



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09/08/07 12:12 par La Boetie.
mehdi12 [ MP ]
10 août 2007 19:02
Les capotes ils connaissent pas j espere qu ils reviendront avec de belles maladies comme ça ca les fera reflechir.
Qui pense a ces pauvres filles avec leurs enfants illégitimes ? tout ça pour pouvoir manger.
Quelle honte la nature humain c est d avoir au moins la descence de respecter son prochain et de ne pas ce conduire comme un animal.



"N'ayez d'intolérance que vis-à-vis de l'intolérance."
demha [ MP ]
11 août 2007 03:59
Mehdi 12 :

Ton post m'a fait penser à des marocains ( que je connais personnellement ) ) envoyés en mission de 6 à 9 mois en guinée équatoriale ( gardes du président ), qui une fois rentrés au maroc, après la fin de leur mission, ont commencé à :
- faiblir
- perdre leur teint
- perdre l'appétit
- et enfin devenir des squelettes ! quelques uns sont morts des suites de terribles maladies... inconnues ...
mehdi12 [ MP ]
12 août 2007 11:04
Ce servir de la misére qui les entoure pour leur plaisirs sexuel c est une honte je doute que ces soldats soient des Musulmans.



"N'ayez d'intolérance que vis-à-vis de l'intolérance."
Facebook