Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Vos avis et conseils svp
16 janvier 2021 16:07
Il a 10 ans, deux grandes sœurs (les trois se suivent en age) et un petit frère de cinq ans de moins que lui.
Né par voie basse.

Il a longtemps été le "petit" de la famille, depuis tout petit il est particulièrement sensible au stress, il était tres collé à moi.
Il a eu besoin d'être materné plus longtemps que les autres.
Citation
unerosedesvents a écrit:
Il est le seul garçon parmi des filles? Peut être il ne trouve pas sa place. Tu en dis peu pour comprendre. Leurs âges? Il est quelle position? Ne par cesa ou vb? S'il a déjà vu un spécialiste et bilan normal nul besoin de chercher encore à ce niveau les rdv sur médicaux ca n aidera pas à sa confiance en soi
J espère tu trouveras le pq du comment car il faut agir vite et bien pour le bien de tous kheir in cha Allah
16 janvier 2021 16:13
Wa aleykoum salam wa rahmathouallah wa barakathou oukhty

Le pédopsychiatre ne peut pas faire de diagnostic sans bilan.

Si tu veux une reponse a tes questions, il a besoin d'un bilan de psychomotricité, un bilan d'orthophoniste, un bilan d'une psychologue comportementale et si possible un bilan d'ortoptiste( bilan neuro-visio- spatial).

J'ai l'impression que ça ressemble a une dyspraxie ou un trouble envahissant non descriptible ou un trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité.

Si je peux me permettre ses soeurs doivent garder une place de soeurs et ne devraient pas le disputer. Ça fait beaucoup pour un petit bonhomme, d'être le seul garçon et en plus de se faire disputer par toute la famille.

Je suis passée par là et j'ai decouvert le diagnostic de mon enfant. Quoi qu'il en soit, même s'il a un diagnostic ça reste ton petit loulou, il aura juste un nom sur ses maladresses.

Courage oukhty.

Fraternellement ^^
16 janvier 2021 16:21
Oui, parce que pour lui, c'est pas quelque chose d'important. Et tu l'enquiquines à vouloir que ce soit rangé/propre ou autre. Lui trouve que c'est inutile.

Y'a juste une façon de concevoir le quotidien/la vie qui est différente entre vous deux. Les autres rentrent dans ton moule, donc ça va. Mais lui, non.

Il n'a pas forcément un problème. Il voit juste la vie autrement que toi.

Après je comprends parfaitement que ça te pose un problème. J'ai vécu la même chose que toi avec ma grande. Et bien entendu que les disputes sont là. Je pense que c'est aussi nécessaire de se battre pour lui faire comprendre certaines choses. Mais l'acharnement ne sert à rien. C'est surtout ça que je veux te dire.

Tu ne parviendras jamais à le faire entrer dans ton moule. ça, c'est une certitude. L'idée n'est surtout pas d'accepter son laxisme parce que là, il va forcément se reposer sur vous et vous allez en faire quelqu'un de complètement dépendant de vous, inutile à la société, c'est pas bon non plus. Mais faut pouvoir y mettre une certaine mesure. Des crises vis à vis de lui, il y en aura. Mais il ne doit pas sentir qu'il est le pestiféré de la famille.

Si jamais tu entends "de toutes façons, vous ne m'aimez pas !" ou "je vous déteste tous dans cette maison" ... là, faudra avoir une sérieuse discussion avec lui, lui rappeler que si, on l'aime, mais qu'on n'accepte pas qu'il ne fasse pas sa part d'effort ... Lui avouer qu'on a du mal à le comprendre, à envisager un bon avenir pour lui. Que c'est juste des incompréhensions entre vous et que si vous réagissez comme ça avec lui, c'est que vous êtes inquiets quant à son avenir.

Je ne sais pas quel âge il a. Mais attention à l'adolescence, ça risque d'exploser en ce sens. Et c'est normal. Va falloir aussi lui apprendre à lui faire confiance. Je sais que ce n'est pas simple ce genre de situations à gérer.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Je sais qu'il faut que j'accepte plus sa façon d'être, même si pour moi c'est en dépit du bon sens.

Par contre pour la chambre rangée, les devoirs, la participation aux tâches de la maison, je suis intransigeante. Je considère que ça fait partie de la bonne éducation que je dois leur donne.
Et j'avoue que ce sont trois sujets de disputes récurrents.
16 janvier 2021 16:42
Je dois lui faire faire un bilan avec l'orthoptiste justement.

Il pourrait y avoir un probleme mécanique au niveau des yeux en plus de la dyslexie.

Il y a quelques jours il m'a dit qu'il avait du mal à voir le tableau a l'école, sa vue se trouble.
Donc rendez-vous chez l'ophtalmologue prévu aussi.

Je vais parler avec les filles pourquoi q'ells soient plus cool avec lui.

Et je vais essayer de moins fixer sur ses bêtises, et plus le valoriser sur les choses bien qu'il fait.
Je le fais deja, mais ça ne contrebalance pas les gronderies qui sont trop nombreuses.
Citation
Pertinence a écrit:
Wa aleykoum salam wa rahmathouallah wa barakathou oukhty

Le pédopsychiatre ne peut pas faire de diagnostic sans bilan.

Si tu veux une reponse a tes questions, il a besoin d'un bilan de psychomotricité, un bilan d'orthophoniste, un bilan d'une psychologue comportementale et si possible un bilan d'ortoptiste( bilan neuro-visio- spatial).

J'ai l'impression que ça ressemble a une dyspraxie ou un trouble envahissant non descriptible ou un trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité.

Si je peux me permettre ses soeurs doivent garder une place de soeurs et ne devraient pas le disputer. Ça fait beaucoup pour un petit bonhomme, d'être le seul garçon et en plus de se faire disputer par toute la famille.

Je suis passée par là et j'ai decouvert le diagnostic de mon enfant. Quoi qu'il en soit, même s'il a un diagnostic ça reste ton petit loulou, il aura juste un nom sur ses maladresses.

Courage oukhty.

Fraternellement ^^
16 janvier 2021 16:56
Ça ressemble plus a la dyspraxie que la dyslexie.

Tu sais a ses yeux se faire gronder, c'est aussi attirer l'attention.

Ne culpabilise pas et ne perds pas patience.

Demande q ton mari de l'occuper, car plus il s'ennuie plus il fera des bêtises.

Pour ses devoirs et le rangement de sa chambre c'est normal qu'il s'y tienne, c'est pour son avenir.

Quand aux tâches ménagères perso je lui fait juste jetter les poubelles et débarrasser le lave vaisselle, mais lui donner des taches ménagères tout les jours va forcément créer des conflits, car il va s'opposer a tout ce qui est carré. Lâche un peu niveaux tâches ménagères avec lui et vous aurez une vie plus agréable, par contre restes ferme sur toutes les règles car ses enfants ont besoin d'un cadre de vie. Essaie de lui faire un emploi du temps et des séquences de rituel en forme de tableau exemple au coucher ( manger, mettre son pyjama, aller aux toilettes, se brosser les dents ).
m
16 janvier 2021 17:15
Salam Pensée Sauvage,

Je rejoins plus tôt l’avis de Citronnus concernant le comportement de ton fils.

Après, si tu souhaites trouver certaines pistes d’action concrètes à ta problématique, je te joins ci-dessous une petite liste de professionnels spécialisés dans le domaine de la parentalité et la psychologie de l’enfant. Il te sera possible d’aller puiser quelques pépites dans les divers contenus (vidéos, articles, ouvrages, etc...) gratuits mis à disposition, et pourquoi pas envisager peut-être (si tu en ressens le besoins) un rdv à distance afin d’avoir des conseils plus personnalisés :

Linda Bendjafer : [www.youtube.com]
Karima Chahdi-Bahou : [www.karima-chahdi-bahou.fr]
Ali Habibi : [www.youtube.com]

En espérant que ces éléments pourront t’aider….

En te souhaitant beaucoup de courage et de patience dans cette dure entreprise qu’est la parentalité et l’éducation des enfants….
16 janvier 2021 18:44
Allah Isahel 3lik pas facile d être parents mais au moins tu cherches et c est ce qui va faire que tu vas trouver bi idni Allah courage w Allah Ihfad welidat ouma
16 janvier 2021 19:00
Merci, je vais regarder les liens.
Citation
mariamaria12 a écrit:
Salam Pensée Sauvage,

Je rejoins plus tôt l’avis de Citronnus concernant le comportement de ton fils.

Après, si tu souhaites trouver certaines pistes d’action concrètes à ta problématique, je te joins ci-dessous une petite liste de professionnels spécialisés dans le domaine de la parentalité et la psychologie de l’enfant. Il te sera possible d’aller puiser quelques pépites dans les divers contenus (vidéos, articles, ouvrages, etc...) gratuits mis à disposition, et pourquoi pas envisager peut-être (si tu en ressens le besoins) un rdv à distance afin d’avoir des conseils plus personnalisés :

Linda Bendjafer : [www.youtube.com]
Karima Chahdi-Bahou : [www.karima-chahdi-bahou.fr]
Ali Habibi : [www.youtube.com]

En espérant que ces éléments pourront t’aider….

En te souhaitant beaucoup de courage et de patience dans cette dure entreprise qu’est la parentalité et l’éducation des enfants….
16 janvier 2021 19:26
Faty dit un truc très pertinent. Comment il se comporte à l'extérieur. Il a les mêmes soucis qu'à la maison ? L'école s'en plaint aussi ?

Tu sais ma grande m'a souvent fait le reproche de "tu es toujours sur mon dos" "personne ne m'aime dans cette maison" ... Il a fallu que je lui explique très souvent que c'était faux et je lui expliquais le pourquoi du comment. Et je mettais dans l'équation mes propres doutes, mes propres inquiétudes, ressentis ... Pour qu'elle sache que moi aussi j'avais du mal à la comprendre. Que ce n'était pas facile pour moi. Et que c'était aussi pour ça que je réagissais plus vivement aussi par moments ...

Et ces moments avec elle à s'expliquer nous faisaient beaucoup de bien mine de rien.
16 janvier 2021 19:36
Salam

Je sais que ça peut être super compliqué parfois, mais le gronder souvent va lui faire perdre confiance et se dire qu'il est un problème.
Inconsciemment quand un enfant est difficile il prend plus facilement que les autres aussi, j'ai l'impression.

Son besoin à lui est peut être, différent de celui de ses frères et sœurs, s' il ressent qu'il reçoit moins d'affection (ce qui est parfois complètement faux) ça va s'exprimer par un comportement tendu jusqu'à ce qu'il se sente rassuré.
Le cadre c'est important aussi, un cadre souple, malléable, inshaa Allah, mais qui reste un cadre quand même. S'il sent qu'on lui laisse tout faire, il va peut être l'interpréter (inconsciemment) par : on s'en fiche de moi..
Il faut suivre avec rigueur s'il a une tache à faire et ne pas lâcher dessus, en essayant que ce soit le plus ludique possible.. bon pas tjr évident, je dois dire. Kheyr inshaa Allah..

Certains enfants marchent à la récompense : "Tu pourras faire ce qui te fais plaisir mais il y a un temps pour chaque chose, maintenant c'est le temps de ranger tes jouets "etc...

Essaye de donner un vrai temps pour expliquer les choses, même si ça semble ne jamais se finir, à l'âge de ton petit ça ne sert à rien de rentrer en conflit, à mon avis faut privilégier le dialogue, même si parfois imposer devient la seule solution, le tout c'est qu'elle ne le soit pas sur le long terme

Quand ils ont un rituel et des habitudes, ils s'y retrouvent plus facilement. Ce qui n'est pas toujours simple à instaurer quand tu dois t'occuper de tout le monde en même temps, j'en ai conscience.

Enfin, dou'aa, dou'aa.

Eduquer ses enfants fi kheyr c'est, je dirais, une des choses les plus difficiles à réaliser.
Que DiEu t'aide. Amin.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/01/21 19:39 par أزهر.
m
16 janvier 2021 20:58
Un petit garçon n'a pas à faire des tâches ménagères, tout comme son père.
Il a des sœurs et une maman qui est là pour ça...
Pourquoi vouloir le faire différent?Heu
S
16 janvier 2021 21:02
Salam,

Sobhanallah on dirait que c'est moi qui ai ouvert le post, le truc c'est que mon fils a 4 ans, c'est juste "affreux" ce qu'on vit avec lui, et pourtant Dieu sait comme on l'aime. Il faut le voir pour le croire, il a une nounou le samedi, et elle me répète tout le temps à quel point on est courageux... A l'école une catastrophe, il tape tout le monde, j'ai eu des soucis avec des parents, on s'est arrangés avec l'équipe éducative pour qu'il y aille à 50% du temps. Il a une grande sœur qui a un an de plus que lui, sobhanallah le jour et la nuit, pourtant elle a eu aussi sa phase d'opposition, mais une fois la parole acquise on ne l'a plus reconnue, d'une maturité et d'une intelligence Allahuma barik, elle n'a que 5 ans, et elle fait preuve de recul, elle s'adapte à lui, parfois elle trouve des idées pour le calmer quand il est en crise. En fait ce qui est impressionnant pour mon fils c'est que de taille il est grand, du coup dans sa classe, il est le plus grand, le plus agité, celui dont tout le monde parle. Il y a quelques jours, mon mari m'a dit qu'il y a des élèves qui disent "oh non pas k.... !" quand ils le voient, en tant que maman mon cœur allait exploser mais en même temps je peux comprendre. Parfois dans ma tête je me dis qu'avec mon mari on avait une vie calme avec la première et que lui est arrivé comme une tornade (grossesse sous stérilet en plus sobhanallah) mais c'est du wess wess. Il y a beaucoup de conflit maintenant, beaucoup d'agitation dans la famille.

Très honnêtement le dine m'aide beaucoup, on doit croire très fortement au décret Divin. Ensuite, je crois que ça ne présage de rien pour la suite InchaAllah. Cette énergie, canalisée et employée à bon escient pourra être un atout dans cette société. Mais c'est un combat de tous les jours. Les douaa sont importantes. Parfois j'ai du "wess wess positif" lol, je me dis peut-être que plus tard il sera un vrai bonhomme et on rira ensemble en évoquant des souvenirs... Quoi qu'il en soit il est important de travailler pour nous mamans, L'ACCEPTATION d'avoir un enfant "difficile", loin de ce qu'on a pu imaginer auparavant.
16 janvier 2021 22:00
Salam Pensée Sauvage,

Essaie d’adapter ses tâches. S’il retarde les tâches de ses soeurs donne-lui plutôt une tâche qui vient a la fin ( exemple le coup de balai a la fin du repas). Ne pas laisser les soeurs le disputer car c’est votre rôle. Pour éviter de le gronder tous les jours il faudrait que tu priorises tes attentes . Si c’est tres important tu t’y tiens, le reste tu lui en parles brièvement . S’il y a trop d’attentes de votre part il ne sera pas réceptif, il vaut mieux quelques attentes respectées et tant pis pour ce qui n’est pas essentiel.
17 janvier 2021 13:28
À l'extérieur ça se passe bien, mais il est pas mal dans la retenue.

J'essaie de faire en sorte que mon fils se sente aimé, par mes paroles, des petits gestes et attentions.
Citation
Citronnus a écrit:
Faty dit un truc très pertinent. Comment il se comporte à l'extérieur. Il a les mêmes soucis qu'à la maison ? L'école s'en plaint aussi ?

Tu sais ma grande m'a souvent fait le reproche de "tu es toujours sur mon dos" "personne ne m'aime dans cette maison" ... Il a fallu que je lui explique très souvent que c'était faux et je lui expliquais le pourquoi du comment. Et je mettais dans l'équation mes propres doutes, mes propres inquiétudes, ressentis ... Pour qu'elle sache que moi aussi j'avais du mal à la comprendre. Que ce n'était pas facile pour moi. Et que c'était aussi pour ça que je réagissais plus vivement aussi par moments ...

Et ces moments avec elle à s'expliquer nous faisaient beaucoup de bien mine de rien.
17 janvier 2021 13:37
Merci pour tes conseils.

Il est assez réfractaire aux routines que j'essaie de lui imposer.

Le cadre c'est le respect et la bienveillance au sein de la famille, et les tâches demandées c'est les devoirs d'école, le rangement de chambre et une petite participation à la maison (qu'il range et nettoie derrière lui, vide le lave vaisselle et débarrass de temps en temps).

Je pense que c'est raisonnable pour un enfant de son age.
Il en est capable, mais il bloque.
Tous les weekend c'est des disputes à n'en plus finir pour qu'il ramasse tout ce qu'il sallit et éparpillé derrière lui, et qu'il range sa chambre (je me fâche pour sa chambre du vendredi soir au dimanche après midi/soir). Le travail d'école bâclé après des heures à m'énerver pour qu'il s'y mette.
Je perd tellement de temps et d'énergie que je n'arrive même pas à faire ce que j'ai à faire, et je suis épuisée.
Bref, échec total, et c'est comme ça tous les weekend...
Citation
أزهر a écrit:
Salam

Je sais que ça peut être super compliqué parfois, mais le gronder souvent va lui faire perdre confiance et se dire qu'il est un problème.
Inconsciemment quand un enfant est difficile il prend plus facilement que les autres aussi, j'ai l'impression.

Son besoin à lui est peut être, différent de celui de ses frères et sœurs, s' il ressent qu'il reçoit moins d'affection (ce qui est parfois complètement faux) ça va s'exprimer par un comportement tendu jusqu'à ce qu'il se sente rassuré.
Le cadre c'est important aussi, un cadre souple, malléable, inshaa Allah, mais qui reste un cadre quand même. S'il sent qu'on lui laisse tout faire, il va peut être l'interpréter (inconsciemment) par : on s'en fiche de moi..
Il faut suivre avec rigueur s'il a une tache à faire et ne pas lâcher dessus, en essayant que ce soit le plus ludique possible.. bon pas tjr évident, je dois dire. Kheyr inshaa Allah..

Certains enfants marchent à la récompense : "Tu pourras faire ce qui te fais plaisir mais il y a un temps pour chaque chose, maintenant c'est le temps de ranger tes jouets "etc...

Essaye de donner un vrai temps pour expliquer les choses, même si ça semble ne jamais se finir, à l'âge de ton petit ça ne sert à rien de rentrer en conflit, à mon avis faut privilégier le dialogue, même si parfois imposer devient la seule solution, le tout c'est qu'elle ne le soit pas sur le long terme

Quand ils ont un rituel et des habitudes, ils s'y retrouvent plus facilement. Ce qui n'est pas toujours simple à instaurer quand tu dois t'occuper de tout le monde en même temps, j'en ai conscience.

Enfin, dou'aa, dou'aa.

Eduquer ses enfants fi kheyr c'est, je dirais, une des choses les plus difficiles à réaliser.
Que DiEu t'aide. Amin.
17 janvier 2021 13:43
Mon fils ne fait pas de histoires à l'école el hamdoulillah.
Mais oui depuis qu'il est petit c'est difficile avec lui.

Tu as raison, il faut accepter, et dire el hamdoulillah.
Nos enfants sont en bonne santé, sont de bons garçons. Il faut leur laisser le temps de grandir.

Beaucoup de patience et courage.
Citation
Sammyraaaaa a écrit:
Salam,

Sobhanallah on dirait que c'est moi qui ai ouvert le post, le truc c'est que mon fils a 4 ans, c'est juste "affreux" ce qu'on vit avec lui, et pourtant Dieu sait comme on l'aime. Il faut le voir pour le croire, il a une nounou le samedi, et elle me répète tout le temps à quel point on est courageux... A l'école une catastrophe, il tape tout le monde, j'ai eu des soucis avec des parents, on s'est arrangés avec l'équipe éducative pour qu'il y aille à 50% du temps. Il a une grande sœur qui a un an de plus que lui, sobhanallah le jour et la nuit, pourtant elle a eu aussi sa phase d'opposition, mais une fois la parole acquise on ne l'a plus reconnue, d'une maturité et d'une intelligence Allahuma barik, elle n'a que 5 ans, et elle fait preuve de recul, elle s'adapte à lui, parfois elle trouve des idées pour le calmer quand il est en crise. En fait ce qui est impressionnant pour mon fils c'est que de taille il est grand, du coup dans sa classe, il est le plus grand, le plus agité, celui dont tout le monde parle. Il y a quelques jours, mon mari m'a dit qu'il y a des élèves qui disent "oh non pas k.... !" quand ils le voient, en tant que maman mon cœur allait exploser mais en même temps je peux comprendre. Parfois dans ma tête je me dis qu'avec mon mari on avait une vie calme avec la première et que lui est arrivé comme une tornade (grossesse sous stérilet en plus sobhanallah) mais c'est du wess wess. Il y a beaucoup de conflit maintenant, beaucoup d'agitation dans la famille.

Très honnêtement le dine m'aide beaucoup, on doit croire très fortement au décret Divin. Ensuite, je crois que ça ne présage de rien pour la suite InchaAllah. Cette énergie, canalisée et employée à bon escient pourra être un atout dans cette société. Mais c'est un combat de tous les jours. Les douaa sont importantes. Parfois j'ai du "wess wess positif" lol, je me dis peut-être que plus tard il sera un vrai bonhomme et on rira ensemble en évoquant des souvenirs... Quoi qu'il en soit il est important de travailler pour nous mamans, L'ACCEPTATION d'avoir un enfant "difficile", loin de ce qu'on a pu imaginer auparavant.
17 janvier 2021 13:46
Aslm, déja lui donner de la confiance en tant que maman, ne pas souligner que ses betises et le blâmer tout le temps mais le féliciter quand il fait kkchose de bien. Lui faire des compliments tjr.Ensuite si il est hyper actif l'inscrire à un sport où il pourra se défouler comme le foot et le judo où il pourra en plus acquérir une certaine discipline
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Salam aleikoum,

J'ai un soucis avec un de mes enfants.

C'est un enfant qui a es "particulier" si je peux dire, il n'a pas de trouble du comportement, mais pour autant il a des comportements limites.
Par exemple il est très maladroit, très étourdi, il ne réfléchis pas assez avant d'agir.

Depuis toujours il est "difficile", il se fait gronder beaucoup plus que les autres, il crée énormément de conflit, il refuse souvent de faire ce qu'on lui demande ce qui est très compliqué à gérer.

Deux points me tracassent.
D'abord, c'est invivable, on a jamais de tranquillité à la maison entre les moments où il fait des conflits et les moments où on le gronde.
Tout le monde le gronde en fait, moi, son père quand je n'en peux plus, ses sœurs quand il fait des bêtises devant elles, qu'il ne fait pas sa part de tâches domestiques ce qui les retardé pour leur part, puisque les tâches sont partagées, ou quand il rentre dans leur chambre et fais du bazar et des saletés.

Ensuite, j'ai peur pour sa construction, son estime de lui meme.
J'ai aussi peur qu'il reste comme ça (oui c'est bête, mais il evolue assez lentement) et qu'il n'arrive pas à gérer sa vie d'adulte, et continue sur le même mode de fonctionnement (conflits etc) une fois adulte.

Pour autant c'est un bon garçon, il a bon coeur, il ne fait pas exprès d'être difficile à vivre.
Il est sensible, il manque de confiance en lui, il est normalement intelligent.

Qu'est-ce que je pourrais faire pour que ça se passe mieux ?

Je culpabilise d'être si dure avec lui, le gronder autant.
Et j'aimerais tant une vie de famille sereine.
17 janvier 2021 13:50
Justement Muesli, j'adapte ses tâches à ses capacités.
Il n'arrive pas à passer le balais correctement.
Il sait débarrasser et vider le lave vaisselle. Et encore, il bâcle, mais c'est deja bien, il fait se focaliser sur le positif sinon il va perdre confiance en lui.

Comme je disais plus haut mes trois attentes c'est ses devoirs d'école, qu'il tienns sa chambre et qu'il participe un peu à la maison.
Je ne peux pas baisser mes attentes, mais même ça ça semble être trop demander...
Citation
Muesli a écrit:
Salam Pensée Sauvage,

Essaie d’adapter ses tâches. S’il retarde les tâches de ses soeurs donne-lui plutôt une tâche qui vient a la fin ( exemple le coup de balai a la fin du repas). Ne pas laisser les soeurs le disputer car c’est votre rôle. Pour éviter de le gronder tous les jours il faudrait que tu priorises tes attentes . Si c’est tres important tu t’y tiens, le reste tu lui en parles brièvement . S’il y a trop d’attentes de votre part il ne sera pas réceptif, il vaut mieux quelques attentes respectées et tant pis pour ce qui n’est pas essentiel.
17 janvier 2021 14:02
Ne t'inquiète pas, si tu lui expliques ce que tu ressens, que tu t'excuses quand tu sens que tu exagères, que tu discutes avec lui des émotions de chacun, il comprendra et ça se passera bien.

Je m'entends très bien avec ma grande. Elle a compris que elle et sa soeur, c'est deux personnes différentes. Elle sait que je l'aime d'une manière et sa soeur d'une autre, qu'il n'y a aucune concurrence à avoir entre elles.

Y'a pas d'enfants mieux qu'un autre, ils sont tous à égalité dans notre coeur. Mais l'amour s'exprime différemment d'un enfant à un autre car chacun a son caractère, sa personnalité.
Citation
Pensée sauvage a écrit:
À l'extérieur ça se passe bien, mais il est pas mal dans la retenue.

J'essaie de faire en sorte que mon fils se sente aimé, par mes paroles, des petits gestes et attentions.
18 janvier 2021 19:16
Justement, je pense que c'est sur ça que tu dois te concentrer avec lui...

Tu sais, je discutais avec une amie, qui a des enfants plus grand maintenant, elle me disait qu'elle se souvient que petite, sa fille était toujours, mais alors toujours réfractaire à tout ce qu'on lui proposait, ou imposait d'ailleurs ^^
Ils sont arrivés à trouver une parade, que j'ai trouvé plutôt bien pensé ^^ , ses parents lui demandaient tout à l'envers, et la majorité du temps elle finissait par faire ce que ses parents avaient prévu.

On pourrait se dire que c'est malhonnête, mais c'est surtout dans les choses qu'elle devait faire ou sur lesquels, finalement elle n'avait pas pouvoir. Pour éviter de rentrer en conflit ils le lui demandait de façon détourné, sinon ils n'utilisaient pas cette méthode systématiquement, c'était vraiment pour la sérénité du foyer Zen. Ce qui compte c'est que cette enfant ai dans sa tête le choix de faire ce qu'il lui convenait, sans que ça vienne embarrasser tout le monde. Car au fond, pour elle, ce qui était important c'est qu'on entende son NON!! Son avis, qui est très important ^^


Peut être que cette méthode ne fonctionnerait pas sur ton enfant, avec le mien par exemple, c'était un fiasco lol, il était hyper content, un smile comme ça Grinning smiley et parfois, il pressentait l'entourloupe, sans doute parce que je n'était pas très crédible ^^.

Certains enfants ont besoin de trouver un intérêt dans ce qu'il font, une récompense au travail acharné qu'est de ranger leurs jouets Ill un plaisir la dedans...
Quel plaisir serait plus satisfaisant que d'avoir une chambre aéré sans risquer de marcher sur un jouet qui t'explose le pied ? Eye rolling smiley

Pas facile parce que ça demande un temps, mais tu dois te poser et le regarder, l'observer, trouver ce qui fonctionne avec lui... Tu dis que tu perds bcp de temps et d'énergie avec lui.
Justement orienté, l'énergie que tu mettra ne sera pas vaine, je suis sur que tu finiras, par découvrir comment fonctionne ton petit et à partir de là, ça devrait être moins laborieux inshaa Allah.

QUe DiEu t'aide
Citation
Pensée sauvage a écrit:
Merci pour tes conseils.

Il est assez réfractaire aux routines que j'essaie de lui imposer.

Le cadre c'est le respect et la bienveillance au sein de la famille, et les tâches demandées c'est les devoirs d'école, le rangement de chambre et une petite participation à la maison (qu'il range et nettoie derrière lui, vide le lave vaisselle et débarrass de temps en temps).

Je pense que c'est raisonnable pour un enfant de son age.
Il en est capable, mais il bloque.
Tous les weekend c'est des disputes à n'en plus finir pour qu'il ramasse tout ce qu'il sallit et éparpillé derrière lui, et qu'il range sa chambre (je me fâche pour sa chambre du vendredi soir au dimanche après midi/soir). Le travail d'école bâclé après des heures à m'énerver pour qu'il s'y mette.
Je perd tellement de temps et d'énergie que je n'arrive même pas à faire ce que j'ai à faire, et je suis épuisée.
Bref, échec total, et c'est comme ça tous les weekend...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook