Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
breaking news: départ de fouad ali el himma
Soprano [ MP ]
8 août 2007 14:06
le roi vient de mettre fin au mandat de fouad ali el hima en lui signifiant qu'il devait se présenter aux élections.
optimal [ MP ]
8 août 2007 14:11
l s'agit là d'un acte qui s'inscrit en droite ligne dans le registre de la bonne gouvernance, laquelle ne doit, sous peine de faire fausse route, souffrir d'aucune entorse.

La démocratie ne peut s'accommoder d'un quelconque amalgame, tout autant que la politique qui ne grandit que dans la transparence, ne s'épanouit que dans la cohérence.

Le départ de M. Fouad Ali El Himma répond à ces maximes, vieilles comme le temps, dès lors qu'il y a incompatibilité entre les fonctions qui étaient les siennes et l'exercice de son droit légitime de citoyen, éligible à l'instar de l'ensemble de ses compatriotes, jouissant de leurs droits civiques.

Le bon fonctionnement des institutions constitutionnelles et étatiques recouvrent dans son sens large, en plus des correctifs qu'imposent tout naturellement le cheminement d'une nation, la prise de décisions précises à des moments déterminés.

S'agissant des prochaines élections, un rendez-vous normal et périodique dans une démocratie, mais aussi une échéance importante, à laquelle les partis politiques et leurs divers candidats, fourbissent déjà leurs armes, il y a lieu de s'entourer préalablement de toutes les garanties de transparence d'honnêteté et de crédibilité, faute de quoi, élus et électeurs ne pourraient hélas, s'épargner la frustration de l'inabouti et la tristesse de l'inachevé.

Or, le Maroc a définitivement et irréversiblement tranché avec ce sombre scénario. C'est dans cette optique par conséquent qu'il faut appréhender la vigilance des pouvoirs publics, qu'il faut placer le départ de M. Fouad Ali El Himma.

L'atmosphère de la préparation et du déroulement des élections législatives doit dégager une impression générale de sérénité -les pouvoirs publics s'y emploient- et le miroir législatif qui en sera le couronnement doit refléter non seulement la volonté réelle et authentique librement exprimée du peuple souverain, mais aussi à l'analyse, l'éventail des états d'âmes de l'opinion publique, maîtresse des urnes.

Comme tout citoyen, le ministre partant a le droit de tenter le verdict des urnes tranchant et sans appel. Comme tout citoyen, il a le devoir moral, civique et politique de rivaliser à armes égales, dans l'épreuve du suffrage universel.

C'est dans ces conditions d'égalité des chances pour tous et seulement dans ces conditions, que le débat démocratique sera revigoré, que le mérite et l'émulation prendront toute leur place dans l'édifice démocratique, que la vertu de l'effort et la pertinence des programmes auront valeur de billet de passage.

Le départ du ministre délégué à l'intérieur est à inscrire dans cette logique.

Abdelkrim El Mouss (MAP)
optimal [ MP ]
8 août 2007 14:12
le RNI je pense

ou istiqlal.


et vous?
Le marokain [ MP ]
8 août 2007 14:22
s'il se présente chez moi je ne voterais pas pour lui , allez hop une voix en moins Grinning smiley , je dis ca car il a eu un mauvais comportement , il avait fait une visite surprise a l'entrée de Mellilia vers 2 heures du matin (bientot marocaine , espérons (tm) ) ou se trouve un poste de douanier et de police , et la monsieur a commencé a les insulter et humilier car selon lui ils ne fesait pas bien leur travail , mais des vrai insultes (dyal zen9a hachakoum) puis monsieur est partie , comme ca , ils ne font pas bien leur travail ok mais ils faut les encourager et les aider au lieu de ca en les enfoncent normal que nos fonctionnaires soit souvent de mauvaises humeurs vue ce qu'ils prennent chaque jour comme amabilité de leur supérieurs

dslé pour le HSConfused smiley
Merci d'enrichir le débat , sans dévier du débat . [b] [center]*****[color=#FF0000] Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Anciennement ( Le marocain_2007 ) [/color] *****[/center] [/b]
optimal [ MP ]
8 août 2007 14:25
je serai decu s il opte pour les socialistes de l sufp ou ou pps!!

surement ca doit indiquer que l orientation du roi est socialistes commes disait les espanoles. un roi socialisteEvil
Le marokain [ MP ]
8 août 2007 14:42
Citation
optimal a écrit:
je serai decu s il opte pour les socialistes de l sufp ou ou pps!!

surement ca doit indiquer que l orientation du roi est socialistes commes disait les espanoles. un roi socialisteEvil

lol un roi de gauche avec la banderole CGT et un T-shirt " cheguevara " Evil
Merci d'enrichir le débat , sans dévier du débat . [b] [center]*****[color=#FF0000] Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Anciennement ( Le marocain_2007 ) [/color] *****[/center] [/b]
keopsk [ MP ]
8 août 2007 15:27
tu as un lien sur le sujet ???
je ne pense pas que c'est un HS

Citation
Le marocain_2007 a écrit:

dslé pour le HSConfused smiley
Le marokain [ MP ]
8 août 2007 15:34
Citation
keopsk a écrit:
tu as un lien sur le sujet ???
je ne pense pas que c'est un HS

Citation
Le marocain_2007 a écrit:

dslé pour le HSConfused smiley

voici le lien :[www.almasae.info]

c'est le site du journal "al masae" c'est écrit en arabe Winking smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/08/07 15:34 par Le marocain_2007.
Merci d'enrichir le débat , sans dévier du débat . [b] [center]*****[color=#FF0000] Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Anciennement ( Le marocain_2007 ) [/color] *****[/center] [/b]
Bengi [ MP ]
8 août 2007 16:07
Sarkozy vient de faire la même chose avec quelques ministres; le grand perdant est Alain Juppé. Une façon élégante de s'en débarasser?
keopsk [ MP ]
8 août 2007 16:14
qui veut se débarasser de qui dans le cas du Maroc ?

Citation
Bengi a écrit:
Sarkozy vient de faire la même chose avec quelques ministres; le grand perdant est Alain Juppé. Une façon élégante de s'en débarasser?
mazaganho [ MP ]
8 août 2007 16:43
et voila, nous avons maintenant notre future premier ministre, allez voter pour lui accorder la légitimité!!
Ouldlablad [ MP ]
8 août 2007 16:43
Citation
Le marocain_2007 a écrit:
s'il se présente chez moi je ne voterais pas pour lui , allez hop une voix en moins Grinning smiley , je dis ca car il a eu un mauvais comportement , il avait fait une visite surprise a l'entrée de Mellilia vers 2 heures du matin (bientot marocaine , espérons (tm) ) ou se trouve un poste de douanier et de police , et la monsieur a commencé a les insulter et humilier car selon lui ils ne fesait pas bien leur travail , mais des vrai insultes (dyal zen9a hachakoum) puis monsieur est partie , comme ca , ils ne font pas bien leur travail ok mais ils faut les encourager et les aider au lieu de ca en les enfoncent normal que nos fonctionnaires soit souvent de mauvaises humeurs vue ce qu'ils prennent chaque jour comme amabilité de leur supérieurs

dslé pour le HSConfused smiley


.......................................................

Ca s'est passé à Sebta et non à Mellilia et voilà pourquoi Ali Al Himma s'est déplacé sur les lieux .

Il faut eviter d'aller vite en besogne et repercuter des rumeurs.

..........................

Poste frontalier de Bab Sebta)
Contrôleurs peu virtueux et impératif sécuritaire
L’information répercutée, lundi, par plusieurs quotidiens, a tout ce qu’il y a de sensationnel et d’inquiétant. Fouad Ali El Himma, Ministre délégué à l’Intérieur, s’est rendu à Bab Sebta, dans la nuit de vendredi à samedi, pour contrôler les agents en charge de veiller à la circulation des personnes dans ce poste frontalier où il a constaté par lui-même des pratiques répréhensibles.
Contre une poignée de dirhams dit-on, des fonctionnaires indélicats permettent à quelques voyageurs suspects de se passer du cachet de l’administration devant figurer sur leurs passeports lorsqu’ils traversent la frontière. Et on convient que ces pratiques sont d’autant plus condamnables sachant que les pouvoirs publics ont adopté une stratégie sécuritaire préventive en décrétant, depuis le 6 juillet dernier, l’alerte maxima pour faire face à d’éventuels actes terroristes en préparation.

Pour bien appréhender cette affaire de passeports non oblitérés, il faut préciser que l’indélicatesse peut se produire aussi bien au départ qu’à l’entrée. Dans la plupart des cas, les personnes disposant d’un visa Schengen, qui se rendent uniquement à Sebta mais fréquemment, se voient ainsi dispenser, contre un petit bakchich, des cachets des autorités marocaines qui envahiront à la longue toutes les pages de leurs passeports, les obligeant à les changer avant l’échéance de ceux-ci ou du visa qu’ils comportent. Il s’agit principalement de nationaux qui travaillent de l’autre côté du poste frontalier et autres fourmis de la contrebande. La partie espagnole n’apposant son estampille que lorsque le voyageur déclare se présenter pour quitter Sebta et se rendre en Europe.

Aussi bien des étrangers et autres personnes malintentionnées peuvent aussi bien entrer que sortir du territoire national sans que leur passage ne soit signalé. Et dans ce jeu risqué, les fonctionnaires corrompus peuvent non seulement s’avérer peu regardant sur l’identifié des personnes qu’ils font passer mais également sur les marchandises qu’ils transportent. La lutte contre le terrorisme, la criminalité et autres pratiques mafieuses devient ainsi des plus fictives.

Faudrait-il maintenant qu’un ministre fasse par lui-même le travail de contrôle qui revient hiérarchiquement à des subordonnés ? Tout indique, et dans bien d’autres secteurs, qu’il doit en être ainsi. Depuis longtemps, la question était de savoir qui doit contrôler les contrôleurs. La réponse a été déjà trouvée : leur hiérarchie doit faire preuve de probité, suivre leur travail et sortir de ses bureaux feutrés pour des constats sur le terrain. C’est ainsi que peut se traduire l’efficacité des responsables, la bonne gouvernance et la vraie proximité prônée pour rapprocher l’administration des administrés.

Nabil ARABI ( l'Opinion)
Bengi [ MP ]
8 août 2007 16:56
Citation
keopsk a écrit:
qui veut se débarasser de qui dans le cas du Maroc ?

Citation
Bengi a écrit:
Sarkozy vient de faire la même chose avec quelques ministres; le grand perdant est Alain Juppé. Une façon élégante de s'en débarasser?

Je parlais de Sarko et Juppé.
Ta question manque complètement de sens.
lunik [ MP ]
8 août 2007 17:07
La démocratie est un jeu. Il faut juste respecter les règles du jeu. Vous voulez un premier ministre issu d'un parti politique. Eh bien vous serez servi.
Samsoud [ MP ]
8 août 2007 17:26
lah yensar sidna moulay l7assan. wa goulo l3am zin alkhout!

Samsoud
teslim a jdoudi teslim.
Le marokain [ MP ]
8 août 2007 17:48
Citation
mazaganho a écrit:
et voila, nous avons maintenant notre future premier ministre, allez voter pour lui accorder la légitimité!!

perso je voterais pas pour lui
Merci d'enrichir le débat , sans dévier du débat . [b] [center]*****[color=#FF0000] Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Anciennement ( Le marocain_2007 ) [/color] *****[/center] [/b]
Le marokain [ MP ]
8 août 2007 17:51
Citation
Ouldlablad a écrit:
Citation
Le marocain_2007 a écrit:
s'il se présente chez moi je ne voterais pas pour lui , allez hop une voix en moins Grinning smiley , je dis ca car il a eu un mauvais comportement , il avait fait une visite surprise a l'entrée de Mellilia vers 2 heures du matin (bientot marocaine , espérons (tm) ) ou se trouve un poste de douanier et de police , et la monsieur a commencé a les insulter et humilier car selon lui ils ne fesait pas bien leur travail , mais des vrai insultes (dyal zen9a hachakoum) puis monsieur est partie , comme ca , ils ne font pas bien leur travail ok mais ils faut les encourager et les aider au lieu de ca en les enfoncent normal que nos fonctionnaires soit souvent de mauvaises humeurs vue ce qu'ils prennent chaque jour comme amabilité de leur supérieurs

dslé pour le HSConfused smiley


.......................................................

Ca s'est passé à Sebta et non à Mellilia et voilà pourquoi Ali Al Himma s'est déplacé sur les lieux .

Il faut eviter d'aller vite en besogne et repercuter des rumeurs.

..........................

Poste frontalier de Bab Sebta)
Contrôleurs peu virtueux et impératif sécuritaire
L’information répercutée, lundi, par plusieurs quotidiens, a tout ce qu’il y a de sensationnel et d’inquiétant. Fouad Ali El Himma, Ministre délégué à l’Intérieur, s’est rendu à Bab Sebta, dans la nuit de vendredi à samedi, pour contrôler les agents en charge de veiller à la circulation des personnes dans ce poste frontalier où il a constaté par lui-même des pratiques répréhensibles.
Contre une poignée de dirhams dit-on, des fonctionnaires indélicats permettent à quelques voyageurs suspects de se passer du cachet de l’administration devant figurer sur leurs passeports lorsqu’ils traversent la frontière. Et on convient que ces pratiques sont d’autant plus condamnables sachant que les pouvoirs publics ont adopté une stratégie sécuritaire préventive en décrétant, depuis le 6 juillet dernier, l’alerte maxima pour faire face à d’éventuels actes terroristes en préparation.

Pour bien appréhender cette affaire de passeports non oblitérés, il faut préciser que l’indélicatesse peut se produire aussi bien au départ qu’à l’entrée. Dans la plupart des cas, les personnes disposant d’un visa Schengen, qui se rendent uniquement à Sebta mais fréquemment, se voient ainsi dispenser, contre un petit bakchich, des cachets des autorités marocaines qui envahiront à la longue toutes les pages de leurs passeports, les obligeant à les changer avant l’échéance de ceux-ci ou du visa qu’ils comportent. Il s’agit principalement de nationaux qui travaillent de l’autre côté du poste frontalier et autres fourmis de la contrebande. La partie espagnole n’apposant son estampille que lorsque le voyageur déclare se présenter pour quitter Sebta et se rendre en Europe.

Aussi bien des étrangers et autres personnes malintentionnées peuvent aussi bien entrer que sortir du territoire national sans que leur passage ne soit signalé. Et dans ce jeu risqué, les fonctionnaires corrompus peuvent non seulement s’avérer peu regardant sur l’identifié des personnes qu’ils font passer mais également sur les marchandises qu’ils transportent. La lutte contre le terrorisme, la criminalité et autres pratiques mafieuses devient ainsi des plus fictives.

Faudrait-il maintenant qu’un ministre fasse par lui-même le travail de contrôle qui revient hiérarchiquement à des subordonnés ? Tout indique, et dans bien d’autres secteurs, qu’il doit en être ainsi. Depuis longtemps, la question était de savoir qui doit contrôler les contrôleurs. La réponse a été déjà trouvée : leur hiérarchie doit faire preuve de probité, suivre leur travail et sortir de ses bureaux feutrés pour des constats sur le terrain. C’est ainsi que peut se traduire l’efficacité des responsables, la bonne gouvernance et la vraie proximité prônée pour rapprocher l’administration des administrés.

Nabil ARABI ( l'Opinion)

moi j'ai lu l'article de "al masae" qui me parait plus objectif et indépendant que l'opinion tu aurait du chercher une autre source plus crédible Angel , par exemple dans ton article himma n'as fait que son boulot ce qui est vrai , mais il n'ont pas parler des insultes sur les fonctionnaires , pourqoui je sais pasMoody Smiley
Merci d'enrichir le débat , sans dévier du débat . [b] [center]*****[color=#FF0000] Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Anciennement ( Le marocain_2007 ) [/color] *****[/center] [/b]
Ouldlablad [ MP ]
8 août 2007 18:08
Citation
Le marocain_2007 a écrit:
Citation
Ouldlablad a écrit:
Citation
Le marocain_2007 a écrit:
s'il se présente chez moi je ne voterais pas pour lui , allez hop une voix en moins Grinning smiley , je dis ca car il a eu un mauvais comportement , il avait fait une visite surprise a l'entrée de Mellilia vers 2 heures du matin (bientot marocaine , espérons (tm) ) ou se trouve un poste de douanier et de police , et la monsieur a commencé a les insulter et humilier car selon lui ils ne fesait pas bien leur travail , mais des vrai insultes (dyal zen9a hachakoum) puis monsieur est partie , comme ca , ils ne font pas bien leur travail ok mais ils faut les encourager et les aider au lieu de ca en les enfoncent normal que nos fonctionnaires soit souvent de mauvaises humeurs vue ce qu'ils prennent chaque jour comme amabilité de leur supérieurs

dslé pour le HSConfused smiley


.......................................................

Ca s'est passé à Sebta et non à Mellilia et voilà pourquoi Ali Al Himma s'est déplacé sur les lieux .

Il faut eviter d'aller vite en besogne et repercuter des rumeurs.

..........................

Poste frontalier de Bab Sebta)
Contrôleurs peu virtueux et impératif sécuritaire
L’information répercutée, lundi, par plusieurs quotidiens, a tout ce qu’il y a de sensationnel et d’inquiétant. Fouad Ali El Himma, Ministre délégué à l’Intérieur, s’est rendu à Bab Sebta, dans la nuit de vendredi à samedi, pour contrôler les agents en charge de veiller à la circulation des personnes dans ce poste frontalier où il a constaté par lui-même des pratiques répréhensibles.
Contre une poignée de dirhams dit-on, des fonctionnaires indélicats permettent à quelques voyageurs suspects de se passer du cachet de l’administration devant figurer sur leurs passeports lorsqu’ils traversent la frontière. Et on convient que ces pratiques sont d’autant plus condamnables sachant que les pouvoirs publics ont adopté une stratégie sécuritaire préventive en décrétant, depuis le 6 juillet dernier, l’alerte maxima pour faire face à d’éventuels actes terroristes en préparation.

Pour bien appréhender cette affaire de passeports non oblitérés, il faut préciser que l’indélicatesse peut se produire aussi bien au départ qu’à l’entrée. Dans la plupart des cas, les personnes disposant d’un visa Schengen, qui se rendent uniquement à Sebta mais fréquemment, se voient ainsi dispenser, contre un petit bakchich, des cachets des autorités marocaines qui envahiront à la longue toutes les pages de leurs passeports, les obligeant à les changer avant l’échéance de ceux-ci ou du visa qu’ils comportent. Il s’agit principalement de nationaux qui travaillent de l’autre côté du poste frontalier et autres fourmis de la contrebande. La partie espagnole n’apposant son estampille que lorsque le voyageur déclare se présenter pour quitter Sebta et se rendre en Europe.

Aussi bien des étrangers et autres personnes malintentionnées peuvent aussi bien entrer que sortir du territoire national sans que leur passage ne soit signalé. Et dans ce jeu risqué, les fonctionnaires corrompus peuvent non seulement s’avérer peu regardant sur l’identifié des personnes qu’ils font passer mais également sur les marchandises qu’ils transportent. La lutte contre le terrorisme, la criminalité et autres pratiques mafieuses devient ainsi des plus fictives.

Faudrait-il maintenant qu’un ministre fasse par lui-même le travail de contrôle qui revient hiérarchiquement à des subordonnés ? Tout indique, et dans bien d’autres secteurs, qu’il doit en être ainsi. Depuis longtemps, la question était de savoir qui doit contrôler les contrôleurs. La réponse a été déjà trouvée : leur hiérarchie doit faire preuve de probité, suivre leur travail et sortir de ses bureaux feutrés pour des constats sur le terrain. C’est ainsi que peut se traduire l’efficacité des responsables, la bonne gouvernance et la vraie proximité prônée pour rapprocher l’administration des administrés.

Nabil ARABI ( l'Opinion)

moi j'ai lu l'article de "al masae" qui me parait plus objectif et indépendant que l'opinion tu aurait du chercher une autre source plus crédible Angel , par exemple dans ton article himma n'as fait que son boulot ce qui est vrai , mais il n'ont pas parler des insultes sur les fonctionnaires , pourqoui je sais pasMoody Smiley

....................................................................

Al massae c'est un tabloïd racoleur.

Il n'y a pas de journaux credibles et indépendants.

Il y a les pro makhzen( le Matin), les pro Moulay Hicham (Le journal hebdo), les pro ennemis du Maroc ( Lamrabet), les pro business ( Al massae, Al watan ), les pro organismes financiers (Sabah,l'economiste) les pro partis ( l'opinion , al ittihad).

La liberté d'expression pour informer le peuple. Mon oeil!
Ouldlablad [ MP ]
8 août 2007 18:45
Citation
Le marocain_2007 a écrit:
Citation
Ouldlablad a écrit:
Citation
Le marocain_2007 a écrit:
s'il se présente chez moi je ne voterais pas pour lui , allez hop une voix en moins Grinning smiley , je dis ca car il a eu un mauvais comportement , il avait fait une visite surprise a l'entrée de Mellilia vers 2 heures du matin (bientot marocaine , espérons (tm) ) ou se trouve un poste de douanier et de police , et la monsieur a commencé a les insulter et humilier car selon lui ils ne fesait pas bien leur travail , mais des vrai insultes (dyal zen9a hachakoum) puis monsieur est partie , comme ca , ils ne font pas bien leur travail ok mais ils faut les encourager et les aider au lieu de ca en les enfoncent normal que nos fonctionnaires soit souvent de mauvaises humeurs vue ce qu'ils prennent chaque jour comme amabilité de leur supérieurs

dslé pour le HSConfused smiley


.......................................................

Ca s'est passé à Sebta et non à Mellilia et voilà pourquoi Ali Al Himma s'est déplacé sur les lieux .

Il faut eviter d'aller vite en besogne et repercuter des rumeurs.

..........................

Poste frontalier de Bab Sebta)
Contrôleurs peu virtueux et impératif sécuritaire
L’information répercutée, lundi, par plusieurs quotidiens, a tout ce qu’il y a de sensationnel et d’inquiétant. Fouad Ali El Himma, Ministre délégué à l’Intérieur, s’est rendu à Bab Sebta, dans la nuit de vendredi à samedi, pour contrôler les agents en charge de veiller à la circulation des personnes dans ce poste frontalier où il a constaté par lui-même des pratiques répréhensibles.
Contre une poignée de dirhams dit-on, des fonctionnaires indélicats permettent à quelques voyageurs suspects de se passer du cachet de l’administration devant figurer sur leurs passeports lorsqu’ils traversent la frontière. Et on convient que ces pratiques sont d’autant plus condamnables sachant que les pouvoirs publics ont adopté une stratégie sécuritaire préventive en décrétant, depuis le 6 juillet dernier, l’alerte maxima pour faire face à d’éventuels actes terroristes en préparation.

Pour bien appréhender cette affaire de passeports non oblitérés, il faut préciser que l’indélicatesse peut se produire aussi bien au départ qu’à l’entrée. Dans la plupart des cas, les personnes disposant d’un visa Schengen, qui se rendent uniquement à Sebta mais fréquemment, se voient ainsi dispenser, contre un petit bakchich, des cachets des autorités marocaines qui envahiront à la longue toutes les pages de leurs passeports, les obligeant à les changer avant l’échéance de ceux-ci ou du visa qu’ils comportent. Il s’agit principalement de nationaux qui travaillent de l’autre côté du poste frontalier et autres fourmis de la contrebande. La partie espagnole n’apposant son estampille que lorsque le voyageur déclare se présenter pour quitter Sebta et se rendre en Europe.

Aussi bien des étrangers et autres personnes malintentionnées peuvent aussi bien entrer que sortir du territoire national sans que leur passage ne soit signalé. Et dans ce jeu risqué, les fonctionnaires corrompus peuvent non seulement s’avérer peu regardant sur l’identifié des personnes qu’ils font passer mais également sur les marchandises qu’ils transportent. La lutte contre le terrorisme, la criminalité et autres pratiques mafieuses devient ainsi des plus fictives.

Faudrait-il maintenant qu’un ministre fasse par lui-même le travail de contrôle qui revient hiérarchiquement à des subordonnés ? Tout indique, et dans bien d’autres secteurs, qu’il doit en être ainsi. Depuis longtemps, la question était de savoir qui doit contrôler les contrôleurs. La réponse a été déjà trouvée : leur hiérarchie doit faire preuve de probité, suivre leur travail et sortir de ses bureaux feutrés pour des constats sur le terrain. C’est ainsi que peut se traduire l’efficacité des responsables, la bonne gouvernance et la vraie proximité prônée pour rapprocher l’administration des administrés.

Nabil ARABI ( l'Opinion)

moi j'ai lu l'article de "al masae" qui me parait plus objectif et indépendant que l'opinion tu aurait du chercher une autre source plus crédible Angel , par exemple dans ton article himma n'as fait que son boulot ce qui est vrai , mais il n'ont pas parler des insultes sur les fonctionnaires , pourqoui je sais pasMoody Smiley

..........................................................

Ils n'ont pas parlé de ces insultes parce qu'ils n'ont , peut etre,pas existé ou alors c'était des remontrances normales d'un chef devant des fonctionnaires pourris pris la main dans le sac.

Les écrits d'Al massae ne sont pas paroles d'évangile.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/08/07 22:42 par Ouldlablad.
abouwalou [ MP ]
8 août 2007 19:08
Citation
lunik a écrit:
La démocratie est un jeu. Il faut juste respecter les règles du jeu. Vous voulez un premier ministre issu d'un parti politique. Eh bien vous serez servi.

S'il veut devenir 1er ministre, une seule solution, rejoindre le PJD. Et ça, je ne crois pas que se soit son souahait.

Abouali
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook