Menu
Connexion Yabiladies Islam Radio Forum News
Attention Intoxication au plomb !!!!....
a
20 janvier 2008 13:18
salam alaykoum:

Mercredi 16 janvier 2008: khol, plomb, tajine, Taos causes de l'intoxication...???

une étude, intitulée “Intoxication au plomb chez la femme enceinte et le nouveau-né : bilan d’une enquête de dépistage“, était de dépister et de déceler, chez des mamans et leur bébé, les cas de plombémie élevée, c’est-à-dire de déceler la présence anormale de plomb dans le sang. L’étude a porté sur un échantillon de 1 021 personnes. Les résultats inquiètent.


L’enquête a eu lieu dans les Hauts-de-Seine (92), dans trois maternités différentes. Il a été demandé à des femmes enceintes qui s’apprêtaient à accoucher l’autorisation de prélever un morceau du cordon ombilical au moment de l’accouchement. La période d’étude s’est déroulée de décembre 2003 à mai 2004. 1 021 mères ont accepté de participer à cette opération. Après examen des prélèvements, les chiffres sont tombés : 1,8 % des nouveau-nés présentaient un taux de plomb dans le sang élevé. Soit 18 sur 1021.

Les produits contaminants provenaient essentiellement du Maroc
Suite à ces résultats, il convenait de mener une enquête dite “environnemmentale”, afin de trouver les causes de cette intoxication. La loi de santé publique du 9 août 2004 prévoit en effet que lorsque l’on détecte un cas de saturnisme chez un enfant, plus précisément chez un mineur, une telle enquête doit être réalisée. Il s’agit de rechercher et de trouver les sources de plomb dans l’environnement de l’enfant afin d’en évaluer l’incidence sur la plombémie constatée et d’éliminer les causes d’intoxication.

S’agissant du saturnisme, ce que l’on incrimine a priori, c’est l’habitat. C’est pourquoi le premier volet de l’enquête environnemental comporte un questionnaire sur le logement et les habitudes de la famille. Le second volet porte sur les lieux de vie même des personnes intoxiquées, le troisième consiste à mesurer les taux de plomb de l’habitat suspecté. Or dans le cas de ces 18 mères de famille, l’habitat n’était pas seul responsable. Il y avait certes les peintures des logements qui contenaient du plomb. C’est là une source assez habituelle. Mais il y avait surtout les tajines pour 83,3 % des mamans intoxiquées et le khôl utilisé pour 88,9 %.

Plus clairement, sur les 18 mamans intoxiquées au plomb, 15 avaient pour habitude de cuisiner régulièrement dans des tajines fabriqués au Maroc. Par ailleurs, 16 mamans sur ces 18 se maquillaient avec du khôl de fabrication artisanale qui contenait aussi du plomb de façon significative. Ces sources d’exposition au plomb représentaient à elles seules plus de 80 % des intoxications.

Une population à informer et à sensibiliser d’urgence
Au vu de ces résultats, il apparait urgent de mener des campagnes d’information. Tant que des études ne seront pas réalisées spécifiquement sur les assiettes Taos (lire : Manger peut tuer. Tout au moins dans ces assiettes Taos dont raffolent les mamans) pour déterminer si elles sont rééllement nocives pour la santé, il convient de s’abstenir de les utiliser comme couverts. Si un des plus gros importateurs lui-même précise que cette vaisselle ne doit être utilisée que pour la décoration, si - pire encore - il nous a précisé au téléphone ne pas faire confiance à ces produits, il y a tout lieu, sinon de penser que ces assiettes sont dangereuses, tout au moins d’appliquer le principe de précaution : il faut s’abstenir de manger dans ces assiettes tant que rien ne permet d’affirmer très clairement qu’elles ne sont pas nocives pour la santé et qu’il n’y ait aucun danger à les utiliser en tant que couverts.

source:
[al-kanz.org]

Al-Kanz, site d'information des consommateurs musulmans "
....



Modifié 4 fois. Dernière modification le 20/01/08 13:21 par aberosabil.
a
20 janvier 2008 13:22
salam alaykoum:

Les effets du plomb sur la santé

Lorsque l’intoxication est légère, les symptômes permettent rarement de conduire au diagnostic de saturnisme. Avec l’augmentation du taux de plomb dans l’organismes, les symptômes suivant apparaissent :

* Nausées, vomissements, diarrhées/constipation, maux de tête, avec fréquente perte d’appétit et de poids ;
* Apparition d’un goût métallique dans la cavité buccale, éventuellement suivi dans les cas d’intoxication forte d’apparition d’un liseré grisâtre ou bleuâtre sur les gencives, dit “«liseré de Burton »” (très rare chez le jeune enfant, plus fréquent chez l’adulte gravement intoxiqué).
* Douleurs abdominales (dites « coliques de plomb ») ;
* Troubles neurologiques, avec réduction des capacités cognitives (difficulté de concentration, trouble de la mémoire), fatigue et comportement léthargique ou au contraire hyperactivité ;
* Irritabilité ; c’est un symptôme qui a d’abord été constaté en milieu scolaire chez les enfants des régions ou familles exposées. Mais certains auteurs estiment qu’il a été sous-estimé chez l’adulte.
* Insomnie ;
* Retard de développement mental chez l’enfant, avec séquelles irréversibles si l’intoxication a concerné l’embryon, le fœtus ou le jeune enfant ;
* Troubles psychomoteurs : Le plomb affecte les systèmes nerveux central et périphérique, d’abord de manière totalement indolore. Un des premiers signes d’atteinte périphérique (neuropathie chronique) étant une faiblesse des muscles extenseurs de la main (qui apparaît après quelques semaines d’exposition). Si l’exposition perdure ou est élevée, des douleurs articulaires apparaissent, puis une Paralysie éventuelle des membres ;
* Anémie
* Dysfonctionnement des reins ;
* Hypertension artérielle ;
* Stérilité masculine ;
* Perte auditive ;
* Hyperuricémie (élimination urinaire excessive d’acide urique);
* Cancers (induit par certaines formes chimiques du plomb);
* Coma puis mort, généralement provoquée par une encéphalite.

Source : Le saturnisme - Wikipédia

Références de l’étude : Intoxication au plomb chez la femme enceinte et le nouveau-né : bilan d’une enquête de dépistage, C. Yazbeck, J. Cheymol, A.-M. Dandres and A.-L. Barbéry-Courcoux, Archives de Pédiatrie, Volume 14, 1, janvier 2007, pp. 15-19.

Crédit photo : Tomasz Kobosz
a
20 janvier 2008 13:26
salam alaykoum:

Manger peut tuer. Tout au moins dans ces assiettes Taos dont raffolent les mamans..

De même qu’il existe des modes à l’échelle d’un pays, de même il existe des tendances dans les différentes communautés qui le constituent, tendances qui s’expriment jusque dans les habitudes de consommation. On retrouve ainsi des produits vedettes, qui n’ont pas pris une ride, bien que vendus depuis des années. Parmi ces produits, de grandes assiettes en porcelaine vendues sur de très nombreux marchés et bazars de France. Ces assiettes, à l’esthétique appréciée par les uns moquée par les autres, sont sur toutes les tables les soirs de fête ou de réception. Pourtant, elles sont dangereuses pour la santé, car décorée à la peinture au plomb. Elles sont connues sous le nom d’assiettes “Taos”.


Ces assiettes, les mamans d’origine maghrébine ou africaine en raffolent. Pas un marché dans les villes ou quartiers fréquentés par ces dernières qui n’a pas son vendeur de bazar proposant ces couverts. Voilà un produit dont le succès ne se dément pas depuis des années. Or, si acheter ces assiettes n’est en soi pas problématique, y manger est non seulement dangereux mais surtout interdit, comme l’indique une petite étiquette collée au dos de certains exemplaires.

la suite:
[al-kanz.org]
a
20 janvier 2008 13:29
salam alaykoum:

Plomb dans l'environnement : Quels risques pour la santé ?
Expertise collective 1999

Analyser les conséquences, pour la santé de la population générale, d'une exposition au plomb environnemental, étudier les conséquences d'une exposition dans le cadre professionnel, évaluer le risque dans différents contextes d'exposition en France, comparer plusieurs stratégies d'intervention.

[www.inserm.fr]
m
20 janvier 2008 13:51
salam

je nai pas tout lu mais cest clair que cest super important d'en parler
n
27 janvier 2008 14:56
salam

merci pour ces informations il faudrait bien que ce soit plus diffuse afin d'informer
 
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook