Menu
Connexion Rencontres Yabiladies Islam Vidéos Forum News
Bande de Racaille
rmermerme [ MP ]
27 octobre 2005 11:48
Les médias français ne parlent que du virus H5N1 qui provoque la grippe aviaire.résultat : les français ont peur des oiseaux migrateurs…et La chasse est ouverte….

L’année passée, les mêmes médias, ont entretenu pendant des semaines l’histoire de la rage véhiculée par un autre immigré : un chien rapporté du Maroc par un touriste français.
Toute la France a tremblé et s’est mobilisé à la recherche du chien clandestin…

Comme quoi tous les malheurs de la grande et douce France ont dénominateur commun : Immigration et clandestinité…..

Hier les mêmes médias français nous ont offert un spectacle après la harira, où nous avons tous vu et entendu un haut responsable français qui criait : Bande de Racaille !!! en s’adressant aux milliers d’habitants qui sifflaient, dans un quartier habité par une majorité de personnes d’origine étrangères.

Qu’il soit contre le vote des étrangers non ressortissants d’un pays de l’UE c’est son droit, qu’il soit contre l’entrée de la Turquie dans l’UE, c’est aussi son droit, qu’il soit allergique au foulard islamique, c’est aussi sont droit, …..

Mais qu’un Ministre Français traite une partie de français de : « Bande de racaille, je vais régler votre compte » parce qu’il a été sifflé et chahuté… alors là …!!!

Je me suis dit soit il est atteint de la rage, soit du virus H5N1, soit du virus S-A-R-K-O…

Dans tous les cas c’est un cas dangereux…




Modifié 3 fois. Dernière modification le 27/10/05 12:17 par rmermerme.
BRANASS [ MP ]
27 octobre 2005 12:37
N'oublies pas qu'il est en campagne electorale pour 2007, et qu'il a la lourde

mission de ramener 15% de l'electorat (les FN), au bercail.
aymane75 [ MP ]
27 octobre 2005 12:43
rmermerme a dit:
Mais qu’un Ministre Français traite une partie de français de : « Bande de racaille, je vais régler votre compte » parce qu’il a été sifflé et chahuté… alors là …!!!

Je me suis dit soit il est atteint de la rage, soit du virus H5N1, soit du virus S-A-R-K-O…

Dans tous les cas c’est un cas dangereux…





c dangereuex certes , mais que pour sarko
un homme qui pretend briguer le poste supreme et reagit comme un voyou en parlant de karcher racaille, et en excellant dans la provoc ne fera pas long feu au sein de l'opinion




Modifié 1 fois. Dernière modification le 27/10/05 12:43 par rifton75.
aichamicha [ MP ]
27 octobre 2005 12:44
salam rmermerme la grippe aviaire est une menace sérieuseSad Smiley et elle me fait très peur.
Au siècle dernier, nous avons vécu trois pandémies de grippe, qui provenaient toutes les trois de différentes souches de la grippe aviaire: la grippe espagnole de 1918, la pire pandémie de l'histoire, qui a fait 40 millions de morts; la grippe asiatique de 1957, qui en a fait plus de 2 millions; la grippe de Hongkong de 1968, qui a tué environ 1 million de personnes.
L'expérience nous montre que nous avons une nouvelle pandémie de grippe tous les 30 ans environ.
Depuis la dernière, 37 années se sont écoulées Le virus attend les conditions nécessaires pour se répandre chez l'homme.
Au contraire je préfère que les médias nous rabâche le danger 24heures sur 24 et nous mettre sur nos gardes que de nous dire qu’on ne risque que rien comme avec le fameux nuage de TchernobylSad Smiley on nous a rassuré qu’il sait arrêter à la frontière francaiseSad Smiley pourtant quelques jours après certain francais on constatait une poussière bizarre sur leurs légumes, et sur les voitures et bizarrement le tôt de cancer a augmenté depuis en France.
La vie est un CDD. lorsque tu seras DCD, l'au delà sera ton CDI ,améliores ton CV en attendant ton Entretien.Allah punit les injustes tot ou tard !
Djenine [ MP ]
27 octobre 2005 12:48
C'est un populiste ! Il finira comme Pim Frotune !
Vivre sous occupation, c'est l'humiliation à chaque instant de sa vie ... Résister à l'occupation, c'est vivre libre !Aujourd'hui Gaza, demain Al-Qods !
siryne [ MP ]
27 octobre 2005 13:24
Salam Aicha ,

Voilà qui peut t'interesser ! hihi


Quand Donald Rumsfeld profite du canular sur la grippe aviaire

26 octobre 2005

par Laurence Kalafatides



Adaptation des articles du Dr Joseph Mercola et de Michel Chossudovsky

Finalement, les pièces du puzzle s’assemblent. Depuis quelque temps le Président Bush sème une certaine panique dans ce pays en nous disant que la pandémie de grippe aviaire pourrait tuer, aux Etats Unis, entre 200 000 et 2 million de personnes.

Ce canular a servi à justifier l’achat immédiat de 80 millions de doses de Tamiflu, un médicament sans valeur qui sert uniquement à réduire le nombre de jours de maladie et qui pourrait contribuer à la mutation du virus.

Les USA ont donc passé commande de 20 million de doses de ce médicament sans valeur au prix de 100$ la dose. Coût total : 2 milliard de $.

La principale question qui se pose est : qui possède les droits de propriété intellectuelle sur le Tamiflu ? Selon les média, seule la société pharmaceutique suisse Roche ferait des milliards de bénéfice. Bien que le médicament soit produit par Roche, il a été développé par Gilead Sciences Inc, qui en possède les droits de propriété intellectuelle. Maintenant un profil bas, Gilead a cédé à Roche, il y a dix ans les droits exclusifs pour la commercialisation du Tamiflu.

Donald Rumsfeld a été nommé Président de Gilead Sciences,Inc en 1997, position qu’il a conservé jusqu’à sa nomination au poste de Secrétaire à la Défense de l’administration Bush. En fait Rumsfeld est membre du conseil d’administration de Gilead depuis la création de la société en 1987.

Principal actionnaire de Gilead Donald Rumsfeld, va considérablement s’enrichir grâce à la tactique du gouvernement Bush qui aura permit l’achat ,pour 2 million de $, de Tamiflu.


siryne
Savane [ MP ]
27 octobre 2005 14:25
quel ministre a réagi de cette façon?
aymane75 [ MP ]
27 octobre 2005 14:38
Savane a écrit:
-------------------------------------------------------
> quel ministre a réagi de cette façon?


sarkozette la populiste
rmermerme [ MP ]
27 octobre 2005 14:43
S A R K O R A G E

C'est un type très dangereueux, aussi dangereux que LEPEN.

Si il arrive à la présidence ça sera la fin pour la France ouverte et tolérente...

J'espère qu'il finira comme JOSPIN... ils se ressemblent ces deux là, pourtant le premier est de la droite extrème et le second est de la gauche droite..



Merci Aicha et Siryne pour le détail sur la grippe et à qui elle profite...

Mais la grippe de SARKO va lui couter très chere: il risque de perdre toutes les voix de bcp de français et de tous les français d'origine étrangère; quelques millions n'est-ce pas?




Modifié 1 fois. Dernière modification le 27/10/05 14:51 par rmermerme.
rmermerme [ MP ]
27 octobre 2005 14:50
le plus étonnant est la récation des médias: aucun commentaire...

si c'était LEPEN, les mêmes médias auraient certainement fait appel aux associations et aux experts de la communication et du droit pénal pour savoir pour savoir quel article faudrait appliquer à de telles injures...
fatima2812 [ MP ]
27 octobre 2005 15:04
c'est sa pub que fait sarkozy ... il est lui même fils d'immigré hongrois (juif)
Il sait très bien que pour avoir les voix du front national il faut qu'il parle leur langage tout en pronant un autre langage pour le reste des électeurs

C'est un faut cul ça c'est sur mais après tout n'est ce pas là le "jeux" des politics

Il veut jouer au Monsieur propre
rmermerme [ MP ]
27 octobre 2005 15:14

Un fils d'immigré est supposé être plus proche des aspirations et des problèmes des français d'origine étrangère.... mais au contraire il n' a que du mépris et encore du mépris pour tout ce qui est arabe et musulman......

Un ministre qui se respecte n'ira pas jusqu'à prononcer de tels propos.

Je rappelle à Monsieur le Ministre que Racaille = Groupe de personnes jugées viles et méprisable, selon Larousse.


Où sont-elles les associations françaises?

siryne [ MP ]
27 octobre 2005 16:56
fatima ,

Et là aussi c'etait pour plaire au electeurs du FN ? L'emission c'etait en novembre 2003 !

Peut-on quantifier le malheur ?

Nicolas Sarkozy était l’invité de l’émission « Cent minutes pour convaincre », sur France 2, jeudi 20 novembre 2003. Il eut comme contradicteur, en direct depuis Genève, Tariq Ramadan, philosophe et islamologue d’origine égyptienne. Et, inévitablement, est ressortie la fameuse polémique concernant l’article de M. Ramadan sur les nouveaux intellectuels.
(Tariq Ramadan a écrit un article, il y a quelques semaines, dans lequel il dénonçait l’attitude trouble de certains intellectuels français qui soutenaient mordicus la politique de Sharon sous prétexte que l’on ne peut se dissocier de sa communauté, et par la même, dénonçait le principe actuel qui veut que toute personne qui s’oppose à Israël soit taxé d’antisémite, alors que ces mêmes philosophes se sont tus lors de la publication de brûlots anti-arabes et/ou anti-musulmans, comme, par exemple, le livre d’Oriana Fallaci).


Nicolas Sarkozy, si sûr de lui depuis le début de l’émission, s’est soudainement fissuré lorsqu’il s’en est pris à Tariq Ramadan en lui disant qu’il n’avait point aimé son article, et qu’il considérait que cet écrit était une faute lourde, car l’on s’en prenait à des personnes sur le simple fait qu’ils étaient juifs. (Ce qui est faux, puisque le fond même de l’article est de dénoncer l’appartenance à une communauté comme vecteur d’intransigeance et de refus de la critique, non une diatribe antisémite).
Tariq Ramadan n’est pas antisémite. La présence à ses côtés du journaliste et militant pour la paix israélien, Michel Warschawski, lors du Forum Social Européen la semaine dernière, en est une des nombreuses preuves.
Après quelques mises au point de M. Ramadan, auquel le ministre de l’intérieur ne semblait point porter caution, il exigea un repenti. Ce que ne fit point l’accusé puisqu’il ne se considérait pas, à juste titre, comme fautif d’un crime qu’il dénonce à chacune de ses interventions dans les banlieues, lorsqu’il est pris à parti par de jeunes musulmans. Non à l’antisémitisme sous toutes ses formes, a-t-il encore martelé aujourd’hui ; mais non également à toute forme de repli identitaire quel qu’il soit.

Mais là où tout a dérapé, c’est lorsque Nicolas Sarkozy s’est emporté, et qu’il a déclaré, presque tremblotant, que les Juifs ne pouvaient pas être traités comme tout le monde car il y avait eu la Shoah. Il y avait eu plus de six millions de morts.
Pour le ministre de l’intérieur, il y a donc une quantification du malheur.
Sordide algèbre dans lequel on ne comprend plus rien. A partir de combien de morts cela devient-il intolérable ? Le Rwanda est-il dans la norme ? La Bosnie ? Le Kosovo ? Le Liban, exemple typique d’une guerre religieuse, mais avec, toute proportion gardée, un nombre limité de morts ... ? Et quid des exterminations des peuples premiers comme les Indiens aux USA, les indigènes en Australie ? Y a-t-il prescription ?
Cet argument, asséné comme une vérité immuable, un état de fait qui ne réclame aucune remarque, donne la nausée car il sépare une nouvelle fois les victimes en les pourchassant au-delà de leur mort, comme pour leur rappeler encore et encore qu’elle sont différentes.

Tariq Ramadan a tout de suite relevé cette ambiguïté du discours et demandé pourquoi, lorsque le président de la république s’est exprimé il y a quelques jours, suite à l’incendie du lycée israélite, en déclarant que tout acte antisémite était une insulte à la France, et au peuple français, pourquoi il n’existe pas de telle déclaration pour les noirs, les musulmans, etc.
Petit sourire du ministre qui a esquivé la question.

Or la question est essentielle.
Il me revient les mots exacts d’une amie israélienne qui demandait que l’on retire l’Holocauste du discours officiel juif, car le malheur n’est pas quantifiable. Et son interlocuteur, un juif français, disait que non, Israël avait besoin de cet argument pour exister.

Le malheur n’est pas quantifiable, monsieur Sarkosy !
Que l’on agresse, que l’on insulte, que l’on tue un être humain parce qu’il est Juif (ou cent mille, ou dix millions) est intolérable, est une insulte à l’Homme tel qu’en lui-même. Mais que l’on agresse, que l’on traite un noir de « sale nègre », un asiatique de « bol de riz », un arabe de « bicot », etc. est une insulte au peuple français, à l’humanité toute entière.
Une victime, quelle qu’elle soit, d’un préjugé ethnique, social ou religieux, est la victime d’un crime contre l’humanité.

Il est grand temps de très vite compléter votre soutien aux déclarations de Jacques Chirac, et de déclarer la guerre, non à l’antisémitisme, mais à toute forme de racisme.
Il est grand temps d’éduquer dans les écoles (et pas seulement de la police nationale) à respecter tout individu, et à lui parler avec courtoisie, quelle que soit sa race, sa position sociale, sa religion.
Sans quoi, la France ne sera plus cette terre d’accueil ni le terreau du brassage des cultures qui a, de tout temps, fait sa force et sa richesse.

siryne
siryne [ MP ]
28 octobre 2005 00:02
Robert Hue invite Nicolas Sarkozy à ne pas revenir à Argenteuil

Le sénateur PCF Robert Hue a invité jeudi Nicolas Sarkozy à agir "avec sagesse, en renonçant à la prochaine visite qu’il envisage de faire à Argenteuil", après les incidents qui ont marqué la visite du ministre de l’Intérieur dans cette ville du Val-d’Oise.
Dans un communiqué, l’ancien numéro un communiste, ex-député de cette circonscription, se déclare "profondément ému et indigné après la nouvelle et très grave provocation de M. Sarkozy, qui prétend vouloir +éradiquer la gangrène+ à Argenteuil".

"Le ministre de l’Intérieur est désormais le premier +organisateur du désordre+ dans les quartiers et les villes qui subissent la crise urbaine", affirme le sénateur du Val-d’Oise, qui dénonce la "brutalité" des propos de M. Sarkozy et "son mépris ostensible pour toute la population d’une ville".

"J’invite M. Sarkozy à la responsabilité : il agirait avec sagesse en renonçant à la prochaine visite qu’il envisage de faire à Argenteuil", résume M. Hue, estimant que le ministre de l’Intérieur se livre à une "lepénisation", "un choix cyniquement calculé, au service des ambitions qu’il nourrit dans la perspective des échéances électorales de 2007". PARIS (AFP)

siryne
boms [ MP ]
28 octobre 2005 00:52
sarkozy ont sait tous se qu'il veut mais d'un coté j'me met a la place des parent qui voient leur enfant insulter et jeter des truc sur des gens c'est pas bien et encore des noirs et des arabes qui comprennent rien et les abrutis qui regarderont sa diront encore des étranger et c une bonne raison de voter pour sarko.
bien les jeune vous avez fait votre boulot de racail que sarkozy attendaient continué à donner une sale image de nous et sarkozy sera président
rmermerme [ MP ]
28 octobre 2005 09:33
Excellente intervention Siryne!


.....""Mais que
> l’on agresse, que l’on traite un noir de « sale
> nègre », un asiatique de « bol de riz », un arabe
> de « bicot », etc. est une insulte au peuple
> français, à l’humanité toute entière. ""

Que l'on traite les habitants des quartiers défavorisés de << bande de racaille>>,

et d'utliser des propos fascistes du style : éradiquer la gangrène, nettoyage...


c'est inadmissible et scandaleux...


Ce dangereux personnage, un arriviste, n'aura certainement ni les voix du FN et certainement pas celles des 5 millions de français d'origine étrangère...

Aucun avenir politique, je lui conseille d'aller rejoindre JOSPIN et former ainsi une véritable bande de racaille.






siryne a écrit:
-------------------------------------------------------
> fatima ,
>
> Et là aussi c'etait pour plaire au electeurs du FN
> ? L'emission c'etait en novembre 2003 !


>
> Peut-on quantifier le malheur ?
>
> Nicolas Sarkozy était l’invité de l’émission «
> Cent minutes pour convaincre », sur France 2,
> jeudi 20 novembre 2003. Il eut comme
> contradicteur, en direct depuis Genève, Tariq
> Ramadan, philosophe et islamologue d’origine
> égyptienne. Et, inévitablement, est ressortie la
> fameuse polémique concernant l’article de M.
> Ramadan sur les nouveaux intellectuels.
> (Tariq Ramadan a écrit un article, il y a quelques
> semaines, dans lequel il dénonçait l’attitude
> trouble de certains intellectuels français qui
> soutenaient mordicus la politique de Sharon sous
> prétexte que l’on ne peut se dissocier de sa
> communauté, et par la même, dénonçait le principe
> actuel qui veut que toute personne qui s’oppose à
> Israël soit taxé d’antisémite, alors que ces mêmes
> philosophes se sont tus lors de la publication de
> brûlots anti-arabes et/ou anti-musulmans, comme,
> par exemple, le livre d’Oriana Fallaci).
>
>
> Nicolas Sarkozy, si sûr de lui depuis le début de
> l’émission, s’est soudainement fissuré lorsqu’il
> s’en est pris à Tariq Ramadan en lui disant qu’il
> n’avait point aimé son article, et qu’il
> considérait que cet écrit était une faute lourde,
> car l’on s’en prenait à des personnes sur le
> simple fait qu’ils étaient juifs. (Ce qui est
> faux, puisque le fond même de l’article est de
> dénoncer l’appartenance à une communauté comme
> vecteur d’intransigeance et de refus de la
> critique, non une diatribe antisémite).
> Tariq Ramadan n’est pas antisémite. La présence à
> ses côtés du journaliste et militant pour la paix
> israélien, Michel Warschawski, lors du Forum
> Social Européen la semaine dernière, en est une
> des nombreuses preuves.
> Après quelques mises au point de M. Ramadan,
> auquel le ministre de l’intérieur ne semblait
> point porter caution, il exigea un repenti. Ce que
> ne fit point l’accusé puisqu’il ne se considérait
> pas, à juste titre, comme fautif d’un crime qu’il
> dénonce à chacune de ses interventions dans les
> banlieues, lorsqu’il est pris à parti par de
> jeunes musulmans. Non à l’antisémitisme sous
> toutes ses formes, a-t-il encore martelé
> aujourd’hui ; mais non également à toute forme de
> repli identitaire quel qu’il soit.
>
> Mais là où tout a dérapé, c’est lorsque Nicolas
> Sarkozy s’est emporté, et qu’il a déclaré, presque
> tremblotant, que les Juifs ne pouvaient pas être
> traités comme tout le monde car il y avait eu la
> Shoah. Il y avait eu plus de six millions de
> morts.
> Pour le ministre de l’intérieur, il y a donc une
> quantification du malheur.
> Sordide algèbre dans lequel on ne comprend plus
> rien. A partir de combien de morts cela devient-il
> intolérable ? Le Rwanda est-il dans la norme ? La
> Bosnie ? Le Kosovo ? Le Liban, exemple typique
> d’une guerre religieuse, mais avec, toute
> proportion gardée, un nombre limité de morts ... ?
> Et quid des exterminations des peuples premiers
> comme les Indiens aux USA, les indigènes en
> Australie ? Y a-t-il prescription ?
> Cet argument, asséné comme une vérité immuable, un
> état de fait qui ne réclame aucune remarque, donne
> la nausée car il sépare une nouvelle fois les
> victimes en les pourchassant au-delà de leur mort,
> comme pour leur rappeler encore et encore qu’elle
> sont différentes.
>
> Tariq Ramadan a tout de suite relevé cette
> ambiguïté du discours et demandé pourquoi, lorsque
> le président de la république s’est exprimé il y a
> quelques jours, suite à l’incendie du lycée
> israélite, en déclarant que tout acte antisémite
> était une insulte à la France, et au peuple
> français, pourquoi il n’existe pas de telle
> déclaration pour les noirs, les musulmans, etc.
> Petit sourire du ministre qui a esquivé la
> question.
>
> Or la question est essentielle.
> Il me revient les mots exacts d’une amie
> israélienne qui demandait que l’on retire
> l’Holocauste du discours officiel juif, car le
> malheur n’est pas quantifiable. Et son
> interlocuteur, un juif français, disait que non,
> Israël avait besoin de cet argument pour exister.
>
>
> Le malheur n’est pas quantifiable, monsieur
> Sarkosy !
> Que l’on agresse, que l’on insulte, que l’on tue
> un être humain parce qu’il est Juif (ou cent
> mille, ou dix millions) est intolérable, est une
> insulte à l’Homme tel qu’en lui-même. Mais que
> l’on agresse, que l’on traite un noir de « sale
> nègre », un asiatique de « bol de riz », un arabe
> de « bicot », etc. est une insulte au peuple
> français, à l’humanité toute entière.
> Une victime, quelle qu’elle soit, d’un préjugé
> ethnique, social ou religieux, est la victime d’un
> crime contre l’humanité.
>
> Il est grand temps de très vite compléter votre
> soutien aux déclarations de Jacques Chirac, et de
> déclarer la guerre, non à l’antisémitisme, mais à
> toute forme de racisme.
> Il est grand temps d’éduquer dans les écoles (et
> pas seulement de la police nationale) à respecter
> tout individu, et à lui parler avec courtoisie,
> quelle que soit sa race, sa position sociale, sa
> religion.
> Sans quoi, la France ne sera plus cette terre
> d’accueil ni le terreau du brassage des cultures
> qui a, de tout temps, fait sa force et sa
> richesse.
>
>
>
> siryne


sanaj [ MP ]
28 octobre 2005 16:35
il ne s'ameliore pas!!! et dire que ca veut devenir president!
en tout cas ce qui hesitait encore a voter eventuellement pour lui sont fixes
A bon entendeur salut
sandra7 [ MP ]
28 octobre 2005 16:49
non il ne peut finir comme pim
pim les beures hollandais de origine marocaine adoraient sa peau douce son parfum et son porte-monnaie.le jour ou pim les a delaissé ils l ont tué
sarko et en dehors de ça
Djenine [ MP ]
28 octobre 2005 16:52
"les beures hollandais de origine marocaine adoraient sa peau douce son parfum et son porte-monnaie"

Tu peux préciser STP !
Vivre sous occupation, c'est l'humiliation à chaque instant de sa vie ... Résister à l'occupation, c'est vivre libre !Aujourd'hui Gaza, demain Al-Qods !
rmermerme [ MP ]
3 novembre 2005 09:12
Selon Sarko la France a offert des vacances aux jeunes des quartiers défavorisés, des bonbons et du chocolat...mais ça n'a pas fonctionné, il faut changer la méthode.

Le labo Sarko va éradiquer la racaille grace à un nouveau vaccin : CRS

Tous les lieux seront vaccinés même les mosqués!



Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook