Menu
Connexion Yabiladies Ramadan Radio Forum News
après un an de mariage, je crois que je n'aime plus mon époux
7 décembre 2020 14:29
Si tu as fait attention, j'ai bien précisé "de nos jours"...

Les hommes n'assument plus leur devoir d'homme, idem pour les femmes, donc le mariage "de nos jours" est effectivement une arnaque sans nom.

Le mariage était par contre tout ce qu'il y avait de plus louable pour les générations précédentes, avec des gens qui connaissaient la valeur du mariage et les responsabilités inhérentes au mariage.
Citation
Grafintchy a écrit:
Une sunnah n'est pas une arnaque faut faire attention au terme que t'utilises . L'arnaque c'est de se tromper de conjoint(e).
G
7 décembre 2020 14:31
L'islam est valable à tout lieu toute époque ; le problème c'est surtout nos critères . Faut dire la vérité on choisit une personne en premier lieu pour la beauté. Le dine est très loin derrière
Citation
ArabicStyle a écrit:
Si tu as fait attention, j'ai bien précisé "de nos jours"...

Les hommes n'assument plus leur devoir d'homme, idem pour les femmes, donc le mariage "de nos jours" est effectivement une arnaque sans nom.

Le mariage était par contre tout ce qu'il y avait de plus louable pour les générations précédentes, avec des gens qui connaissaient la valeur du mariage et les responsabilités inhérentes au mariage.
7 décembre 2020 14:33
C'est justement parce que les gens ne respectent pas l'islam et le mariage qu'il est une arnaque aujourd'hui, car quand on se fout de la gueule d'une institution en ne respectant pas ses obligations, l'institution en question perd de sa valeur et de ses avantages.


Citation
Grafintchy a écrit:
L'islam est valable à tout lieu toute époque ; le problème c'est surtout nos critères . Faut dire la vérité on choisit une personne en premier lieu pour la beauté. Le dine est très loin derrière
G
7 décembre 2020 14:39
Tant qu'on se ment à nous même tfacon....
Citation
ArabicStyle a écrit:
C'est justement parce que les gens ne respectent pas l'islam et le mariage qu'il est une arnaque aujourd'hui, car quand on se fout de la gueule d'une institution en ne respectant pas ses obligations, l'institution en question perd de sa valeur et de ses avantages.
7 décembre 2020 14:46
Salam

Ton mari a l'air d'avoir un problème psychologique.
Peut être qu'il est en dépression et se réfugie dans la nourriture et dans le virtuel avec ses jeux vidéos et ses séries.

Ce n'est pas normal de prendre autant de poids en un an et de se laisser aller comme ça.

T'as déjà essayé de discuter avec lui calmement sans lui faire de reproches ?
Je pense que c'est trop tôt et trop facile de penser au divorce maintenant.

N'hésitez pas à consulter un(e) thérapeuthe de couple musulman(e), ça peut vous aider si la discussion est difficile entre vous.

Rien n'est perdu, il n'a pas fait d'acte grave ou intolérable, vous pouvez avec un peu de volonté rallumer la flamme inchaAllah thumbs up
7 décembre 2020 14:48
Salem

Tes ressentis sont tout à fait légitimes!

J'arrête pas de dire aux couples de jeter leur télévision !!!!!!!!!!

Courage Yawning smiley
Citation
somborr a écrit:
Salam Aleykoum, 

je vous écris car je suis un peu déséspérée, je passe mon temps à pleurer et je ne sais pas à qui m'adresser pour demander de l'aide : je préfère que la situation reste secrète auprès de ma famille pour le moment.

j'ai 26 ans. je me suis mariée il y a un an, avec un homme de mon âge que je connaissais depuis un an. je n'avais jamais fréquenté personne auparavant (par choix et par souci de me préserver), tandis que lui avait eu quelqu'un pendant cinq ans, une relation hors mariage dont aucune personne n'avait connaissance dans sa famille. Je m'entends extrêmement bien avec ma belle-famille, ils sont adorables. 

au début, nous nous entendions extrêmement bien : il était bienveillant, serviable, à l'écoute. il m'offrait quelques cadeaux, avait de très gentilles attentions, (que je lui rendais évidemment). à présent, j'ai l'impression qu'il a..."pris ses aises", d'une façon qui me répugne un peu. il a pris beaucoup de poids (+ 20kg sachant qu'il était déjà en surpoids, il est désormais obèse morbide...), il rote devant moi, il néglige un peu sa tenue. de mon côté je suis très apprêtée tout le temps, j'aime beaucoup la mode, je me maquille tous les jours (je précise que je porte le foulard, donc je m'efforce de rester modeste malgré tout dans mes choix vestimentaires), quitte à, je l'admets, pouvoir paraître superficielle. 

il contribue très peu aux tâches ménagères, alors que je paie la moitié du loyer et que je contribue de façon à peu près égale aux dépenses du foyer (nous travaillons tous les deux). lorsque nous dînons ensemble, il insiste pour mettre la télévision; le soir, il regarde des séries sur son portable dans le lit...pendant le confinement, il ne pouvait pas travailler; il passait alors ses journées à jouer aux jeux vidéos. pour cette raison, je ne veux pas d'enfants avec lui, car j'ai le sentiment que tout le travail me reviendrait, et je suis déjà épuisée par tout ce qu'il y a à faire : ménage, courses, travail, cuisine. 

en fait, je me sens profondément négligée, tout le temps. nous ne passons aucune de nos soirées ensemble, car il regarde la tv. il ne me complimente plus vraiment, et mes amies sont beaucoup plus élogieuses que lui. quand je porte une nouvelle tenue, je ne le fais plus pour plaire à mon mari, car il le remarquera à peine. 

parfois je lui parle, et il ne m'entend pas, ou bien ne semble pas trop s'intéresser à ce que j'ai à dire, car il est plus absorbé par son téléphone, ou la télévision. 
je ne demande pas le monde, mais je suis très envieuse de la complicité que je peux constater entre mes amies et leurs petits-amis/leurs maris. je me sens délaissée, en colère. je déteste qu'il me touche, ça me dégoûte profondément à chaque fois et ça me donne envie de pleurer; il est tendre seulement lorsqu'il veut des rapports.

je ne sais pas quoi faire, ni comment lui en parler : je pleure facilement, et lui se renferme très vite. ce matin, je me suis agacée car il m'a ignoré alors que je venais le saluer et discuter un peu (il regardait sa série préférée, dès le réveil). Il n'a pas prêté attention à mes paroles, ne m'a pas entendu. résultat : j'ai quitté froidement la pièce, je l'ai ignoré, je me suis mise à pleurer...et lui est parti de l'appartement. il est encore dehors. 

je ne prétends pas du tout être parfaite, mais j'ignore juste comment faire pour être plus heureuse. honnêtement, je pense sérieusement au divorce, car j'ai le sentiment d'être plus heureuse toute seule; le principal problème serait de trouver un logement (mes parents n'habitent pas en france et j'ai un budget assez modeste compte tenu du prix des loyers à l'endroti où je vis). 

merci d'avance pour l'attention portée à mon message, qui est, je dois dire, extrêmement long. je vous souhaite une excellente semaine à toutes et à tous inshAllah.
m
7 décembre 2020 15:26
Dans le mariage, il est plus que nécessaire de conserver au minimum une bonne hygiène, avec ce que cela comporte d'efforts pour ne pas tomber dans la négligence et la facilité. Ce n'est pas une chose facile quand le quotidien est prenant. Mais ceci dit, c'est une chose qui ne s'acquiert pas avec le mariage. Il y a certaines personnes qui ne font plus aucun effort particulier, considérant que la phase de séduction est passée. Et là ton homme s'est vautré en un an dans de mauvaises habitudes. Ca peut aussi être des phases de dépression, de jm'enfoutisme - surtout s'il y a un problème de couple, de mauvaise entente ou d'irrespect. Même si on n'est plus dans la séduction tous les jours, il y a un minimum pour maintenir une bonne entente.
7 décembre 2020 16:45
L'as tu déjà aimé..?
7 décembre 2020 17:00
Salam,

Au delà des raisons pour lesquelles vous vous êtes mariés (oui, ça a son importance des fois), tu dois essayer de redresser la barre et pour cela, prendre le taureau par les cornes !!

Pour la discussion, pas compliqué, tu lui redis exactement ce que tu as écrit !!
Pour la pratique, demande lui de décrocher un peu des écrans pour pouvoir manger en tête à tête par exemple mais attention !!
Le but n'est pas de le faire piétiner, mais de réellement l'intéresser à une conversation, détourner son intérêt tout en convenant d'un gentleman agreement: passe un peu de temps exclusivement avec moi et je te fous la paix pour la télé et les jeux un moment.
Tu dois recentrer son regard sur toi et lui expliquer que rien n'est acquis...

Courage...
Citation
somborr a écrit:
Salam Aleykoum, 

je vous écris car je suis un peu déséspérée, je passe mon temps à pleurer et je ne sais pas à qui m'adresser pour demander de l'aide : je préfère que la situation reste secrète auprès de ma famille pour le moment.

j'ai 26 ans. je me suis mariée il y a un an, avec un homme de mon âge que je connaissais depuis un an. je n'avais jamais fréquenté personne auparavant (par choix et par souci de me préserver), tandis que lui avait eu quelqu'un pendant cinq ans, une relation hors mariage dont aucune personne n'avait connaissance dans sa famille. Je m'entends extrêmement bien avec ma belle-famille, ils sont adorables. 

au début, nous nous entendions extrêmement bien : il était bienveillant, serviable, à l'écoute. il m'offrait quelques cadeaux, avait de très gentilles attentions, (que je lui rendais évidemment). à présent, j'ai l'impression qu'il a..."pris ses aises", d'une façon qui me répugne un peu. il a pris beaucoup de poids (+ 20kg sachant qu'il était déjà en surpoids, il est désormais obèse morbide...), il rote devant moi, il néglige un peu sa tenue. de mon côté je suis très apprêtée tout le temps, j'aime beaucoup la mode, je me maquille tous les jours (je précise que je porte le foulard, donc je m'efforce de rester modeste malgré tout dans mes choix vestimentaires), quitte à, je l'admets, pouvoir paraître superficielle. 

il contribue très peu aux tâches ménagères, alors que je paie la moitié du loyer et que je contribue de façon à peu près égale aux dépenses du foyer (nous travaillons tous les deux). lorsque nous dînons ensemble, il insiste pour mettre la télévision; le soir, il regarde des séries sur son portable dans le lit...pendant le confinement, il ne pouvait pas travailler; il passait alors ses journées à jouer aux jeux vidéos. pour cette raison, je ne veux pas d'enfants avec lui, car j'ai le sentiment que tout le travail me reviendrait, et je suis déjà épuisée par tout ce qu'il y a à faire : ménage, courses, travail, cuisine. 

en fait, je me sens profondément négligée, tout le temps. nous ne passons aucune de nos soirées ensemble, car il regarde la tv. il ne me complimente plus vraiment, et mes amies sont beaucoup plus élogieuses que lui. quand je porte une nouvelle tenue, je ne le fais plus pour plaire à mon mari, car il le remarquera à peine. 

parfois je lui parle, et il ne m'entend pas, ou bien ne semble pas trop s'intéresser à ce que j'ai à dire, car il est plus absorbé par son téléphone, ou la télévision. 
je ne demande pas le monde, mais je suis très envieuse de la complicité que je peux constater entre mes amies et leurs petits-amis/leurs maris. je me sens délaissée, en colère. je déteste qu'il me touche, ça me dégoûte profondément à chaque fois et ça me donne envie de pleurer; il est tendre seulement lorsqu'il veut des rapports.

je ne sais pas quoi faire, ni comment lui en parler : je pleure facilement, et lui se renferme très vite. ce matin, je me suis agacée car il m'a ignoré alors que je venais le saluer et discuter un peu (il regardait sa série préférée, dès le réveil). Il n'a pas prêté attention à mes paroles, ne m'a pas entendu. résultat : j'ai quitté froidement la pièce, je l'ai ignoré, je me suis mise à pleurer...et lui est parti de l'appartement. il est encore dehors. 

je ne prétends pas du tout être parfaite, mais j'ignore juste comment faire pour être plus heureuse. honnêtement, je pense sérieusement au divorce, car j'ai le sentiment d'être plus heureuse toute seule; le principal problème serait de trouver un logement (mes parents n'habitent pas en france et j'ai un budget assez modeste compte tenu du prix des loyers à l'endroti où je vis). 

merci d'avance pour l'attention portée à mon message, qui est, je dois dire, extrêmement long. je vous souhaite une excellente semaine à toutes et à tous inshAllah.
m
7 décembre 2020 18:04
En réalité le plus dur dans une relation de couple, ou tout autre relation, c'est la façon dont on communique. Si on parvient à instaurer un dialogue sans que l'autre se sente agressé, alors on peut réussir à se faire entendre.

Peut être qu'il faut commencer par parler de son mal etre sans accuser l'autre directement. Lui dire çe qu'on ressent et tenter de trouver des solutions ensemble.
U
7 décembre 2020 21:33
Wa alaykoum as salam je te conseille ce livre

[maktaba-tawhid.fr] s.html

, asseyez-vous ensemble et lisez vous vos droit et devoirs , et chacun lis à l’autre les droits qui lui incombe sa aura plus d’impact in shaa Allah
C
7 décembre 2020 22:47
Bonsoir, j'ai l'impression que ton mari se laisse aller ... Peut etre est-il en dépression ? Tu es sa femme, pas sa mère. Essaye de trouver une solution avec la discussion. Sinon libre a toi de le quitter ou pas .
M
7 décembre 2020 22:49
Ce n'est absolument pas pathétique d'admettre de se sentir plus aimé par des personnes dont nous n'attendrions pas naturellement de l'amour, et c'est d'ailleurs souvent ce qui arrive. On peut être célibataire, très heureux et aimé, aimer en retour aussi, comme en couple et se sentir mal-aimé et seul. La vie d'étudiante est assurément épanouissante. La vie de mariée est censée l'être aussi, tu as juste l'air d'avoir matché avec la mauvaise personne. L'islam veut qu'on épouse la personne qu'on fréquente et on a une chance sur deux de se planter. J'espère que tu sauras prendre la bonne décision et n'oublie pas salât istikhara. Que Dieu t'éclaire de sa lanterne et t'apporte le bonheur mérité. Si tu dois divorcer car tu es intimement convaincue de t'être trompée et que ce n'est pas rattrapable (même si tu l'as quand même côtoyé 1 an), je pense qu'il n'est pas mauvais de le faire, même si tu aurais pu l'éviter.
Citation
somborr a écrit:
Merci beaucoup pour votre aide et pour vos retours, ils me sont très précieux et cela rend la situation beaucoup moins pesante que de pouvoir l'aborder... J'ai rédigé un premier message pour vous répondre, mais il n'apparait pas... (?) donc je vais reposter ici, en espérant que cela fonctionne.

@grafintchi : en effet, je pensais utiliser des textes. avant le mariage, j'ai acheté des livres sur l'union en islam, et sur les obligations et les droits qu'il invoque. peut-être que je pourrais effectivement lancer une conversation à partir de ces livres. merci pour cette suggestion !

@Simo--- : n'est-ce pas ?...je pense que le confinement joue beaucoup, il rend difficile les sorties au restaurant, au cinéma, qui permettent de changer un peu son esprit. je lui ai proposé de sortir se promener dehors avec moi le soir, mais il est toujours fatigué. pour lui, faire des courses alimentaires ensemble est manifestement une sortie de couple suffisante. je compte désormais plus sur mes amies lorsque je veux aller me promener dans un parc.

@CHN-W : en effet, je pense que je vais lui en parler; je crains seulement de le blesser par mes paroles.

@Ummassia (et @Temporelle) : amîn ! effectivement, cette prise de poids me semble inquiétante aussi; mais son poids a toujours fait le "yoyo" (il a déjà fait son poids actuel auparavant, mais l'avait perdu, regagné, perdu...). je pense que cela s'explique, au moins partiellement, par son travail : il a un métier très physique, éprouvant, et la nourriture lui apporte du réconfort.
au sujet de la religion : nous suivons tous les deux des cours d'arabe (à mon initiative : je l'ai inscrit avec moi). il se rend tous les vendredis à la mosquée, sans faute. nous prions à l'heure, même si, en période de confinement, quand il ne travaillait pas, il se laissait aller; la journée sur la console, et les cinq prières à rattraper le soir, même lorsque je lui rappelais tout au long de la journée de prier. je ne le blâme pas, nous avons tous des baisses de foi, mais ça me dérange d'être celle qui doit rappeler ce genre de choses.

@chrisado : très honnêtement (et quitte à choquer) je pense que tomber enceinte est ma plus grande phobie, et je demande à Allah de m'en préserver pour le moment. aucun de nous d'eux n'est prêt pour recevoir correctement un cadeau si précieux. et ce n'est pas un cadeau que je veux partager avec lui.

@PellYm785 : merci beaucoup, je vais écouter ! j'aime beaucoup les prêches de Rachid Haddach (Allah y rahmo), qui était un homme plein d'esprit.

@Ghost* : oui, bien sûr, je ne veux pas du tout prétendre être parfaite. je pense remplir mes devoirs d'épouse. je ne peux pas garantir être toujours d'excellente humeur et souriante, mais j'ai des gestes de tendresse à son égard lorsque je le salue ou que je le croise dans notre logement, je lis afin d'avoir de la conversation, je lui demande systématiquement comment il se porte, je cuisine pour lui, la maison est systématiquement propre, je prends beaucoup soin de moi, j'essaie de plaisanter et d'égayer les lieux...parfois, il me trouve un peu pessimiste (j'ai traversé une période de travail très intense cet été, associé à la fin de mes études : cela m'a épuisé physiquement, mentalement); mais lorsque je lui demande s'il est satisfait de moi, il m'a toujours assuré que oui. je peux essayer de communiquer davantage, c'est vrai !

@Mielou94 : honnêtement, je regrette ma vie d'étudiante, où je vivais en colocation avec deux très bonnes amies (j'ai été contrainte de partir de chez mes parents pour suivre mes études). elles étaient bienveillantes, et je me sentais davantage aimée, ce qui est un peu pathétique à avouer. merci beaucoup pour ce retour emprunt de bienveillance, je suis sincèrement touchée!

@Magneto* : merci pour ce retour très mesuré ! je pense en effet passer par l'écrit, même si je crains qu'il l'interpréter comme un refus de dialoguer. je ne veux pas rédiger une liste de doléances (même si mes messages ressemblent un peu à ça je crois! )
7 décembre 2020 23:18
Mon avis n’engage que moi: l’homme n’est pas un animal de compagnie. Il fait sa vie et ne reste pas coller à une femme à discuter comme tu le fais avec une copine... et heureusement!

T’as trop de travail.. les courses, la cuisine, le ménage... mais vous n’êtes que 2, bon sang de bonsoir!

Moi lorsque je vois mon homme sur le canapé devant la télé je ne file pas dans la cuisine à râler parce qu’il ne me rejoins pas pour m’aider ou parce qu’il ne me répond pas quand je lui parle... je me blotti à côté de lui et on regarde ensemble et on papote. Jamais il n’oserait me dire « va faire à manger! » et si je m’arrache du canapé il fait des gros yeux et me demande « mais où tu vas? Reste avec moi! »

Les soirées de match sont mes meilleurs... pizza, coca, chips et au diable la cuisine! 😋 on soutient pas les mêmes équipes et on fait des paris tordus: resto, massage, etc.

Pour les jeux, c’est pareil... on a la Play, et c’est moi qui joue généralement. Je peux passer des heures et je voyais qu’il tournait un peu en rond lorsque je jouais... donc j’ai acheté une deuxième manette😆 il était trop content! Il l’a branchée et m’a dit avec un sourire narquois « je vais te tordre! » 😂😂

Je pense que la complicité se crée et s’entretient. Il faut partager les centres d’intérêt de l’autre, y participer et passer le plus de temps ensemble sans toutefois s’étouffer mutuellement. Le problème est que les gens laissent leur quotidien leur dicter leur vies... le ménage, les courses et la popote passe avant les fous rires et le bon temps, et ils ne profitent pas assez de ceux qui partagent leur vie.

Pour conclure, arrête de te prendre la tête pour si peu de chose. La vie est trop courte pour la gâcher ainsi! La vaisselle ne se barre pas toute seule du levier et la poussière ne va pas foutre le camp... ils vont t’attendre! Mais les bons moments n’attendent pas! Profitez tant que vous le pouvez, car les gosses vont tout foutre parterre 🤣
8 décembre 2020 01:04
Tout le monde va te dure : patiente. Mais pour moi, il est irratrapable "cet homme" si tu peux encore appeler ça un homme ou plutôt un adolescent victime/accroc à ses pulsions télé.

Il ne dait aucun effort au bout d'an de mariage, j'imagine même pas dans 5 ans. Il n'a pas compris ses obligations d'HOMME EN TANT QUE MUSULMAN.

Commence à te renseigner sur le divorce, mets discrètement de l'argent de côté, déménager en Province (surtout si tu nas pas de famille en France), ne tombe surtout pas enceinte (même si cest lui qui fait une couveuse apparemment...), prendre rdv avec une assistante sociale pour te guider et surtout savoir s'il peut-être violent en cas de demande de divorce...

Bon courage ma sœur!




Citation
Grafintchy a écrit:
Wa alayk Salem oukhty tu pourrais le conseiller en lui apportant textes à l'appui les droits de devoirs du musulman vis à vis de son épouse . Patiente et rappelle lui cela . C'est la meilleure solution
8 décembre 2020 08:09
Mais toi tu es parfaite..tu le saisZen
K
8 décembre 2020 10:56
Si ton mari se réfugie dans la nourriture et les écrans c'est qu'il a un mal-être aussi.

Il va falloir crever l'abcès, il y a des discussions très difficiles mais nécessaires. Ca vous permettra de savoir où vous en êtes tous les deux dans votre couple et de façon individuelle.

Tant pis si tu pleures, il faut absolument que vous arriviez à communiquer d'une manière ou d'une autre.
Ca peut aussi se faire par lettre si vous avez du mal à parler .
Bon courage.
8 décembre 2020 13:23
Je pulsoie... c est vraiment bcp.
Soucis d addiction ...


En parler avec et peut être vous motiver à faire un sport à deux ? Cela vous permettrait de passer du temps ensemble ET de le sortir de ces écrans.....
b
8 décembre 2020 14:23
Tu te plains pour quelques malheureux kilos en trop, et s'il avait vu eu un handicap plus grave, qu'aurais tu fait ???? L'as tu vraiment aimé ou juste pour ce qu'il te rapportait ?
s
8 décembre 2020 15:20
merci beaucoup pour vos retours, une fois encore.
je tiens à dire que je ne l'ai pas choisi comme époux pour son "physique" mais bien parce qu'il me semblait sérieux, bienveillant, et impliqué dans la religion. je me trouvais à un "carrefour", où j'avais quelques opportunités dans un milieu haram (cinéma / publicité/mannequinat) tout en aspirant à une vie plus spirituelle. je me suis retirée de ce milieu, je me suis mariée, j'ai commencé à porter le foulard... maintenant je commence à regretter de ne pas avoir saisie ces opportunités. je n'ai pas le sentiment d'avoir gagné au change, parfois.

je vais avoir des difficultés à répondre individuellement. cependant je rebondis sur ton message @nana d'enfer; je suis d'accord avec cette vision des choses, et je la partageais jusqu'à un certain point; oui je peux jouer aux jeux vidéos moi aussi (et je le fais avec plaisir dans une moindre mesure), mais je ne vais certainement pas prendre part à ses parties de call of duty entre amis sur sa console...déjà je doute d'être la bienvenue, et, de deux, ça ne me passionne pas forcément... oui je peux proposer de partager une pizza, de commander des sushis, des hamburgers, et de rire un peu : mais ce sera devant la télévision devant une émission que je méprise, et il retournera ensuite à être absorbé par sa série, ou ses jeux en ligne avec ses amis. ce n'est pas l'idée que je me fais du mariage pour être honnête.

au sujet du sport : j'ai essayé plusieurs fois de lui proposer de marcher ou d'aller courir avec moi, mais il est toujours fatigué, il a mal quelque part..., etc. du coup je me promène plutôt avec mes amies, c'est également avec elles que je me rends au restaurant ou au cinéma (quand ils sont ouverts), puisque lui est toujours trop fatigué ou occupé.

en revanche, @briza22 : je te remercie pour ton retour, mais je ne vois pas de rapport entre un handicap et l'obésité... évidemment qu'un mari doit être supporté dans des épreuves aussi difficiles qu'un accident, ou qu'un handicap soudain ! je suis totalement d'accord avec toi. cependant, je ne considère pas que le fait d'avoir pris 25 kg en négligeant son alimentation & son hygiène de vie est un handicap...  
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
Facebook