Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
EN A : de bons amis, de mauvais ennemis...
s
29 avril 2008 16:00
EN A : de bons amis, de mauvais ennemis...

C’est le constat que l’on peut déduire des performances de l’équipe nationale sur le laps de temps qui sépare les deux dernières Can. Un 11 national avec un visage ambivalent qui est, à regret, tributaire du degré d’enjeu de l’événement, qui à un moment donné, impressionne et passionne, puis à un autre, déçoit et nous laisse sans voix.

Le dernier match gagné face à la Belgique à l’extérieur sur le score de 4-1 ne fait que confirmer la tendance. L’équipe nationale est très performante en amical mais reste paralysée dans les compétitions majeures. De ce fait, les lions sont de bons amis mais de mauvais ennemis.

A chaque période qui précède une échéance importante, les bons résultats sur la forme et sur le fond face au Sénégal, à la France en fin d’année 2007, et dans une moindre mesure, face au Zimbabwe et au Congo en début 2006, confèrent un statut de favori à l’équipe qu’elle a tant de mal à assumer.

A qui la faute ? Certains diront que le statut de favori pèse trop sur l’équipe au point de la fragiliser mentalement et psychologiquement. D’autres mettront en avant le stade peu avancé du développement du championnat national qui a du mal à faire ressortir des valeurs sûres. Le talon d’Achille du groupe caractérisé par le poste de gardien de but est pointé également du doigt. Enfin certains mettront la faute sur le dos des conditions climatiques et d’infrastructures du continent africain, peu enclins au jeu rapide et par passe courte de l’équipe.

Une chose est sûre, la qualité individuelle et le potentiel sont là. Des latéraux titulaires et performants dans leur clubs (Chrétien, Kaddouri), une charnière centrale solide et expérimentée (Ouaddou, Erbate), un milieu prometteur et technique (Chafni, Boussoufa, Hadji, El Zhar) et une attaque complémentaire (Chamakh, Alloudi, Sektioui, Benjelloun) font de la sélection nationale un poids lourd parmi les nations d’Afrique. Mais un gros qui se dégonfle parfois de façon étonnante et inattendue.

La nomination du prochain sélectionneur national dans les jours qui suivent devrait permettre de laisser entrevoir toutes les forces et atouts de l’ensemble du groupe.

On ne peut qu’espérer que ce collectif fasse enfin parler de toute sa puissance avec une certaine régularité et cela à partir du prochain grand rendez vous lors des phases de qualification pour la coupe du monde 2010.

Source : [mountakhab.net]
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook